AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Mystère de la Lune et de l'Ange [PV Ixion Aito][TERMINE]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le Mystère de la Lune et de l'Ange [PV Ixion Aito][TERMINE]   Lun 27 Juil - 18:22

La nuit était tombée. Cette nuit si fade, si belle. Dehors, le temps était doux, le vent chaud et la Lune resplendissante. Il était resplendissant aussi, glissant dans les rues tel le fantôme d’un soir sous les derniers rayons du soleil. Les premières étoiles commençaient à apparaître dans le ciel s’obscurcissant un peu plus à chaque seconde que le temps laissait échappé. Sur son passage, les têtes se tournaient, les regards suivaient avec admiration et respect cet homme qui semblait flotter sur ses hautes getas claquant sur les pavés de la rue au même rythme régulier de ses pas. De l’admiration, peut-être un peu de crainte pour ce visage froid et inexpressif encadré par ses cheveux bruns et bleus que le vent s’amuser à faire flotter autour de lui au gré de ses envies, ne faisant que renforcer l’éclat de ses yeux se posant sur chaque personne, chaque détails des rues qu’ils parcouraient sans la moindre hésitation, aucun doute. Il savait où il se rendait et rien ne pourrait l’en empêcher. Oui, sa soirée ne faisait que commencer, la journée était terminé, la Lune était parti pour laisser place à l’Ange… Encore quelques secondes à attendre et tout serait parfait… Il s’en délectait à l’avance.

Il tourna dans une petite ruelle sombre, échappant aux regards des gens curieux de cette beauté froide et distante. Mais il reviendra, il ne fuit les regards que pour quelques heures, bientôt il reviendrait avant de disparaître de nouveau pour sa transformation de chaque nuit, tel le loup-garou qui attend impatiemment la pleine lune pour reprendre ses droits sur ce corps d’humain. Un petit regard autour de lui et il pousse une porte pourtant marqué condamnée, un long couloir humide, une seconde porte, une troisième… Il arrive dans une petite pièce déserte, referme la porte à double tour derrière lui en rangeant précautionneusement sa clé pour ne pas la perdre, comme chaque soir. Comme chaque soir, il ouvre la penderie présente dans la pièce, en ressort les habits dont il vêtira pour sa représentation, abandonnant derrière lui sa chemise impeccable et son pantalon bleu marine lui collant magnifiquement bien à la peau. Il se dévêtit avant d’aller se positionner devant le miroir. Ce soir, il penche pour un long kimono blanc comme la neige et large qu’il met de longue minute à ajuster jusqu’au moindre pli mal placé, accordant une importance cruciale au moindre petit détail. Ses doigts agiles qui nouent un Obi aussi blanc que son kimono ornée de magnifiques coutures d’un bleu foncé formant une suite d’ailes et d’étoile en un magnifique dessin. Une fois son habit finement revêtu, il sort d’un tiroir une broche pour attacher des cheveux en un chignon élaborée digne des plus belles geishas de ce siècle et faisant disparaître ses mèches bleuâtres sous celles brunes pour les dissimuler avec habileté, laissant juste tomber le long de son dos jusqu’à ses fesses de longues mèches noirâtre tranchant avec la blancheur de son habits. Une bombe de laque dont il enduit sa coiffure, une laque spécial réalisé sur commande pour son désir, rendant ses cheveux à la fois souple et immobile, leur donnant une brillance presque éblouissante, comme si toutes les étoiles du ciel avaient décidés d’y élire domicile. De ce même tiroir, il sort toutes ses affaires de maquillage ainsi que les bijoux qu’il portera ce soir après un long débat intérieur pour savoir sur quoi se porterait son choix. Une boucle d’oreille en argent longue et effilé, il ne portera pas de collier aujourd’hui, mais un diadème également en argent qu’il place sur son front. Le maquillage… Un peu de bleu foncé autour des yeux, voila qui fait toute l’affaire, sa peau est déjà pâle, à la l imite du blanc elle aussi, il n’y a pas besoin d‘en rajouter, même si beaucoup dans la salle, il le sait, pensent que c’est en effet du maquillage. Il s’observe un long moment dans le tiroir, la musique résonne dans les salles d’à coté et il entend du monde s’activer. Mais il ne se presse pas, il sait que personne de le dérangera tant qu’il sera dans sa pièce, c’était les termes de son contrat, il rapporte bien trop à ce petit bar pour qu’il se risque à le rompre.

Le dernier détail… Il se relève pour aller ouvrir une armoire qu’il ne peut s’empêcher d’admirer de longues minutes à chaque fois qu’il ouvre. Sur les étagères, des dizaines, des vingtaines de masques ou de loup vénitiens alignés, n’attendant qu’une chose, que leur propriétaire ne daigne les choisir pour sa représentation de ce soir. Son choix se porte sur un loup ce soir… Il leur laissera le plaisir d’admirer la moitié de son visage. Un blanc, ce soir il sera blanc et pur comme une étoile. Une étoile aux cheveux impurs… Il retourne devant le miroir, ce loup est magnifique, il a toujours fait parti de ses préférés, il couvre ses yeux et son nez, laissant juste à découvert ses lèvres et son menton aux regards curieux. Blanc, des rubis incrustés autour des yeux et sur les contours, deux rubans blancs pour l’attacher autour de sa tête. Une magnificence des bals d’une époque lointaine et révolue, il a toujours trouvé dommage de ne garder ces beautés que pour les carnavals de cette ville qu’est Venise. Lui s’en sert chaque nuit et jamais ils n’auront perdu de leur charme et de leur beauté envoutante. Une de ses plus belles acquisitions. Il le met, nuant ses rubans derrière sa tête, les dissimulant habilement sous ses cheveux. Il s’observe de longues minutes dans le miroir, son reflet… Un sourire amusé qui fleurit lentement au coin de ses lèvres. C’est l’heure de monter sur scène… Yue a disparu, laissant la place à Angel, ce chanteur dont personne ne sait, ni le nom, ni l’origine, ni même le visage et qui pourtant est devenu un des plus célèbres de cette île. Il se relève, va ouvrir la seconde porte de la pièce pour arriver dans les couloirs de service du café, la refermant derrière lui à nouveau, il y a toujours des curieux, même s’il fait confiance au gérant du bar pour garantir la sécurité de son anonymat. Il se déplace avec majesté et assurance, les serveurs s’écartant sur son passage pour le laisser passer comme Moïse s’avançant au milieu des flots.

Il arrive sur scène, ses musiciens sont déjà présents. C’est à peine s’il leur offre un sourire, son visage reste inexpressif, ou du moins presque entièrement inexpressif, son sourire entre charme et mystère qu’il laisse planer sur ses lèvres. Même ses musiciens ne connaissent pas son identité, il compose lui-même ses chansons et fais déposer les partitions au domicile privé du gérant du café qui se charge de leur transmettre… Parfois ils changent chaque soir, parfois ils restent des mois, tout dépend de ses composition et de ce dont il a besoin. Ils ne s’en sont jamais pleins, ils sont bien payés après tout… L’avantage de travailler avec Angel. Angel, cet inconnu sorti de nulle part dissimulé sous ses masques et son pseudonyme. Le silence se fait dès qu’il pose un pied sur scène, tous les regards qui se posent sur lui. Son kimonos flottant derrière lui avec grâce il s’avance jusqu’au micro pour le prendre entre ses mains qu’il a habillé de gants blanc en soie. Ses doigts qui se referment autour, un rapide coup d’œil au pianiste qui commence les premières notes. Il s’amuse à observer les personnes présentes ce soir, la salle est pleine, comme chaque soir où il vient… Il se représente tous les deux jours en moyenne et change de composition toutes les semaines. Aujourd’hui est le premier jour d’une nouvelle semaine, il sent l’impatiente dans les regards, il sent l’envie, l’admiration, il sent les regards un peu trop appuyé sur sa personne mais il n’en a cure, il n’est pas Yue cette nuit. L’introduction du piano qui se termine, les guitares qui se font entendre à leur tour, la flute qui les accompagne. Une dernière respiration, son sourire qui s’élargit quelque peu alors que ses yeux se posent sur un point invisible au milieu de la salle. Une dernière petite inspiration, sa voix qui résonne dans le café alors que tout le monde retient son souffle, comme si la fin du monde allait arriver. Le moment qu’il aime le plus, le moment où les première syllabes de sa chanson se font entendre, que le silence de mort qu’il règne, chose exceptionnel dans un pareil endroit, se fait presque religieux. Ces hommes lui vouent une admiration sans pareille et il en jubile en même temps qu’il s’en dégoute une fois le jour revenu. Ils sont tous tombés amoureux s’un homme qui n’existe qu’au travers d’une voix… C’est pathétique.

Mais là il en jubile, il chante, il laisse sa voix s’échapper avec expertise, il dépasse de loin le stade de petit chanteur de bar, ce n’est pas pour rien que son employeur se tort en quatre pour satisfaire la moindre de ses petites exigences, son café est réputé dans toute l’île grâce à lui, le café où Angel se montre, où l’Ange de la nuit déploie ses ailes pour vous emmener dans un autre monde. La voix d’un Ange, emprunte de poésie et de beauté, de mystère et de mélodie, de charme et de tristesse à vous en déchirer le cœur. Les minutes passent, sa voix ne faiblit pas une seule seconde. Au bout d’une heure et de plusieurs chansons, une pause, la seule pause de la soirée avant qu’il ne revienne pour une nouvelle heure de chanson. Une pause de dix petites minutes, juste le temps de revenir dans sa pièce pour s’y enfermer, le temps de boire un verre d’eau. Il ne transpire pas, n’est pas stressé, juste satisfait de sa soirée qui ne fait que commencer. Il retourne sur scène, recommence son petit manège. Les gens sont toujours aussi silencieux. Des mois et des mois qu’il se produit ici et son public n’a fait qu’augmenter de semaines en semaines. Ses yeux se posent sur chaque personne dans la pièce, il détail les visages, les expressions de son œil d’expert, ah, chassez le naturel, il revient au galop, il ne peut s’en empêcher, s’empêcher d’imaginer des lumières ou des vêtements pour prendre les meilleurs photos possible de chaque personne présente dans cette pièce. Ses yeux bleus, seule chose que son loup laisse passer de la moitié supérieure de son visage, ça donne au gens l’impression d’être important parmi d’autre. Il sait comment marche l’être humain après tout… il a été élevé dans ce but même s’il a finit par s’en détourner, par la force des choses. Son spectacle est terminé… il repart dans les coulisses après un dernier sourire des plus charmeurs, retourne dans sa pièce. Non pas d’autographe, la sécurité qui empêche les gens de le suivre, enfin sa sécurité, les gars sont payés pour le protéger. Il s’enferme de nouveau pour se déshabiller, se démaquiller et reprendre sa tenue, sa chemise blanche, son pantalon marine. Enlever son masque, défaire ses cheveux qu’il laisse librement tomber dans son dos, y retrouvant ces mèches bleutés qu’il aime tant. Il range tout avec précaution et habitude avant de ressortir par la porte menant dans la rue, en empruntant une autre juste à coté qui mène aux toilettes du café. Il n’allait pas partir comme ça, il compte bien finir sa soirée ici… Il arrive dans le bar comme quelqu’un qui revient des toilettes, avec un naturel déconcertant pour celui qui sait… mais personne ne sait. Personne sauf lui… Il aime ce jeu, vraiment… Il se dirige vers le bar et s’assoit à coté d’un homme qu’il observe une seconde alors qu’il se commande son cocktail habituel, pas besoin de le détailler beaucoup, il l’a déjà vu en étant sur scène… Il lui fait un sourire charmant en se retournant vers la scène où ses musiciens sont toujours en train de ranger leur matériel avant que sa voix flutée ne s’élève dans le brouhaha ayant repris ses droits autour d’eux, ses yeux pétillant légèrement d’un air malicieux alors qu’il survole de nouveau la salle du regard. Et puis si la personne ne répond pas, ce n'est pas grave, il parle aux gens à coté de lui comme ça... Il est là en anonyme ce soir, comme n'importe qui d'autre, comme n'importe quel être humain sur cette Terre...


« Joli prestation, vous ne trouvez pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Ixion Aitô
Sans emploi
avatar

Messages : 819

Feuille de personnage
Âge du Personnage:
Petit ami:
Autre : :

MessageSujet: Re: Le Mystère de la Lune et de l'Ange [PV Ixion Aito][TERMINE]   Jeu 30 Juil - 11:54

Pensez vous que la rencontre avec un prostitué peut changer une vie ? Chaque rencontre a sa particularité et marquera ou non la personne. Ixion venait d'être marqué. Il avait une excellente mémoire et une tendance à se souvenir de toutes les personnes rencontrées même celle d'un soir...toutes sans exception. Ienzo... un nom qui s'était balladé dans son esprit toute la journée. Oui cette rencontre l'avait changé même son jeu a la guitare en avait été différent. Chaque morceau qu'il jouait jusqu'à présent était empli d'une certaine nostalgie et douleur cachée. Des notes qui exprimaient sa solitude, son vague a l'âme...ce monde sans aucun sens... Il n'y avait rien de joyeux dans ses morceaux non. Mais là cette après midi il y avait quelque chose de nouveau...quelque chose de... nouveau. De la nouveauté de la curiosité le désir d'enfin se rouvrir a ce monde. Ienzo ou un autre le premier pas pour sortir de sa prison de verre qu'il s'était construite pour se protéger des gens...pour se protéger de la souffrance des relations peut être aussi.... Il était bien dans son petit monde a éviter la foule, a aller prendre en photo des paysages qui l'inspirait...mais aujourd'hui il aspirait à autre chose sans savoir quoi.

Enfin bref la journée était passée retour a l'hotel, manger seul sur sa terrasse en regardant le soleil se coucher. Magnifique couleur orangée rose qui s'étendait sur la mer... L'eau brillait de ses si belles journées... C'était l'été et...ça se sentait. Un été qui passait vite dans 6 mois se serait l'hivers et alors il neigerait...dans 6 mois peut être serait il a l'autre bout de la planète...peut être un pays voisin, peut être le même pays...peut être la même ville, les miracles existent après tout. Il n'avait pas de projet rien, libre comme l'air... Libre... trop de liberté tue la liberté non ? Qu'allait il faire se soir ? Sûrement pas retourner au casino il avait failli se faire reconnaître de peu...trop risqué... Se payer un autre prostitué ? Quel intérêt... on brise la monotonie une fois ce n'est pas pour que ça en devienne une habitude et qu'il ait un type différent chaque soir dans son lit...et Ienzo pouvait se trouver dans n'importe quel rue de la ville, peut être même chez un client ou dans une voiture... qui sait ? Non pas penser à ça... Bon aller se promener... Il faisait ça toute la journée. Il allait...faire un nouveau bar. Oui voilà. La nuit tombait. Prend le temps de s'habiller, pantalon blanc, un t-shirt gris. Un bracelet en argent au poignet...pas de collier... mettre ses cheveux en place, des chaussures en cuir noir... ses lentilles et yop là il descend la réception.

Il parle un instant avec le gars... y a t'il un truc sympa a faire en ville ? Un bar sympa ? Ah ... On lui en indique un ou y a une prestation d'un chanteur.. Il y a jamais mis les pieds, note l'adresse pour s'y rendre et comment y aller. Bon ben il est parti. La nuit est pas si fraiche, il est juste bien, sur son autre poignet il porte une montre... bref arriver au bar, s'asseoir a une table dans le fond. Il est seul pas grand chose a faire. Non interdiction de venir s'asseoir a sa table. Une femme qui s'avance a un moment donné; Il la rembarre gentiment et regarde la scène un verre de whisky devant lui...les verres s'enchainent. Un type masqué qui chante... mouais... Observe les guitaristes, écoute leur jeu... Les gens dans la salle ont l'air enthousiaste. Angel...personnellement il est pas aussi enthousiaste qu'eux... L'ennui qund on est un bon musicien c'est de savoir apprécier un spectacle sans forcément en chercher une critique. Oh le type chante bien, les musiciens jouent bien... Observe les gens, des couples, des personnes qui sont entre amis... des gens seuls y en a pas tant que ça... les solitaires sont réunis au comptoir du bar à parler entre eux... Finalement non il est pas près a faire un pas vers la sociabilisation. Hier soir c'était...un égarement. Oui ça devait être ça...pas une erreur non parce qu'il avait apprécié dormir a côté de quelqu'un et manger avec le matin... D'ailleurs ça l'avait fait sourire le mot de Ienzo avec les billets rendues... comme si un jour il pourrait avoir besoin d'argent alors que le jeune homme en avait sûrement besoin mais bref...

Un homme vient s'asseoir près de lui mais il ne fait pas attention, commander un énième verre de whisky. Hmm lui en tout cas risque fort de finir sa nuit là jusqu'à ne plus pouvoir ingurgiter d'alcool et être pas très en forme... non pas ivre mort qu'il puisse rentrer a son hôtel et puis une fois a son hôtel il ouvrira une bonne bouteille de ummh sake peut être et s'écroulera par terre quand il n'en pourra plus pour se réveiller le lendemain matin avec un terrible mal de crâne. Ainsi va la vie...son quotidien... ses pensés vont et viennes pour l'instant ça va il est en état de pensée, la soirée est avancée mais pas finie... ah il préférait la musique aux bruits des gens tiens... C'est pas grave. Il répond à peine au sourire du gars... Il ne l'a pas vraiment vu un peu perdu dans ses pensés. Mon deu a quoi doit il ressembler. Il sent une vague de tristesse l'envahir, la repousse quand il entend la voix de l'inconnu. Ah on lui parle. Le détail du regard, bel homme...mais des bels hommes il y en a partout sur terre, des beaux, des laids....qu'importe. Lui sourit vaguement en finissant son verre de whisky. Il a pas spécialement envie de parler mais il est pas impoli...pourquoi pas après tout lui répondre.

« Sincèrement ? ... Joli oui mais sans plus. Ce groupe ne dégage rien, les musiciens jouent bien leur partition, le chanteur chante bien... mais... » Fait une vague moue. « Il est distant... de la foule de ses musiciens, moi je trouve ça dommage. Une voix ça ne fait pas tout. »

Mais bon si lui devait jouer sur scène ce qui n'arrivera pas bien sur il serait sûrement pareil. Il n'aurait pas un contact chaleureux a dégager avec le public. Bon distant...c'est son interprétation c'est pas comme si le type était de glace. Mais on ne sentait pas l'esprit de groupe qui dégage de personnes se connaissant deuis longtemps aimant jouer ensemble et s'éclatant... Oui peut être jouaient ils leur passion mais si individuellement. Ils pourraient changer de musicien que ça serait la même chose...Bon faut regarder le côté positif des choses il a quelqu'un a côté de lui. Ouais il va être gentil et continuer la conversation c'est pas ça qui va changer profondément ça vie. En plus on a dit qu'il devait faire un effort donc c'était la bonne occasion de prouver qu'il était capable de parler a quelqu'un autre qu'un prostitué...non les prostitués ça le gênait pas...mais ils étaient payés pour être gentil avec lui... Oui mais si cet hmme ne s'était pas assis là par hasard et le connaissait... Stop la paranoïa tu es dans un bar a boire un verre et ce monsieur aussi.

« Je vous paye un verre ? »

Il se montre gentil là ? Non c'est pas ça qu'il devait dire ? Lui sourit en montrant ses dents blanches. Mais si c'est ça...ils sont dans un bar donc proposer un verre paraît tout a fait adéquat a la situation. Dur de reprendre contact avec la société humaine et savoir quoi dire. Il se dit que si il devait draguer ce type il en serait bien incapable, de même qu'essayer d'avoir une discussion normale... C'est quoi une discussion normale ? Au pire il le laisse faire si monsieur pose des questions c'est bien comme ça il peut y répondre et le lui renvoyer la question...pas trop compliqué. Bon il verra bien comment les choses se passeront inutile de se prendre la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Mystère de la Lune et de l'Ange [PV Ixion Aito][TERMINE]   Jeu 30 Juil - 17:36

Question de politesse… Bah le charmant monsieur n’aurait pas répondu à sa question qu’un autre s’en serait chargé, il y avait du monde autour d’eux après tout le bar est plutôt rempli et les personnes à cotés d’eux on du les entendre… C’est l’avantage des endroits plein comme ça, il suffit de poser une question et si la personne à coté de vous ne vous répond pas c’est celle d’à coté qui le fait à sa place… Surtout les questions de ce genre là enfin bon le monsieur à répondu c’est bien… L’écoute plus ou moins attentivement en observant les musiciens finir de ranger leur matérielle, musiciens qui vont aller demander leur argent et puis sûrement s’en aller pour la fin de soirée… Peut-être qu’un autre groupe passerait après lui il n’en savait rien tiens… Il ne reste jamais trop longtemps après ses spectacles, c’est que c’est usant toute cette comédie… L’avantage c’est qu’au moins après la nuit il dort plutôt bien, et sa villa n’est pas trop loin du bar… Eh bien oui il n’aura pas pris ce bar là au hasard, il s‘est débrouillé pour prendre un endroit assez proche… Comme ça il n’est pas obligé de demander à son chauffeur de venir à chaque fois l’emmener et le ramener et se débrouille tout seul, il n’aime pas être dépendant de ce genre de personne après on ne fait plus rien soit même… Par exemple chez lui il n’a pas de domestique rien, il s’occupe de sa maison tout seul… Bon y’a des jours où ce n’est pas le cas et il embauche quelqu’un pour une journée mais c’est exceptionnel… Genre les lendemains d’expositions qu’il organise chez lui de temps ne temps, c’est un véritable catastrophe… Les gens sont sales parfois à un point on en vient à se demander comment ils font… C’est à cause de ça qu’il ne fait presque plus d’exposition chez lui et qu’il se réserve une salle à chaque fois… C’est dommage il a un endroit chez lui pour ça et ça l’oblige à bouger ses collection… Mais c’est ainsi. D’ailleurs il devrait en faire une prochainement, il a reçu des appels on commence à l’embêter parce qu’il st un peu en retard dans ses plannings par rapport à d’habitude… Bah, personne ne lui dictera sa vie et les jours où il devra organiser tout ça il est bien assez grand pour le faire lui-même et à bien assez d’expérience comme ça.

« Vous possédez un sens critique, cela change… »

Sourit légèrement amusé, oui un sens critique… Plutôt que de se contenter de ce qu’on pouvait lui donner on cherche la petite bête il aime bien ça… Plus de sens critique que tous les gens de ce bar réunit sûrement ah il le savait il sait choisir les gens avec qui discutait. Ca fait du bien d’entendre des choses comme ça plutôt que toujours la même rengaine du "C’est magnifique j’en veux encore". On dit que la critique fait avancer, bon encore faut-il supporter de l’entendre, ce qui est le cas de Yue… Depuis le temps qu’il cherche quelqu’un alala… Pas facile de faire en autodidacte je vous assure, c’est plus facile pour la photographie parce qu’il y a toujours des professionnels qui n’ont pas le même point de vu et qui chipotent sur tout et n’importe quoi… Mais après les avis, c’est comme les goûts et les couleurs, ça ne se discutent pas, n’est-ce pas ? C’est personnel come beaucoup de choses… Et on ne peut jamais être entièrement d’accord avec quelqu’un il y a toujours des points qui divergent quelque part.

« Les gens cherchent du mystère et du rêve, c’est que ce chanteur leur offre… Pas de la proximité. Mais ils sont contents de leur soirée il suffit de regarder leur visage. J’ai entendu dire qu’il ne connaissait pas ses musiciens, c’est peut-être cela que vous ressentez ? »

Il est curieux de savoir… Du mystère et du rêve… C’est ce que veut beaucoup de monde ici-bas, quelque chose qui vous éloigne un peu de la conscience et du réalisme. Il suffit de se laissez porter par la voix, la musique… Le masque y joue pour beaucoup, ne pas connaître une identité tout de suite cela fait de vous quelqu’un d’extraordinaire alors que la pire des personnes pourrait se cacher en dessous. Bon encore fallait-il aimer sa voix et le genre de musique… il avait croisé une fois des personnes qui n’aimaient pas du tout ce genre de choses et qui l’avait descendu royalement sans même se soucier de savoir si dans un genre différent du leur cela aurait pu être bien. C’est triste le manque de tolérance… Enfin il ne refera pas le monde… Peut-être qui lui-même n’est pas très tolérant dans certains domaine, sûrement qu’il ne l’est pas même mais bon… il n’y a personne pour le vérifier ces derniers temps… oui ces derniers temps il reste seul, allez savoir pourquoi, c’est comme ça… Il ne ressent pas forcement le besoin d’avoir quelqu’un à ses cotés. Un verre ? Lui fait un magnifique sourire, ils vont faire des concours de sourires pour pub de dentifrice je le sens xD

« Ça serait avec plaisir je vous remercie. »

Mais oui il est adorable. Enfin peut-être pas adorable c’est un peu poussé on ne peut pas dire de quelqu’un qu’il est adorable sauf d’un bébé de quelques mois et encore… Il n’aime pas les gosses c’est sal, ça fait du bruit ça perturbe sa concentration… C’était une horreur quand il devait en prendre une photo quoi qui y’en avait certains qui étaient sages parfois à ceux-là c’était de vrais anges et au moins il pouvait faire ses photos dans le calme... Il n’aime pas le bruit dès qu’il s’agit de se concentrer… Pour ça qu’il aime bien quand il chante ici, au moins les gens se taisaient quand il commençait à chanter… Pour ça qu’il ne donnerait jamais de concert les gens hurler à tout va beuh… Il se sentirait agressé plus qu’acclamait enfin bon il ne ferait jamais de concert et ne sortirait jamais de son café. Enfin bref le monsieur qui propose un verre, encore faut-il qu’il sache ce qu’il va prendre… Lui dit qu’il prendrait bien un verre de vodka, fait longtemps qu’il n’a pas bu de vodka tiens. Attendre le serveur, se faire servir… Ca va faire du bien de boire un peu il a la gorge desséchée. Inconsciemment il se met à chantonner la chanson qu’il vient de chanter quelques instant plus tôt légèrement en regardant le serveur poser les verres sur la table avant de sourire de nouveau à son hôte avec un léger air désolé.

« Excusez-moi si ses chansons vous déplaisent mais elles me restent dans la tête à chaque fois jusqu’à la fin de la soirée. »

Remercie le serveur qui s’en va, la politesse ne tue personne mais oui… Les pauvres serveurs, pas facile comme métier, surtout dans des bars fréquentés comme ça, ça arrêtent pas de s’agiter et ils doivent crever de chaud dans leurs uniforme… Oui vraiment pas facile mais bon il en faut bien comme on dit et ce n’est pas le pire métier au monde alors bon. Tourne un peu son verre entre ses doigts fins et entretenue, se délectant quelques secondes de la fraicheur des parois du verre sur ses doigts.

« C’est la première fois que vous venez ici, non ? Ou alors que vous voyez Angel… Sinon vous ne seriez pas là, je me trompe ? »

Il demande ça comme ça, une question qui lui passe par l’esprit… Ben oui on évite d’aller dans des endroits où on n’apprécie pas trop les groupes qui passent… Ou alors c’est qu’on n’a aucun goût mais bon. Lève un peu son verre pour faire mine de trinquer avec lui avec délicatesse, pas besoin d’avoir une raison pou trinquer après tout… on peut faire ça juste pour le geste ou juste pour le plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Ixion Aitô
Sans emploi
avatar

Messages : 819

Feuille de personnage
Âge du Personnage:
Petit ami:
Autre : :

MessageSujet: Re: Le Mystère de la Lune et de l'Ange [PV Ixion Aito][TERMINE]   Mar 4 Aoû - 2:06

Peut être qu'un autre se serait chargé de répondre a la question, il n'empêche que Ixion s'était senti visé et que bon...il répondait quand même un minimum quand on lui parlait. Pas envie de passer pour un impoli car ce n'est pas ce qu'il était même si un autre aurait répondu vu qu'il s'était senti concerné il n'allait pas ne pas répondre enfin bref... Il est pas content que Ixion ait répondu ? A quoi bon venir lui parler alors, il n'a rien demandé a personne lui. Rien du tout d'ailleurs il est téméraire pour oser venir aborder un solitaire tel que notre Ixion. C'est fou comme les gens pouvaient vite comprendre qu'on ne voulait pas les voir ni leur parler sous peine de faire meurtre. Okay s'était exagéré mais bon il devait dégagé ce genre d'aura parce que en tout cas on ne l'approchait pas souvent. Que le bar soit plein ou non vous remarquez pas comme un cercle vide autour de lui ? Enfin pas de grand chose mais assez quand même si on observe bien. Il devait faire peur et tant mieux... C'est pareil quand on est dans un bus et qu'il y a un couple de gay y a un cercle de distance autour d'eux comme si ils étaient contagieux. Bon Ixion prenait rarement le bus mais il se trouve que la fois ou il avait du le prendre a une heure de pointe il avait assisté a ça et ça l'avait drôlement marqué. De toute façon lui qu'il soit gay ou non on mettait naturellement la distance. Il n'était pourtant pas un psychopathe... Juste quelqu'un...d'un peu différent peut être, on n'aimait pas la différence dans cette société. Mais ça lui était bien égal comme ça il avait la paix.

« Observateur tout au plus... »

Il possède pas du tout un sens critique, sur qu'un vrai professionnel aurait jugé la voix les tonalités dans lequel il partait, le mystère et blablabla... il était pas rentré dedans on n'y pouvait rien. Il avait aimé oui cela dit il fallait avouer mais il n'était pas envouté pas...emballé. Non mais c'était sympa comme musique d'ambiance, sympa a écouter en buvant un verre... Oui c'était ça. Il cataloguait les musiques selon...par exemple y avait la musique pour ses ballades en solitaire, la musique pour l'accompagner quand il prenait des photos, la musique quand il buvait, la musique dans son bain... tout un tas de musique selon son activité. Quand il était dans son bain il mettait généralement du classique et alors il posait sa tête sur le bord de la baignoire remplie de mousse et se laissait emporter rêvassant a moitié dans son bain. C'était le sommet de l'art de la musique le classique. Il y avait de vrai génie on ne les referait pas. Un film qu'il adorait Amadeus sur la vie de Mozart grandiose vraiment ce film. De toute façon les rare film qu'il aimait était souvent lié a la musique. Il avait vu un film français la mome sur Edith Piaf...celui là il avait moins aimé... Edith Piaf ne l'emballait que moyen. Oui on l'aura compris que Ixion avait une culture énorme mais il avait le temps pour ça c'est normal après tout... privilège de personne riche. Hausse vaguement les épaules en étudiant le profil de l'homme. Va falloir faire parler notre cher Ixion Aitô parce qu'il est pas des plus bavard de lui même alcool ou pas alcool... Tiens si il a de la compagnie il fera attention parce que bon il sait qu'il a l'alcool triste.


« Les gens sont facilement ... comment dit on ... éblouissable ? Un peu d'artifice et de paillette et ils seront content. Mais tant mieux dans le fond... »


Non il n'a aucun problème avec le japonais il commence a avoir bien bu et faire de l'esprit...alala heureusement qu'il tient bien l'alcool. Oui c'est bien de savoir ce contenter des choses simples... Faut arrêter de râler un peu Ixion et dire youpie quelle jolie prestation c'est ça qui est de convenance apparemment. Oui mais non désolé Ixion n'est pas un être humain comme les autres, oh il se croit pas meilleur qu'eux. Peut être un brin supérieur. C'était tellement facile, comme pour les duper au jeu tout n'était qu'illusion. Ben lui il n'aimait pas l'illusion ni le mystère désolé. Il était rabat joie ? et bien c'était à prendre ou à laisser. Ou c'est bien ça on dirait un produit qu'on vend a prendre ou a laisser... Chacun sa personnalité maais les gens l'ennuyait profondément il n'y pouvait rien. Franchement fallait qu'il aille parler avec ce tas de débile profond sans culture qui s'émerveillait d'un rien ? Merci ça voulait dire conversation ennuyeuse donc autant rester seul devant son verre. Mais le monsieur avec d'assez joli cheveux là d'ailleurs...il avait l'air avoir un peu d'esprit c'est bien. Monsieur pas inconnu soit dit passant quand on regarde de plus près... Non il se fait des films comme d'habitude.

Ixion trouve les enfants mignon lui. C'est encore tout innocent enfin y a de sale gosse parfois. Le sien il sera..parfait. Il est sur de faire un bon père. Oui en fait l'idée d'être papa ne lui déplait pas. Il adore pas forcément les gosses des autres mais le sien..un fils obligé les filles c'est nul...donc son fils ouais il l'adorera ça sera...son Ixion junior il sera bien élevé, bien cultivé, bien aimé...l'enfant parfait et même si il a des défauts qu'importe il l'aimera. Il l'emmenera partout avec lui, pas de baby sitter il peut bien prendre le temps de s'occuper de la chair de sa chair... son enfant... Un mot qui fait rêver vraiment. Oui rêver parce que bon pour fonder une famille encore faudrait il avoir une femme; Et pour avoir une femme encore faudrait il qu'il s'y intéresse au moins un minimum. Ah mais non les femmes le dégoutaient profondément. Peut être un jour y en aura t'il une qui saura rentrer dans son coeur mais ce jour n'est pas arrivé croyez moi. D'ailleurs un homme c'était très bien... il aimait les hommes, leur peau douce, sentir leur muscle...leur odeur tout. Pas les hommes forcément efféminés...non les vrai hommes. Bien que ce Ienzo était mignon il se devait de l'avouer malgré son maquillage. Très mignon...Il aimait les formes des hommes et ça aucune femme ne pouvait avoir ça...

[i]Mais allez hop une vodka pour le monsieur et un autre verre de whisky pour lui. Mais si il est sur de l'avoir déjà vu quelque part. Ixion mon pauvre Ixion tu pètes un cable... comme si le monde entier te connaissait et viendrait te chercher dans ce trou perdu dans ce bar. L'écoute chanter une des chansons du groupe. Cela dit chose étrange Ixion a plus regardé la salle que le chanteur et n'avait pas vu cet homme qui est venu s'asseoir près de lui... Il a du arriver a la fin de la prestation. Oui ça doit être ça parce qu'il est pas accompagné non plus en apparence. Faut qu'il arrête de se torturer le cerveau. Laisser les vapeurs de l'alcool submerger tout ça un peu qu'il profite de sa soirée ou de la compagnie du gentil monsieur a côté de lui plus exactement. Oui c'est juste un client spectateur et rien de plus... rien de plus d'accord Ixion ? Bien sage couché xD On fait pas de parano se soir je l'interdis. De toute façon si il a déjà vu le monsieur il finira par retrouver sans avoir a chercher...ça reviendra en temps voulu il a bonne mémoire.


« Non je n'ai pas dit que je n'aimais pas, il a de belle chanson malgré tout... »

Sourit un peu amusé. Ah le serveur oui un monsieur poli il note le détail. Quelqu'un d'attentif a l'entourage alors. Sirote son verre de whisky. Oui il se trompe...mais on ne peut pas tout savoir c'est normal. Regarde les gens autour d'eux, de nouveaux arrivant. apparemment y a pas de groupe suivant euuh Angel c'est ça ? La musique du bar en sois est assez quelconque les tubes a la mode sûrement. Il est pas fan de ses niaiseries de tube qu'on entend partout américain le plus souvent plus ceux du pays. Tss les gens ne savent pas que la musique ne se limite pas a une nana se déhanchant dans un minishort une vingtaine de mec autour d'elle. Il aime pas ce genre de musique. La prochaine fois il choisit un bar soirée année 80...mon dieu au Japon les années 80 ça devait donner quoi ? Il se le demande et n'a pas la réponse il avoue. Finit son whisky oui c'est un rapide et le serveur qui le ressert automatiquement, il a biencompris les choses ce petit va lui donner un bon pourboire a la fin de la soirée.


« Je serais venu ici même si il n'y avait pas ce Angel...ou peut être pas. On m'a indiqué ce bar j'avoue pour la soirée... vrai que je ne suis pas un habitué du lieu et je n'y reviendrais sans doute pas... »

Ou peut être pas tout de suite il fait tous les bars de la ville et après il jugera du meilleur bar qu'il ait eu. Autant pour le service que l'ambiance, la musique tout...Han illumination il sait qui est ce monsieur. Yue Fubuki...du moins il lui semble. Mais que diable fout il dans ce bar ? Etrange...que diable fait il dans cette ville. Faudra qu'il se renseigne un peu tiens histoire de voir...ça pourrait être intéressant. Ou peut être pas il verra... Dans tous les cas si monsieur expose il ira voir ça. Oui voilà une bonne chose qui pourrait se faire dans les prochains jours. Et il faut que je dise une chose si on a envie de reconnaître Ixion il ne s'appelle pas Ixion Aitô dans le monde de la presse ou du people ou bref... Evidemment Aitô. Il a repris le nom de sa vrai mère, un nom passe partout mais qui attire moins que le nom Ixion Mac Cain qui a surgit de nombreuse fois au cours du scandale que nous savons tous alors même qu'il se décidait a utiliser celui de sa mère la cher Madame Nikolaïevna. Un nom d'une famille impérial du 19ème siècle... bref il avait fini par prendre pour voyager le nom de Aitô et puis il aimait bien la sonorité c'était joli...c'était son nom puisqu'il reniait sa famille adoptive que ça plaiseou nom a la famille aitô il leur demandait pas leur avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Mystère de la Lune et de l'Ange [PV Ixion Aito][TERMINE]   Mar 4 Aoû - 23:17

Un sens critique ça peut être vu de différentes façon… bien sûr le sens critique professionnel dont tout le monde recherche l’approbation, Yue aussi, Angel aussi au fond de lui-même si Angel au final ça n’est… Qu’un loisir parmi d’autre, rien de plus… D’où cette sensation de détachement, Angel était là pour son plaisir et la distraction de son inventeur pour sortir de la monotonie… Il n’empêchait pas qu’il recherchait malgré tout une approbation, cela aurait été mentir que de dire le contraire… Et Yue est quelqu’un de fondamentalement égoïste malgré ses bons airs de bourgeois, malgré tout il accepte la critique… Même si la proximité ne fait pas partie des choses qu’il peut changer, c’est ainsi et cela restera ainsi… On aime ou on n’aime pas après, c’est une question de goût, certains se contentent de la mélodie, des paroles, de son apparences…D’autres comme la charmante personne en face de lui, qui sont plus rare, recherche autre choses… Et ces personnes sont des personnes qu’il n’arriverait jamais à toucher tant qu’il ne changerait pas sa manière de vivre, ce qui ne risquait pas d’arriver tout de suite vu qu’il n’en avait pas du tout l’intention… Ses musiciens changeait en fonction de leur bonne volonté, si l’un voulait partir il partait, s’il n’avait plus besoin d’un musicien, il partait, s’il en avait besoin, il en engageait un autre, enfin du moins, on se chargeait de lui en engageait un autre, il ne s’occupait de rien lui-même histoire de ne pas prendre de risques quand à sa double identité… Tout un travail vraiment, il avait mis longtemps à élaborer son personnage, organiser tout ça… Il ne se représenter que dans ce bar, donner ses instructions par lettre anonymes… Rien ni personne ne pourrait jamais le démasquer et c’était jouissif vraiment, se jouer du monde ainsi… Enfin du monde, de cette île pour l’instant, mais c’est déjà bien assez. Sourit légèrement en hochant vaguement la tête, éblouissable oui c'est là un bien bon mot pour définir l’être humain.

« En effet… Mais il faut bien laisser au monde quelques illusions et il faut bien quelques acteurs pour continuer à les transporter… Même si la réalité fini toujours par reprendre le dessus une fois l’illusion dépassée. »

Sourit un peu mystérieusement, les jeux de l’illusion sont nombreux en ce monde mais il ne s’en lasse jamais… Les formes sont variés, ça peut être comme lui le fait, en tant qu’acteur anonymes, ça peut être les gens qui font des spectacles de magie… Ca peut être les gens qui jouent beaucoup et qui avec le temps ont appris à tricher, il y a des mauvaises illusions bien sûr, tout comme il y en a de la bonne… Quand dans tout ce qui gouverne le monde, du bien et du mal… Yue s’en contrefiche il vit dans son monde, bien différent du commun des mortels. Lui il est supérieur et ne cherche pas à le cacher c’est comme ça, il vaut mieux que tous les gens de ce bars réunis… Quelqu’un de meilleurs, il mérite d’être meilleur, il est né pour être meilleur. Bon sa vie avait pris comment dire… Un chemin un peu différent que ce qu’il pensait… Au final il était né comme tout le monde ah c’était dur à dire et ça lui écorchait la langue de l’avouer, mais il avait toujours été élevé pour être le meilleur et il l’était… Meilleur que ses parents, meilleurs que… Que cet homme qui se faisait appelé son frère et qui avait abusé de lui pendant toutes ses années. Rien que d’y repenser il piquerait une de ces crises de colères mais non calme petit Yue, tu es dans un bar avec un gentil monsieur après une belle prestation, voila calme… Ne pas repensé à sa soi-disant famille qui l’avait payé pour qu’il disparaisse… Assez d’argent pour qu’il vive tranquillement en plus de son métier de photographe, mais il avait gardé leur nom hinhin… pur esprit de vengeance, ils entendraient parler de lui en tant que le plus grand photographe de ce siècle et il leur prouverait qu’il valait mieux que… que n’importe qui et qu’ils avaient fait une énorme erreur en refusant de lui accorder de l’attention.

Mais oui voila lui servir son verre c’est bien ça c’est une bonne idée. Roh faut arrêter de jouer les paranoïaques, de toute façon tout le monde à déjà du le voir il est célèbre après tout avec ses clichés… IL n’y peut rien s’il se retrouve dans ce bar en même temps qu’un autre monsieur célèbre, monsieur dont il n’a pas vraiment pris le temps d’observer attentivement et donc qu’il n’a pas reconnu, mais après tout on s’en fiche vu qu’il le saurait qu’il ne changerait pas d’attitude, une personne qui n’aura pas eu de chance à un moment dans sa vie c’est bien tout… Ca arrive à tout le monde on a tous des problèmes, il avait eu les siens aussi quoi que les siens étaient restés discrets et même ses parents n’avaient jamais été au courant alors bon… Son petit secret avec son frère… Enfin secret… Disons que son frère était tellement adulé de ses parents qu’ils avaient refusé de le croire quand il avait raconté qu’il se faisait violer presque tous les jours à leur insu. Faut dire que vu comment ils étaient présent à leur domicile… Mais il se vengerait un jour… En partant il s’était fait cette promesse, il trouverait un moyen de se venger de se frère qui lui avait dérobé sa vie, l’attention de ses parents, ses rêves de gloire… Quoi qu’il avait obtenu la gloire d’une autre façon. Bon bien sûr par contre ses parents avaient bien voulus croire qu’il aimait les hommes bien sûr ça les arrangeait mais son frère non… Ah il a vu qu’il s’était marié d’ailleurs depuis le temps, ça le faisait doucement rire il plaignait son épouse… Lui qui savait son frère on ne peut plus gay… Ca devait être drôle mais bon il suivait ça de plus ou moins loin à travers la presse et internet tout ça… Il attendait le moment propice pour ressurgir. Mais ah son verre il ne va pas le tenir pendant des heures quand même ça serait trop con… hop boire ça cul sec, en redemander un au serveur au passage, il le paiera si son charmant hôte ne veut lui payer qu’un verre après tout il a les moyens.


« Oui Angel a fait connaître ce bar depuis qu’il y fait ses prestations… Mais même sans ça c’est un endroit sympa les gens y sont plutôt sympathique… »

Oui un des bars sympa de l’île, il n’avait pas choisis n’importe comme le genre de bars où tout le monde finissait couché au bout d’une demi-heure il fallait un truc un peu classe quoi… Pas le premier bar venu. Mais oui un endroit sympa il aimait bien y venir avant… Avant d’avoir eu l’idée de créer Angel de toute pièce. Il ne fait pas qu’Ixion se pose trop de questions… Il est là c’est tout il vit dans cette île depuis au moins quatre an maintenant il y a se résidence, tout… Il expose toujours sur l’île à un moment ou à un autre il suffit de savoir quand là est tout le mystère mais normalement d’ici peu de temps il devrait ça faisait un bout de temps qu’il n’en avait pas fait faut qu’il voit ça avec les personnes chargées de l’organisation. Mais c’est vrai qu’il avait pas mal voyagé à une époque pour ses photos et tout ça… Mais cette île lui plaisait il y était ben et il y avait de tout comme paysage, aussi bien de la montagne que de la mer, un lieu très diversifié, vraiment… Il aime beaucoup cette île, peut-être qu’il bougera de nouveau d’ici quelques mois mais il gardera toujours sa villa ici comme un point de chute pour se ressourcer… oui se ressourcer, ça avait bien marché les premières fois, il était attaché à cette île… Ah mon dieu un gars qui vient l’aborder alors qu’il entame son deuxième verre de vodka, le coupant dans ce qu’il allait dire. Mais c’est qui ce type, il la jamais vu avant. Le toise de haut en bas sans bouger, continuant de boire son verre. Ah… un type qui l’a reconnu mais il est là incognito pourtant u_u Ouais bon incognito on fait mieux il ne fait rien pour se cacher c’est vrai et il veut quoi le monsieur ? Ah un autographe ah oui mais ce n’est pas de chance là parce qu’il est en train de discuter avec un bon ami à lui n’est-ce pas ? Et il va se permettre d’envoyer gentiment chier la personne avec un magnifique sourire à faire pâlir les pâquerettes, voila c’est très bien, merci d’être venu le mettre de mauvaise humeur… Enfin non mais il a de la chance qu’il ait été dans un bon jour. Soupir longuement en regardant le monsieur s’éloigner après qu’il l’ait remballé et sourire à son compagnon de table.

« Excusez-moi pour cela… »

Ah mais c’est que ça a du griller sa couverture tout ça… Enfin si ça se trouve le charmant monsieur ne s’intéressait pas à la photographie du tout et ne le connaissait pas…Oui enfin ça posait quand même le problème des gens qui venaient l’aborder comme ça… Il a été gentil cette fois en le rembarrant parce qu’il était accompagné mais la prochaine fois il l’envoi dans les barbelés en beauté, il ne supporte pas ce genre d’attitude c’est puéril c’est… enfin surtout quand il est avec quelqu’un, genre on interrompait les gens comme ça, les gens avaient vraiment une éducation risible… quand il disait qu’il valait mieux que tout ces gens, lui au moins il avait un peu de savoir vivre…
Revenir en haut Aller en bas
Ixion Aitô
Sans emploi
avatar

Messages : 819

Feuille de personnage
Âge du Personnage:
Petit ami:
Autre : :

MessageSujet: Re: Le Mystère de la Lune et de l'Ange [PV Ixion Aito][TERMINE]   Mer 5 Aoû - 11:30

« Etes vous éblouissable ? »

Comme tous ses gens dans cette salles stupidement ridicule pour aduler le sois disant fameux Angel. Faut pas exagérer Angel ne révolutionnait pas le monde de la musique, loin de là... de vrai talent il y en a eu, il y en aura toujours et puis il y aura ceux qui font ça bien, qui chante juste qui ont de beau texte mais c'est tout. Mais cela dit c'est déjà pas mal, on peut pas tous être un petit génie en musique. C'est pareil en peinture y en a qui vont révolutionner le monde et on se souviendra d'eux des siècles plus tard comme Picasso. Mais Angel il va juste marquer les gens de cette île, d'autre après peut être et dans trente ans les nouvelles générations feront des 'qui ?' parce qu'ils n'en auront jamais entendu parler alors que Mozart on en entendra toujours parler, ou Mickael Jackson dont sa mort avait bouleversé le monde.... tss les gens sont bien émotifs enfin bon. Il y aait tant de chose qui l'ennuyait dans ce monde, il s'ennuyait....tout l'ennuyait même ce bar. Ah Ixion mon vieux ça ne va pas je crois que tu déprimes. Il est temps qu'il reparte en voyage, trouver un coin de paradis ou passer le restant de ses jours, ou y aura pas d'humain stupide pour l'ennuyer.

« Sympahique.... d'une règle général il vaut mieux se montrer sympathique au premier abord...mais faut avoir après ce qu'il en est vraiment derrière. »


Non y a que lui pour se montrer pas le moindre du monde sympathique. Il a pas envie de faire d'effort et comme après tout ce n'est pas lui qui est venu le premier parler a l'autre ce n'est pas a lui de faire des efforts. Il a mal choisit la personne dans ce bar. Y en sûrement des dizaines qui seraient ravi de lui faire conversation et de s'extasier sur sa beauté parce que Yue était quelqu'un de beau il savait le reconnaître oui quand même. Mais bon derrière une beauté se cache toujours une personne. Derrière une photo se cache l'âme du photographe ... bref pour Ixion tout le monde porte un masque, personne n'est personne. De toute façon lui il est unique en son genre et authentique. Ixion est le meilleur être qui existe sur cette terre tout à fait xD Il est pas humain il est mieux que ça. Parce que un humain c'est le mal par définition. Il va écrire un bouquin sur le genre humain moi je vous le dis. Il pourrait s'amuser a faire de l'esprit et sortir des grandes phrases philosophique mais voilà il a bu il est déprimé et n'a envie de rien. Tout l'agace prodigieusement. Tout est d'un ennui mortel même ce whisky en fin de compte.

Il note que le monsieur a l'air de très bien connaître Angel. Il est là pour récolter les avis et les rapporter a son ami. Il trouve ça ... non il s'en fout en fait monsieur fait bien ce qu'il veut quelle importance. Regarde le gens qui vient lui demander un autographe. Il espère qu'avec les années il a un peu changé et que d'autre scandale a remplacé le sien pour qu'on ne le reconnaisse pas. Il y a toujours de nouveau scandale et les personnalités retombe dans l'oubli. D'ailleurs cet état d'oubli lui convenait parfaitement. Faut pas faire attention a lui il n'est rien ni personne qu'un Aitô de plus sur cette planète. Le nom était tellement courant après tout... Oh mais faut pas renvoyer le petit gens qui voulait un autographe Ixion n'en a cure einh c'est pas lui que ça dérange. Faut pas s'en faire pour lui. Hop se refaire servir un verre tout en regardant la scène. C'est mignon tout plein ça non. Regarde le gars partir avec une moue amusé. Pauvre petit qui voulait juste un autographe. Eclate de rire sans trop savoir pourquoi. Parfois on fait des choses comme ça, nerveusement.... Se lève et regarde Yue Fubuki.


« Vous êtes tout excusé mon cher... »

Hop fait un signe au serveur en souriant charmeusement, il veut l'emmener chez lui. Mais non je plaisante en fait il va le planter là. Ah c'est son petit serveur a qui il voulait donner un généreux pourboire ça tombe bien. Sort des billets de sa poche et le lui donne, allez donc oui il paye les deux verres de monsieur plus tous les siens plus euh le service et la qualité voilà... Il aime pas compter alors bon il donne toujours au hasard sous l'oeil médusé du petit serveur qui lui compte rapidement c'est son métier. Mais oui Ixion est un homme généreux vous l'ignoriez ? Bah maintenant vous le saurez.


« Sur ce je vous laisse a vos admirateur Monsieur Fubuki... Peut être nous reverrons nous qui sait ? »

Et oui il savait qui c'était et ça lui donne pas envie de faire d'effort pour rester, pas se soir. Lui fait une légère révérence avant de sortir du bar d'un pas nonchalant. Bon c'est débile avec tout faudra rouvrir une bouteille d'alcool a son hotel tss... Marcher dans le noir silencieusement.... Non Yue Fubuki ne l'intéresse pas ou bien comme professionnel seulement et dans ce cas si ils se revoient ça sera uniquement dans ce cadre là et pas dans un autre. Il va pas fréquenter un Fubuki comme ça, c'est hors de question. Il aime pas les gens riche, il aime pas les gens avec leur admirateur. Au moins Ienzo ne l'emmerdait pas. Il traine pas sur un trottoir se soir ? Peut être est il de retour devant le casino. De toute façon on dit jamais deux soirs il ferait mieux donc de se prendre un autre prostitué si il en avait envie...mais il en a pas envie.. Il sait pas ce qu'il veut, peut être juste sa bouteille d'alcool et c'est bien tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Mystère de la Lune et de l'Ange [PV Ixion Aito][TERMINE]   Mer 5 Aoû - 12:40

« Je ne le pense pas… »

Éblouissante non… Il donne de l’éblouissement aux gens mais c’est bien tout il ne se prend pas à son propre jeu, ou alors il s’y prend d’une autre façon… Non il n’y a pas grand-chose qui l’éblouit dans ce monde, à se demander s’il y a encore quelque chose d’ailleurs, il faut lui laisser le temps de réfléchir… non pas grand-chose qui lui viendrait à l’esprit comme ça… Un jour il aura peut-être l’illumination de quelques choses qui l’éblouit, il n’a quand même pas l’excentricité de dire qu’il est ébloui par lui-même ou son travail ce n’est pas vrai… Peut-être les grand photographes de ce monde comme Yann Arthus Bertrand, il avait eu l’occasion une fois d’exposer avec lui un homme charmant vraiment il avait appris à discuter avec lui… On apprend toujours à discuter avec ses collègues mine de rien enfin bon la photographie c’est comme toute forme d’art, la peinture, le théâtre, la musique… On trouve toujours des gens qui n’aiment pas quoi qu’on fasse mais ça n’empêche pas de trouver des avis, qu’ils soient bon ou mauvais. D’ailleurs Angel est très loin de prétendre devenir un génie u_u Il sait qu’il n’en a pas la carrure et qu’il ne le sera jamais, il ait qu’il durera le temps qu’il sera là mais il ne demande pas à être reconnu par la terre entière, il en a déjà bien assez avec son autre métier, ça serait dur de combiner les deux en plus… Et il e trouve plus doué en photo qu’en chanson alors bon restons sur la photographie, c’est très bien… Il est prétentieux mais toute prétention à ses limites malgré tout ile st quelqu’un de réaliste avec les pieds sur terre.

« Il y a toujours quelque chose derrière, sympathie ou non, mais parfois savoir se contenter des premiers impression est une bonne chose. »

Mais rare sont les personnes intelligentes qui savent se contenter de ces premières impressions… Ou alors c’est des gens intelligents mais qui se fichent du reste du monde, ce qui pouvait très bien être le genre de Yue certaines fois. Mais peut-être qu’il ne cherchait pas grand-chose en venant parler avec lui ? Peut-être qu’il n’avait pas forcement envie de la discussion que pourrait avoir n’importe qui, qu’aurait pu avoir un alcoolique ou bien qu’aurait pu avoir quelqu’un qui l’aurait assailli de question sur son travail. Non il n’était pas mécontent de s’être assis à coté du monsieur finalement même si la conversation n’allait pas très loin elle était un peu intéressante, non ? Ou pas… Deux blasés qui discutent ensemble forcement ça n’aide pas à avoir une conversation des plus passionnante, ils partagent leur blasage peut-être si on peut appeler ça comme ça et encore. Le regarde rire en haussant un sourcil, lui il ne trouve pas ça drôle et ça le gonfle plus qu’autre chose mais bon chacun son point de vue après tout, on a tous notre heure de gloire… Le regarde payer avec un petit sourire en coin avant de le regarder se lever, hochant vaguement la tête pour dire au revoir, il ne va pas s’amuser à le retenir il n’y tient pas plus que ça enfin il pourrait mais… non.

« Peut-être, ou non qui peut le dire ? Bonne fin de soirée cher monsieur… »

Le regarde partir en se recommandant un verre au serveur, bah pas aimer les gens riches… il y peut rien s’il a des admirateurs et qu’ils viennent l’embêter pendant qu’il prend du temps libre pour lui après tout il n’est pas dans leur peau. Et puis au final il n’aurait pas d’admirateur il serait bien embêté quand même. Mais bon mais bon… Ah un gars qui s’empresse de venir s’asseoir à la place d’Ixion, lui arrachant un soupir alors qu’il commence à lui faire la causette bon… Finit son verre d’une traite et le paye avant de lever, il avait dit que le prochain il le rembarrerait plus méchamment eh bien c’était chose faite et bien le gars valait pas l’air content mais il avait qu’à pas venir l’emmerder. Sortir du bar mh il ne sait pas encore ce qu’il va faire cette nuit… Peut-être retourner chez lui aller chercher son appareil pour prendre quelques clichés, la nuit est belle… Oui ça le tente bien ça, vraiment, quelques clichés de nuit…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Mystère de la Lune et de l'Ange [PV Ixion Aito][TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Mystère de la Lune et de l'Ange [PV Ixion Aito][TERMINE]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mystère et boule de neige [Pv : Charlie-Ange]
» Un soir de pleine lune
» Les taches de la lune
» Comprendre la lune
» Un Haitien sur la Lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Hotaru :: La ville :: Quartier des commerces :: Les bars et cafés-
Sauter vers: