AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une bonne sortie [PV: Tenshi]

Aller en bas 
AuteurMessage
Hayate Kiwata
Professeur de musique
avatar

Messages : 31
Localisation : Au Pensionnat
Emploi/loisirs : Enseigner, écouter ou jouer de la musique
Uke or Seme ? : Allons, on demande pas ça! èé

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 23 ans
Petit ami: Personne...
Autre : :

MessageSujet: Une bonne sortie [PV: Tenshi]   Mar 18 Jan - 18:09

Évidemment, Hayate ne restait pas dans le pensionnat les jours de congé. D'ailleurs, une chance qu'il y en avait, car cela aurait été long de toujours rester entre ces même murs tout le temps! C'aurait été impossible! En effet, même si cette école était énormément grande et que le nouveau professeur de musique n'avait pas encore tout vu, il aimait pouvoir la quitter de temps en temps. Il n'était pas si sédentaire que cela...
Parfois, avec son horaire, il avait des après-midi de libres ou des avant-midis. Par exemple, il pouvait avoir seulement un cours le matin, de 9h à 10h30 et finalement, cela lui donnait la journée de libre.
Ce n'était pas si mal d'être enseignant, contrairement à la croyance populaire. C'était d'avoir le même mode de vie des étudiants. Avoir un horaire. En plus, il n'y avait pas de devoirs. Bon, il y avait certes des choses à préparer quelquefois. Enfin... cela dépendait des matières. Pour un professeur de musique, c'était cela. Préparer de petites choses occasionnellement et hop, fini. Ce qui devait être très chargé, était sans doute d'être enseignant de chimie ou de physique, de science! Tout de même, pour transmettre la matière, il fallait la connaître de fond en comble. Peut-être cela était-il facile pour eux, puisqu'ils étaient spécialisés dans leur domaine. Enfin. Chacun sa matière, ses connaissances et ses goûts...

Alors, un samedi matin, le réveille-matin sonna... Oui, Hayate avait oublié de le désactiver pour la fin de semaine. Dire qu'il était si bien, emmitouflé dans ses couvertures chaudes, si bien contre son oreiller...

-Ooh... Aye, aye...! C'est bon... j'arrive...

Il le réduisit au silence. Hayate soupira, et regarda l'heure une fois son bras revenu sous la couette. 7h00 du matin.

-Pfff...

Il fronça les sourcils et tourna dos à la machine infernale. Mais bon, c'était la faute de l'Irlandais. Après tout, c'était lui qui avait oublié. En fin de compte, il trouva la situation assez ridicule et rit un peu. Bon, il allait se laisser dormir encore et il verrait par la suite ce qu'il ferrait aujourd'hui.

Tic, tac, tic, tac...

Les heures passèrent. Hayate avait petit-déjeuné, il était à présent dans la douche. Hmm... qu'allait-il faire aujourd'hui? Très certainement, il allait joué un peu de musique, mais après? Il pouvait faire ce qu'il voulait, après tout. Peut-être aller faire un peu de magasinage? Non... Il sortit de la douche et s'enroula dans une serviette. Aujourd'hui, il avait l'esprit pour quelque chose de relaxant. Il se sécha et s'habilla. Le zoo? Non, vraiment pas. Il trouvait triste que tous ces animaux soient en cage seulement pour divertir les hommes... Et s'il allait au parc d'attraction? Définitivement pas.

-Oh! Fit-il, ayant trouvé.

Une petite soirée au ciné serait parfaite! Oui, c'était pile ce qu'il lui fallait. Il sourit, puis se sécha les cheveux avec la serviette. Il avait l'air d'un punk, maintenant. Enfin, plus que d'habitude. Il se brossa les dents, mit son anneau à l'oreille. Voilà.

Des heures plus tard, 5h00 sonna. Hayate marchait dehors. Il se rendait au cinéma, il était assez près. Brrr... il fallait dire que c'était tout de même un peu frisquet... Il avait hâte d'arriver. Cinq minutes plus tard, il vit le grand bâtiment. Il sourit, tout content d'y être finalement parvenu. Il entra. Ce n'était pas vide de monde, mais il n'y en avait pas autant que ce que Hayate avait cru. Cela le réjouit. Il alla acheter son billet pour la salle trois et monta les escaliers.

-Ouah...

Le jeune resta ébahi. C'était immense comme endroit! Il n'avait jamais vu un tel cinéma! Tout était illuminé, il y avait des affiches de films époustouflantes, des jeux d'arcade ici et là et des bruits et des sons venant de partout. Ce n'était pas cacophonique, précisons-le. Finalement, il y avait un peu plus de gens que ce qu'il avait cru constater en bas à première vue... Comment allait-il faire pour trouver la salle trois?! Il resta planté un moment, faisant, des yeux, le tour de la place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenshi Yamashita
Agent de Cinéma
avatar

Messages : 37
Uke or Seme ? : Non défini ~

MessageSujet: Re: Une bonne sortie [PV: Tenshi]   Jeu 20 Jan - 14:03

Journal de Tenshi


Je ne suis pas très en forme en ce moment. Hier je n'ai pas été travailler , je suis resté au lit toute la journée. Je me disais que ça allait passer mais à vrai dire cela fait une semaine que je me sens tout flagada. J'ai l'impression de n'avoir aucune énergie, je n'ai même pas dansé de la semaine rien. Je pourrais appeler Ienzo mais je n'ai pas envie de l'embêter avec mes problèmes même si il est très gentil. Je n'ai pas envie de me dire que je suis malade, c'est comme prononcer le mot d'une affreuse épidémie. Le mot maladie me fait penser indubitablement à la mort. Je ne suis pas malade je suis seulement fatigué. Après tout se sont des choses qui arrivent à tout le monde non ? Avec le froid de l'hiver on attrape facilement des microbes, avoir la grippe ce genre de choses. Quand j'étais petit j'ai du avoir ça comme tous les gosses...et puis après....après ça a été autre chose. C'est mon premier hiver depuis que je suis sorti de l'hopital et force est de constater que cet accès de faiblesse me fait peur. Voilà pourquoi je ne veux pas être malade, cela voudrait dire retourner la bas et je ne veux pas. Mais je n'ai pas trop le choix. Hier ma mère m'a appelé, je n'arrive pas à lui mentir. Elle a tout de suite deviné que quelque chose n'allait pas. A vrai dire elle m'a passé un sacré savon quand j'ai finis par lui dire que ça faisait plus d'une semaine que je me sentais pas très bien. Bien obligé d'appeler le médecin pour prendre rendez vous du coup. J'ai rendez vous dans une heure, je dois me lever pour me préparer. Je n'ai aucune motivation. Je dois aussi travailler se soir et expliquer pourquoi je ne suis pas venu hier. Je ne veux pas me faire virer, sans ce travail comment je vais faire pour payer mon loyer ? Je vais acheter des vitamines à la pharmacie et ça ira mieux, j'arriverais bien à tenir le coup se soir, je le dois.

Tenshi soupira et posa son journal sur la table de chevet. C'est affreux de se sentir comme ça. Il n'avait pas de fièvre, ni de nausée c'était déjà ça. Mais il se sentait fatigué, très fatigué alors qu'il dormait plutôt bien la nuit. Il avait des douleurs dans les articulations aussi. Le jeune homme regarda l'heure, 10h15. Il était tard. Il soupira de nouveau et se leva pour aller s'observer dans la glace. Il était pâle....peut être se faisait il des idées, la pièce manquait de luminosité voilà tout. Il se lava rapidement, mangea vaguement quelques céréales mais il n'avait pas plus faim que ça, s'habilla d'un baggy, hop sweet chaud, van's , son sac et il était parti pour aller voir le médecin. Les gens à cette heure là étaient au boulot, il avait évité les heures de pointes c'était déjà ça. Parce que monsieur le médecin n'habitait malheureusement pas à côté et qu'il était obligé de prendre les transports en commun. En temps normal ça le dérangeait pas mais là...il n'avait pas envie de voir des gens. Il mit ses écouteurs dans les oreilles et se faufila jusqu'au fond du bus pour se faire tout petit sur un siège à l'arrière. Il se sentait encore plus mal d'être sorti que quand il était dans son lit, ça tournait franchement pas rond chez lui là. Enfin le bus s'arrêta à son arrêt, descendre, rentrer dans le cabinet médical et aller s'asseoir dans la salle d'attente après avoir dit à la secrétaire qu'il était arrivé. Heureusement qu'il avait pris son journal pour passer l'attente.

Journal de Tenshi


Je suis nerveux.... il y a beaucoup de patient dans la salle d'attente, j'espère que je ne vais pas attendre trois heures. J'ai une boule dans l'estomac tellement je suis nerveux. Et si je faisais une rechute ? Je ne supporterais pas d'être de nouveau enfermé, de perdre mes cheveux et... non vraiment pas. Je suis sur que c'est ça. Je sais pas j'ai un mauvais pressentiment. Ma mère doit être inquiète aussi certainement. Se soir il faut que je songe à l'appeler pour la rassurer quel que soit le verdict. Il y a essentiellement des petits vieux dans la salle d'attente, ils sont sûrement là pour leurs rhumatismes. Remarque dans un sens je les envie, je préfère avoir des rhumatismes qu'un espèce de truc incurable. Le pire dans les salles d'attentes se sont les magazines. Ils mettent à chaque fois des trucs gnagnans sur les célébrités dont on a rien à foutre. Enfin moi personnellement ça m'intéresse franchement pas, du coup je m'ennuie et je n'arrive pas à penser à autre chose que la maladie et ça m'angoisse encore plus. Si j'étais médecin je ferais en sorte que les patients se sentent un minimum bien dans leurs salles d'attentes c'est vrai quoi. Il faut être au petit soin des malades. Aaah je n'en peux plus de cette attente....toujours attendre.

Le médecin finit par venir Tenshi, il dut faire une prise de sang, vérifier qu'il ne faisait pas une rechute. Attendre les résultats. Il eut le droit à un examen complet. Ça rappelait bien des souvenirs et pas forcément très agréable. Au final on ne décela qu'un manque de fer et de vitamine. Un grand soulagement pour le jeune homme. Bon il devait revenir dans une semaine pour contrôler tout ça en attendant il allait pouvoir manger des lentilles toute la semaine et des oranges. Ou une cure de médicament mais rien de très dangereux pour la santé. Il avait soudainement envie de chanter, danser, courir et sauter partout même si il ne se sentait pas l'énergie pour. Il passa à la pharmacie acheter ce dont il avait besoin, prendre des cachets aussitôt puis se préparer pour aller bosser. A vrai dire il travaillait tout l'après midi mais finissait de bosser assez tôt, vers 17h. C'était une chance il n'aimait pas finir tard dans la nuit. Bon il était un peu en retard mais son patron s'en remettrait. Depuis six mois qu'il travaillait là il avait toujours été un employé modèle après tout. On est pas toujours infaillible voilà tout. Il passa dans son bureau expliquer qu'il avait été malade mais que ça allait mieux et puis après s'être fait passer un savon pas des plus agréable il put reprendre son post. L'après midi s'écoula lentement, il put bavarder avec un collègue avec lequel il s'entendait plutôt bien. Enfin c'est surtout son collègue qui parlait à chaque fois, il avait toujours des problèmes avec sa... ses copines. Tenshi avait parfois du mal à suivre ses histoires, lui n'avait eu qu'une seule copine dans sa vie alors bon. Enfin son travail se termina, vendre les derniers tickets et aller se changer, en traversant un des hall (il avait encore sa tenue d'employé) il remarqua un jeune figé sur place. Il l'observa un instant le pauvre avait l'air un peu...perdu. Il se dirigea vers lui, hop le sourire d'employé.

« Bonsoir monsieur, vous avez besoin d'aide ? »


Ouais c'était déjà le soir la nuit tombant vers 16h limite. Vivement l'été et les jours plus long. Il remarqua que le monsieur tenait un billet à la main. Enfin monsieur... il n'avait pas l'air beaucoup plus vieux que lui en y regardant de plus près. Il avait même un côté rebelle qui lui donnait un air jeune. Il lui sourit aimablement en regardant le ticket. Ah...oui c'était bien un billet pour une séance de cinéma, il voyait le chiffre trois qui devait indiquer la salle. Enfin dès fois qu'il se trompait et que le client n'était pas du tout perdu il n'allait pas lui indiquer la salle trois. Non il allait attendre sa réponse et voir si il lui demandait ou l'envoyait promener. C'est vrai que le cinéma était grand, il avait deux étages et des salles au rez de chaussé, d'ailleurs la salle trois était en bas il ne risquait pas de la trouver à cet étage mais bon on va éviter de le vexer einh. Surtout que quand on prenait l'escalier il y avait un panneau au dessus avec écrit salles du numéro x au numéro y. Enfin peut être qu'il n'était pas japonais....bref plein d'hypothèses possible.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hayate Kiwata
Professeur de musique
avatar

Messages : 31
Localisation : Au Pensionnat
Emploi/loisirs : Enseigner, écouter ou jouer de la musique
Uke or Seme ? : Allons, on demande pas ça! èé

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 23 ans
Petit ami: Personne...
Autre : :

MessageSujet: Re: Une bonne sortie [PV: Tenshi]   Sam 22 Jan - 18:56

En effet, l'Irlandais n'avait pas porté attention aux panneaux et aux autres indications... Ce qui avait tout de suite capté son attention avait été la grandeur et la luminosité du lieu. Oui, tous ces néons, ces couleurs flamboyantes... L'on ne se serait pas cru dans un cinéma, mais plutôt dans le Village du Père-Noël! Le professeur de musique se demanda si ça c'était un cinéma, à quoi pouvait bien ressembler une discothèque...
Bref, le coeur d'Hayate se déssera quand il vit venir à lui un jeune homme en uniforme, qui devait inévitablement être un employé de l'endroit. Il fit un petit soupire discret de soulagement et esquissa un léger sourire quand le guide lui en fit un.

-Bonsoir monsieur, vous avez besoin d'aide?
-Aye, I... Hayate s'interrompit, rougit presque imperceptiblement, mais se reprit vite. Oui... en fait, il montra le billet, je cherche la salle trois.

Il détestait quand ça arrivait. En effet, quand Hayate était nerveux ou agacé, il se méprenait et en oubliait son japonais... Eh oui! Son accent, dans ces moments-là, reprenait le dessus. C'est d'ailleurs pourquoi il s'était vite reprit. Mais il n'avait nullement honte d'être Irlandais parmi les Japonais. Seulement parfois, à cause de son parler, quelques-uns le regardaient bizarrement. C'était vraiment une minorité, car les Japonais étaient généralement tous très polis. D'ailleurs, son élocution était très compréhensible, malgré le fait que les deux langues étaient très différentes l'une de l'autre. Même si c'était parce qu'il n'en avait pas le choix, Hayate aimait bien l'apprendre. Cependant, parler en irlandais tous les jours lui manquait... Sa culture lui manquait. Parfois, cela le rendait vraiment triste. Il se consolait un peu en écoutant de la musique de chez lui.

Néanmoins! Il était complêtement perdu dans ce véritable manoir et il était content que ce garçon venu de la masse soit arrivé pour l'aider. Hayate se disait qu'il s'était couvert de ridicule en ayant commencé à parler sa langue par erreur. Il se mit àl esperer que l'autre ne se moque pas de lui...
En fait, quand Kiwata le regardait bien, il trouvait qu'il n'avait pas l'air méchant. Non, il avait l'air honnête, et pas seulement parce qu'il était employé pour le publique. Il le trouvait chalereux. Le jeune professeur de musique était désormais totalement rassuré...... malgré qu'il craignait encore la réaction de l'autre...

Non, il ne fallait pas paranoïer. La seule chose qui pouvait arriver était qu'il lui pose des questions. Mais finalement, juste avant que l'employé se mette à parler, il ajouta:

-Ici c'est si grand, que je pense même m'être perdu... je sais que c'est totalement ridicule...

Il devait bien être le seul au monde à s'être égaré dans ce cinéma! Le seul au monde qui devait trouver cet endroit énorme! Le seul au monde... qui n'avait pas lu les panneaux d'indication, en fin de compte. Plus il réfléchissait, plus il se sentait idiot. Oh, allons! Tentait-il de se convaincre. Ce n'était pas si grave... La seule chose qui pouvait arriver, c'était que l'autre garçon rit un peu, et l'aide de toute façon. Ou sinon, Hayate n'avait aucune idée. Enfin. Même s'il tentait de se réconforter lui-même, il n'arrivait pas à s'enlever de la tête le fait qu'il avait l'air d'un parfait perdu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenshi Yamashita
Agent de Cinéma
avatar

Messages : 37
Uke or Seme ? : Non défini ~

MessageSujet: Re: Une bonne sortie [PV: Tenshi]   Sam 12 Fév - 11:57

Tenshi observa le jeune homme qui était perdu. C'était amusant. Oh il ne lui viendrait pas à l'idée de rire du malheur des autres pas du tout. Il ne pensait pas à ça. C'était amusant dans un sens pas méchant. Il n'avait jamais vu quelqu'un se perdre avant. Bon il ne travaillait pas ici depuis très longtemps alors peut être que ça arrivait plus souvent qu'il ne le pensait. Lui même ne s'était jamais perdu, mais il était japonais. L'endroit même sans y travailler était familier. Tous les cinémas se ressemblent après tout. Enfin sauf d'un pays à l'autre mais il n'était jamais sorti du Japon donc il ne pouvait pas vraiment dire. Heureusement que l'ange passait pas là n'empêche, sinon il aurait loupé son film et payé une place pour rien. Au pire il pouvait rentrer dans une salle au hasard et prendre un film en cours de route. Ça évite de perdre tout son argent, venir au moins pour quelque chose. Ou alors il demande de lui même à des gens. Il y avait du monde, c'était une bonne heure. Le jeune homme regarda un groupe de jeunes surexcités passer. Ah roulez jeunesse. Il avait bien envie de s'amuser comme ça lui aussi. Mais il était de nature calme et puis ici il ne connaissait pas grand monde. Il avait sympathiser avec deux trois collègue et rencontrer un gars sympa mais c'était là toute sa vie sociale. C'est dire... quand à sa vie sexuelle n'en parlons pas, il n'en avait pas et n'en avait jamais eu d'ailleurs hm bon et rien en vu non plus. Mais pour l'instant ça ne le dérangeait pas. Il n'y pensait pas plus que ça à vrai dire. Bah oui quoi, ça existe des gens qui ne pense pas qu'au sexe dans la vie einh. Mais revenons en à nos mouton, la façon dont l'homme commença à vouloir lui répondre confirma que c'était un étranger.

Tenshi ne devina pas la langue. Ne chercha pas vraiment non plus après tout quelle importance. Il jeta un oeil au billet. Oui la salle trois. Ah il allait voir un film sympa. Il n'allait sûrement pas être déçu. Tenshi l'avait vu un soir après son travail. C'était un des privilèges de travailler ici il pouvait voir les films gratuitement. Il ne risquait pas de se moquer de l'étranger. Ridicule ou pas il était avant tout employé ici et il fallait respecter la clientèle. Mais même sans être employé il était quelqu'un de serviable. Comme beaucoup de japonais. Bon c'est vrai que les étrangers on les regardait...étranger quoi. Mais le sens de la politesse était tellement fort. Il s'inclina légèrement avec un petit sourire.

« Ne vous en faite pas. Je vais vous y conduire elle est à l'étage. »

Et voilà, que demander de plus ? Lui sourit aimablement et prend la direction de la salle trois en vérifiant bien sur que monsieur le suivre, hop prendre l'escalier qui monte. Ah la technologie c'est cool il n'y a aucun effort à fournir c'est merveilleux non. La nouvelle technologie du moment c'était le 3D. Une belle arnaque d'après Tenshi. Vendre des billets plus cher, des lunettes tout ça pourquoi ? Pour sois disant les effets du film... Ouais vite fait, lui il ne trouvait pas que ça apportait grand chose de plus au film. A part payer plus cher franchement... c'était plus décevant. Mais les gamins adoraient. Tous les dessins animés étaient en 3D impossible de l'éviter. Et comme papa et maman veulent faire plaisir à leur enfant chéri ben ils payent. C'est bien comme ça les employés pourraient avoir une prime...Même pas en fait. Leurs salaires restaient le même. C'est comme ça, l'argent il va ailleurs...dans les poches du propriétaire sûrement. Tout d'un coup il y eu un espèce de grésillement, plusieurs même et un gros paf et ils se retrouvèrent dans le noir. L'escalier s'était arrêté. Tout semblait s'être arrêté à vrai dire. Allons bon...qu'est ce que c'était que ça ? Tenshi ne bougea pas, ça avait un petit côté flippant mais c'était sûrement juste le courant qui avait sauté. Même si c'était bizarre que le courant saute comme ça sans raison. Enfin... non ça pouvait arriver bien sur mais quand même. Il se retourna vers l'homme , enfin en théorie le client devait toujours être là même si il ne le voyait pas vraiment.

« Vous n'avez rien ça va ? Il doit y avoir une panne de courant ça va revenir.... »

Puis le film qui saute en plein milieu d'une action. Ça devait être très sympathique. Ça allait foutre la merde ça à tous les coups. Il se demandait bien ce qui se passait. Le courant était comme qui dirait long à revenir. Ses yeux commençaient à s'habituer au noir. Il était pas fan du noir mais il en avait pas peur alors ça allait quand même. Puis l'employé dans ses moments là se devait de rassurer les gens, pas d'être effrayé. Il trouva d'ailleurs sa question un peu stupide... vous n'avez rien ça va ? Comme si il pouvait avoir eu quelque chose simplement parce que l'escalier s'était arrêté et la lumière éteinte. Il tendit l'oreille pour écouter. Il semblait y avoir du raffut la haut. Etrange. Il aurait bien été voir mais il n'allait pas laisser l'étranger tout seul. Plus que du raffut il entendait des cris...ou était ce son imagination ? C'est là qu'il se dit que il devait se passer quelque chose de pas normal. Peut être le bâtiment s'était il effondré à un endroit créant la coupure, des victimes....il ne savait pas trop. Y a pas de mode d'emploi de que faire dans ses moments là. Il inspira et expira profondément en essayant d'être calme, rester calme, ça ne sert à rien de paniquer dans ses moments là.

« Je me demande ce qui se passe, il doit y avoir un problème...»

Il sorti son portable, il allait appeler un collègue et tout s'expliquerait...pas de réseau. Evidemment. Au moins ça faisait une lumière avec l'écran de son téléphone c'était rassurant non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une bonne sortie [PV: Tenshi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une bonne sortie [PV: Tenshi]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Hotaru :: La ville :: Le Centre ville :: Le cinéma-
Sauter vers: