AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Under the sun [PV Tenshi]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ienzo Evan
Prostitué
avatar

Messages : 518
Localisation : Flâne au bord des rues...
Emploi/loisirs : Moi, je suis là pour vous ♥
Uke or Seme ? : ~

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 20 ans
Petit ami:
Autre : :

MessageSujet: Under the sun [PV Tenshi]   Dim 11 Avr - 17:20

Il faisait beau aujourd’hui. Les beaux jours arrivaient et Ienzo ne niait pas que ce fussent des plus agréables même s’il fallait encore faire attention. Comme ce bon dicton français le dit si bien, en Avril, ne te découvre pas d’un fil. Et il mettait ce proverbe en application chaque jour qui passait, ne sortant jamais sans un pull ou une veste, autour de la taille ils e soleil et le vent lui permettait de ne pas les porter. Après tout, autant en profiter un peu pour prendre des couleurs avant l’été. Première saison qu’il passerait sur cette île... Ca doit être agréable la plage l’été si les températures sont correctes, peut-être qu’il pourra un peu profiter. S’il ne bosse pas trop en tout cas. Il ne sait pas s’il y a moins ou plus de monde l’été ici… Peut-être que les gens partent le temps de la saison ? Ca l’embêterait un peu de devoir laisser son appart parce qu’il a plus assez de clients... Enfin si les gens viennent, ce qui est possible vu le temps qu’il fait, à condition de ne pas être homophobe ou tout simplement une fille, la saison serait agréable niveau moyen de vie. Il verrait bien en temps voulu de toute façon, pas la peine de se prendre le chou pour le moment.

Il avait envie de profiter du soleil aujourd’hui. Il avait bossé les trois quart de la nuit, avait dormi le dernier quart comme un loir pour se réveiller avec le soleil, comme toujours quand il arrivait à dormir la nuit. Il avait passé la matinée avec son coloc, si ce dernier était et puis il avait pas mal dessiné aussi, ce qu’il voyait par la fenêtre de chez lui. Jolie lumière, le printemps vraiment, surtout dans ce pays en fait. Et puis le déjeuner à midi et puis l’après midi il été parti faire un tour en ville. Envie de profiter de la lumière du soleil, et puis il n’aime pas rester enfermé trop longtemps, ça le rendrait presque à la limite de la claustrophobie, surtout quand on voit la grandeur du studio dans lequel ils vivent enfin ça c’est un détail il n’a pas les moyens de s’acheter un palace. Il avait un peu flâné… Un peu fait les boutiques aussi, acheté un ou deux trucs. Il était même rentré chez lui juste pou avoir le plaisir de se changer et de porter ce qu’il venait de s’acheter. Il s’était trouvé une jupe magnifique, mais il était tombé amoureux même si ça avait couté cher. Ouais ça existe les jupes pour homme, un vêtement noir en toile, qui tombait droit jusqu’à ses chevilles, quelques poches à certain endroits et qui se fermait pas deux lanière sur le coté gauche. Sobre, classique, mais il aimait bien. Puis hop enfiler ça avec un haut blanc, manche trois quarts un peu tombante. Attraper une veste qu’il garde sous le bras parce que mine de rien il ait chaud dehors, et puis le voila reparti à vagabonder dans les rues.

Il erre un peu, ici et là, il n’est pas vraiment retourné vers le centre ville, parce bon s’il continue il va être vraiment fauché, déjà que c’est à moitié le cas, il faut savoir être raisonnable. Alors il était parti d’abord vers le parc, avait dévié vers la forêt à l’extérieur de la ville. Et puis après l’avoir traversé, il a suivi la falaise jusqu’à descendre sur la plage et se poser sur le sable, observant le ciel d’un bleu magnifique et les oiseaux qui volaient près de l’air marin. Magnifique journée… Il n’a pas forcément envie de rester seul aujourd’hui, c’est un peu tristounet quand même. Faudrait qu’il se fasse des amis ça serait bien. Bon son colocataire ouais mais bon lui c’est particulier, il n’est pas trop dans la classe ami. Enfin oui et non… Il ne sait pas trop et n’a pas forcément envie de savoir. Il sortit son portable pour ouvrir le répertoire, faisant défiler les noms un à un. Des vieux noms qui défilent… Jeff, Will, Fred… Que des gens qui se trouvaient à l’autre bout de la planète. Il peut toujours appeler, enfin certains noms parce que y’a à, ça répondra pas et il le sait pertinemment… Le nom d’Ixion. Il pourrait toujours essayer mais pas envie de déranger puis même pas sûr qu’il dise oui. Tiens il est revenu au début. Allez on refait un tour, on sait jamais si un nom c’était échappé de la liste. Limite il appuie sur le bouton pour faire défiler sans regarder les noms… Puis c’est au moment où il s’arrête pour refermer son portable que y’a un truc qui attire son attention. Pas un nom français… Tenshi. Tenshi, Tenshi… Le danseur qu’il avait rencontré. Pourquoi pas… pourquoi pas oui, ça peut toujours se tenter. Pianote sur son portable pour lui envoyer un texto rapidement. Puis éventuellement lui dire qui c’est aussi vu qu’Ienzo ne lui avait pas laisser son téléphone quand ils s’étaient quittés.


« Salut ! C’est Ienzo, on s’est rencontré l’autre jour je ne sais pas si tu te souviens. Je me demandais, ça t’intéresserais de venir prendre un verre avec moi sur le port profiter du beau temps ? Sinon désolé du dérangement et bonne fin de journée. »

Et puis envoyer le message et puis se relève, enlever le sable qui est venu se mettre sur sa jupe. Eventuellement répondre aux texto si le gentil monsieur est d’accord pour indiquer une heure précise et puis un endroit précis, Ienzo connait un peu les cafés et bar du coin, depuis le temps. Et puis lui il y va directement même si y’a rendez-vous que dans une heure genre le temps qu’il se prépare et tout… Puis aller s’asseoir sur la terrasse se commander un truc frais en regardant la mer en disant que la vie est pas si mauvaise que ça. Faut savoir profiter des bons moments, c’est tout… A quoi bon se prendre la tête, quoi de plus agréable de boire un bon cocktail sous le soleil avec le bruit de la mer juste à coté. C’était ça le bonheur, simple, agréable. D’ailleurs y’a même quelqu’un qui vient lui tenir compagnie. Gentil monsieur qui arrive par derrière et Ienzo qui est persuadé que c’est Tenshi jusqu’à ce qu’une main se pose sur son épaule, mais pas la main qui ressemble… Enfin qui ressemble à quelqu’un de son âge. Tout de suite ça le fait moins sourire alors qu’il regarde l’homme qui lui a un grand sourire sur les lèvres.

« On se sent seul petit cœur ? »


Ienzo qui le regarde puis regarde la mer de nouveau en buvant sans vraiment faire attention à lui. Y’a toujours des gens pour venir gâcher le bonheur des autres. Il avait du le voir une nuit, ou alors si ça se trouve c’était un client qu’il ne reconnaissait pas encore un peu de mal avec les nouvelles têtes parfois. Mais même en temps que client, Ienzo est pas en service, il n’a pas à venir lui faire chier maintenant. C’est qu’il serait presque insistant, à venir le toucher, obligé de repousser sa main qui se ballade là où il ne faut pas, non pas la peine de s’asseoir.

« J’attend quelqu’un. »

Un ton froid, un peu énervé, toujours sans le regarder. Simple et efficace. Enfin il a de la chance, il ne devait pas être très motivé parce qu’il n’insiste pas et s’en va après un regard dédaigneux. Eh oui la vie est triste pour certains et ne tourne pas toujours comme on aimerait qu’elle soit. Ienzo est à personne durant ses journées, ses nuits peut-être mais sinon… Ce n’est même pas la peine d’essayer. Ah et son verre qui se finit trop vite… En commander un autre en attendant l’arrivée de la personne, la vraie personne qu’il attend cette fois.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenshi Yamashita
Agent de Cinéma
avatar

Messages : 37
Uke or Seme ? : Non défini ~

MessageSujet: Re: Under the sun [PV Tenshi]   Mer 21 Avr - 9:58

Journal de Tenshi

Les jours passent sans grand changement. Depuis la rencontre de Ienzo le dessinateur il ne s'est rien passé de bien passionnant. La routine sans aucun doute est le plus ennuyeux des quotidiens. Je n'ai aucune nouvelle de Ienzo à qui j'avais laissé mon numéro. C'est normal dans le fond, on ne donne pas son numéro à un inconnu, il en ferait quoi ? Il avait l'air sympa comme tout, j'espérais qu'il me rappellerait ou m'enverrait un texto. Je ne sais pas à quoi je pensais enfin tant pis. La seule chose que je peux me dire c'est peut être que je le recroiserais par hasard. Mon boulot se passe pas trop mal ça n'a rien de très compliqué, les gens arrivent font la queue devant ma caisse, je leur demande quels films ils veulent voir, je leur donne leur place, je leur rend la monnaie et puis au suivant... un peu le même discours tout le temps. J'aimerais travailler à plein temps, mon salaire va être trop juste pour que je survive. Rien que le loyer me prend les trois quart du salaire. J'économie l'eau et la lumière un maximum, je me suis acheté une bougie pour le soir. De toute façon on arrive au beaux jours et il fait jour jusqu'à tard mais pas assez tard par rapport aux heures à laquelles je finis. Peut être que je devrais me trouver un autre boulot. J'aimerais pouvoir me faire de vrai repas de temps en temps. Et puis je ne vais pas demander à ma mère de m'envoyer de l'argent, je ne veux rien lui devoir. Je n'ai pas eu le temps de commencer à chercher mon père malgré que je ne travaille qu'a mi-temps, peut être que je prends pas le temps tout simplement par peur... je ne sais pas.

Tenshi se mit à mordiller son stylo en réfléchissant. Oui peut être bien qu'il ne trouvait pas le temps par manque de volonté. Quand on veut , on peut comme on dit. Mais c'était pas facile du tout en fait, il avait réussi à venir jusque là, trouver un boulot, un logement. Pas de famille ni ami... il fallait qu'il se concentre sur pourquoi il était venu. Il ne travaillait pas cet après midi justement il aurait du temps pour commencer. Mais il ignorait par où commencer ses recherches. Trouver un annuaire peut être ? Il irait demander à la voisine, elle ne le mangerait pas, tout au plus elle lui fermerait la porte au nez mais les gens n'était pas comme ça en général. Dans sa banlieu c'était pas la même ambiance, ici il avait l'impression...d'avoir changé de pays presque. C'était drôle non ? Si quelqu'un le bousculait dans la rue il avait le droit à un million d'excuse et de courbette, et presque l'homme qui l'avait bousculé l'aurait emmené boire un verre pour se faire pardonner. Ou alors c'est une manière de drague et trop naif qu'il était il ne s'en était pas rendu compte. Il commençait à s'habituer à la vie ici et il aimait bien pour l'instant, l'extérieur de la ville était beau, le soleil souvent présent rendait ses journées plus lumineuse aussi sans doute. Vrai que quand il pleut parfois ça touche le moral et on se sent déprimé, c'est psychologique.

Journal de Tenshi

Il m'est arrivé un truc marrant l'autre jour au travail qui a brisé la monotonie de mon job. Il n'y avait pas beaucoup de queue, c'était un jour scolaire ou la plupart des gens bossaient. J'avais eu quelques petit vieux qui étaient passés, des jeunes séchant les cours, d'autre qui était hors du cercle scolaire comme moi sans doute. Ça m'amuse d'imaginer ce que chacun fait, disons que ça m'occcupe un peu. Et puis un groupe de trois jeunes filles sont arrivés, des étudiantes je pense, et l'une d'elle m'a ouvertement dragué. C'est fou non ? Elle m'a dit qu'elle n'avait jamais vu un caissier aussi mignon. Je vois pas ce qu'elle trouve de mignon chez moi m'enfin, j'étais très gêné et je ne savais pas trop quoi répondre alors j'ai sourit et j'ai dit merci. Comme je ne disais rien d'autre et que j'étais là à lui tendre ses places elle les a prit et les a donné à ses amis en me demandant à quelle heure je finissais, parce que sinon elle serait obligé de revenir souvent au cinéma juste pour me voir. Heureusement je n'ai pas eu le temps de répondre parce que d'autre client étaient arrivé et s'impatientaient derrière, du cou eles ont été obligées de rejoindre la salle et de me laisser. Je sais pas ce que je fais la prochaine fois si vraiment elle s'amuse à revenir voir d'autre films juste pour me voir. Ce n'est pas qu'elle était déplaisante mais...je ne sais pas, je n'ai pas trop envie d'avoir quelqu'un dans ma vie en ce moment, je n'ai d'ailleurs aucune nouvelle de mon ex... on pense à ses choses parfois. Bah..je verrais bien.


Sans doute que les filles c'étaient pas trop son truc pour qu'il se dise qu'il ait mieux à faire que d'en trouver une et de s'en occuper. C'est bon il avait assez donné quoi et il s'était fait larguer à la fin. Quand il se sentirait seul peut être qu'alors il s'en trouverait une sympa et mignonne avec lequel il s'entendrait bien. Mais bon il avait mieux à faire que batifoler là, il devait retrouver son père. Son père biologique oui... et comment il lui dirait. Bonjour je suis ton fils que tu as perdu il y a vingt ans. Ouais le fils brulé dans l'incendie. Hmm il verrait, sur qu'il avait pas trop réfléchis à ça. Ses réflexions furent interrompu par le vibreur de son portable. Tiens donc, surement un message de son opérateur. Il prit le téléphone pour regarder, le numéro lui disait rien. Etrange, aussi ouvrit il le message pour le lire, oh Ienzo tiens. C'est drôle dire qu'il y avait pensé quelques instant auparavant. C'est cool ça, bien sur qu'il s'en souvient, ça lui fait même très plaisir. IL répond qu'il veut bien puis heure et endroit de rendez vous. Hm pas cet après midi qu'il va chercher son père, ou plus tard. Il a de la chance Ienzo parce qu'il avait racheté une carte de crédit pour son téléphone, la moins cher possible mais ça suffisait à envoyer des textos. Parce que aller à la cabine téléphonique à chaque fois c'était chiant quand même. S'habille d'une baggy, un t-shirt noir, des bracelets bande à ses poignets puis ses vans et c'est parti, ah et un sac avec son journal, mp3, portable, porte monnaie, toutes ses petites choses là. Il avait décidé de rejoindre le port à pied c'était pas très loin.

Il faillit ne pas reconnaître le jeune homme de loin, alors qu'il assistait à une scène bizarre et un gars vêtu bizarre aussi qui n'était autre que Ienzo. Regarde le vieux se casser et se laisse tomber en face de lui avec un magnifique saluuut et un sourire à tout déchirer. Bah normal quoi, mais Ienzo buvait sans lui è_é c'est pas très gentil de pas l'attendre. Il lui faisait pas la bise parce qu'au Japon ça se fait pas, puis lui il s'incline pas non plus parce que voilà. Pose son sac à côté de sa chaise le gardant bien près de lui. C'était agréable ici, bon endroit vraiment. Puis le salut ne va pas sans le ''ça va ?'' Il est content dee le revoir, puis il agit comme un pote enfin non. Juste que en fait il sait pas trop quoi dire de plus alors il attrape la carte. Prendre le truc le moins cher possible parce que...voila. Le verre d'eau peut être ? Ah oui avec un peu de sirop ça serait bien.

« C'est gentil de m'avoir invité à te rejoindre.... je pensais qu't'avais jeté mon numéro à vrai dire. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ienzo Evan
Prostitué
avatar

Messages : 518
Localisation : Flâne au bord des rues...
Emploi/loisirs : Moi, je suis là pour vous ♥
Uke or Seme ? : ~

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 20 ans
Petit ami:
Autre : :

MessageSujet: Re: Under the sun [PV Tenshi]   Mer 21 Avr - 14:27

Oui un étrange petit monsieur qui attend à une table après avoir remballé un mec un peu trop impertinent à son goût. Bon il avait beau porter une jupe on le confondait pas avec une petite madame, il avait l’allure d’un mec quand même quoi. Puis il n’a pas changé de tête depuis sa dernière rencontre avec le petit danseur, il n’avait pas trop de maquillages, non… De toute façon maquillage et soleil généralement ça ne va pas très bien ensemble et ce n’est pas très bon pour la peau, ça fait apparaître plein de bouton, surtout le fond de teint. Ienzo avait de la chance, il n’est jamais passé par la face acné de l’adolescence… Une chance ouais, il n’aurait pas eu les moyens de se payer un traitement et pour son boulot ça n’aurait vraiment pas été tranquille. Enfin bon son deuxième verre qui arrive. Oui il a commencé à borie sans lui parce que ça fait un moment qu’il est là et qu’il fait chaud et qu’il n’a pas envie de finir déshydraté. Il avait besoin d’eau, enfin là c’était plus d’un bon thé dont il avait besoin. Mine de rien, même quand il fait chaud et bien un thé ça rafraichit. Il s’apprêtait à passer sa commande quand il aperçut Tenshi au loin… Enfin il n’aurait pas mis sa main à couper qu’il s’agissait du jeune homme vu qu’il ne l’avait vu qu’une fois, mais il lui ressemblait et il avait l’air de venir par là. Il sourit légèrement alors qu’il se rapprochait et qu’Ienzo pu enfin être certain qu’il s’agissait bel et bien du jeune homme. Ouais ne pas faire la bise… Il a appris à se retenir depuis qu’il est ici parce que les gens le regardent bizarrement. Ienzo il s’incline que devant ses clients. Sinon il serre la main mais visiblement… Enfin on se passera des formalités de salutation. Les banals "ouais ça va bien et toit ouais bien aussi… " Y’a pas qu’en France qui y’a ce genre de trucs c’est marrant.

« Bah ça me fait plaisir que tu sois venu… Puis je ne jette pas les numéros comme ça, j’ai juste pas eux un moment de libre avant aujourd’hui. »

Il rit légèrement alors que le serveur prenait la commande de Tenshi, jouant avec une petite mèche de cheveux qui se baladait près de son oreille. Il attendit d’ailleurs que le serveur revienne avec sa commande, chose assez rapide vu qu’il n’avait command qu’un sirop et que ça ne prenait pas autant de temps à faire que ça. Pas le temps oui… Ce n’était pas un mensonge il n’avait vraiment pas eu le temps. Entre son boulot puis la journée il dormait… Histoire de rattrapait ses heures de sommeil qu’il ne fait pas la nuit. Heureusement qu’il n’avait pas des cours à suivre sinon il ne s’en sortirait pas du tout. Quoi qu’il n’aurait pas à payer un loyer vu qu’il serait en interne donc moins de boulot… Ouais mais il devrait payer les frais de scolarité. De toute façon la question ne se posait pas vu qu’il avait son bac en poche il ne pouvait pas retourner au lycée. Quoi qu’en fait rien ne disait qu’il avait son bac donc il pourrait très bien s’il le voulait. Mais il ne veut pas il en avait assez trimé en France pour réussir ce foutu lycée il n’allait pas remettre ça maintenant qu’il était libre de faire ce qu’il voulait. Surtout qu’il obligeait un pauvre monsieur à habité dans un studio miteux avec lui, ça le ferait pas de lui annoncer qu’il s’en va dans le lycée pour avoir une chambre descente. Non il était bien chez lui quand même.

« Tu sais ce que c’est, se payer un loyer tout ça… Pas toujours facile de raccorder les deux bouts, hein ? D’ailleurs ça marche bien ton boulot au cinéma ? C’était bine le cinéma si je me souviens bien… Enfin je vois que tu ne seras pas tombé malade à cause de moi c’est cool. »

Ca y est le petit Ienzo est parti sur ses grands chevaux pou faire la conversation. Il a une bonne mémoire quand même. Enfin leur rencontre ne datait pas d’il y a trois semaine mais plutôt de quelques jours donc pas assez pour oublier non plus. Lui sourit doucement en venant faire trinquer son verre contre le sien. Il parait qu’on ne dit pas tchin au japon alors il se tait et juste les verres qui font un léger ting très sympathique l’un contre l’autre. Regarde la fumée de son thé un instant avant d’en boire une mini gorgée parce que c’est encore brûlant. Ah quelle temps magnifique il a le moral à fond pour une fois ça fait du bien, vraiment.

« C’est quand même agréable ce soleil y’a pas à dire… On peut enfin sortir de chez soi sans craindre la pluie. T’as commencé à te faire des connaissances dans le coin ? Tu venais juste d’arriver, c’est ça ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenshi Yamashita
Agent de Cinéma
avatar

Messages : 37
Uke or Seme ? : Non défini ~

MessageSujet: Re: Under the sun [PV Tenshi]   Jeu 27 Mai - 13:48

Journal de Tenshi


Je suis allé retrouver Ienzo au port dans un bar. Il était habillé de la manière la plus....étrange. Je n'avais encore jamais vu ça. Je veux dire des gothiques j'en ai déjà croisé, après tout chacun son style, j'ai vu des films aussi mais là...comme si un homme pouvait porter des jupes. Ça m'a fait un choc. Heureusement que j'ai vu sa tenue de loin et que quand je l'ai rejoint je suis resté normal. Je pouvais pas m'empêcher de jeter des coups d'oeil j'ignore si il l'a remarqué ou pas. C'était très spécial comme tenue, comme si il sortait d'un autre monde....ou une autre époque. Il devrait essayer de passer des castings. Moi je suis toujours habillé de la même façon, rien de très original mais je suis à l'aise dans mes vêtements. J'ai remarqué qu'un trou se formait dans mon pantalon sur le côté au niveau de la couture, ça m'ennui bien d'ailleurs parce que en racheter un n'est pas vraiment dans mes projets. Y a de ses choses comme ça. Tout ça pour dire que Ienzo est un original. Si je l'avais rencontré comme ça la première fois je crois que je n'aurais pas osé lui parler, c'est bête mais on a des aprioris comme ça, c'est humain de juger ... enfin c'est quelqu'un de très sympa et dieu merci je ne me suis pas arrêté à ses drôles de vêtements, chacun son style comme on dit, et puis c'était certes original mais pas déplaisant à voir. Faut avoir les couilles de le porter, surtout qu'il s'est fait aborder par un vieux avant que j'arrive. J'aime les gens qui ont du courage. Je l'aime bien ouais.... mignon et gentil. Enfin mignon...je suis pas apte à juger qulqu'un, c'est pas une fille c'est un mec...mais je pense qu'il est pas moche ouais. Il doit avoir du succès auprès des filles.

Tenshi le regardait un peu mais discrètement, ça lui faisait tellement bizarre que pour un peu il serait pas à l'aise mais il restait cool et détendu car telle est son apparence. Sourit aux jeunes hommes. Bah un numéro vaguement griffonné sur un bout de papier il aurait pu le jeter sans faire attention, pas forcément volontairement. Ça arrive parfois on fait ses poches on trouve des vieux bout de mouchoir et papier et on jette tout sans regarder. Puis un beau jour on se dit mais j'avais pas ça...ou je l'ai mis...et on retrouve pas. Ainsi il n'avait pas eu un moment de libre ? Ouais....normal. C'était sûrement un étudiant, il paraît que rendu à l'université y a encore plus de boulot qu'au lycée. Enfin ça dépend dans quel domaine. Parfois y en a moins. Il n'avait plus de devoir à faire depuis un bout de temps, ça lui faisait étrange, rentrer de son boulot et n'avoir rien à faire. En fait il aimait bien mais.... oui les études, c'était important aussi, il n'allait pas vendre des billets de cinéma toute sa vie. Enfin il n'y a pas de sot métier comme on dit. Mais ça ferait vraiment plaisir à sa mère qu'il reprenne ses études, se trouve un bon travail et tout...sa pauvre mère, enfin oui et non, elle payait pour le mal fait à sa véritable famille biologique il y a vingt ans.... c'était confus, des histoires d'adultes. Il n'arrivait pas à savoir réellement ses sentiments par rapport à ça. A chaque fois qu'il voulait prendre le temps d'y penser son cerveau se bloquait. Il verrait avec le temps, mais c'était bien qu'il soit parti en tout cas.

« Bah en fait ça m'faisait plaisir de venir... et puis j'avais du temps cet après midi. Je travaille que s'soir autant en profiter. »

Et puis l'avantage à être étudiant , y a les réductions et aussi le fait d'être entouré de jeunes de son âge, pouvoir se faire des potes, sortir avec eux... tout ça. Oui ça lui manquait ses amis de la ville, faire des activités avec eux et tout. Le Ienzo c'était.... le hasard, il était pas sensé le rencontrer. Le croiser à la limite mais lui parler non et donner son numéro encore moins, surtout qu'en général il est plutôt timide. Faut oser parfois et...la preuve est que Ienzo l'a rappelé. Pas dans les jours à suivre mais rappeler et invité à rejoindre quand même c'était pas rien. Regarde un peu le aysage et puis le serveur qui amène son verre. Il va essayer de faire ça en plus du cinéma, d'être serveur... enfin il guette les annonces. Plus dans les périodes touristiques mais justement on arrive à l'été, va y avoir besoin de personnel, lui ça lui fera des sous en plus et de l'expérience sur son cv...tout bénéf' quoi. Ouais il cherche, et cette après midi ben il essaye de nouer des liens avec quelqu'un de son âge. Prend le verre avec du sirop et une paille et sirrote. Ouais par contre lui il a pas trop de conversation, ennuyeux non ? Mais voilà que son interlocuteur partait sur un sujet bizarre oO. Lui aussi devait se payer son loyer ? Bah tous les étudiants sont pas riches avec des parents ouais...Tain ça doit être dur de faire des études plus un petit boulot, même si doit y avoir des possibilités de bourses. Vraiment....admirable. Il avait rencontré quelqu'un de...ouais d'admirable super courageux et tout.

« Ouais j'comprend... oui c'est le cinéma. Bah ça va...c'est pas trop stressant. »

Oui vraiment un job assez cool. Il avait de la chance d'être tombé dessus, il a saisi l'occasion quoi. Juste le jour de son arrivé, vraiment beaucoup de chance. Il aurait été embauché à Macdo que tout de suite ça aurait été tout autre chose. IL aurait pué la frite en plus, ça aurait vraiment pas été cool. S'amuse à tourner sa paille dans son verre et tripote son collier un instant. Malade....ouais de toute façon il était malade tout court alors attraper froid... Sourit vaguement sans rien répondre, il va essayer de bronzer avec ce beau soleil, ça lui fera prendre des couleurs et enlever ce teint maladif abominable. A ne plus supporter de se regarder dans une glace vraiment. Il avait bonne mémoire le jeune homme en face de lui; qui en plus prenait un thé alors qu'il faisait chaud. Chacun son trip, il est tombé sur quelqu'un de spécial assurément. Ou c'était lui de sa banlieue qui connaissait rien à la vie...peut être. Pas de chance...il aurait bien aimé naitre dans un de ses beaux quartiers, enfin...on choisit pas ou on nait. En fait....il étit né dans une belle maison de ce qu'il savait, mais pas y penser ça le rendrait triste et son...futur ami peut être avait l'air de si bonne humeur et en pleine forme il n'y a pas à dire.

« Non en fait pas vraiment....juste avec des collègues un peu...pour ça qu'je suis content là....fin que t'ai appelé quoi. »


Lui sourit et sirotte son verre de nouveau. Tripotte ensuite sa boucle d'oreille. Besoin de bouger ses mains il n'y peut rien. Regarde une petite fille avec des couettes qui tient la main de sa main. Jolie famille.... sa maman. Bon...bref, les parents...ah y a de ses histoires compliqués parfois. Mais si Ienzo est en ville depuis un moment peut être que...on sait jamais, peut être qu'il connait son père. Ou en a entendu parler. Le monde est petit parfois il parait. Repose son regard d'un air assez doux sur ienzo, pense a plein de chose à la fois, l'écoute en même temps, garçon un peu dans la lune. [/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ienzo Evan
Prostitué
avatar

Messages : 518
Localisation : Flâne au bord des rues...
Emploi/loisirs : Moi, je suis là pour vous ♥
Uke or Seme ? : ~

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 20 ans
Petit ami:
Autre : :

MessageSujet: Re: Under the sun [PV Tenshi]   Dim 30 Mai - 20:51

Provoquer. Ca ne lui arrivait pas souvent. Rare étaient les périodes où, comme ça, c’était un de ses petits plaisir. Arracher des regards interloqués, dégoutés parfois. Certains admiratif, qui pouvaient vraiment faire chaud au cœur. Voir que des gens étaient assez ouverts d’esprit pour pouvoir aimer une originalité qui sortait de l’ordinaire. Mais le mieux… Le plus jouissif pour le petit français, c’était les regards des personnages âgés. Lui qui trouvait que déjà, en France, elles étaient peu tolérantes et ouvert d’esprit, ici, c’était encore pire. Il savait que le Japon était un pays très stricte, avec ses traditions qui n’auront pas changés depuis es siècle. Mais il ne s’y attendait pas à ce point là il devait se l’avouer. Mais pour le coup, c’était encore plus drôle de porter ce genre de vêtements ; Certes, au Japon, il y avait les punk, les emo, les gothiques. Des styles vestimentaires plus développé qu’en France. Mais malgré que tout cela se développe dans ce pays, c’était étrangement celui qui avait le plus de réticences à l’accepter. Contraste amusant. Il y en a certain que ça amuser, comme le type qui était venu l’aborder. Il y en a d’autre qui se demandait comment agir avec ce genre de personne, comme le serveur qui lui avait apporté son verre et qui, Ienzo l’observait discrètement à travers la vitre, lui jetait de temps en temps quelques coups d’œil. Oui, c’était amusant, vraiment. Il se serait travestie, il serait passé inaperçu. Avec ses cheveux, sa petite bouille, masculine mais qui passait très bien avec des vêtements de femmes, il récoltait moins de regard choqué qu’avec les vêtements qu’il avait en ce moment. C’était vraiment… drôle. Mais enfin son invité était arrivé. Il lui sourit. Peut-être qu’il remarqua les quelques regard d’observation qu’il lui lançait, mais si c’était le cas, il n’en dit jamais rien. De toute façon, un de plus ou un de moins, cela ne le gênait absolument pas.

« Le plaisir est pour moi j’avais envie de voir du monde. Tu travaille beaucoup là-bas ? Ca se passe comment en fait… Ca doit être bizarre de se retrouver de ce coté là du cinéma, non ? »

Il ne savait pas trop ce qu’il était en train de raconter. Enfin pour lui Tenshi travaillait au cinéma, en effet, en tant que caissier mais aussi en tant que… projectionniste. Le joueur à un doute mais bref la personne qui met les films pour qu’ils puissent être projetés. En fait il en savait pas ce qu’il faisait exactement oui mai sil s’imaginait pas. Déjà qu’il n’allait pas très souvent au cinéma mais se retrouver dans les petites salles que personne ne voit jamais et tout… Ca devait être intéressant. Puis il pouvait voir des films gratuitement aussi. C’était cool. Il viendrait peut-être le voir il le ferait passer ? Ouais non il va éviter il ne veut pas que le gentil jeune homme ait des problèmes avec lui à cause de ça quoi ça serait trop con. Il n’a pas le temps d’aller au cinéma de toute façon il travaille énormément lui-même. Il voit son colocataire de temps en temps aussi mais rarement. Une ou deux fois des fois, ils arrivaient à passer dix minutes ensemble avant que l’un des deux ne repartent à leur activités respectives. En fait il ne savait même pas ce qu’Ixion faisait de ses soirées c’était pathétique. Il faut vraiment qu’il lui dise qu’il ferait mieux de partir de cet appart complètement miteux juste parce qu’il a pitié de lui et qu’il paye la moitié du loyer. Non vraiment… un jour il lui en parlera… Peut-être. S’il arrive à le voir et s’il arrive à amener le sujet de conversation là où il veut. Il verrait bien de toute façon il faudrait déjà qu’ils arrivent à se voir assez longtemps pour pouvoir parler tous les deux.

« Ouais ce n’est pas toujours facile de se faire des amis quand on arrive dans un nouvel endroit… j’ai eu du mal aussi au début. Puis on rencontre les gens par hasard… J’ai mon colocataire je l’ai rencontré devant un casino puis… Puis y’a eu plein d’histoire ils ‘est retrouvé à vivre chez moi du jour au lendemain. »

Sourit légèrement en buvant une gorgée de son thé. Mais pourquoi diable il lui raconte ça. Je vous jure franchement, il était en train de penser à Ixion et ce qu’il devait lui avouer et finalement il se retrouve à parler de lui à Tenshi. Enfin bon il ne raconte pas toute l’histoire. Devant un casino oui parce qu’il faisait le trottoir. Il avait passé la nuit avec le russe parce qu’il l’avait payé. Et quelques jours plus tard il l’avait retrouvé bourré sur un trottoir, l’avait ramené chez lui et c’était le lendemain matin que finalement tout s’était joué. Tout été aller vitre… Trop vite peut-être. Pour eux deux. Enfin bon il va arrêter d’y penser parce que ça le préoccupe et qu’il n’a pas envie de se casser la tête avec ça il verra bien sur le coup de toute façon. Il regarda son thé un instant, respirant l’odeur sucré qui s’échappait de la tasse blanche qui lui réchauffait les mains. Il releva le regard sur le jeune homme en face de lui et lui sourit amicalement en haussant les épaules. Le hasard fait bien les choses parfois. De toute façon cela fait parti des rares choses que l’homme ne contrôle pas et qu’il ne pourra jamais contrôler. Mais c’était mieux ainsi. Il y avait déjà trop de manipulation pour qu’on puisse en plus se permettre de manipuler la chance.

« De toute façon les meilleures rencontres se font par le fruit du hasard il en faut pas chercher. T’as l’air pensif, à quoi tu penses ? »

Il sourit un peu amusé en buvant une nouvelle gorgée sans le quitter du regard. A quoi ou à qui d’ailleurs mais le petit monsieur avait l’air bien dans la lune. Il ne faut pas avoir peur Ienzo ne va pas le manger. Sauf s’il le paye pour ça. C’est dommage de devoir cacher au gens sa vraie nature pour ne la révéler qu’ensuite… Histoire de ne pas avoir le jugement dans les premières rencontres et connaître la personne avant. Mais même comme ça on finit toujours par avoir des mauvaises surprises et des personnes qui vous crachent des insultes alors que la veille vous étiez les meilleurs amis du monde. La vie est ainsi faite… il ne changera pas sa façon de vivre pour autant, il est comme ça et on l’accepte ou non.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenshi Yamashita
Agent de Cinéma
avatar

Messages : 37
Uke or Seme ? : Non défini ~

MessageSujet: Re: Under the sun [PV Tenshi]   Mer 9 Juin - 18:03

« Je travaille le soir pas mal...Mais j'bosse pas le matin tu vois ? Enfin...bizarre j'sais pas. Je fais que vendre des billets, puis j'peux voir les films gratuitement... »

Hausse les épaules, c'était surement un métier comme un autre. Bien qu'il n'ait jamais connu d'autre métier celui là lui convenait bien pour l'instant, parfois il devait faire du ménage aussi , mais dans l'ensemble ce n'était pas très fatiguant, pour sa santé c'était bien, pas trop de stress. Oh il avait un peu galéré avec toutes les options de la caisse et les différents tarifs mais il avait vite retenu, et maintenant c'était un employé aussi efficace que les autres. Ouais vraiment il aimait bien ça, bon il travaillait le week end aussi, mais il s'en foutait il avait pas réellement d'ami à voir, de fête ou aller le samedi soir alors bon. Tant qu'il avait un peu de temps pour pratiquer son art. Il économisait pour pouvoir aller voir un spectacle, ça serait pas pour tout de suite mais à force d'économie il finirait par y arriver. Dans un sens toujours tout devoir compter c'était pénible, il pensait pas que c'était ça...sa mère , ses mères enfin de compte c'était surement la même chose mais bien sur en tant qu'enfant on ne s'en rend pas compte. Enfin il avait pas été un gosse trop difficile...du moins il croit. Peut être avait il geint parfois pour avoir une gameboy mais sinon...il était un enfant assez heureux, entouré d'amour, de bon petit copain puis des moins bon normal...vraiment il s'était jamais plein de vivre dans une banlieu, de pas pouvoir faire mille et une activité mais il avait les siennes, de pas porter de fringue de marque et alors ? Enfin voilà aujourd'hui il faisait attention à tout, il pouvait pas être insouciant, ce n'est pas de l'argent de poche ce qu'il gagnait mais bien de quoi vivre.

« Ah oui ? Tu rencontres beaucoup de personnes par hasard alors.... c'est bien d'avoir un coloc' comme ça les frais sont diminués par deux. Moi j'ai juste une chambre mais ça va il fait beau alors pas obligé de rester enfermé s'cool ça...enfin l'été passera vite.. »


Trop d'hivers dans ce monde. C'est vrai les trois quart de l'année il fait froid, il pleut bref rien de bien terrible... Donc là faut profiter à max des jours de beau temps et tout. Il danse sur une colline, très bonne endroit il y est retourné depuis sa rencontre avec Ienzo. Mais il ne l'a pas rencontré de nouveau la bas. Enfin en même temps ça faisait pas si longtemps que ça, si ça se trouvent ils se recroiseraient sûrement mais cette fois Tenshi resterait pas dans son coin il irait lui dire bonjour, aussi étrange soit cet homme. Chacun s'habille comme il veut après tout n'est ce pas ? En tout cas il a l'air de beaucoup aimer son colocataire, il en a de la chance. Si l'Ange devait un jours emménager avec quelqu'un.. hmm il ne sait pas trop, un ami très proche peut être, la question ne s'est jamais posé. Ou bien un inconnu? Il pourrait passer une annonce, comme ça il pourrait trouver un endroit légèrement plus grand pour payer moins cher vu qu'ils seraient deux. Ouais il va peut être essayer ça, son ami - ? - lui a donné une bonne idée sans le vouloir. Sourit et hoche la tête légèrement. Le fruit du haras, ouais il expérimente, avant c'était..Les rencontres...bah les voisins, les gens du quartiers, le fis de truc parce que sa mère est l'amie de sa mère. En fait bambin on choisit pas vraiment ses amis, oui en y réfléchissant ses amis c'était les enfants d'amis de ses parents, jamais il n'avait eu pour ennemi un gars que sa mère aurait connu. Ceux qui le traitaient de tapette n'avaient pas des parents amis avec sa mère, sans doute répétaient ils des mots entendu chez eux, le soir dans leurs familles...sûrement même.

« Tu as peut être raison...J'sais pas. En tout cas t'as pas l'air d'être une mauvaise rencontre pour l'instant. »

Sourit légèrement amusé et lève son verre pour trinquer. Bon ça veut rien dire les apparences. Vous imaginez le psychopathe qui ressemble à ce qu'il est, ben tout le monde en aurait peur et pour trouver des victimes dures...NOn un vrai psychopathes, il sait manipuler, il est séduisant et il attire les gens dans son filet avant de les découper. Oh mon dieu c'est horrible non ? Tenshi refusait de finir découper, c'est un destin guère séduisant. Sous ses jupes il cache des couteaux là le Ienzo ? Non ce type c'est un dessinateur...un dessinateur c'est forcément quelqu'un de bien. C'est une personne rêveuse, d'ailleurs il s'habille comme un artiste c'est ça le truc. Ah il a trouvé la bonne explication. Mieux que celle de l'assassin quand même. Donc le petit dessinateur rêveur, romantique, lunatique, sympathique c'était une bonne rencontre à priori. Bien que si la gueule de ses dessins c'est genre gore et trash bon...psychopathe se cache sous toutes les formes >< Bon ok faut qu'il arrête de délirer avec ça. Boit une longue gorgée de son verre de grenadine, hm c'est frais ça fait du bien en tout cas.

« En fait j'pensais...tu vois la dame là avec sa fille....ben..je la trouve mignonne la petite avec sa maman. Une belle image de famille t'vois ? Du coup je repensais...fin..La famille tout ça... »

IL sait pas trop si il a envie d'en parler. Bon se confier à quelqu'un ça peut faire du bien mais un quasi inconnu ça craint quand même... Il repensa au tout début de la conversation. Le casino....Ienzo était du genre à aller au casino ? IL devait avoir des sous alors... Enfin chacun fait ce qu'il veut de son argent. Ça fait rêver un peu comme las vegas...imaginez ses gens là bas.. Il devait être vraiment riche. Paraît que son père biologique l'est. Comment aurait été sa vie dans une famille riche ? Est ce qu'il serait ce qu'il est aujourd'hui ? Toutes ses questions lui font mal à la tête à force alors..mieux vaut essayer de ne pas trop y penser. [b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ienzo Evan
Prostitué
avatar

Messages : 518
Localisation : Flâne au bord des rues...
Emploi/loisirs : Moi, je suis là pour vous ♥
Uke or Seme ? : ~

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 20 ans
Petit ami:
Autre : :

MessageSujet: Re: Under the sun [PV Tenshi]   Ven 20 Aoû - 22:01

« Ah ouais… Bah ça va c’est quand même tranquille comme horaire au moins tu peux dormir. C’est un peu comme m… »

Retiens sa phrase dans une toux simulée. Tout le monde peut tousser n’est-ce pas, notamment les gens qui fument. Et comme Ienzo est un grand fumeur, c'est-à-dire qu’il doit se vider à peu près plus d’un paquet par jour, eh bien ça lui arrive d’avoir de grosse quinte de toux. Non il n’allait pas du tout faire de comparaison avec lui-même voyons. Pas qu’il cherche à cacher ce qu’il fait, si le jeune homme lui demande il lui dira mais autant ne pas annoncer ça de suite, ça met toujours les gens mal à l’aise, allait savoir pourquoi. Pas comme s’il avait la peste ou… Mais il pouvait toujours avoir le sida c’est sûr mais bon ça ne s’attrapait pas comme ça. Et puis il ne l’avait pas de toute façon alors comme ça, ça résolvait le problème. Enfin bon. Tout ça pour en revenir à ses pauvres poumons qui à l’heure actuelle devaient être recouverts de goudron. Un jour il ferait des radios pour voir les dégâts. Se détruire un peu plus ou un peu moins… Quelle différence ? Il parait que la cigarette augmentait son espérance de vie. C’est un peu ridicule en fait mais bon ça lui faisait une bonne excuse pour continuer à fumer… C’est qu’il est un peu dépendant même s’il affirme le contraire en fin de compte. Puis bon au moins il peut clouer le clapet aux personnes qui lui reproche de fumer. Toujours drôle de voir la réaction des personnes en question parfois quand on leur annonce que c’est pour sauver des vies qu’on fume. Vraiment étonnant. D’ailleurs ne parlant de cigarette il en a une derrière l’oreille, attendant simplement d’être allumer pour pouvoir se consumer, mais comme il en avait fini une avant que le petit monsieur n’arrive il allait attendre un peu avant de s’en griller un deuxième, surtout qu’il n’en sait pas si ça le gêne ou pas alors il va plutôt éviter. Toujours à penser aux autres… Gentil Ienzo, gentil.

« Ca m’arrive assez souvent en effet… L’été passe toujours trop vite c’est la bonne saison il ne fait pas froid, pas de maladies, rien… Le prochain va encore se faire attendre un moment après. »

Lance la fin de sa phrase sur une petite note de gaieté même si finalement le début ne l’était pas tant que ça. C’est quand même fou ce que des paroles banales peuvent prendre un tout autre sens d’un certain point de vue. Il avait détourné la tête pour regarder la mer en disant ça d’ailleurs. Une belle mer, brillante sous le soleil de ce jour… C’était beau. Il était resté des heures bouche-bée la première fois qu’il avait vu l’océan il s’en souvient… Une immensité pareille. Pour le bateau pour venir sur l’île pareille… Sur le pont, debout avec son petit sac à regarder cette immensité qui semblait l’appeler. Il ne l’avait jamais vu avant… Son village natal n’était pas très loin de la mère, mais quitter la fibre maternelle ou la bande de copain même pour une journée… C’était dur, surtout quand one st jeune et ado… Et qu’on vit dans les problèmes constamment. L’été se fera attendre… Aura-il le plaisir de connaître un nouvel été ? Il verra bien comment se passera cet hiver. Si ça se trouve, tout ira bien il n’aura pas de problèmes… SI ça se trouve il ne sera plus là au nouvel an. Tout était si aléatoire avec lui au point que ça en était effrayant parfois. Sourit pour lui-même. Il profite de l’pile, des gens, des rencontres… Comme Tenshi. Il avait l’air gentil tout plein ce petit bonhomme, enfin comme on le dit parfois il vaut mieux ne pas se fier aux apparences. Mais bon… Ienzo fait confiance. Ienzo fait toujours confiance jusqu’à ce que la personne finisse par le trahir. Et même à ce moment là il peut encore pardonner… Il n’est pas fait pour ce monde, trop fragile trop manipulable peut-être. Mais bon… C’est une personne sincère. Gentil Ienzo, gentil.

« Mauvaise rencontre, toi ? Oh non pas du tout… C’est rare les mauvaises rencontres comme la tienne. Y’a pire… »

Genre les gens qu’il rencontre la nuit dans le cadre de son travail et qui ne sont pas forcément très… Recommandable. Parfois y’en a c’est des jeunes ou des puceaux qui veulent juste se faire une expérience histoire de voir… Alors ils sont timides et n’osent pas trop Ienzo trouve ça mignon. Il n’avait jamais connu ça lui… Enfin. Il n’avait pas vraiment eu la chance d’avoir une première fois digne de ce nom. La première fois avec des sentiments c’est fait… De longues années après sa première fois physique, et il faisait déjà ce métier à cette époque là. Mais bon sa première fois il valait mieux l’oublier quelque part dans sa mémoire parce qu’elle n’était vraiment pas du tout glorieuse… Mais alors pas du tout. Il faut dire que quand on touche à la pédophilie… Enfin il a commencé tôt, que ça soit un bien ou un mal il n’avait pas eu le choix à cette époque de toute façon, c’était ça ou regarder sa mère mourir sans rien faire pour essayer de la sauver. Dur choix pour un enfant, peut-être un peu trop dur… Surtout qu’au final il avait fait ça en vain et qu’elle était quand même morte. Enfin au moins il n’avait pas sur la conscience le fait de ne pas avoir essayé, c’était mieux que rien… Même s’il prenait la mort de sa mère pour son entière faute, chose complètement stupide, on ne peut rien contre ce genre de maladie, c’était plutôt la personne qui lui avait refilé qui devrait se sentir responsable… Sauf que la personne en question devait l’ignorer, belle perspective. D’ailleurs Ienzo c’est toujours demandé comment avait fait sa mère quand elle était enceinte, est-ce qu’elle continuait à se prostituer… Il ne lui a jamais posé la question c’était bizarre de se dire ça. Enfin le passé c’est le passé, il vaut mieux éviter de vivre dedans. Regarde la famille que montre Tenshi du doigt. A un léger sourire. Ca fait chaud au cœur de voir des familles unies… D’ailleurs pense à changer parce que les femmes ne sont pas admises du tout sur l’île xD Donc que des gamins et des hommes. Mais bref deux hommes et un petit enfant alors ça fait très bien l’affaire. Et si sa mère avait été gay elle aussi ? Bah il s’en serait foutu de toute façon il été trop jeune pour poser ce genre de questions. Gentil Ienzo, gentil Ienzo.

« Oui… ca a l’air d’être une famille soudée. Enfin c’est juste une image on ne sait jamais ce qu’il passe à l’intérieur. T’es tout seul sur l’île, toi ? »

Repose son regard sur Tenshi en finissant son verre avant de lui sourire. Il aurait pu venir avec son père ou… Non tous les parents du monde ne sont pas gay Ienzo, toutes les personnes sur cette île ne sont d’ailleurs pas gay, chose étrange quand on vit au milieu d’hommes, mais chacun est libre de choisir sa voix après tout, Ienzo n’est pas du genre à juger. Gentil Ienzo, gentil.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenshi Yamashita
Agent de Cinéma
avatar

Messages : 37
Uke or Seme ? : Non défini ~

MessageSujet: Re: Under the sun [PV Tenshi]   Mar 21 Sep - 10:39

Un peu comme quoi ? Il eut un léger regard d'incompréhension sans doute du fait que Ienzo finisse pas sa phrase. Bah le jeune homme avait peut souvent pas cours le matin et pouvait faire la grasse matinée. Ça arrive les emplois du temps sympa après tout non ? Surtout rendu à l'université. Alala qu'est ce qu'il l'enviait, lui il pouvait pas connaître ça...du moins pas tout de suite mais quand il aurait assez d'économie et bien il repasserait le concours d'admission pour pouvoir y entrer et puis voilà. Mais peut être que Ienzo était encore au lycée, il ne savait pas trop quel âge lui donner. Cela dit il paraissait assez indépendant, ouais il faisait bien étudiant. Peut être qu'il faisait la fête tous les soirs et tout. Sympa... la belle vie c'est à cet âge là il paraît, quand on a vingt ans. Un jour il connaitra ça...peut être. Une année de perdu c'est pas grand chose et puis il se remet doucement de sa maladie. L'hiver sera...décisif peut être. Voir si il peut résister à tous les microbes, si il fait pas de rechute....plein de chose. Il verra bien. Il veut pas penser à ça c'est...mauvais. Quand on pense au négatif ça nous tombe dessus, comme une sorte de poisse. Lui il veut être positif, il veut être fort et se battre. Même si parfois ben...c'est pas toujours ça il fera quand même de son mieux pour que ça aille. Enfin là c'est Ienzo qui n'allait pas très bien, il toussait comme si il allait vomir ses poumons. Il devrait boire un peu d'eau ça lui ferait du bien. Attend que sa crise passe pour prendre la parole.

« C'est vrai j'peux dormir, surtout le matin mais j'suis en général levé assez tôt cela dit. J'entends tous les bruits de la rue de ma chambre. En fait elle donne sur un grand boulevard alors c'est assez bruyant. Mais je m'y habituerais. »


Le regarde attentivement dès fois qu'il se remettrait à tousser. Faut faire attention à sa santé. Il devrait peut être arrêter de fumer. C'est néfaste et ça donne le cancer... Enfin bon y a des gens qui ont jamais fumer comme des pompiers et qui en ont un, des gens innocents qui chopent des maladies comme ça sans raison apparente. Comme lui en fait. Mauvaise destinée tout simplement. Ouais il était maudit c'était pas juste franchement, y en a qui connaisse pas leur chance. Enfin bon il connait pas Ienzo de toute façon, extérieurement et ce qui se passait dans sa vie...il en savait rien. Il imaginait plein de chose délirante parce que... c'était l'image qu'il avait envie de voir, de se dire qu'il y avait des choses bien dans cette vie avec des gens chanceux. Quelque chose qu'il aurait voulu être sans doute. Mais si le français lui disait qu'il était qu'un prostitué malade et ben...Tenshi il jugerait pas, il se dirait juste qu'ils sont deux malchanceux et puis voilà. D'ailleurs Ienzo prononçait des paroles...très juste, il aurait presque dit la même chose lui même c'est drôle non ? Oui l'été passera vite, les maladies tout ça. Mais il aimait pas ce mot, quel que soit le contexte , le simple fait d'entendre le mot maladie ça ...fiou ça lui donnait des frissons xD Façon de parler il regarda juste ailleurs une seconde comme pour s'oublier.

« C'est vrai... »

C'est conversation allait finir par le déprimer enfin de compte. Mais non faut toujours garder le sourire. Hop de nouveau un regard sur son interlocuteur, un joli sourire et boire son verre ou le siroter avec la paille tout simplement en l'écoutant. Allons il faut en profiter il y a tant de chose à faire et à voir. Il faisait attention à boire lentement en fait , parce que sinon il se sentirait obligé d'en recommander un et puis. Faut pas abuser des bonnes chose et de l'argent aussi. Au moins il connait le sens du mot économe y a pas de soucis. Plus économe que lui y a pas. Mais il songe vraiment à se trouver un autre job en parallèle si possible parce que bon. C'est vraiment cher un loyer, l'été ça va encore mais l'hiver... il va pas se passer de chauffage et risquer de tomber malade sous prétexte de faire des économies. Tiens d'ailleurs il ira acheter une carte postale tout à l'heure qu'il enverra à sa mère, ça lui fera sûrement très plaisir. Bon ok c'est lui donner comme espoir qu'il lui a pardonné mais euh... en fait il en sait rien c'est très compliqué dans sa tête et puis elle a toujours été une bonne mère malgré ce qu'elle a fait à sa naissance et...dans le fond ça reste sa mère quoi. Enfin quand il rencontrera son père biologique peut être que les choses changeront.

« C'est sur y a pire, mais avant j'habitais dans une banlieu. Y en avait t'avais pas intérêt à être dans leur ligne de mire t'vois ? Enfin s'comme ça la bas, tu te fais respecter ou tu te fais taper dessus. Sauf si t'as un protecteur... j'suis pas une racaille ou quoi, je viens de la bas s'tout. Puis je suis plus un lycéen aussi... »

Peut être que c'est pour ça qu'il est différent des types de la bas. Ou qu'il avait pas envie de rester dans ses quartiers pourris toute sa vie. Peut être que....ouais ou parce qu'il avait eu une éducation différente, qu'il avait aimé des choses de tapette pas du tout viril comme la danse, qu'il avait deux mères douce et gentille et pas en père alcoolique qui tape même sur son fils en plus de sa femme. Y avait plein de chose qui pouvait expliquer qu'il ait pas mal tourné, qu'il soit pas avec un couteau dans la poche à poignarder le venu, ou à vendre de la drogue à la sortie du lycée parce que les études ça le fait chier et bref....non. Il aimait bien les cours c'était sympa, il faisait même un effort pour bien parler comme les gens des beaux quartiers, mais parfois il coupait des lettres léger tic rien de bien méchant. Il était bavard dis donc aujourd'hui. C'est le fait d'être seul. Il a toujours été seul dans un sens mais avant il pouvait parler à sa mère, là il cause pas à grand monde, parfois vite fait à ses collègues mais en général il arrive à l'heure pile pour le boulot et se casse direct une fois finis donc bon.

« Ouais...je suis seul...sur l'île. Mais....maintenant j'ai quelqu'un, j'ai un ami il s'appelle Ienzo et il est plutôt très gentil. »


Il est venu pour chercher du boulot ici pas cool ça ? C'est vrai c'est comme Tokyo mais oui bien sur. Ici on trouve du boulot. Lui sourit de toutes ses dents. Il est mignon quand il veut Tenshi. Il a failli rajouter mignon mais il est pas gay.... enfin... peut être mais pour l'instant il est rien du tout on va dire xD Mais oui son ami est sympa c'est un bon qualificatif cela dit. Finit son verre, han ça y est en a plus TT va etre de temps de bouger. Quoi qu'ils sont bien là autour de cette table sous les rayons de soleil...agréable moment de détente.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Under the sun [PV Tenshi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Under the sun [PV Tenshi]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tenshi
» [Boutique/Distribution]Tenshi et sa collection de Dw , Shiny , Event et Stratégique[Distribution en cours : Darkrai Shiny Stratégique et Rexillius Shiny Stratégique]
» [Boutique/Distribution]Tenshi et sa collection.
» C'était l'histoire d'un arbre qui ne voulait pas jaunir... [Mission rang C - Tenshi Hyûga]
» Tenshi Taya [Fiche Technique]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Hotaru :: La Presqu'île :: Le Port-
Sauter vers: