AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Petite balade pour passer le temps...[Yuki Kajiura]

Aller en bas 
AuteurMessage
Yuki Richardson
Elève de seconde année
avatar

Messages : 54
Uke or Seme ? : Ce n'est pas dur à deviner...

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 17 ans.
Petit ami: ...
Autre : :

MessageSujet: Petite balade pour passer le temps...[Yuki Kajiura]   Jeu 23 Déc - 12:37

Il faisait beau aujourd’hui. Frais certes, mais il n’y avait pas ce vent froid et sec qui vous glace le visage et s’infiltre dans la moindre petite ouverture de vos vêtements. Non, il faisait juste frais et le soleil éclairait le ciel. Yuki était réveillé depuis peu et il se demandait quoi faire son regard fixé vers le ciel. Il s’écarta finalement de la fenêtre de sa chambre et décida de se préparer. Il prit ses affaires et alla se laver. Une fois bien propre il s’habilla sans attendre et retourna dans sa chambre. Là il prit son manteau, son écharpe, ses gants et sa besace. Paré pour affronter le froid, il sortit.
Le voilà à présent devant le portail du pensionnat, ne sachant où aller. Il se mit finalement à marcher au hasard en faisant bien attention au chemin qu’il empruntait pour pouvoir rentrer sans problème par la suite. Ses pas le menèrent finalement dans un parc. Un endroit charmant où l’on se retrouvait au milieu de la nature. Sans attendre il alla s’installer sur un banc et sortit un livre. De la littérature anglaise. Il se plongea aussitôt dedans, bercer par le bruit de la nature autour de lui. Tellement pris dans sa lecture, il ne vit pas arriver un groupe de jeunes hommes qui s’avançaient dans sa direction. Il ne s’en aperçut seulement quand ils s’arrêtèrent devant lui, leurs pieds entrant dans son champ de vision. Il releva lentement la tête, se demandant ce que pouvait bien lui vouloir ces garçons.

-Que puis-je pour vous messieurs ? Osa-t-il enfin demander.

Des rires moqueurs lui répondirent. Mauvaise façon de s’exprimer face à ce genre de personne.

-T’es sur notre banc.

L’anglais fronça les sourcils. Leur banc? Qu’est-ce qu’ils racontaient?

-Ce banc n’appartient à personne. C’est un bien public.

- Dégages.

Yuki n’est pas du genre à chercher les ennuis et il décida de se lever pour leur laisser le banc, trouvant que cette solution était la plus sage. Que pouvait-il faire face à trois jeunes hommes dont pas un seul n’était plus petit que lui ou même de sa taille. Il ne faisait pas le poids c’est tout. Alors qu’il se levait dans l’intention de partir, l’un d’eux lui donna un coup derrière le genou et il tomba en avant, s’étalant sur le sol. Son sac et son livre volèrent un peu plus loin. Il se releva sous les rires moqueurs des petits voyous et ramassa son sac. Mais il ne trouva pas son livre près de lui. Où avait-il atterrit ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki Kajiura
Elève de première année
avatar

Messages : 304
Localisation : Là où on a du mal à le voir...
Uke or Seme ? : Uke

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 16 ans
Petit ami: non
Autre : :

MessageSujet: Re: Petite balade pour passer le temps...[Yuki Kajiura]   Jeu 23 Déc - 14:41

Yuki en avait marre de rester au pensionnat à ne rien faire et la journée commençait mal pour lui. En se réveillant il avait faillit tomber par terre encore heureux qu’il ait put se rattraper à quelque chose, ensuite il ne retrouvait plus ses médicaments et ils avaient mit du temps à faire effet. On pouvait qu’en plus de ne pas être un jour de chance, il c’était levé du pied gauche car il n’était pas très patient ou alors il n’avait pas assez dormit. Il avait prit son manteau et une écharpe grise en laine que sa cousine lui avait envoyé. Il faisait froid mais apparemment il faisait encore plus froid à Tokyo, enfin normale puisqu’on est dans le sud. Sa cousine lui avait encore envoyé une lettre et lui avait parlé du temps à Tokyo et lui avait aussi envoyer l’écharpe comme cadeau de noël et comme il n’en avait pas c’était pratique.

Il sorti donc du pensionnat et décida d’aller se promener pour se changer les idées. Il était passé devant des magasins et avait regardé si il y avait quelque chose qu’il pourrait offrir à sa cousine mais il ne trouva rien de très intéressant et ne savait pas non plus ce que voulait sa cousine ou se qu’il pourrait lui offrir. Il continua donc à marcher n’ayant pas envie de retourner au pensionnat maintenant. Il arriva dans un parc.
En arrivant, il vit une personne en train de lire sur un banc et un groupe qui passait. Comme il se rapprochait, il vit que le groupe s’approchait du jeune homme qui était en train de lire sur le banc, peut-être se connaissaient-ils. Yuki entendit ce qui se passait et de toute évidence le groupe de garçons n’était pas là pour parler bien gentiment. Yuki resta à écouter des fois que le jeune homme aurait besoin d’aide et trouvait que le groupe de garçons était insupportable, ils se prenaient pour qui sérieusement. Yuki avait envie d’intervenir mais apparemment sa allait se finir sans trop grand soucis, Yuki qui était en train de regarder vit qu’ils donnèrent au jeune homme un coup derrière le genoux et était en train de se moquer de lui. Il vit que les affaires du jeune homme c’était dispersé dans sa chute, il ramassa le livre et le tendit au jeune homme qui de toute évidence était en train de le chercher et n’avait pas vu Yuki.

Tiens, c’est à toi.

Yuki avait envie de donner une petite leçon à la bande de garçon et il savait qu’il y arriverait, ce n’était pas la première fois que sa lui arrivait mais se serait la première fois qu’il engagerait le combat tout sa à cause de sa mauvaise mais il n’était pas du genre à attaquer le premier avec les poings, il allait les provoquer par les mots surtout qu’il avait l’air de s’emporter facilement se qui serait pratique pour Yuki. Il dit d’une voix assez forte pour que les garçons l’entendent :

Ne faite pas attention à eux ce ne sont que des idiots, ils ne valent pas la peine qu’on s’occupe d’eux.

Yuki avait dit cela à sont interlocuteur tout en souriant, cela semblait assez évident que Yuki les provoquait mais faisait comme si ils n’existaient pas pour bien les énerver un peux plus, même si lui aussi pourrait vite s’énerver.

Qu’est-ce que t’as toi tu nous cherchent !?

L’un d’eux c’était levé du banc et les autres avaient suivit et s’avançait vers Yuki, c’était sûrement lui le chef du groupe. Yuki avait eu raison, il s’énervait vraiment facilement et il savait exactement quoi dire pour finir de les énerver. Il leur dit avec le sourire et sur un ton sarcastique

Je ne me doutais pas que vous alliez entendre ce que j’ai dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki Richardson
Elève de seconde année
avatar

Messages : 54
Uke or Seme ? : Ce n'est pas dur à deviner...

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 17 ans.
Petit ami: ...
Autre : :

MessageSujet: Re: Petite balade pour passer le temps...[Yuki Kajiura]   Jeu 23 Déc - 18:09

Yuki vit avec surprise un garçon lui tendre son livre. Il ne l’avait pas remarqué jusqu’à présent et il ne put que sourire face à cette présence rassurante. Rien à voir avec les trois brutes. Il prit le livre et fut content de voir qu’il n’avait pas été abîmé dans la chute.

-Merci. C’est gentil.

C’était agréable de voir qu’il existait toujours des personnes prêtes à vous aider. Les gens étaient souvent trop centrés sur leurs propres problèmes pour s’intéresser à ceux des autres. Il entendait encore les ricanements du groupe et ça le mettait légèrement mal à l’aise. L’inconnu lui parla de nouveau et ses yeux s’ouvrir en grand sous la surprise. Que venait-il de dire ? Ils allaient avoir des ennuis s’il disait des choses dans ce genre.

-Dis pas ça ils vont t’entendre.

Comment ce jeune homme pouvait dire des trucs pareils ? Cherchait-il intentionnellement les ennuis ? Aimait-il provoquer les gens pour les pousser à se battre ? Notre anglais, lui n’aimait pas du tout ça. En Angleterre c’était simple, son nom de famille suffisait à calmer ceux qui voulaient s’en prendre à lui, sa famille avait le bras long et les gens le savaient très bien dans son pays natal. Mais là il n’était rien. Une personne comme une autre. Enfin pas tout à fait, il lui restait son attitude. Sa façon de se tenir bien droite, son langage parfois très soutenu et n’oublions pas ses vêtements qui pour la grande majorité avait été fait sur mesure, spécialement pour lui. Il respirait le luxe et les petits aristos dans son genre ne plaisaient pas à tout le monde. La preuve, il était presque certain que les jeunes hommes l’avaient repéré de loin et avaient décidé de s’amuser un peu. Malheureusement pour eux, il n’était pas du genre à répondre aux provocations. Mais malheureusement pour lui, l’inconnu semblait être de ce genre-là. Comme si il ne savait pas que sa voix avait porté assez loin pour être entendue par ces garçons.

-Non, il faut pas leur répondre. Ils vont s’énerver et nous taper dessus.

-Ta copine a raison tu ferais mieux de l’écouter et de nous foutre la paix si tu veux pas qu’on te refasse le portrait.

Il se retourna. Il ne les avait pas vu se lever ni s’approcher. Mais ce qu’il venait d’entendre ne lui plaisait pas.

-Je ne suis pas une fille ! Ce n’est pas parce que je ne ressemble pas à une brute épaisse comme vous que je ne suis pas de sexe masculin !

Les yeux de Yuki s’écarquillèrent. Il n’avait pas voulut dire ça. Sa bouche avait parlé sans son accord. Ça n’était pas sa faute, il complexait sur son corps trop féminin à son goût et ne supportait pas ce genre de remarque ça l’énervait tout de suite.

-Je…

Il ne dit rien de plus. Que dire ? Pardon ? Ce serait ridicule et les jeunes hommes qui le regardaient méchamment ne feraient que rire de toute façon. Instinctivement, il attrapa le bras du garçon qui était venu à son aide et se plaça derrière lui. Ça n’était pas très sympa de sa part de se servir du garçon comme bouclier mais dans ce genre de situation il avait tout simplement peur. Il ne savait pas se défendre et si le jeune homme avait provoqué les brutes il devait savoir se battre non ? Si sa supposition était fausse ça allait mal aller. Il n’avait jamais reçu de coup et à vrai dire il n’avait pas envie de commencer aujourd’hui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki Kajiura
Elève de première année
avatar

Messages : 304
Localisation : Là où on a du mal à le voir...
Uke or Seme ? : Uke

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 16 ans
Petit ami: non
Autre : :

MessageSujet: Re: Petite balade pour passer le temps...[Yuki Kajiura]   Jeu 23 Déc - 21:27

Le jeune homme à qui Yuki avait rendu son livre ne semblait pas rassurer du tout, c’est vrai qu’en tant normale Yuki n’aurait rien dit, il l’aurait aidé mais n’aurait pas chercher à provoquer la bande de garçons mais il était dans son jour noir. Le jeune homme devait se demander ce qui se passait dans la tête de Yuki et qu’il devait sûrement être fou ou quelque chose du genre. Ce que le groupe de garçons répondit à ce que le jeune homme avait dit à Yuki ne lui plût pas mais il n’avait pas eu le temps de répondre que le jeune homme répliqua aussitôt, Yuki fut légèrement surpris ne pensant pas qu’il réagirait ainsi et il avait raison. Yuki lui-même n’était pas très grand, un peu plus que le jeune homme 5 centimètre environ mais il n’était pas plus grand que ceux du groupe sauf d’un avec qui il devait faire la même taille. Quand Yuki regarda le jeune homme, lui-même semblait surpris de ce qu’il venait de dire et voulu rajouter quelque chose mais ne finit pas sa phrase, puis se plaça derrière Yuki, il ne devait pas avoir l’habitude de ce genre de situation. Yuki se souvenu que lui aussi réagissait comme ça quand il était plus petit, pas qu’il se cachait derrière quelqu’un mais qu’il se protégeait souvent des coups. Yuki dit :

Il ne faut jamais juger les gens sur leur apparence. Vos menaces ne sont que des paroles en l’air et vous ne me faites pas peur.

Yuki n’avait pas peur c’était sûr et il savait qu’ils se jetteraient sur lui pour lui donner une leçon, il le faisait exprès. Par contre ce n’était pas sûr que ce soit Yuki qui se refasse faire le portrait, il avait confiance en ses capacités au combat et lui, ce n’était pas du combat de rue qu’il faisait mais du karaté, même si il avait arrêté d’en faire en club ou en compétition depuis longtemps, il n’avait rien perdu car il s’entraînait lui-même quand il le pouvait. Yuki se disait qu’il allait bientôt se mettre à le frapper mais se demandait si ils allaient tousse attaquer en même temps ou si il allait en envoyer qu’un seul pour commencer mais Yuki s’en fichait, cependant il voulait faire attention à ce que le jeune home ne soit pas blessé, après tout c’était à cause de la mauvaise humeur de Yuki qu’il se retrouvait dans cette situation et il dit d’une voix assez basse pour que les 3 garçons ne l’entende pas :

Désolé de t’avoir embarqué dans cette situation.

Si Yuki ne les avait pas provoqué, le garçon aurait pu repartir à ses occupations même s’il n’était pas sûr que se serait terminer aussi bien après tout on se savait pas ce qui aurait pu se passer après. Le groupe de trois ajouta en criant à moitié :

C’est quoi ses messes basses ? Et tu vas voir si on n’est pas capable de te refaire le portrait.

Un premier garçon, celui qui faisait a peu près la taille de Yuki se lança sur lui le poing levé pour le frapper mais Yuki le bloqua avec ses bras étant donné qu’il visait son visage et lui mit un violent coup de genoux dans le ventre, Yuki était rapide et avait de bon réflexe, cette rapidité compensait souvent son manque de force dans ses bras mais ses jambes au contraire étaient bien musclés. Après son coup, le jeune homme qui l’avait attaqué en premier était a genoux et plier en deux. Yuki regarda les deux autres garçons et dit :

C’est trop lent, si c’est tout se que vous pouvez faire vous avez perdu d’avance.

Yuki les cherchait un peu plus, il voulait voir de quoi ils étaient capables et se demandait aussi s’il ne l’avait pas un peu sous-estimez à cause de son apparence physique.

Tu crois que c’est tout ce qu’on c’est faire ? Tu vas voir de quoi on est vraiment capable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki Richardson
Elève de seconde année
avatar

Messages : 54
Uke or Seme ? : Ce n'est pas dur à deviner...

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 17 ans.
Petit ami: ...
Autre : :

MessageSujet: Re: Petite balade pour passer le temps...[Yuki Kajiura]   Ven 24 Déc - 0:50

Notre aristocrate anglais n’était pas fier de lui. Il aurait dû se taire, c’était ce qu’il se répétait dans sa tête, toujours caché derrière le jeune homme qu’il ne connaissait même pas. Que dirait son père s’il le voyait ainsi ? Un Richardson n’est jamais lâche fils. Comporte-toi en homme et cesse tes enfantillages ! Oui. C’est exactement ce que lui dirait son père. Mais là il était dépassé par la situation. Peut-être que tout allait finalement s’arranger sans problème. C’est beau de rêver. Il laissa échapper un petit gémissement de désespoir quand il entendit la nouvelle provocation de son bouclier improvisé. Lui il avait peur et il espérait sincèrement que le jeune homme n’avait réellement pas peur et qu’il savait se battre. Oui il l’espérait de tout cœur. Les paroles suivantes furent dites à voix basse, lui étant destinées. Le garçon s’excusait. Soit. C’était déjà ça. Mais ça n’était pas entièrement sa faute, l’anglais avait aussi sa part de responsabilité bien que ce soit les provocations de l’inconnu qui est envenimé les choses.

-Ce n'est rien. Répondit-il dans un murmure.

Mais ces paroles échangées à voix basse furent prises comme une provocation et sentant le danger comme étant très proche, il s’écarta du garçon. Il n’avait pas l’intention de fuir, ça n’était vraiment pas le genre d’attitude qu’il pouvait avoir quand il n'était pas seul dans les problèmes. Non. Mais il ne voulait surtout pas gêner son cher camarade dans ses mouvements. Il manquerait plus qu’il joue les boulets et que celui qui l’avait aidé à l’origine se retrouve blessé parce qu’il était resté dans ses pattes. Il s’éloigna donc suffisamment et put voir l’aisance avec laquelle l’inconnu se défendait. Il était si rapide dans ses gestes. Yuki en était vraiment impressionné.
Il fut cependant tiré de ses pensées quand il entendit une nouvelle provocation. Apparemment le jeune homme avait besoin de se défouler, autrement il n’aurait jamais agit de la sorte. Ses yeux bleus s’agrandirent d’effroi quand il vit les deux autres garçons attaquer en même temps. Le garçon allait-il s’en sortir contre deux adversaires ? Il n’eut pas l’occasion de le savoir puisque son poignet fut brutalement attrapé et on le tira, l’obligeant à faire face au blessé qui s’était finalement remis du coup dans le ventre.

-Non ! Laisse-moi. Gémit Yuki.

Il avait mal, le gars avait de la poigne et n’avait apparemment pas apprécié le traitement qu’il avait reçu un peu plus tôt. Son agresseur laissa échapper un rire moqueur. Yuki avait beau savoir contrôler ses émotions et savoir garder un visage le plus impassible possible, ses yeux laissaient voir sa peur, ce dont semblait se moquer le voyou. Ce dernier lui tordit le bras dans le dos et lui et de son autre main il lui agrippa les cheveux pour lui tirer la tête en arrière. Son écharpe glissa au sol sous la violence du geste et la fraîcheur de l’air sur la peau de son cou dénudé le fit frissonner.

- On a peur ?

Le souffle du gars se perdit dans son cou alors qu’il lui murmurait ses paroles. Un nouveau frisson le parcourut. Yuki était paralysé par la peur. Il le reniflait ?

-Vanille…Tu sens même comme une fille. C’est à cause des gars comme toi qu’on considère les gays comme des gars efféminés.

C’est ce qui le fit réagir. Il n’aimait vraiment pas qu’on l’appelle comme ça. Etait-ce sa faute s’il avait ce physique ? Il écrasa violemment le pied de son agresseur mais il ne relâcha pas, non. A la place il le mordit au cou pour se venger et sans aucun doute pour se retenir de hurler sa douleur devant ses deux amis et ainsi ne pas passer pour une mauviette. Yuki lui ne se retint pas et hurla. Peut-être attirerait-il l’attention ainsi. L’autre se battait-il toujours ? Etait-il blessé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki Kajiura
Elève de première année
avatar

Messages : 304
Localisation : Là où on a du mal à le voir...
Uke or Seme ? : Uke

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 16 ans
Petit ami: non
Autre : :

MessageSujet: Re: Petite balade pour passer le temps...[Yuki Kajiura]   Ven 24 Déc - 19:12

Alors que Yuki se faisait attaqué par les 2 autres garçons, il entendit le jeune homme gémir il regarda furtivement et vit que celui qu’il avait frapper au ventre un peu plus tôt c’était déjà relevé et avait attrapé le jeune homme. Yuki pensait qu’il l’utiliserait pour qu’il arrête de se battre mais sa n’avait pas l’air d’être le cas les deux autres n’y prêtant pas attention trop occupé à vouloir donner une leçon à Yuki. Il avait jusqu'à présent réussi à éviter la plupart des coups ou à les parés et il aurait sûrement des bleus sur les bras le lendemain mais il s’en fichait, il voulait voir comment les jeunes voyous se battait et réagissait avant de rendre des coups.

C’est tout ce que tu sais faire ? Esquiver des coups sans en rendre ? Hurla l’un des deux.

Ils avaient arrêtés leurs coups pendant quelque instant et Yuki en profita pour regarder ce qui se passait du côté du jeune homme, il avait entendu le voyou rire et le jeune homme semblait avoir peur mais aussi mal car le voyou était violent avec le jeune homme. Yuki qui était déjà assez énervé perdait de plus en plus son sang froid en voyant ce qui arrivait au jeune homme. Les deux garçons avec lesquelles Yuki se battait remarquèrent que Yuki regardait le jeune homme et dirent :

T’as peur pour ta petite copine ? Dépêche-toi si tu veux l’aider.

Ils se mirent à ricaner et Yuki sans prévenir mit un coup de pied au visage de celui qui venait de parler puis enchaîna directement avec un coup de genoux dans celui du deuxième puis acheva celui-ci en lui mettant un coup de poing dans le ventre pour être sur qu’il ne se relève pas et frappa l’autre au visage avec son poing.

Sa vous suffit ou vous en voulez encore ?


Yuki avait dit ça sur un ton passible comme si c’était normal et les regardait de haut, il faisait voir un peu de dédain pour eux. Il n’aimait pas de genre de personne et pourtant traiter les gens de cette manière n’était pas son genre même les personnes qu’il n’aimait pas, il ne pouvait pas se retenir de réagir de cette façon. Yuki voyait l’autre voyou en train de sentir le jeune homme et que celui frissonna et avait peur. Yuki s’approchait doucement mais il était énervé et le voyou ne semblait pas le voir se rapprocher. Celui-ci fit à nouveau une remarque sur le jeune homme et Yuki ne put s’empêcher de se sentir horrifié, personne en choisit son physique, sa se trouve le jeune homme n’aime pas son physique non plus. Même si Yuki ne complexait pas sur son corps et ne faisait pas attention aux remarques des gens qu’il ne connaissait pas, il avait des traits fins et lors de combat on l’avait souvent sous-estimé à cause de son physique car il avait l’air frêle et pas très musclé.

Yuki s’aperçut que le jeune homme avait lui aussi réagit à la remarque du voyou et qu’il écrasa le pied de celui-ci mais le voyou réagit en lui mordant le cou et le jeune homme hurla. Yuki se précipita, ne se retint pas et mit un coup de poing dans le visage du voyou en ayant fait attention à ne pas blessé le jeune homme, celui-ci avait sûrement du sentir le coup rapide de Yuki passer dans son coup. Le voyou n’avait toujours pas lâcher le bras du jeune homme même si il semblait avoir un peu lâcher sa prise mais en revanche, il avait lâcher ses cheveux. Yuki passa derrière celui-ci et lui mit un coup dans la nuque pour l’assommer et être sûr qu’il ne se relève pas tout de suite. Il ramassa l’écharpe du jeune homme qui était tombé un peu plus tôt et lui tendit :

Sa devrait aller maintenant tiens.

Yuki ne savait pas trop comment réagir avec le jeune homme, il était sûr qu’il ne lui ferait rien car même s’il est énervé il ne s’en prend jamais à ceux qui n’ont rien fait, en plus se battre l’avait un peu défoulé et avait réussi à le calmer. Cependant il ne savait pas trop comment réconforter les gens et il voyait que le jeune homme avait eu peur, c’était sans doute la première fois que ce genre de chose lui arrivait, Yuki avait eu l’habitude par le passé de ce genre de situation et même de se faire frapper mais les coups font toujours mal. Il regarda le coup du jeune homme et vit qu’il saignait à cause de la morsure, il sortit un mouchoir de sa poche il ne le posa pas directement sur son coups et lui tendit :

Utilise sa pour ton cou, tu saignes.

Il pensait aussi que le jeune homme aurait des marques sur son poignet car le voyou n’avait pas du se retenir quand il avait prit son poignet et lui avait tordu le bras dans le dos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki Richardson
Elève de seconde année
avatar

Messages : 54
Uke or Seme ? : Ce n'est pas dur à deviner...

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 17 ans.
Petit ami: ...
Autre : :

MessageSujet: Re: Petite balade pour passer le temps...[Yuki Kajiura]   Lun 27 Déc - 12:05

Effrayé, Yuki l’était. Il avait mal et son agresseur ne semblait pas vouloir le lâcher. Il ne pouvait rien faire, son bras gauche était maintenu dans son dos avec force, son épaule et son poignet le tiraillant, sans parler de son cou qui le bûlait. Il criait. C’était tout ce dont il était capable. Et cela suffit apparemment car on vint à son secours. Les dents se retirèrent de son cou, non sans rafler sa peau, et la prise sur ses cheveux se retira avec perte de quelques cheveux qui restèrent dans la main du voyou. Mais son bras était toujours prisonnier. Il ne réagissait pas. Que faire de toute façon ? Juste attendre. Le jeune homme frappa de nouveau son agresseur et il fut libéré. Mais il ne fit rien. Il resta là sans bouger, figé, choqué par ce qu’il venait de se passer. Mécaniquement il avait attrapé l’écharpe qui fut tendu dans sa direction. Son sauveur lui tendit ensuite un mouchoir. Il le prit mais ne le posa pas sur son cou, ses jambes le lâchèrent à ce moment-là et il se laissa tomber sur le sol, tremblant comme une feuille. C’était sa première agression. Il avait déjà subit des tas de tentatives d’agression mais ça n’étaient que des tentatives, il n’avait jamais rien subit, ses gardes du corps avaient toujours été là. La douleur qu’il connaissait c’était quand il s’acharnait pour réussir quelque chose et que ses muscles le rappelaient à l’ordre, rien de plus. Il porta sa main à son cou et le toucha à l’endroit de la morsure. Le garçon lui avait dit qu’il saignait. Il retira sa main et regarda ses doigts tachés de sang. Comment en était-il arrivé là ? Tout c’était passé si vite. Il posa enfin le mouchoir sur sa blessure avant de relever la tête.

-Merci pour l’écharpe et le mouchoir.

Il se releva finalement, tremblant encore. Il n’allait quand même pas rester sur le sol. Il alla s’asseoir sur le fameux banc qui avait causé tant de problèmes. Il retira le mouchoir, sa blessure ayant arrêté de saigner. Il imagina un instant la blessure. Sûrement une marque violacée avec la trace de chacune des dents de la bouche de son agresseur. Son poignet était rouge et douloureux. Il le bougea un peu en grimaçant.

-Je ne vais pas pouvoir jouer de la musique avant un moment.

Il parlait plus pour lui que pour celui qui venait de l’aider mais sa voix était tout à fait audible. Il leva alors la tête et regarda le jeune homme.

-Merci pour ton aide.

Yuki ne tenait même pas compte de l’intervention du garçon qui avait envenimé les choses. Il regarda de nouveau son poignet et son regard dériva. Ses yeux fixaient à présent ses mains. Des mains si fines et délicates. Son professeur de piano avait été en admiration devant elles. Il ne comprenait pas pourquoi.

-Sans cesse. Sans cesse on me compare à une fille. Je n’ai pourtant pas de poitrine mais des attributs bien masculins.

Il fronça les sourcils, une moue sur le visage et sortit une sucette à la fraise de son sac avant d'en retirer l'emballage et de la mettre à la bouche. Les sucreries. Son pêché mignon. Ça le réconfortait. Il ne pouvait pas s’en passer. C’était sa drogue tout simplement. Malheureusement ça ne l’avait jamais aidé à prendre un peu de poids. Il retira la sucette de sa bouche et leva son regard sur le jeune homme.

-Comment t’appelles-tu ? Pourquoi avoir provoqué ces voyous ?

Tout en posant ces deux questions il sortit des sucettes qu’il tendit au garçon pour qu’il en choisisse une s’il le voulait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki Kajiura
Elève de première année
avatar

Messages : 304
Localisation : Là où on a du mal à le voir...
Uke or Seme ? : Uke

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 16 ans
Petit ami: non
Autre : :

MessageSujet: Re: Petite balade pour passer le temps...[Yuki Kajiura]   Lun 27 Déc - 15:54

Le jeune homme avait prit le mouchoir mais ne l'avait pas posé sur son coup puis celui-ci tomba au sol Yuki n'eut pas le temps de le rattraper et ne savait pas vraiment quoi lui dire pour le réconforter. Le jeune homme releva la tête et remercia Yuki pour l'écharpe et le mouchoir, mais celui-ci avait de la culpabilité car tout ce qui était arrivé était sa faute, la faute de sa mauvaise humeur. Le jeune homme se releva pour aller s'asseoir sur le banc et Yuki le suivit. Quand le jeune homme retira le mouchoir de son coup Yuki vit qu'il y avait une belle marque de dents cependant celle-ci n'était pas très profonde sa guérirait donc assez vite, normalement. Yuki avait un air triste et coupable sur son visage qu'il n'arrivait pas à s'enlever cependant aucune émotion ne se reflétait dans ses yeux qui donnait une expression sans vie et passible. Le jeune homme bougeait son poignet, il devait lui faire mal et Yuki vit les marques que lui avait laissé le garçon d'un peu plus tôt, il connaissait des massages pour atténuer les douleurs mais ne savait pas si il pouvait et même si la douleur allait passer, ce genre de trace reste assez longtemps et encore plus sur les personnes qui marquent facilement.
Le jeune homme dit quelque chose peut-être plus pour lui même que s'il parlait à Yuki. Yuki aimait beaucoup la musique, le jeune le remercia cette fois ci pour son aide mais cela faisait culpabiliser Yuki encore plus, tout est de sa faute, si il ne les avaient pas provoqué cela ne serait jamais arrivé, cela aurait été plus juste si ça avait été lui qui avait été blessé. Yuki ne pouvait rien dire et gardait plus ou moins la tête baissé car il ne voulait pas déranger le jeune homme avec sa culpabilité. Le jeune homme semblait encore marqué par les remarques des garçons d'un peu plutôt amis ce n'était pas la première fois que ce genre lui avait été adressé apparemment et Yuki ne savait pas quoi répondre. Certes le physique permettait de différencier les gens et parfois les gens était bien plus intéressé par le physique qu'autre chose mais pour Yuki ce n'était pas important, il avait apprit à connaître les gens et à les apprécier sans les voir, et il se fichait bien de savoir ce que les autres pensaient de son physique, il était né avec son corps et avait grandit jusqu'à avoir ce physique et il continuerait à changer tout en grandissant :

Tu ne garderas pas cette apparence éternellement, tu va grandir et ton corps va changer.

Ça lui était venu comme ça et il savait que c'était vrai, il avait changer lui aussi, quand il était petit sa mère c'était amusé à l'habiller en fille il ne s'en souvenait pas mais sa mère avait prit des photos car ça l'amusait, il avait d'ailleurs toujours des très fins, du moins c'est ce qu'on lui avait dit mais sa ne le dérangeait plus car il savait que c'était des compliments de la part des gens qui était proche de lui et les autres disaient juste ce genre de chose parce qu'il s'ennuyait et pour le blesser. Il vit le jeune homme sortir une sucette de son sac, cela fit légèrement sourire Yuki mais ne savait pas pourquoi. Le jeune homme regarda ensuite Yuki:

Je m'appelle Yuki et pour les voyous et bien... j'étais de mauvaise humeur et je n'ai pas pu m'empêcher de les provoquer car je n'ai pas apprécier leurs façons d'agir.

Le jeune homme tendit lui des sucette à Yuki mais il ne savait pas laquelle choisir et il ne mangeait que très rarement des sucreries. Il en prit une au hasard et avant de défaire l'emballage il commençait à voir flou, il sortit une petite bouteille d'un des poches de son manteau et un de ses médicaments qui était dans un petit tube puis l'avala avec de l'eau et remit la bouteille dans la poche intérieur de son manteau. Il défit ensuite l'emballage de la sucette avec assez de difficulté pour voir car le médicament ne faisait pas encore effet puis la porta à sa bouche, il n'avait plus l'habitude de manger des sucreries et trouve ça très doux, il ne pensait pas qu'il était possible d'oublier ce genre de sensations mais apparemment ça l'était, cela devait faire environ 5 ans qu'il n'avait pas manger de sucreries et ses médicaments étaient très amère ce qui faisait un contraste assez fort.

Je peux m'asseoir sur le banc?

Question un peu stupide mais Yuki préférait demander, il était assez prévenant surtout après ce qui venait de se passer, on ne sait jamais comment les gens peuvent réagir. Sa vue était encore assez flou mais commençait à revenir doucement. Ses bras le faisait légèrement souffrir, les garçons était fort même si ils étaient lent, Yuki n'avait pas pu tout esquiver car ils étaient deux sur lui, mais il ne laissait rien paraître, sa peau marquait très facilement et il était sensible quand on le touchait et la douleur des coups était présente mais si il n'y pensait pas, il ne sentait pas trop la douleur, de plus il c'était habitué a avoir des douleurs aux bras à force de paré des coups même si ça faisait longtemps que sa ne lui était pas arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki Richardson
Elève de seconde année
avatar

Messages : 54
Uke or Seme ? : Ce n'est pas dur à deviner...

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 17 ans.
Petit ami: ...
Autre : :

MessageSujet: Re: Petite balade pour passer le temps...[Yuki Kajiura]   Jeu 30 Déc - 14:21

Yuki pouvait comprendre l’apparente culpabilité du jeune homme mais pour lui, c’était surtout la faute de ses sales petits vauriens qui n’avaient rien d’autre à faire que d’embêter les autres. Se battre. Quel intérêt? On ne se battait pas sans raison. Il détestait la méchanceté gratuite. Et même si le jeune homme qui était venu à son aide avait cherché à se battre, avait provoqué les garçons, il était avant tout venu l'aider et avait donner une bonne leçon aux voyous. Bien sûr, il avait été blessé dans l'affaire mais bon ça n'était pas non plus la fin du monde, d'ailleurs sa blessure ne saignait plus. Non, ce qui lui faisait le plus mal c'était de se dire qu'il était faible et vulnérable. Le jeune homme lui parla alors gentiment, essayant de le rassurer sur son apparence. Mais il avait tort.

-Je ne vais pas grandir. J’ai fini ma croissance, mon médecin l’a confirmé. Je n’ai pas pris un seul centimètre depuis plus d’un an. Et je n’arrive pas à prendre du muscle. À vrai dire, je ne grossis même pas.

Il faisait 1m64 et il ne fera jamais plus. Pour ce qui était de son corps, il avait peu d’espoir. Il avait toujours été mince, malgré tout ses efforts pour grossir, prendre un peu plus de volume. Il s’y était plus ou moins fait, mais il ne supportait pas qu’on lui fasse des remarques. Il savait très bien comment il était, il se voyait bien dans la glace. Pourtant, son corps avait déjà été désiré. Il avait déjà eut le droit à des regards appréciateur de personnes qui savaient qu’il était un garçon et non une fille. Son corps fin et élancé plaisait à certains, et incitait à la moquerie pour d’autres. Il n’y pouvait rien, il le savait bien mais ça l’agaçait quand même et ça le mettait sur les nerfs quand on lui rappelait son apparence vulnérable. Vulnérable, il ne l’était pas seulement en apparence. Il ne savait pas se battre, préférant la fuite. Lui ne considérait pas ça comme de la lâcheté mais comme l’instinct de survie, à quoi bon chercher les ennuis si l'on savait qu'on serait à terre en un rien de temps.

-Ce qui vient de se passer me montre clairement que je suis vulnérable. Ils ont décidé de s’en prendre à moi parce que j’ai tout de la proie idéale. Aristo jusqu’au bout des ongles, pas très grand, pas très musclé...

Il se tut, ne voulant pas en dire plus, ne voulant pas passer pour un gamin qui se plaint tout le temps. Il ne voulait pas ennuyé son interlocuteur avec ses maudits complexes. Il préférait lui demander son prénom et connaître les raisons de toutes ses provocations. La réponse qu’il obtint le fit sourire. Comme ça ils portaient tout deux le même prénom. C'était amusant. Il lui sourit gentiment.

-Je m’appelle aussi Yuki. Yuki Richardson. Enchanté de faire ta connaissance.

Bon, leur rencontre n'était pas des plus banales et il aurait préféré rencontrer le garçon dans d'autres circonstances mais tant pis, c'était comme ça et pas autrement. Il ne lui en voulait pas pour sa façon d'agir et il n'ajouta rien sur sa mauvaise humeur qui l'avait poussé à chercher la bagarre. C'était fini, inutile detergiverser plus longtemps à propos de ça. Il remis la sucette dans sa bouche. Le jeune homme en avait pris une et il le vit avec curiosité sortir quelque chose de sa poche et l'avaler. Il ne posa cependant aucune question. Ça n'était pas ses affaires. Il porta son regard sur les alentours et fut tirer de ses pensées par la voix de Yuki. Il demandait son autorisation pour s'asseoir? C'était inutile.

-Bien sûr. Ce banc n’est pas à moi. De plus ta présence ne me dérange point.

Il sourit gentiment au jeune homme. Il n’avait plus peur. Il se fichait bien de l’humeur de son camarade. Celle-ci avait poussé le garçon à provoquer une bagarre mais lui, il ne se sentait pas en danger. Il se rappela alors de quelque chose. Son sauveur s’était battu. Il avait peut-être mal quelque part. Une blessure quelconque.

-Je ne t’ai même pas demandé... Es-tu blessé? T’ont-ils fait du mal?

Il ne pouvait pas s’empêcher de s’inquiéter, c’était dans sa nature. Il remit la sucette dans sa bouche et passa de nouveau sa main droite sur son poignet endolori. Il avait encore mal et sentait encore la main du voyou sur sa peau. En repensant à cela, il leva la tête et put voir que les trois garçons étaient partis. Quand? Il n’en avait aucune idée, il n’y prêtait plus attention depuis un petit moment déjà. Il remit son écharpe, ayant un peu froid au cou. Il grimaça quand il leva le bras gauche. Il avait oublié sa douleur à l’épaule. Il soupira tout en bougeant doucement son épaule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki Kajiura
Elève de première année
avatar

Messages : 304
Localisation : Là où on a du mal à le voir...
Uke or Seme ? : Uke

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 16 ans
Petit ami: non
Autre : :

MessageSujet: Re: Petite balade pour passer le temps...[Yuki Kajiura]   Sam 1 Jan - 22:48

Yuki n'aurait pas dut dire cela mais il se demandait bien comment les médecins pouvaient en être aussi sûr et puis de toute façon la vie réserve bien des surprises, peut-être que son physique pourra aider le jeune homme plus tard, personne ne sait ce que la vie peu nous réserver. Et puis pour Yuki le physique n'était pas tout, il savait maintenant juger les gens sans les voir qu'il vienne de les rencontrer ou qu'il les connaissent depuis longtemps et Yuki préférait juger sur le caractère que sur le physique, sa réserve toujours des surprises, des gens s'en était souvent mordu les doigts à le juger trop vite. Ce que le jeune homme ajouta fit réagir Yuki, le jeune homme était bien critique sur lui même même si il n'avait pas tort, cependant même en aillant le même physique que lui, il y avait toujours moyens de s'en sortir encore fallait-il en avoir la possibilité et les moyens ce qui n'était pas toujours le cas de tout le monde.

Après avoir dit son prénom il leva la tête et regarda le jeune homme, celui-ci sourit, mais ce n'était pas pour ce moquer, Yuki ne comprenait pas pourquoi cependant il n'eut pas longtemps à entendre qu'il sourit lui aussi, ils s'appelaient pareils mais Yuki était un prénom assez commun, d'après son nom, il devait avoir des origines anglaises, cela faisait longtemps que Yuki n'avait pas entendu un nom anglophone. Yuki obtenu une réponse positive à sa question et s'assit donc à côté de Yuki. Yuki c'était suffisamment calmé en se battant contre les garçons et doucement il arriverait sûrement à faire disparaître son reste de rage et même en colère il ne s'en prendrait jamais à des personnes qui n'ont rien fait de mal, il ne se laisse pas facilement emporté par ses émotions. Yuki était assis confortablement sur le banc et fermait les yeux en essayant d'écouter le son de la nature, cependant fermé les yeux le rendait plus conscient de son corps et sentait donc plus la douleur dans ses bras, l'habitude ne fait pas disparaître la douleur et comme cela faisait longtemps qu'il n'avait pas eu mal
aux bras il avait perdu l'habitude de la douleur.

La question du jeune homme le surpris un peu, Yuki était fort pour ne pas montrer certaine de ses émotions comme la douleur, la peur, la tristesse ou la colère, il se contrôlait assez bien et seul les personnes qui le connaissaient savait lire ses émotions qu'il cachait même si ils ne pouvaient pas toute les lire. Le jeune homme aurait-il réussit à voir sa douleur ou alors les yeux fermé, Yuki aurait laissé paraître quelques signes de douleurs? Il ne savait pas vraiment, c'était aussi possible qu'il demande par simple curiosité.

Ne t'inquiète pas, ce n'est pas grand chose, je dois avoir quelques bleus aux bras c'est tout.

Yuki n'avait pas regarder ses bras et n'y touchaient même pas, il était sûr que s'il y touchait ou même les effleuraient, la douleur serait plus intense, c'était là les quelques défaut de son corps, il était incroyablement sensible et marquait très facilement, cependant ses os étaient très solide, c'était assez paradoxale mais bien pratique. À cause de sa sensibilité il sentirait sûrement la douleur à chaque fois qu'ils auraient à les appuyer sur quelque chose, surtout ses avants bras qui avaient reçus la plupart des coups car ceux qu'il avait paré avec les mains ne lui faisait pas mal. Yuki jeta un coup d'œil dans le cou du jeune homme, il y aurait vraisemblablement une belle marque le lendemain, puis passa ses yeux sur les poignets de celui-ci, les marques étaient bien rouge mais disparaîtraient plus vite que la marque dans le cou. Yuki ne pouvait pas s'empêcher de ce sentir responsable pour ce qu'il c'était passé. Il avait garder un œil sur les garçons et les avaient vu partir, il n'avait pas frapper assez fort pour qu'il reste évanoui longtemps cependant ils avaient été obligé de transporter celui qui s'en était prit au jeune homme car il était encore évanoui. Yuki leva sa tête et regarda le ciel, il y avait des nuages mais ne pensait pas qu'il pleuvrait et de toute façon il ne voulait pas qu'il pleuve.

[P.S: désolé du temps que j'ai mis à répondre et bonne année^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki Richardson
Elève de seconde année
avatar

Messages : 54
Uke or Seme ? : Ce n'est pas dur à deviner...

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 17 ans.
Petit ami: ...
Autre : :

MessageSujet: Re: Petite balade pour passer le temps...[Yuki Kajiura]   Lun 10 Jan - 16:48

D'après sa réponse, le jeune homme n'avait pas mal, seulement quelques bleus. Yuki n'était pas très convaincus et son inquiétude resta bien présente. Seulement il n'allait pas l'accuser de menteur ou même insister pour savoir s'il n'avait vraiment pas mal et s'il ne devait pas recevoir de soin. Ça n'était pas une chose à faire. L'anglais se contenta donc de deux petits:

-Je vois...

Il ne rajouta rien de plus et jeta son bâton de sucette dans une poubelle avant de se rasseoir. Il regarda un moment le parc alentour, cherchant un sujet de discussion, le silence qui s'était installé le dérangeait. Il n'aimait pas rester avec une personne et ne rien dire, restant chacun dans ses pensées. Il regarda l'endroit où se trouvaient encore les voyous peu auparavant et il se rappela que le jeune homme s'était battus contre deux personnes à la fois avant de venir à son secours. C'était tout de même impressionnant, surtout pour lui qui n'avait pas l'habitude de voir ce genre de scène même pas à la télé puisqu'il ne l'avait que très peu regardé jusqu'à présent.

-Où as-tu appris à te battre?

Yuki était une personne bien curieuse et il avait envie de savoir comment on en arrivait à savoir se battre ainsi. Il pensa même un instant que ça ne lui ferait pas de mal d'apprendre quelques trucs pour qu'il puisse se défendre si jamais il se faisait de nouveau agresser. Bien qu'il n'avait pas vraiment envie que cette expérience se renouvelle. Il n'aimait pas la violence. Les seules sports qu'il avait déjà pratiqué étaient l'équitation, quelques fois le polo. Il avait joué deux trois fois au golf. Il avait tout de l'aristo quoi. Un vrai stéréotype ambulant. Mais il n'y pouvait rien. Ce qu'il préférait de toute façon s'était la musique. Il se mit d'ailleurs à fredonner une petite mélodie alors qu'il regardait le ciel nuageux. Au moins même s'il avait mal au poignet et à l'épaule, ce qui l'empêchait de jouer d'un instrument de musique, il lui restait le chant. Pour ça il ne lui fallait que ça voix et cette dernière allait très bien et n'était pas enrouée.


[T'excuse pas du temps que tu mets à répondre, je plus lente que toi. Bonne année à toi aussi. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki Kajiura
Elève de première année
avatar

Messages : 304
Localisation : Là où on a du mal à le voir...
Uke or Seme ? : Uke

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 16 ans
Petit ami: non
Autre : :

MessageSujet: Re: Petite balade pour passer le temps...[Yuki Kajiura]   Lun 31 Jan - 20:16

Le jeune homme n'avait pas l'air convaincu par ce que Yuki venait de dire mais a part la douleur et les marques, il ne pensait pas qu'il y aurait quelque chose de grave comme un os cassé. Yuki continuait à regarder le ciel et s'aperçut que le jeune homme n'était plus à côté de lui, il regarda rapidement et vit qu'il était parti jeter son bâton de sucette avant de revenir s'asseoir, Yuki lui n'avait pas encore finit la sienne, il était assez lent mais profitait du goût. Yuki avait appris à se battre en revenant d'Italie, il n'avait pas beaucoup d'ami et ses parents avait pensés que prendre des cours de karaté aurait été une bonne idée, même si au début sa ne l'intéressait pas beaucoup, il avait commencé à aimer au fil des entraînement et s'était rendu compte que la taille n'était pas le plus important ni même la force mais la technique, même si être léger n'est pas toujours pratique, il était plus rapide et pouvait facilement éviter des coups et puis sa lui avait été utile.

Mes parents m'ont obligé à prendre des cours d'auto défense il y a quelque année.

Il avait détesté ça quand il était plus jeune, il n'aimait pas vraiment la violence, ceux qui faisait du karaté était plus grand que lui et se moquait de Yuki. Mais il était devenu très bon à force d'entrainement et y avait prit goût surtout qu'il évitait de blessé les autres, il faisait juste ce qu'il fallait pour gagner un combat sans être trop blessés. Même après son accident, il avait essayé de continuer à s'entraîner seul dans son coin sans que personne ne le sache et quand ses yeux li permettaient, il pensait que sa pouvait toujours lui servir et il avait acquérit de bon réflexe qu'il ne voulait pas perdre. Il avait les yeux perdu dans le vague a ne penser à rien, il était dans la lune quand il entendit un air de musique à côté de lui, comme il n'y avait que le jeune homme à côté, il n'avait pas à se demander qui ça pouvait être, il écoutait sa voix chantonné puis dit :

Tu as une jolie voix.

Yuki dit ça avec le sourire, il était sincère mais il était aussi direct et disait souvent ce qu'il pensait mais ne se rendait pas toujours compte que ce qu'il disait pourrait gêner les autres. Il ferma les yeux et écoutait le vent qui soufflait ainsi que la voix de Yuki. Il se sentait vraiment bien et reposé et ne pensait à rien de particulier, il se demandait ce qu'il ferait demain, si il serait encore de mauvaise humeur en se réveillent ou tomberait de son lit pour de bon, si les cours ne serait pas trop chiant, si il rencontrerait quelqu'un de nouveau. Puis se souvenant de la lettre de sa cousine, il se redressa d'un coup, des cheveux venant se placer devant ses yeux, toujours assis mais son dos n'était plus appuyé contre le dossier du banc.

J'ai failli oublié.

Il avait dit ça d'une voix basse, pour lui-même. Il c'était souvenu qu'il voulait envoyer un cadeau à sa cousine pour noël, il n'avait pas penser à prévoir un cadeau avant les fêtes ne pensant pas que quelqu'un lui ferait un cadeau mais il aurait dût s'en douter. En plus, il ne savait pas du tout quoi lui offrir qui lui ferait plaisir, comme des vêtements ou des bijoux, mais il n'avait pas trouvé grand chose d'intéressant pour des filles. Il se dit qu'il pourrait lui offrir un livre puisqu'elle aimait la lecture mais ne savait pas quel genre elle aimait et lui n'était pas très intéressé par la lecture, elle lui avait bien montré quelque un de ses livres mais n'avait pas été très intéressé cependant il se souvenait toujours de certain titre et sa pourrait lui être utile, au moins pour ne pas lui en acheter un en double mais savoir quel genre c'était et donc choisir en fonction.

[Désolé, vraiment pale c'est la première fois que je met aussi longtemps à répondre. J'éviterais que sa se reproduise. Vraiment désolé.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki Richardson
Elève de seconde année
avatar

Messages : 54
Uke or Seme ? : Ce n'est pas dur à deviner...

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 17 ans.
Petit ami: ...
Autre : :

MessageSujet: Re: Petite balade pour passer le temps...[Yuki Kajiura]   Jeu 10 Mar - 19:56

C'était donc les parents de son camarade qui l'avait poussé à apprendre à se battre. Il n'était donc pas le seul à avoir fait quelque chose sous la demande de ses parents. Enfin, pour son cas à lui, il n'avait jamais eu le choix, avec ses parents il n'avait rien à dire, il devait obéir sans se plaindre. Oh bien sûr, beaucoup de chose lui avait plut, mais d'autre non. On ne pouvait pas tout aimer n'est-ce pas?

-Je vois. Moi je n'ai jamais appris à me battre. Je sais faire d'autres choses mais me battre je ne sais pas. Je n'aime pas la violence. Par contre, je sais ce que ça fais d'être obligé par ses parents de faire quelque chose. Père et mère ont choisi beaucoup d'activités pour moi.

Un silence s'ensuivit, chacun plongé dans ses pensées. Mais le silence ne dura pas puisqu'il se mit à fredonner. Ce qui semblait plaire à son camarade. D'ailleurs, il rougit violemment quand il le complimenta sur sa voix. Il n'avait pas l'habitude qu'on le complimente ainsi. Dans son milieu c'était pas une chose que l'on faisait. On écoutait poliment, hochant la tête légèrement pour montrer sa satisfaction. Là, le jeune homme avait clairement dit qu'il avait une jolie voix. Ce qui avait eu le don de le faire taire un instant avant qu'il ne se remette à chanter après avoir murmuré un petit merci. Si son camarade aimait sa voix il pouvait très bien continuer à fredonner. D'ailleurs, il se mit bien vite à chanter, abandonner ses fredonnements pour laisser la place à des paroles clairs et distinctes en anglais. Une petite chanson anglaise dont il ne connaissait pas le nom, sa voix s'élevant dans l'air, brisant le silence. Une chanson douce et triste qui lui allait très bien parce qu'il était ainsi. Il était d'une douceur sans pareille et il était triste. Il se sentait à l'écart de tout, n'arrivant pas à s'adapter dans ce milieu où les gens passaient à côté de lui sans le voir où alors ils s'arrêtaient pour se moquer. Il s'arrêta de chanter quand il entendit le garçon à ses côtés se parler à lui-même. Il se tourna donc vers lui.

-Que ce passe-t-il? Quelque chose ne va pas? Tu sais, ne te sens pas obligé de rester avec moi, je vais bien..... Tu as sûrement des choses bien plus intéressantes à faire que de rester en ma compagnie. À moins que je puisse t'aider en quoi que ce soit....

Il se tut, se mettant à triturer son écharpe. Il ne voulait pas que le garçon se sente obligé de rester avec lui juste parce qu'il s'était fait agressé par des petites frappes. Mais il voulait de la compagnie, il se sentait de plus en plus seul depuis son arrivée. Et ça faisait longtemps qu'il était ici. Sur cette île.


[ Embarassed Désolée pour l'attente, j'irais plus vite la prochaine fois. Crying or Very sad ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki Kajiura
Elève de première année
avatar

Messages : 304
Localisation : Là où on a du mal à le voir...
Uke or Seme ? : Uke

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 16 ans
Petit ami: non
Autre : :

MessageSujet: Re: Petite balade pour passer le temps...[Yuki Kajiura]   Jeu 10 Mar - 22:39

C'est vrai qu'au début Yuki n'avait pas aimé devoir prendre des cours d'auto défense mais il avait finit par aimer ça alors sa ne l'avait plus dérangé. Le garçon à ses côtés semblait très respectueux envers ses parents, il se disait qu'ils devaient être proches. Après que Yuki ait dit qu'il aimait la voix du jeune homme, celui-ci l'avait remercié et il semblait légèrement gêné. Yuki se demandait s'il rechanterait ou s'il arrêterait et il reprit à chanter ce qui fit plaisir à Yuki. Yuki ferma les yeux et continua à écouter le jeune homme qui se mit clairement à chanter, une chanson assez mélancolique à son avis et en anglais, Yuki aimait bien les chansons calmes et douces et il écouta en essayant de comprendre les paroles de la chanson. Quand Yuki dit pour lui-même qu'il avait oublié, le garçon à ses côtés avait arrêté de chanter, il devait l'avoir entendu mais il ne voulait pas le déranger et n'avait pas vraiment envie de quitter le parc, il était bien assis sur le banc à l'écouter chanter. Yuki ne voulant pas que le jeune homme se sente mal il tourna la tête et dit en souriant :

Ne t'inquiète pas ce n'est pas grand chose, je dois trouver un cadeau pour quelqu'un mais je n'ai pas d'idée et je n'aime pas vraiment chercher dans des magasins et je ne sais pas non plus ce qui pourrait lui faire plaisir.

Yuki ne voulait pas le déranger en disant que c'était pour sa cousine mais peut-être aurait-il dût, après tout on pouvait se demander pour qui serait le cadeau qu'il cherchait, et savoir pour qui c'était aidait à avoir des idées, il rajoutait alors :

C'est pour ma cousine, pour la remerciée.

L'écharpe qu'il portait lui avait été offerte par elle et il voulait la remercié. De plus, elle avait fait beaucoup pour lui et il lui en était très reconnaissant mais il ne l'avait jamais vraiment remercié et voulait au moins lui faire un cadeau en retour de celui qu'elle lui avait envoyé. Yuki n'avait pas absolument aucune idée de cadeau et n'avait pas envie de faire les magasins, surtout tout seul. Il se demandait si le garçon assis à côté de lui pourrait l'aider et si il accepterait mais n'osait pas demander et ne voulait pas le déranger cependant il ne trouverait jamais rien seul et il serait plus simple qu'il demande directement.

Crois-tu que tu pourrais m'aider? Si ça ne te dérange pas bien sûr.

Yuki avait demandé en souriant mais en fait il était gêner de demander ça à quelqu'un qu'il venait de rencontrer mais il aurait perdu plus de temps qu'autre chose s'il avait été seul. Et le jeune homme à ses côtés aurait peut-être des idées et même sans cela, au moins il ne serait pas seul pour faire les magasins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki Richardson
Elève de seconde année
avatar

Messages : 54
Uke or Seme ? : Ce n'est pas dur à deviner...

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 17 ans.
Petit ami: ...
Autre : :

MessageSujet: Re: Petite balade pour passer le temps...[Yuki Kajiura]   Dim 13 Mar - 17:09

La voix de Yuki s'élevait dans le silence du parc. Son camarade l'écoutait alors il faisait bien attention à la justesse de sa voix, ne voulant pas faire de fausse note. C'était une façon de le remercier pour l'avoir aider. C'était mieux que rien. Mais à présent, il ne chantait plus, il avait entendu le garçon à ses côtés parler et il n'avait pas put s'empêcher de poser des questions suite à cela. Son camarade lui répondit et il hocha la tête. Un cadeau à offrir. Ça n'était pas facile, il fallait trouver un truc qui puisse plaire mais aussi quelque chose que la personne n'avait pas déjà. Yuki rajouta alors que le cadeau était pour sa cousine afin de la remercier. Ça lui donnait un indice pour réfléchir à une idée de cadeau. Il sourit quand il lui demanda son aide.

-Quel genre de fille est ta cousine? Je peux peut-être t'aider si tu me la décris rapidement.

Il est toujours plus facile de trouver une idée de cadeau quand on connaît la personnalité des gens à qui l'ont veut offrir quelque chose. Il lui fallait cependant d'autres informations.

-Il faut aussi me dire combien tu veux dépenser pour que j'ai une idée du genre de cadeau que tu peux lui acheter. Il faut aussi me dire ce qu'elle aime et si elle compte beaucoup pour toi.

Il s'arrêta, rougissant soudainement en se rendant compte qu'il ne s'arrêtait pas de parler et qu'il posait peut-être un peu trop de questions au jeune homme. Mais il voulait vraiment l'aider et c'était avec toutes ces informations qu'il aurait des idées pour le cadeau de la cousine de Yuki.

-Désolé, mes questions sont indiscrètes, c'est juste que.... Je peux t'aider si j'en sais plus sur ta cousine.

Il lui sourit timidement, ne sachant pas quoi dire. Il ne voulait pas avoir gêné son camarade avec ses questions et il espérait qu'il voudra toujours de son aide pour ce fameux cadeau. Lui, il avait dû de nombreuses fois trouver des présents pour les jeunes héritières. Ça n'était pas toujours facile mais son père lui avait répété plusieurs fois qu'il fallait trouver soit même les cadeaux à offrir et rapidement et ne pas reléguer cette tâche à des domestiques qui n'y connaissaient rien en matière de cadeau pour des gens de leur rang donc il avait bien du apprendre à trouver rapidement le cadeau qui fait plaisir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki Kajiura
Elève de première année
avatar

Messages : 304
Localisation : Là où on a du mal à le voir...
Uke or Seme ? : Uke

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 16 ans
Petit ami: non
Autre : :

MessageSujet: Re: Petite balade pour passer le temps...[Yuki Kajiura]   Lun 4 Avr - 18:23

Les réponses aux questions que posait le jeune homme serait utile pour trouver un cadeau pour sa cousine et pour certaine chose, il n'y avait pas vraiment pensé comme le prix du cadeau, il n'y avait pas pensé. Yuki allait répondre a toute les questions que le jeune homme avait posé mais celui-ci s'excusa sur le fait que ses questions était indiscrète mais Yuki n'y avait pas vraiment fait attention, cela ne le dérangeait pas plus que ça de parler de sa cousine. Il sourit un peu quand celui-ci s'excusa et répondit à ses questions :

Ma cousine est quelqu'un … d'enjoué et de très dynamique, elle s'emporte assez facilement mais reste gentil, elle relativise toujours les choses et n'en montre que les bons côtés mais quand elle s'énerve il vaut mieux ne pas la déranger parce qu 'elle devient effrayante dans ces moments là.

En ce qui concerne le prix il n'avait aucune idée de combien il pourrait mettre dans les 20 euros ou plus, en faite sa dépendait plutôt de ce qu'il aurait trouvé. Puis sa cousine aimait beaucoup de choses mais comme la lecture et la mode mais de la à savoir quel genre de livre elle aimait ou les vêtements qui lui ferait plaisir et qu'elle n'avait pas de même pour les livres, si non elle aimait bien la musique et traîner avec ses amis mais de là à ce que sa puisse aider à trouver un cadeau il n'en était pas sûr du moins seul il ne trouverait pas. Mais peut être que sa donnerait des idées à Yuki :

Ma cousine aime la lecture, le musque, la mode … je ne peux pas te donner plus de détaille, je ne sait pas le genre de livre qu'elle aime et même si j'ai déjà entendu des musiques qu'elle écoutait je ne sais pas de qui elles étaient. Ma cousine et moi avons grandit ensemble comme des frères et sœurs et elle m'a beaucoup soutenu et aidé quand sa n'allait pas très bien. En ca qui concerne le prix je n'y avait pas réfléchit je m'étais dit que lorsque je trouverais quelque chose je le prendrait.

Yuki se trouvait un peu lamentable, finalement il ne savait pas tellement de chose sur ce qu'aimait sa cousine et ce qu'elle n'aimait pas mais il n'avait jamais pu aller dans sa chambre et voir comment elle était ou ce qu'elle faisait chez eux, tout ce qu'il savait c'est ce dont il avait entendu parler ou quand ils avaient parlés ensembles. Le fait qu'ils aient grandis ensemble aurait pu l'aider mais quand on connaît trop une personne parfois on ne sait pas ce qui lui ferait vraiment plaisir. De plus, il ne s'intéressait pas à la lecture et n'avait jamais posé de question a sa cousine sur les livres qu'elle aimait. Il se souvenait bien avoir vu quelque livre chez lui quand il le pouvait mais ne se souvenait plus exactement de ce que c'était il se souvenait qu'il y avait eu un manga mais ne savait pas lequel et si elle en avait d'autre et puis le genre. Finalement il se trouvait assez pitoyable d'en savoir si peu alors qu'ils vivaient toujours ensemble.

Désolé, ça ne va pas beaucoup t'aider.

Yuki ne savait pas grand chose, pas que sa ne l'intéressait pas mais il c'était détaché de tout ce qui était matérielle comme les livres et les accessoires et n'avait jamais pensé à poser des questions a sa cousine sur ce genre de chose et puis il passait beaucoup de temps seul dans sa chambre ne voulant pas déranger sa tante et sa cousine, finalement c'est pour ce genre d'évènement que parler avec les autres est important.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki Richardson
Elève de seconde année
avatar

Messages : 54
Uke or Seme ? : Ce n'est pas dur à deviner...

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 17 ans.
Petit ami: ...
Autre : :

MessageSujet: Re: Petite balade pour passer le temps...[Yuki Kajiura]   Mer 13 Avr - 10:44

Yuki laissa réfléchir son camarade à propos de toutes les questions qu'il lui avait posé en rapport avec sa cousine. Il devait avoir un minimum d'informations s'il voulait pouvoir lui apporter son aide. Le jeune homme ne lui en voulait pas de poser toutes ces questions et il lui sourit content de ne pas l'avoir dérangé. Yuki écouta donc avec attention ce qu'il lui racontait sur sa cousine, enregistrant la moindre information afin de trouver des idées de cadeau pour la jeune fille. Enjouée, dynamique, impulsive, positive... Une jeune femme avec du caractère. Le genre de femme qui ne se laisse pas marcher sur les pieds et qui sait se faire entendre quand il le faut. Il voyait très bien le genre de femme qu'elle était. Mais ça ne l'aidait pas beaucoup pour l'instant. Il ne dit donc rien et écouta la suite. Lecture, musique et mode. Comme la plupart des jeunes filles. Il réfléchit longuement. C'est vrai que ça ne l'aidait pas beaucoup, mais il n'était pas du genre à baisser les bras. Il sourit donc à son ami quand il s'excusa.

-Tu n'as pas à t'excuser, je peux m'en sortir avec ce peu d'informations. Je t'ai dit que je t'aiderais alors je le ferais. Je ne suis pas le genre de personne qui revient sur sa parole.

Il rit légèrement et se concentra de nouveau sur ce qui lui avait été dit. Il allait bien trouver. Pour les livres et la musiques, c'était un peu délicat. Il fallait connaître le style et bien sûr ne pas acheter un livre ou un CD que la jeune femme avait déjà. Et ça c'était vraiment pas facile parce que si Yuki ne connaissait pas le style de bouquins qu'elle lisait, il ne connaissait certainement pas les titres de tous les livres qu'elle possédait. Il fallait plus s'attarder sur la mode, c'était plus sûr. Des vêtements ou ces petits accessoires dont certaines filles raffolent. Un foulard, une écharpe, des bracelets, boucles d'oreilles ou collier. Le choix était vaste et varié. Après, il restait à choisir.

-Si tu connais sa taille de vêtement tu peux lui en acheter. Ou alors des accessoires. Quelles couleurs porte-t-elle? Quels genre de vêtements? Elle mesure combien?

Tout un tas de renseignement que son camarade devrait pouvoir lui donner. Il lui fallait bien ça pour l'aider. Avec les nouvelles informations que le garçon ne tarderait pas à lui donner, il pourra trouver de nombreuses idées. Il se leva alors, mettant son sac sur son épaule. Il attrapa ensuite la main du jeune homme pour l'entraîner à sa suite. Il avait finalement décidé qu'il valait mieux se rendre dans diverses boutiques plutôt que de rester assis sur ce banc. Il avait enfin pris ses repères dans la ville et connaissait quelques boutiques très sympathiques. Une fois dans une rue marchande il se tourna vers Yuki. C'est à ce moment-là qu'il se rendit compte qu'il venait de tirer ce dernier par la main à travers la ville. Il rougit avant de le lâcher. Décidément, sa timidité ne le lâchait pas elle.

-Alors? Par quoi désires-tu commencer? Boutiques de vêtements? La bijouterie? Il y a aussi un antiquaire où l'on peut trouver de très bels objets.

Il se tut et attendit une réponse, prêt à le mener dans le bon magasin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki Kajiura
Elève de première année
avatar

Messages : 304
Localisation : Là où on a du mal à le voir...
Uke or Seme ? : Uke

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 16 ans
Petit ami: non
Autre : :

MessageSujet: Re: Petite balade pour passer le temps...[Yuki Kajiura]   Ven 5 Aoû - 15:18

Yuki regardait son camarade qui lui disait aussi de ne pas s'excuser, il sourit un peu et se dit que tout lesz deux était bon pour s'excuser, la mauvaise humeur de Yuki était finalement parti et pour le reste de la journée au moins si il ne lui arrivait rien. Son camarade lui posa de nouvelle question et Yuki se mit à réfléchir. Il réfléchissait sur ce qu'il savait de sa cousine pour donner de nouvelle information à son camarade qui voulait bien l'aider mais il n'avait jamais vu sa cousine qu'avec son uniforme pour aller à l'école et c'était elle qui s'occupait de sortir lui acheter des vêtements comme il ne pouvait pas. Cependant il aimait ce que sa cousine lui achetait et quelque accessoires qu'elle prenait pour lui quand elle en trouvait de bien et qui lui allait. Il se souvent alors d'une fois ou sa tante n'avait pas été d'accord qu'elle ai acheté un accessoires avec une tête de mort pour lui, sa cousine devait aimer ce qui faisait un peu gothique.Yuki pensait que c'était plus simple d'acheté des accessoires que des vêtements. En plus, il ne connaissait pas non plus sa taille, ni les couleurs qu'elle aimait mais avait une petite idée de son style. Yuki, se dit alors que c'était plus simple de lui acheté des accessoires comme des bagues ou des colliers et des bracelets, en plus il connaissait a peu près la taille des doigts de sa cousine. Il se moqua soooudain de lui-même, il se trouvait stupide de connaître a peu près la taille des doigts de sa cousine mais de ne pas connaître sa taille en vêtements alors que c'était surement plus utile et plus courant a connaître. Il les connaisait parce que le week end sa cousine le prenait par la main et l'entraînaot dans toute la maison en courant à moitié et comme Yuki n'y voyait jamais rien il devait s'aggriper à elle pour ne pas la perdre ou se faire mal, et il se souvenait de l'épaisseur de ses doigts pour les avoirs tenu pluseurs fois dans sa mains.

Il se moquait toujours de lui même avec un petit rire au coin des lèvres qu'il s'éfforcait de cacher le plus possible et de ne pas mourrir de rire de son idiotie. Puis il senti que le jeune homme le prit par la main et l'entraînait avec lui. Une expression de surprise apparut sur son visage mais se laissa entraîner par le jeune homme. Il traversèrent plusieurs rue, Yuki ne savait pas où il était rendu n'ayant pas l'habitude de sortir du pensionnat, il regardait autour de lui pour essayer de se repérer le plus possible, il regarda le dos du jeune homme qui avancait sans s'arrêté et sana aucune hésitation, il regarda à nouveau autour de lui, ils venaient de traverser plusieurs ruelle et attérirent dans une allée où il y avait plusieurs magasins et même quelque restaurant et bar. Le jeune homme s'arrêté, il se trourna et lâcha la main de Yuki en rougissant, Yuki comprit qu'il lui avait prit la main et l'avait entraîné avec luisans vraiment s'en rendre compte. L'expression de surprise qu'avait eu Yuki quand le jeune homme l'avait entraîné et en traversant les différentes rues avait disparut et il était en train de sourire, un sourire chaleureux. Quand le jeune homme lui demanda par quelle magasin il préférait commencer il réfléchit un peu et se décida pour un magasin d'accessoires.

Ce serait peut-être plus simple de commencer par un magasin d'accesoire, je crois que j'ai eu une idée sur le genre d'accessoires que ma cousine pourrait aimer.

Il n'y aurait peut-être bien pas penser tout seul et puis il se serait perdu et le temps d'arriver à trouver un magasin il aurrait été temps de repartir pour le lpensionnat. Il regarda vite fait autour de lui et aperçut un magasin d'accessoire un peu plus loin mais il ne connaissait pas les lieus et peut être que son camarade enc onnaissait d'autre qui serait mieux. Il regarda vite fait tout les magasins qui était autour de lui, il y avait vraiment de tout, des magasins de vêtements, d'accessoires, de livres, certain spécialisé dans les mangas et les BD, des magasins de musiques, de jeux vidéos, de décorations et il y en avait plusieurs tousse très différents avec pour certain un style dominant et d'autre assez mixte. Il n'était jamais venu ici et n'avait jamais vue autant de magasin différents et si diversifiés, on pouvait vraiment trouver de tout ici. Il se dit qu'il aurait dut venir ici plutôt et qu'en faisant tout les magasins il aurait finit par trouver quelque chose de bien poru sa cousine, mais c'était quand même mieux de faire le smagasins à plusieûrs plutôt que seul. Il y avait beaucoup de gens dans les rues et mêmes de sroupes de jeunes. Au loin, il aperçut des groupes de jeunes qui jouaient à des jeux vidéos dans des arcades. Si il vavait le temps il aimerait bien profiter de cette après midi t si possible avec son camarade se serait plus sympa à deux que tout seul. Il hésita un peu puis demanda :


Quand, .. quand on aurait trouver le cadeau pour ma cousine, on.. on pourrait... profiter de l'après midi pour faire différents magasins et se détendre un peu?

Il ajouta précipitamment :

Si sa ne te dérange pas bien sûr.

Yuki ne savait pas comment répondrait le jeune homme et se disait qu'il n'aurait peut être pas dût lui demander, que sa la dérangerait. D'abord, Yuki avait besoin de son aide pour trouver un cadeau pour sa cousine alors que le jeune homme ne la connaissait pas du tout et eux mêmes ne s'était rencontré il n'y a pas longtemps, mais en plus, Yuki voulait profiter du fait qu'il était en ville et embêter un peu plus le garçon. Mais c'était la première fois que Yuki pouvait sortir se promener et il aurait voulut en profiter et de prréférance accompagné car c'était plus marrant. Il rougit un peu et ne savait plus vraiment quoi faire, appréhendant la réponse du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petite balade pour passer le temps...[Yuki Kajiura]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petite balade pour passer le temps...[Yuki Kajiura]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Hotaru :: La Presqu'île :: Les espaces verts :: Les parcs-
Sauter vers: