AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hôtel 4 étoiles : Une suite pour un homme et un prostitué [TERMINE]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ixion Aitô
Sans emploi
avatar

Messages : 819

Feuille de personnage
Âge du Personnage:
Petit ami:
Autre : :

MessageSujet: Hôtel 4 étoiles : Une suite pour un homme et un prostitué [TERMINE]   Mar 9 Juin - 14:58

Mais de vrai pervers ça existe je suis désolé. Derrière ses lunettes noires ça aurait pu être un violeur, un assassin, un psychopathe de la première espèce. Mais oui plus un psychopathe réussit ses coups, plus il se découvre jusqu'à aller chercher ses futures victimes dans des lieux publics. Bon Ixion n’est pas un psychopathe, un type dangereux pour sa famille éventuellement et encore dans l’histoire c’est lui qui s’est fait violer même si il l’a fait payer très cher au coupable il aurait aimé que l’homme pourrisse en prison….malheureusement la justice n’est pas toujours ce qu’elle devrait être. Il est pour la peine de mort pour ses types infâme d’ailleurs. L’argent et les juges ça fait un, les pires coupable s’en sortent toujours. On sait qu’ils sont coupable et puis des bonnes âme paye leur caution et puis ils promettent de se racheter une conduite et on les libère. Il comprend les jeunes filles qui se font violer…A quoi bon porter plainte si le coupable s’en sort ? Elle risque deux fois plus de se faire retrouver et égorger. Son beau père ne lui enverra pas des tueurs a gage il a plus les moyens mais quand même….Oui il était déjà paranoïaque mais encore plus que jamais aujourd’hui. C’est un homme qui se cache du monde, un homme qui est éternellement angoissé, ou stressé. Peut être qu’il ne profite pas de la vie mais comment le pourrait il ? Il n’a aucun espoir, aucun rêve rien… seul quand il est avec sa guitare a jouer en solitaire il éprouve un peu de plaisir…et encore ses derniers temps il a l’impression de ne chanter que des truc triste…c’est déprimant.

Pour un gars qui a une tête d’employé de casino il va être bien surpris de l’endroit ou il vit. Comme quoi ça rapporte un casino mine de rien…oh oui ça rapporte, ça lui a juste rapporté quelques milliards en plus, il en avait déjà pas mal ça lui change pas la vie franchement…et si il perdait…ça changerait encore une fois pas sa vie mais de toute façon il perd jamais sauf si il fait exprès. Ou le est le plaisir du jeu je vous demande ? Il fait l’effort de ne pas chercher comment on pourrait tricher, mais c’est sa nature ça reprend le dessus…il n’arrive pas a la laisser de côté quand il joue. C’est malheureux, il devrait faire une cure. Et encore si il était pas aussi paranoïaque, il passerait sûrement ses nuits de casino en casino a voler et a jouer…une vie excitante. Non il vaut mieux qu’il joue seul avec ses cartes mais ça n’a rien de passionnant. Il ferait mieux d’aller crever sous une voiture ou autre ça débarrasserait la terre d’un pauvre type sans grand espoir. Mais non il n’est pas dépressif je vous rassure. Juste que sa vie l’ennui terriblement parfois. Peut être que ce petit pourrait l’amuser un peu le temps de quelques heures… On ne peut même pas en être sur hélas… Si ça se trouve la soirée sera raté jusqu'à la fin l’un comme pour l’autre. Il n’a pas envie de sexe.. ? ou peut être que si il n’en sait rien. Pourquoi aborder un prostitué si ce n’est pas pour faire ses affaires.. ;Il agit sur une impulsion il verra bien ou ça le mène. Remarque si il va traîner devant l’hôtel de luxe la prochaine fois il y retrouvera notre ami Ixion.

Tous les deux n’ont pas grand espoir sur l’avenir sauf que notre Russe japonais ne risque pas de mourir d’un problème de santé…hélas il risque bien de vivre vieux a rien faire. C’est désespérant. Même si prostitué c’est pas glorieux il fait quelque chose, il donne du plaisir a d’autre personne. Ixion ça le tente pas… Il ne sait même pas si il attend d’un prostitué qu’il lui donne du plaisir. Pour lui c’est juste un type, un être humain comme un autre…c’est son métier certes alors il doit accepter les clients un peu étrange et pas méchant. Il a de la chance d’avoir rencontré un inconnu généreux ? Il ne sait même pas...ça lui importe peu. C’est comme ça et puis voilà, il ne se pose pas la question de savoir comment serait les choses et si ceci et si cela alors forcément c’est cool la vie quand on est comme ça non ? Pas prise de tête j’aime bien. Enfin il stress déjà assez pas la peine d’en rajouter j’ai envie de dire. Vivre vieux…quelle étrange pensée en même temps. Il s’imagine avec une pipe, une robe de chambre a carreaux des pantoufles et des cheveux grisonnant, des petites lunettes sur le nez dans un fauteuil entrain de lire, le chat sur les genoux… Seul avec un chat. Pourquoi un chat et pas chiant. Oui mais le chien sur les genoux c’est pas très pratique le chat c’est mieux. Bon le chat pour les calins, le chien pour l’utile genre lui apporter le journal et ses chaussons.

Euh non il n’a pas le droit de lui sauter au cou pour le remercier. Et le respect du client non mais oh ! D’ailleurs pas le droit de faire un sourire aussi charmeur au client je proteste . Après il va vouloir devenir un client régulier. Enfin ça ne risque pas, dans sa tête c’est juste se soir et ça se reproduira pas aussi charmant soit il. Il a vu l’expérience avec Hao de devenir régulier et de ne plus le quitter…ça a mal fini. En même temps tous les deux… tous les deux ne s’aimaient sans doute pas vraiment. Trop de différence…quand Hao partait avec une femme ça le foutait toujours tellement mal. Il a commencé a boire a cette époque. Hao qui disait qu’il n’était pas gay sauf pour lui et qui finalement lui revenait en effet toujours.. pas gay…Mon œil au final il est bien parti avec un autre homme . Certes quand il partait avec des femmes il revenait…pas cette fois là. Bien il allait l’avoir a ses côtés pour la soirée alors. Donc direction l’hotel pas la peine de s’ennuyer a faire des détours en ville si ? Si il veut l’inviter a boire un verre…ah non mais ils vont passer la nuit a boire et rien faire d’autre je proteste il refuse. Secoue légèrement la tête.


« Ne vous embêter pas j’ai ce qu’il faut pour plaire… Allons y»

Il lui sourit et l’entraîne vers l’hôtel sans dire un mot de plus. Il a tout tout ce qu’il faut. Mais avant il lui posera des questions. Il lui montre l’hôtel en disant vaguement c’est là. Y a encore un type a la réception l’est pas couché. Il s’incline respectueusement devant Ixion en lui disant bonsoir et en lui demandant si il a besoin de rien. Ah cette politesse excessive. Il fait signe que non et emmène Ienzo jusqu'à l’ascenseur appuyant sur la touche dernier étage. Ça l’ennui toujours plus qu’autre chose qu’on lui propose mille et un service en fait mais bon il ne dit rien et s’appuie contre le mur de l’ascenseur alors que les étages défilent. Le pauvre petit il espère de pas trop l’impressionner c’est juste un hôtel. Limite sa maison mais à part ça…Il retire ses lunettes et les accroche a son t-shirt pour le regarder attentivement. Mignon il se trompait pas. Il s’attarde un instant sur ses yeux bleu.


« Je me trompe peut être mais vous êtes étranger n’est ce pas ? »


Disons que les yeux bleus comme ça c’est pas courant au Japon. Il est de sang mêlé il n’y a pas de doute pas que a cause de ses yeux mais ses traits aussi. Ce n’est pas un mâle, il peut avoir vécu au Japon même avec un père ou une mère pas japonaise. De toute façon lui même n’est pas complètement japonais mais il ignore qui est son père donc il ne peut pas dire, et par ses grand parents il a aussi du sang russe dans les veines. L’avantage des mélanges c’est que ça donne de bon résultats. Il a les traits fins d’un asiatiques, les yeux un peu bridés et les cheveux d’un japonais mais…il n’est pas petit comme la plupart des japonais. Assez grand, mince mais pas maigre. Et puis il est bien membré...un peu trop sans doute , il s’était jamais posé la question mais le jour ou il a rencontré Hao ça l’a perturbé un peu. Hao était petit c’était peut être a cause de ça…fallait que tout aille ensemble dans le corps. De toute façon ça n’empêchait pas de prendre énormément de plaisir avec lui mais il n’osait guère le prendre, surtout qu’il n’avait pas la patience de préparer ses partenaires. Il avait du le faire souffrir parfois mais ils n’en avaient jamais parlé.. De toute façon il était un passif né voilà tout. Enfin depuis son viol il ne sait pas...peut être qu’il n’acceptera plus jamais de se faire prendre. Mais bon dans ce cas il fait quoi. Il utilise que ses mains et ses lèvres ? faudra qu’il dépasse son traumatisme un jour…si il en a l’envie et du désir pour quelqu’un. Le ting de l’ascenseur le tire de ses pensés et il sort pour aller jusqu'à sa chambre , pas de clé juste une carte qu’il passe sur le côté et la porte s’ouvre. Il aime le Japon vraiment.


« Quel âge avez vous ? »

Il retire son manteau de cuire, il aurait du commencer par là…mais ça va il a l’air assez vieux quand même. Il sait que faut pas se fier aux apparences mais bon… De toute façon il peut lui raconter n’importe qui Ixion va pas lui demander sa carte d’identité. Il va ranger son manteau dans le placard, retire ses chaussures pour pas foutre de la boue...enfin pas de la boue mais quand il pleut on a forcément les chaussures sale, alors il les enlèves et retire aussi ses chaussettes, hop corbeille a linge sale. Qu’il fasse de même surtout ça vaut pour lui aussi. Il va pas le virer, d’ailleurs il va refermer la porte derrière lui. C’est comme si il savait que la réponse qu’il lui ferait aller lui convenir de toute façon. Il le regarde de nouveau attentivement de haut en bas. Il doit avoir du succès non ? Pourtant il avait l’air d’attendre depuis un moment sous cette pluie…bah il y a des jours comme ça. Puis faut aimer le charme exotique d’un étranger…Ixion lui ça lui plait bien, vraiment…

« Comment vous appelez vous ? Mettez vous a l’aise surtout…Nous avons toute la nuit. »

Il lui sourit mais pas de manière perverse du genre il va lui en faire voir de toute les couleurs cette nuit et en prendre plein par derrière. Non pas du tout. Il sourit de manière gentille. Il ne veut pas qu’il soit mal à l’aise ou quoi que se soit. Ah oui il avait dit un verre d’alcool avant toute chose non ? Il se regarde dans un miroir qui traîne se passe une main dans les cheveux, pas mal les parapluies quand même. Il devrait s’en acheter un pour les jours comme ça. Il est pas trop mouillé et ses cheveux sont pas décoiffé il aime bien. De toute façon il passe pas des heures sur sa silhouette il est pas égocentrique ni rien. Ienzo peut dire son nom ou son speudo , les prostitués ça donne souvent leur pseudo de toute manière mais qu'importe c'est juste pour avoir une manière de l'appeler c'est plus agréable. Il aimerait pas faire l'amour avec un inconnu sans nom ni rien...il a besoin de pouvoir l'appeler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ienzo Evan
Prostitué
avatar

Messages : 518
Localisation : Flâne au bord des rues...
Emploi/loisirs : Moi, je suis là pour vous ♥
Uke or Seme ? : ~

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 20 ans
Petit ami:
Autre : :

MessageSujet: Re: Hôtel 4 étoiles : Une suite pour un homme et un prostitué [TERMINE]   Mar 9 Juin - 17:15

Oula… Tomber sur un psychopathe ou un tueur en série il faut avouer que même si c’est stupide ça ne l’effraie pas, enfin y’a pas beaucoup de choses qui l’effraie, à part les petites peurs sur le coup comme ça de se faire virer un peu violement d’un lieu mais après dans ses clients il en a tellement vue de toute les couleurs depuis le début de sa magnifique carrière qu’au final il n’y avait pas grand-chose qui l’effrayait… Qu’il se fasse séquestrer pendant toute la nuit voir plus, qu’on le maltraite, il s’en foutait un peu tant qu’il en ressortait vivant. Bon je ne dis pas qu’en étant forcé il se laisserait faire, il peut faire très mal quand il veut le petit français à l’air inoffensif mais il ne faut pas juger les gens sur l’apparence, c’est mal, il donne plus de mal à retordre qu’il ne le semblerait à première vue. Faut dire que ça fait tellement longtemps… Quand il regarde sa vie, quand ça lui arrive de faire le point sur sa brève mais déjà longue vie, il se rend que du haut de ses vingt ans à peine, il aura passé la moitié de sa vie à vendre son corps… Et plus il va avancer dans les années plus ce chiffre va augmenter, c’est quand même horrible à penser, passer plus de la moitié de sa vie à s’être vendu alors qu’on n’a même pas atteint l’âge de la majorité dans le pays où il vit. Triste vie… C’était un choix parmi d’autre cela dit, il ne pouvait pas faire grand-chose d’autre, puis quand il avait commencé, dix ans auparavant, il avait une bonne raison derrière, bon une bonne raison ne justifie pas toujours qu’on donne son corps et son âme, c’est vrai, mais c’était pour sauver la vie de quelqu’un qui lui été cher… Ca avait marché un temps, et puis au final la mort avait fait son œuvre… On dit que quand quelqu’un est condamné à mourir, on peut la sauver d’une mort qu’un autre la rattrape à la place, il a toujours refusé d’y croire, il aurait pu la sauver s’il avait travaillé encore plus dur. Mais il était passé par-dessus… Enfin c’est ce qu’il avait fait croire à tout le monde en tout cas, à savoir si c’était la vérité. Mais bon vivre dans la rue, ça a des avantage, Ixion connait beaucoup de choses sur la triche et tout ça parce qu’on lui a appris, dans un domaine similaire, Ienzo est très doué dans les vols et la dissimulation, ah le jour où il veut s’introduire chez quelqu’un il n’y a pas grand-chose qui l’arrête il en a vu des belles et des pas mûres sincèrement. Pour ça qu’un billet glisser en douce dans une manche c’est une affaire banale, certaines personnes peuvent se retrouver surprise et agir bêtement mais bon avec l’habitude, cacher de l’argent, ou d’autre chose ça devient une deuxième nature. Ce n’est pas la même chose c’est vrai, mais il a appris à observer et à déduire, il a un bon esprit ce jeune garçon, vraiment, et une très bonne improvisation aussi. Non vraiment il peut en impressionner plus d’un enfin ce n’est pas le sujet, ça fait longtemps qu’il ne s’est plus amusé à pénétrer chez quelqu’un en douce de toute façon. Bon il a gardé toute son agilité et sa souplesse de cette époque-ci c’était un plus et il n’en était pas mécontent.

C’était bien d’être malade… pendant ces années de jeunesse il avait hurlé à l’injustice à cause de sa foutue maladie parce qu’il voulait vivre et découvrir le monde, comme tous les gosses de son âge, c’était normal, il avait des rêves, qu’il savait irréalisable au fond de lui, mais des rêves quand même… Puis avec le temps… De malédiction il s’était peu à peu rendu compte que ce n’était pas autant un mal que ça, que ça épargnerait sûrement sa vie le jour où il en aurait assez et qu’il prenait ça bien, il ne complexait pas à sortir en petite tenue les jours de pluie, ne passait pas sa journée sous des tonnes de pull et d’écharpes à craindre le moindre petit courant d’air. Non ça n’aurait pas été une vie pour lui, il fait avec et il profite de ce qu’il peut vivre c’est tout. Oui une bénédiction il ne sait pas quand il sera emporté, il suffisait d’une fois, un rhume pouvait venir à bout de son corps, alors un temps de pluie comme ce soir, peut-être que son client actuel serait son dernier, qu’en savait-il ? Il se réveillerait le lendemain matin avec une fièvre de plus de quarante degré, n’en montrerait rien et se contenterait de partir le plus vite possible pou aller s’évanouir dans la rue. Et puis le temps qu’on le transporte à l’hôpital, où malheureusement ils avaient déjà son dossier parce que c’était une des premières choses qu’il avait fait en arrivant ici, se trouver un bon médecin avec l’aide de ses contacts de France qui l’avaient aidés à trouver quelqu’un de confiance, qui avait transmis son dossier à l’hôpital… Mais le temps qu’on trouve quelqu’un pour le sauver il serait déjà trop tard et il serait parti pour l’au-delà. Oui ça serait peut-être sa dernière nuit mais qui s’en souciait au final. Son père peut-être, enfin son père de remplacement parce que ce n’est pas son père mais qu’il le considérait comme tel depuis plus de cinq ans, un homme charmant… son unique amour aussi peut-être enfin pour ça il faudrait qu’il soit en vie et qu’il soit au courant pour lui ce qui n’était pas possible vu que disparu dans la nature… Donc oui au final pas grand monde alors autant profiter de cette éventuelle dernière nuit. Mh le gentil monsieur à ce qu’il faut chez lui ? C’est cool ça enfin il ne va pas lui taxer tout son alcool non plus, sauf si c’est pou avoir de la compagnie pour se bourrer qu’il voulait quelqu’un avec lui ça serait marrant ça le changerait du sexe pour une fois tiens. Longtemps qu’il n’avait pas fait des rendez-vous pour autre chose que le sexe, ça remontait à son départ de France ça, mais bon il était un prostitué très spécial, beaucoup de ses amis de la rue ne comprenait pas sa mentalité… quelques uns de ses clients non plus, quoi que d’autre en profitait bien mais ça dépendait des gens sûrement, son service était bien plus large que juste un coup un soir ou un matin dans une ruelle sombre.


« Je vous suit dans ce cas… »

Il s’incline légèrement de nouveau avant de se redresser pour l’accompagner, calant sa vitesse de marche sur la sienne en restant à ses cotés, un tout petit peu en retrait derrière lui, gentil monsieur qui ne fait que l’accompagner et l’abriter sous son parapluie., gardant son sourire de façade des plus naturel tout le long du chemin, enfin sourire de façade mais il est vraiment content d’avoir de la compagnie… Le monsieur n’a pas l’air d’une brute en plus c’est bien, enfin bon ça ne veut rien dire il le sait bien, mais il n’était pas moche à regarder, à part ses lunettes qui l’intriguaient mais c’est bien tout. Il verrait bien une fois arrivé. Il regarde l’hôtel qu’il lui montre wahou un quatre étoile ? Eh bien ça va la vie dis donc. Ah certaines personnes ont de la chance franchement… Si ça se trouve c’était un homme d’affaire en mission et on lui payait une suite ? Ou un heureux chanceux aux jeux quoi qu’il doutait qu’aller au casino puisse permettre un hôtel quatre étoiles, ça serait même plutôt l’inverse. Enfin il le suite à l’intérieur, refermant son parapluie une fois dans l’entrée de l’hôtel, eh bien heureusement qu’il a l’habitude se tenir dans des lieux pareils franchement, merci papa… Ca faisait longtemps qu’il n’avait pas mis les pieds dans un endroit pareil… La dernière fois c’était dans le restaurant le plus chic de Paris pour un diner d’affaire avec un homme qu’il accompagnait enfin bref, il le suit sans un mot, un sourire au gars de l’accueil, direction l’ascenseur, il se met eu milieu un peu vers le fond, restant bien droit sans bouger avec son sourire imperturbable mais non il n’est pas impressionné, enfin un peu mais c’est pas grand-chose il s’en remettra. Il regarde les étages défiler sur l’ascenseur, croise le regard de son client une seconde et lui sourit un peu plus l’air de rien en tenant son parapluie. Hein quoi ? Il hausse vaguement un sourcil un instant avant de se décontracté, un peu amusé.

« Qu’est-ce qui vous fait dire ça ? Mais vous avez l’œil… je suis français. Enfin, à moitié français. »

L’autre partie est japonaise il ne le précise pas mais bon, ils se trouvaient au Japon, il l’aurait si par exemple il était africains par exemple, mais ça aurait été dur à avaler vu sa tête xD Mais oui… Il ne ressemble pas exactement à un japonais c’est vrai mais quand même un peu, son père était japonais après tout… Il avait hérité des cheveux et des yeux et la taille de sa mère française oui mais il pense que c’est plutôt son accent qui le trahie, enfin il n’a pas un accent à couper au couteau loin de là, juste cette petite touche exotique et occidentale quand il parle japonais, c’était à croquer. Elle finirait peut-être par disparaître avec le temps, mais il n’espérait pas, lui-même aimait bien son accent, et c’est vrai qu’il en avait charmé plus d’un avec, il suffisait de savoir s’y prendre comme il faut ou de savoir accentué un peu par moment et hop c’est dans la poche et les gens vous tombent dans la poche comme un rien. Enfin il savait son père japonais mais c’était bien la seule chose qu’il savait de lui tiens, il ne connait pas son nom, ne connait pas son visage, rien… juste sa nationalité parce que sa mère avait du lui expliquer pourquoi. Enfin il le suit dans les couloirs, le laisse ouvrir la porte pour rentrer à sa suite, réfléchissant rapidement à sa question, son âge son âge… c’était toujours délicat comme question pour lui pour le moment, dans un an ça serait plus simple… mais là… bon oui il s’est déjà fait jeter parce qu’il était mineur dans ce pays, c’était pas le cas chez lui mais c’était stupide cette histoire de majorité à 21 ans franchement, comme si 18 ce n’était déjà pas assez à attendre. Bon allez il va jouer la franchise ce soir c’est décidé et tant pis si ça lui plait pas il irait voir ailleurs u_u

« J’ai atteint la vingtaine depuis de long mois maintenant… »

Et hop-là ça c’était dix, vrai qu’il avait eu ses vingt ans cet hiver, ah il se souviendrait longtemps de la fête de ses vingt ans qui avait aussi été la fête de son départ au Japon en fait, ce foutu paternel improvisé qui avait organisé ça dans son dos sans qu’on lui demande son avis… Lui qui avait voulu s’éclipser tout simplement sans faire de vague il s’était retrouvé avec une fête de malade avec tous ses potentiels amis ou amants ou collègue selon le terme et la relation qu’il avait eu avec eux, non ça avait vraiment marqué son esprit, ça l’avait changé de sa morosité qu’il trainait derrière lui depuis le départ de son amour et de la personne à qui il s’était attaché après son départ qui était aussi repartie. De bons souvenirs qu’il chérissait, un jour peut-être retournerait-il les voir, il ne pouvait pas inviter son père il était trop occupé il le savait, il avait un club à tenir après tout et c’était du boulot Mais bref, bref qu’il e mette à l’aise euh oui pourquoi pas après tout. Il laisse son parapluie dans l’entrée, appuyé contre un mur… Ah il n’a pas une baignoire, ça va foutre de l’eau partout mh…. Il enlève ses chaussures historie de pouvoir s’avancer dans la pièce sans en foutre partout c’est pas mal oh oui un miroir il jette un rapide coup d’œil mon dieu heureusement que ses cheveux n’ont pas tendances à friser sous l’eau il n’est pas trop défiguré non plus, non vive les parapluies franchement, bon il est un peu humide et la peau froide mais c’est bien tout il ne va pas tarder à se réchauffer. Une main vite fait dans ses cheveux discrètement pour tout remettre bien en place et hop le tour est joué, réajuster un peu ses vêtements, ses manches, ouh il a perdu des centimètres sans ses chaussures flut alors il fait plus petit u_u Bon il n’est pas petit mais du coup il a plus la même taille que le gentil monsieur.

« Je vous remercie… je m’appelle Ienzo. »

Un pseudonyme… Oui il n’en a jamais ressenti le besoin, ce n’est pas quelqu’un de connu et de toute façon, que quelqu’un chercherait à trouver quelque chose sur lui qu’il n’irait pas très loin, il ne devait pas être inscrit dans beaucoup d’endroit à part sur les listes d’urgence potentielles de l’hôpital enfin il ne craignait rien à donner son nom… Pas vraiment une consonance japonaise, ni française non plus, mais il l’aime bien c’est original c’est… c’est lui quoi. Il s’avance un peu plus dans la pièce et lui rend un de ses sourires les plus charmant non mais il ne le prend pas dut tout pour un pervers il ne faut pas s’inquiéter il ne le prend pas pour grand-chose en même temps donc bon, il peut faire ce qu’il veut de lui, Ienzo est là pour ça en même temps… Mais oui un bon verre d’alcool c’est un bon moyen de commencer la soirée, non ?

« Vous mh… n’êtes pas obligez de me vouvoyer si vous le désirez. »

Question de principe venant de ses clients ça lui fait toujours étrange qu’on le vouvoie, enfin ça dépendait des clients, mais en l’occurrence, ceux qui le ramassait dans la rue c’était rare qu’on el vouvoie ou qu’on le considère comme une vraie personne alors force de l’habitude au bout d’un moment ça parait déplacé quand les gens vous traite avec politesse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ixion Aitô
Sans emploi
avatar

Messages : 819

Feuille de personnage
Âge du Personnage:
Petit ami:
Autre : :

MessageSujet: Re: Hôtel 4 étoiles : Une suite pour un homme et un prostitué [TERMINE]   Lun 15 Juin - 21:43

Il sait bien qu'il y a des gens qui sous des apparences fragiles cachent en fait une grande force. Il avait vu ça avec Shin. Un gars qui était assez mince et pourtant dès qu'on touchait son chéri ça faisait plutôt mal. Remarque c'est bien d'avoir quelqu'un pour nous protéger. Lui n'avait jamais vraiment frappé quelqu'un il ne sait pas trop ce que ça donnerait. Il était musclé mais sas plus. Juste comme un homme normal de son âge alors forcément si jamais il se faisait agresser il se défendrait a l'instinct et contre des gens expérimentés...pas sur que ça serve à grand chose. Mais on va dire qu'il ne se fera jamais agresser. Après tout en...combien d'année d'existence déjà ? Ah oui 23 années...Bon dans le tas y en avait 17 ou il avait été dans un milieu protégé de cette nature malfaisante...encore que la malfaisance se situait a bien des niveaux. Il ne s'était jamais fait agresser soit...mais il s'était fait violer et dans le fond c'est bien une agression. Mais il n'avait pu le repousser. d'une par il ne s'y attendait pas et puis....quand l'autre est sur vus a vous plaquer et tenir vos poignet c'est difficile de se défendre... Enfin c'était un mauvais souvenir rien de plus. Avec des conséquences comme elles sont. Peut être que le fait qu'il n'ait eu aucune autre relation sexuelle depuis fait parti des conséquences ou peut être était ce la séparation d'avec son amant...peut être...beaucoup de peut être...et pas forcément de réponse. J'ai appris un jour que les réponses ne tombaient malheureusement pas du ciel. Il faudrait un psychologue pour analyser tout ça. Avait il peur de s'attacher a quelqu'un et refusait toute relation ? Sans doute..; Avait il le souvenir de la souffrance ressenti ? Sans doute aussi. Lui dira que non, que c'est juste qu'il en ressent pas le besoin mais que ça reviendra sûrement un jour... ou pas. De toute façon ça ne dérangeait personne et même pas lui, ce n'est pas comme si il avait des prétendants qui le harcelaient nuit et jour pour avoir son corps. Non personne... peut être des gens qui en voulaient en son argent et puis Ixion avait un de ses regard, le genre de regard qui foudroie sur place et décourage toute tentative envers lui même la plus audacieuse. Il n'avait donc personne de chez personne. Si il devait avoir quelqu'un un jour ça serait de sa propre initiative. Tiens regardez cet idiot qui peut avoir qui il voudrait et qui se paye un prostitué en sortant du casino. Il est sur que c'est son choix et que la personne est là... Bon si pour son argent parce que c'est un client mais c'est tout. Elle ne fera rien de plus qu'exécuter ses désirs. triste métier quand même. Mais il en faut...Il faut de tout pour faire un monde. Il ferait que quelqu'un un jour sorte de ce petit homme de ce cercle. vendre son corps plus de la moitié de sa vie... C'est horrible quand on y songe. Mais peut être n'a t'il pas envie d'en sortir. Peut être en effet et c'est bien triste. Il y a des gens comme ça qui sont perdu. C'est comme Ixion il est perdu aussi mais pas de la même manière.

Il a l'air d'avoir bien choisi son compagnon pour se soir. Un type qui n'en fait pas des tonnes. Qui a l'air discret, qui le colle pas. Non il a l'air parfait c'est bien ça. Et il est pas entrain de défaillir parce qu'ils vont dans un hôtel 4 étoiles. Tant mieux, si il est satisfait peut être qu'il le cherchera pour une nouvelle nuit. Il aimait bien cet hôtel. On était au bord de la mer mais il avait une piscine super grande. Ixion n'y avait jamais mis les pieds mais beaucoup de clients et clientes y allaient. Oh ils n'allaient pas forcément dans l'eau, ils restaient souvent sur les transats a bronzer avec leur super maillot de luxe et tous leur bijoux. Sur que les rumeurs sur lui ça devait y aller. Il avait la pluis grande suite de l'hôtel après tout. Normal de se poser la question sur son identité. Mais il s'était enregistré sous son nom japonais. Un membre de famille Aitô voilà tout... Il ne faut pas chercher plus loin. Oh se balader le soir dans les jardins de l'hôtel c'est sympathique aussi. Mais il n'est pas à un rendez vous galant. Juste un type trouvé sur le trottoir qu'il emmenait dans sa chambre. La porte donnait sur la chambre oui. C'est bien avec les suites c'est comme une maison il a tout dans le fond. Donc la chambre, avec un lit double, des baies vitrées partout il n'y avait que ça. Moquette blanche, mur blanc lit blanc. il aimait le blanc c'était sobre. Des tableaux sur les murs, des plantes vertes ici et là dans la pièce et des lampes. Il y avait une télé en face du lit incrusté dans le mur. Vous savez ses télés a écrans plat super large qui s'accroche au mur. C'est pas mal du tout pour regarder les films. Il aimait bien c'était a la fois luxueux et sobre. Enfin ce qu'il aimait c'était la terrasse, franchement, regarder la ville de sa hauteur. L'impression d'être dans une tour d'ivoire seul au monde c'était la classe. Y avait des tables de chevet de chaque côté du lit. Ah se soir faudra pas qu'il s'étale si il dort avec le jeune homme tiens. Enfin y a bien de la place pour deux.

« Et bien...a vos yeux. Mais vous auriez pu être japonais quand même. '' La France est un charmant pays non ? '' »

Ou tout du moins ses habitants avec leur charme exotique. A moitié français donc....l'autre moitié asiatique ? Bon il n'avait pas totalement tord avec son histoire de demi parents. Au final le jeune homme ne venait pas forcément de France et si ça se trouve ne parlait pas français mais ça c'était facile à savoir si il comprendrait ou non la fin de la phrase d'Ixion, quasiment même pas d'accent c'était grave la classe. Oh il ne cherchait pas du tout a l'impressionner. Quel intérêt aurait il eu à ça ? Non il voulait simplement...euh il voulait rien du tout en fait. Il savait parler plusieurs langues et cela pouvait s'avérer utile. Par exemple quand on rencontre un étranger. Bon là celui ci parlait le japonais a la perfection donc c'était pas utile mais dans d'autre circonstance je vous assure que ci. Tenez là si il ne savait pas parler le japonais il ferait comment einh ? Utile de savoir les langues dans le pays dans lequel on va. Il fit signe a Ienzo de le suivre dans la pièce à côté. Ben oui pour boire un coup autant aller dans le salon c'est quand même plus sympa. Il avait un grand canapé avec un angle, au milieu une table basse en verre de forme carré qui faisait aquarium. ( Le canapé entoure deux côté de la table donc. je ne sais pas s je me fais comprendre) Franchement quand il avait visité la chambre il était tombé amoureux de la table c'était d'un exotisme tout a fait charmant. Tu pose ton verre sur la table et tu regarde les poissons bouger dessous.... avant d'être trop bourré il passait sa soirée à parler aux poissons. Y avait des cailloux bleus au fond de l'eau et des petites plantes bref c'était sympa. Le tout était face a la baie vitré. Ben oui y en avait pas que dans la chambre et donnait donc vue sur la ville et la mer en arrière plan. Mi-ville, mi-mer. dans un coin de la pièce il y avait un bureau assez classique ou il avait mis pas mal de photo en désordre, son ordinateur portable. Le centre de la pièce était assez vide et il avait beaucoup d'espace. une chaine hifi ou tout les cd d'Ixion était soigneusement rangé dessus. Quand je dis que c'était comme son chez lui. Il y avait sa guitare posée près du canapé bref des meubles pour mettre ses affaire, dont le bar. ben oui un frigo bar en bois. Y avait plein de bouteille au frais a l'intérieur et d'autre pas au frais dessus dans la partie qui faisait pas frigo. Il sortit deux coupes et les posa sur la table basse. Hop...il était français...Umh ça valait le coup. Il sortit une bouteille de champagne et le regarda.

« Autant faire honneur a votre pays... vous aimez le champagne ? »


Mais je saute des étapes nous en étions a son âge donc. Il Hoche vaguement la tête. Il a donc 20 ans. Ah donc.. il est presque majeur. Majeur et mineur a la fois. Ah ses pays qui ne font pas tous la majorité au même âge je vous jure. Mais lui ça lui convient. Il a dépassé les 18 ans c'est déjà ça, même si dans ce pays c'est 21 ans. Ils vont pouvoir faire bien des choses...ou pas. Il ne prédit pas le futur. Il ne sait même pas si il a envie. Le jeune homme lui plait certes...mais tout d'un coup ça le dégoute. L'argent...achetez les choses qui nous plaisent. Dire qu'aujourd'hui on pouvait même achetez des humains. Oh mais...autrefois aussi c'est pas récent. on achetait des esclaves, on achetait ceci, celà. Peut être que...il fera juste son possible pour faire passer une bonne soirée a ce jeune homme. Il a du en voir des pas drôle, surtout qu'on tombe pas toujours le client idéal. Il débouche le champagne. Évidemment ça fait plop mais il a retenu le bouchon dans sa main. C'est de la qualité qu'il a en plus. Il le verse dans les coupes et s'asseoit sur le canapé lui faisant signe de venir a côté de lui. Qu'il fasse comme chez lui et prenne ses aises surtout. Il veut des gâteaux apéro avec ? Il a peut être des cacahouètes qui trainent...Non il ne sait pas, au pire il peut commander tout ce qu'il veut a la réception donc pas de soucis.

« Donc vous êtes semi majeur...ça me convient. Il a y longtemps que vous faites le trottoir ? Si mes questions vous gène vous pouvez le dire.... En tout cas Ienzo c'est un bien joli prénom. »


Oui même le prénom était exotique. Tout était exotique...manquait que la musique tiens. Il prit sa coupe et lui tendit la sienne avant de lever légèrement son verre en le regardant droit dans les yeux et de lui sourire légèrement pour boire sa coupe. Alors que voulait il faire ? Ah c'était à lui de décider c'est vrai. Il oubliait parfois ce genre de détail...prendre un bain ensemble ? Oh non c'est trop intime ce truc. Il repose sa coupe sur la magnifique table en verre dont le joueur est également tombé amoureux et va pas arrêter d'en parler. Y a bulle qui les regarde. Oui bulle c'est un petit poisson rouge qui bref...qui a une tache blanche ronde alors Ixion l'a appelé Bulle. Mais on s'en fout. Je disais quoi...ah oui qu'il pose son verre et se rapproche de Ienzo pour poser une main sur sa cuisse légèrement. C'est un peu gênant en fait. Vrai qu'il pourrait lui demander n'importe quoi. Il se voyait pas du tout défait sa propre ceinture et lui demander de lui faire une fellation par exemple... Il trouvait ça vulgaire. C'était un peu genre...hors de la réalité. Et les relations entre les gens alors einh ? On était pas obligé d'être soumis à une personne un peu d'humanité que diable...et avec lui même est ce qu'on avai eu de l'humanité d'abord. il emmerdait profondément l'humanité. les deux voix se disputaient dans sa tête. Mais vas y crétin que tu perdes pas ton argent pour rien. Non ne fais pas ça tu le regretteras !

« Taisez vous ! »

Oh mon dieu il avait parlé a voix haute. Il voulait juste que les vois se taisent il ne voulait pas du tout le mettre mal à l'aise ou quoi que se soit du genre. Enfin il ne lui disait pas de se taire en tout cas. Oui donc le tutoyer....oui il pouvait. Il retira sa main et se resservit du champagne, en proposer a Ienzo si il a fini son verre et en veut un autre, se remettre bien dans le canapé. Il avait parlé un peu violemment. Il était désolé. il ne savait pas trop ce qu'il voulait. Il vint passer une main sur son visage, juste pour remettre une mèche de cheveux derrière son oreille et lui sourit légèrement. Il était beau...vraiment beau. Bon maquillé. Il ne comprenait pas que les gens se maquillent. N'avaient ils aucune confiance en leur beauté naturelle ? Non pas que lui même trouve sa beauté naturelle extraordinaire. Il n'avait rien de particulier...il était très banal même avec sa peau presque blanche, ses yeux bridés et ses cheveux noirs... très banal mais il n'avait pas de défaut genre un pustule au milieu du front..Bref banal mais charmant .

« Excusez moi je parlais à... enfin aucune importance. Je veux bien qu'on ne se vouvoie pas....alors tutoie moi aussi ça marche ?... »

Mon dieu il était un petit eu gêné et voilà que les voix reprenaient. Ben il écouterait ni l'une ni l'autre puis voilà. Mais bon ..mais bon il les entendait quand même c'était chiant. Se mettre plus à l'aise. Il faisait chaud ici non ? Il hésita un instant et se releva fouilla dans ses poches raah y avait plein de billet qui tombèrent sur le sol d'ailleurs. il fit une légère moue. Ah zut il avait perdu son portable...ah non ça devait être dans la poche de sa veste. Bon tant pis. Pourquoi il voulait sn portable ? Pour rien.. juste regarder l'heure parce qu'il n'en avait aucune idée en fait et puis que bref... ramasse les billets par terre et les pose sur la table.

« J'ai été chanceux au jeux aujourd'hui... très chanceux...On passe dans la chambre ? »

Comme toujours il aurait envie de dire mais bon c'est bien pour Ienzo il a plein de liquide pour le payer comme ça. Revient s'assseoir près de lui. Non mais ils vont aller au lit...avec leur champagne si ils veulent mais au lit ça sera plus confortable non ? Enfin simple suggestion...Se relève et lui tend une main en souriant pour l'emmener. allons il va quitter ses poissons rouges TT.





http://www.crystal-fox.com/webart/products_large/2587.jpg ( Un vague aperçu de la table basse <3 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ienzo Evan
Prostitué
avatar

Messages : 518
Localisation : Flâne au bord des rues...
Emploi/loisirs : Moi, je suis là pour vous ♥
Uke or Seme ? : ~

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 20 ans
Petit ami:
Autre : :

MessageSujet: Re: Hôtel 4 étoiles : Une suite pour un homme et un prostitué [TERMINE]   Mer 17 Juin - 20:46

Protéger quelqu’un… Ah il avait joué les gardes du corps pour la personne qu’il aimait lui aussi pendant ces cinq dernières années… Enfin pendant quatre ans plus exactement parce que la personne en question était parti sans un mot et que depuis un an… depuis un an il se sentait vide et resté éperdument accroché à l’espoir qu’un jour il finirait par lui donner des nouvelles. Pas un jour ne passait sans qu’il ne pense à lui, il faut dire que son portrait fait par lui-même dans la pièce principale de son studio n’aidait pas… Ce n’était qu’un dessin de lui, une représentation sûrement mal faite mais… mais il pouvait passer des heures à contempler ce tableau, parce qu’il l’avait fait encadrer comme touts ses autres dessins accrochés, le regarder et se souvenirs des bons moments… Assez difficiles parce qu’en regardant derrière lui on se rend compte qu’il y en a plus de mauvais globalement que de bons, entre son amour, l’amant de son amour, les autres, leurs jobs à tous… Une époque compliquée et pas forcement joyeuse mais où ils étaient tous ensemble et assez uni s dans le fond malgré leurs disputes incessantes. Mais c’était terminé, Frédérick était parti, d’autres aussi, ou certains avaient fini par succomber à la drogue ou les maladies transmissibles, d’autres en prison, lui était parti aussi finalement après avoir essayé de lutter comme il le pouvait… Il était parti loin, très loin après une énième déception en se disant que peut-être ici il arriverait à… à il ne sait pas trop quoi, tourner la page ? Non même pas, son passé était son passé il ne le changerait pas et il ne vivait pas de temps… Il se disait qu’ici était un endroit plus sympa pour patienter en attendant que son âme sœur ne daigne se montrer un jour en espérant qu’elle soit encore sur terre… Il se refusait à croire qu’elle ait pu mourir, c’était tout bonnement impossible, véritablement impossible. Mais jouer les gardes du corps ça a des avantages, les autres vous respectent… Ne jamais sous-estimer les gens vraiment, il avait appris ça au cours de ses petites années de vie. Enfin il n’était pas avec son client pour jouer les gardes du corps si ? Ah mais il préférait éviter la violence quand c’était possible malgré tout il n’y peut rien, il espère que ce n’est pas pour ça franchement… enfin il aurait choisir quelqu’un d’un peu mieux portant quand même généralement on ne le demandait pas pour ça sauf quand on le connaissait bien ce qui n’était pas le cas… Enfin il ne croyait pas l’avoir déjà vu, ça lui ferait drôle qu’on lui dise que c’était un de ses clients de France… Ah mais non il lui a demandé son nom et tout ce n’était pas possible ah faut qu’il arrête de se faire des scénarios bizarre dans sa tête. Oui de tout pour faire un monde… c’était le plus vieux métier du monde après tout et il perdurerait encore longtemps, pour un bien ou un mal… Ils servaient à calmer un peu la société il fallait voir les choses de cet angle là, ils servaient d’amusement aux psychopathes qui se ballades dans les rues… Bon éventuellement ils y laissent leur peau c’est vrai mais il valait mieux que ce soit eux que des personnes avec une vraie vie, une famille et tout ça… Il n’a pas envie d’en sortir non, c’est sa vie, ça a toujours été sa vie et le sera toujours… Il avait bien eu des amis qui avait tenté d’essayer de le faire changer d’avis, lui trouver des passions ou quelque chose qu’il puisse faire il avait tout rejeté… La seule chose qui aurait pu l’intéresser, c’était le dessin, mais il ne dessinait que pour lui-même, son plaisir et personne d’autre, c’était son truc, la seule chose où il prenait du vrai plaisir…

Ah c’était donc ses yeux qui l’avait trahis pour son origine… ah saleté de yeux ça foutait en l’air toute sa couverture quoi u_u ce n’est pas drôle mais c’est vrai que ce n’était pas la première fois qu’on lui faisait la remarque… Et des yeux ça se changent pas comme ça ou alors sil faut qu’il porte des lunettes de soleil en permanence mais ça nuirait à son charme franchement… Ses yeux il en était fier ils étaient beaux après tout, non ? Un beau bleu pur un peu azuré, il en avait hérité de sa mère… Des yeux magnifiques oui. Enfin il avait déjà des lunettes normales, quoi qu’il n’ait pas de problèmes de vu en particulier mais juste des lunettes à porter quand il est fatigué et qu’il passe ses soirées ou ses nuits à dessiner pendant des heures… Ses pauvres petits yeux supportent mal ce genre de traitement sur la durée et c’est que quand il est dans sa période créative il peut passer une journée entière à dessiner sans prendre la peine de s’arrêter pour manger ou quoi que ce soit… Oh… Oh le monsieur sait parler en français, que c’est charmant, il lui offre un de ses plus beaux sourires, oui un charmant pays… Ah il n’en avait pas vu grand-chose, un peu des rues de Paris, un peu de sa ville natale et puis voila c’était très bien… Mais sympathique à n’en pas douter oui.


« " En effet c’est un pays magnifique quand on sait où aller." »

De nouveau un sourire à faire pâlir un mur, il aime sourire c’est comme ça. Oui il venait de France il avait grandi là-bas… Oui c’est vrai qu’il parle bien français pour quelqu’un parle aussi bien japonais c’était plutôt rare généralement ce n’était pas des langues qui allaient très bien ensemble, dans un sens ou dans un autre d’ailleurs mais bref. Impressionné, peut-être un peu quand même, même s’il avait déjà vu des gens pareil, il ne pouvait s’empêcher de se dire que ça pouvait être bien une vie pareille… Si différente de la sienne, il aurait eu de l’argent plus jeune sa mère ne serait pas morte à l’heure qu’il est… Enfin c’était le passé et je l’ai dit il ne vit pas dans le passé, ou du moins il eut faire croire, se faire croire qu’il ne vit pas dedans, il e contente d’avancer au jour le jour et puis c’est tout. Il le suit dans le salon à coté, joli pièce… Joli suite vraiment, sobre et tout… généralement les gens riches aimaient étalés leur richesse, il avait connu des chambres d’hôtel surchargés de choses en tout genre, grand tableau, tables, sculptures, lustres en cristal… Ah il préférait ce genre d’endroit, c’était tellement mieux pour se mettre à l’aise, on s’y sentait beaucoup plus serein, non ? Il vient s’asseoir sur le canapé à coté de lui, en déposant son sac à coté du canapé, laissant voir un bout de son rangement à dessin ah oui c’était rare qu’il parte travailler sans, il n’aimait pas laisser ses affaires chez lui… Enfin ses affaires les plus importantes parce que pour tout trimballer il faudrait une valise entière, pas très pratique pour faire le trottoir.

« Qui n’aime pas cela, ça serait avec plaisir… Vous êtes étonnant vous savez… »

Il sourit un peu plus, il parle français il a du champagne oui c’est étonnant de trouver quelqu’un comme ça au Japon, ça lui rappelle son pays de l’époque où il se faisait payer par des hommes politiques important… Ah il n’était pas tous aussi sympathique cela dit c’est fou ce que certaines personnes peuvent cacher derrière un sourire… Si les gens savaient ce qu’ils faisaient de leur argent et de leur temps libre ils ne seraient plus aussi respectés sincèrement… D’ailleurs plus d’un étaient tombés après avoir outrepassé le règlement de l’endroit où il était embauché, la population n’aime pas les prostitués et les cachotteries et se fait un plaisir de lapider moralement tous les gens importants qui osent y toucher sans faire attention à leurs arrières… Comme si les gens normaux n’y allait jamais c’était lamentable vraiment. Eh oui il n’était pas majeur, mais ça ne se jouait pas à grand-chose… Une fois l’hiver passé il le serait… Enfin il le serait officiellement parce qu’il pouvait très bien se faire passer pour majeur, il ne faisait pas forcement plus jeune que son âge mais bref. Surtout qu’officiellement ça ne voulait pas dire grand-chose dans son cas mais bref. Il attrape la coupe délicatement entre ses doigts d’un geste expert, oh il peut avoir des manières quand il veut le petit ce n’est pas n’importe quel prostitué non plus, bon champagne, ça se voit au bulle… Ah oui pour certaines choses il n’était pas inculte, il savait reconnaître la qualité d’un alcool quand il en voyait ou en goûtait un… L’habitude sans doute mais oui du bon champagne… Tout ça pour lui il va se sentir gêné, il ne mérite pas qu’on ouvre une bouteille de champagne d’une aussi bonne qualité pour lui sérieusement.

« Je vous remercie… Ca ne me gêne pas le moins du monde ne vous en faites pas… Cela fait quelques années maintenant oui, pour dire vrai je ne saurais pas le dire exactement… En tout cas c’est un bien belle suite que vous avez là. »

De nouveau un sourire, oh un si petit mensonge de rien du tout… Bien sûr que si, il savait depuis combien de temps il tait à la rue, il pouvait même le dire au jour près tellement sa première fois était… avait marqué son esprit au fer rouge, enfin plus les conditions que la chose en elles-mêmes mais ce n’était pas très important après tout, il dit ça avec naturel et détachement, il n’était qu’un petit prostitué rien d’autre, il avait quelques années dernières lui mais pas trop non plus, un peu comme tout le monde dans ce milieu là… Il suffisait juste d’enlever le quelques années derrière lui pour le remplacer par la moitié de sa vie mais sinon c’était vrai, ce n’était rien, ça représentait quoi dix ans ? Un battement de cil, à peine, quelque chose de dérisoire… Non ce n’était rien. Il trempe ses lèvres dans le champagne pour en boire une gorgée, le savourant doucement, il était vraiment bon il ne s’était pas trompé. Qu’il ne se gêne pas pour lui demander tout ce qu’il voulait surtout, vulgaire ou pas, il le ferait il avait connu bien pire… Oh oui bien pire il n’avait pas à être gêné, il pouvait vraiment tout demander, il ne refusait rien, ou alors vraiment très peu de choses. C’est de la soumission peut-être… une soumission provisoire mais qu’importe, il était là pour ça, c’était à lui de vouloir ce qui lui faisait envie ou pas. Il le laisse poser sa main sur sa cuisse sans réagir plus que ça, un sourire charmeur de nouveau. Ah il sursaute presque en l’entendant parler de nouveau et lui lance un léger regard surpris mais il ne parlait pas u_u Lui tend sa coupe quand il lui propose de le resservir, c’est que ça se boit vite ces choses-là et lui sourit de nouveau, oui bon ça arrive à tout le monde d’entendre des voix ou de se parler tout seul, ça lui arrivait à lui aussi quand il était tout seul parfois. De nouveau un sourire envoûteur quand il vient remettre ses cheveux en place, il sourit beaucoup c’est vrai je l’admets et ne fais pas grand-chose d’autre, mais ce n’est pas à lui de prendre des initiatives, pas la première fois, jamais… le temps de connaître le client.

« Ce n’est rien ne vous en faites pas… Mais ça marche pour moi… »

Oui tutoyer les gens après tout… Bizarre comme personne vraiment, tutoyer quelqu’un d’important… Etrange, comme quoi il y avait de tout dans ce monde, vraiment. Mais oui ça lui plaisait bien c’était plus convivial, plus sympathique, non ? Moins prise de tête au moins… Il le regarde se lever, regarde les billets tomber de sa poche sans aucune réaction bien que ça le fasse sourire intérieurement. Il boit sa coupe de champagne tranquillement sans le quitter des yeux, le regarder retourner s’asseoir sur le canapé alors qu’il pose sa coupe sur la table avec précaution, observant les poissons à travers le verre un instant, un qui vient voir son doigt appuyé contre le verre… Ca le fait sourire, c’est beau comme meuble, pauvre petits poissons enfermés… Il ne regarde même pas les billets, à vrai dire ça ne lui fait ni chaud ni froid pour être franc et cela doit bien se voir et se ressentir dans son attitude.

« Comme quoi il en faut aussi… C’est plutôt rare dans ce genre de lieu. »

De la chance oui il avait eu beaucoup de chance… Bah tant mieux pour lui d’un coté mais bon… pour se payer une suite pareille il n’en avait peut-être pas autant besoin, si ? Enfin l’argent attire l’argent il parait, mais ce n’est pas son problème, lui ça ne l’intéresse pas le moins du monde. Il le regarde un instant avant de prendre sa main avec délicatesse pour se relever en lui offrant un nouveau sourire de sa palette interminable, ah ses sourires… il en fiat tout le temps mais jamais les mêmes, toujours une nuance qui change, plus doux ou tendre, plus mystérieux ou juste content, parfois ironique… Savoir jouer ans les nuance, voila qui faisait tout son charme, on ne se lassait jamais de le voir sourire ce petit français.

« Je te suis… »

Oui au revoir les petits poissons… Il le suit dans la chambre en laissant sa coupe de champagne derrière lui, elle était vide de toute façon, mais c’était bon, le goût qui restait dans la bouche. Enfin ils allaient passer aux choses sérieuses, s’il a bien compris, non ? Il jette un coup d’œil à la baie-vitrée et s’attarde un peu dessus la vue est splendide vraiment… Vu de près comme ça c’était irrésistible vraiment. Il s’assoit sur le bord du lit en tortillant légèrement une mèche de cheveux qui lui tombe sur l’épaule.

« Tu as une vue superbe d’ici… Ca doit être agréable la journée. »

Bon là il faisait nuit alors la mer on en voyait pas grand-chose mais c’est vrai que la journée ça devait être sympa enfin il ne savait pas s’il était là la journée ou pas cela dit si ça se trouve il ne venait que la nuit, c’était dommage de ne pas profiter d’un endroit pareil mais une fois de plus ce n’était pas ses affaires, sans doute qu’il ne reviendrait plus ici et puis c’est tout…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ixion Aitô
Sans emploi
avatar

Messages : 819

Feuille de personnage
Âge du Personnage:
Petit ami:
Autre : :

MessageSujet: Re: Hôtel 4 étoiles : Une suite pour un homme et un prostitué [TERMINE]   Mar 30 Juin - 14:57

Ixion se disait parfois qu’un garde du corps ça lui serait bien utile…non il en avait eu que trop durant le procès. Il craignait tout le temps qu’un jour son beau père apparaisse devant lui fou de rage un couteau a la mai. C’était un de ses pires cauchemars. Il rêvait pas du passé, il rêvait du futur, un futur qui l’angoissait plus qu’il ne voulait bien le dire, sans projet avec la peur constante qu’un jour sa vie se finisse avant qu’il n’ait pu connaître vraiment le bonheur. Il disparaîtrait comme ça.. .un accident, un meurtre… Il bougeait constamment dans le monde, était ce son désir de voyage ou fuyait il ? Au fond.. oui dans le fond peut être fuyait il la vengeance de l’homme qu’il avait détruit. Il pouvait imaginer les milles et une torture qu’on lui ferait subir, quand il avait trop bu des images terrifiante lui venait a l’esprit. Il était rongé…rongé par un million de chose, rongé par tout ce qu’il encaissait, toutes ses pensées noires qu’il retenait continuant de vivre avec le même air calme. L’ homme intouchable… Il soignait son image, conserver le mystère. Mais dans le fond c’était juste une carapace, une carapace qui souriait qui accomplissait des gestes automatiquement.. Non se soir il venait d’agir sur une pulsion. Pouvait il en être sur que cet homme la sous la pluie.. qui était il dans le fond ? le doute s’insinua en lui. Peut être que sous des apparences de prostitué il attendait Ixion.. Il aimait les hommes c’était peut être un point faible, une femme ça n’aurait pas marché, son regard serait passé dessus sans l’apercevoir.. Alors qu’un homme. Oui son regard s’était arrêté sur Ienzo.. Ienzo.. juste un nom. Le bien ou le mal ? Ou peut être rien…

Il avait de très beau yeux.. pas besoin de les cacher. Son regard.. Oui Ixion était.. trouvait son regard fort agréable. Ses yeux a lui était d’un marron si quelconque que quitte a porter des lentille il en avait choisit des quasi noires. Ça aidait a rendre son regard ténébreux. Ne pas le provoquer, ne pas le chercher.. un regard et on renonçait a toute tentative. Non il voulait rester seul.. enfin se soir il n’était pas seul. Il fallait bien rompre avec le quotidien sinon ça devenait trop monotone.. Il observait longuement Ienzo l’air de rien. Ne cachait il pas d’arme sous ses vêtements ? Il fallait espérer que non, sinon Ixion lui explose le crâne sur le champs. Aussi nulle sa vie était elle il y tenait malgré tout. On ne le battrait pas, il n’avait jamais perdu et ce n’est pas aujourd’hui qu’il se ferait avoir. La rage dans son cœur de vivre pouvait facilement le faire devenir violent si on en voulait sa vie… Mais ses dernières années il se devait avouer qu’il ne lui était rien arrivé, a part quelque mygales en Afrique.. Non rien il se faisait constamment des films. Il devrait peut être retourner voir Hai maintenant qu’il est au Japon et lui parler de ses problèmes psychologique… Non Hao avait refait sa vie.. C’était le destin de chacun de faire sa vie après… Loin était l’époque ou il vivait dans l’anonymat parmis eux tous. Hoshi avait finit par partir et se trouver quelqu’un… Un amant qu’il avait beaucoup aimé. Il avait toujours beaucoup aimé ses amants. Shin.. lui il ne savait pas ce qu’il était devenu… Il allait sûrement bien. Une bien lointaine époque.. jeune et insouciant. Se sentait il vieux ? Oui peut être dans le fond.. Pourtant la solitude ne l’avait jamais dérangé… jamais…

« ‘‘Je ne connais que les grandes villes…’’ »

Mais sur que la montagne devait être bien belle, la mer aussi non ? Il irait faire des photos par la bas tiens…Il ne savait pas ou aller, il choisissait ses destinations au hasard avec une méthode bien particulière. Suffisait d’étaler une carte du monde sur la table.. laisser bouger son doigt dessus au pif dire stop. Regarder le pays.. Ensuite trouver une carte du pays et on refait la même chose… Bon parfois on tombait sur des zones désertes mais sinon ça marchait plutôt bien. Il ne cherchait pas forcément les zones touristique. Se poser dans un endroit… observer le paysage, les gens, le lieu, les coutumes.. on apprenait beaucoup ainsi. Prendre un photo ce qui le touchait. Il aimait particulièrement les photos en noir et blanc ou en sepia.. ça lui rappelait le temps.. Le temps qui défilait.. La vie qui avançait. Comme les photos d’autrefois qui sont jaunis par le temps. C’est bien d’avancer au jour le jour.. immortaliser le passé sur des images. Il avait gardé des coupures de journaux dans un album ou on voyait son beau père se faire emmener… dure vie.. il ne regardait pas ses images. Il ne voulait pas revivre la douleur de son viol, pas tant l’acte que lui même que la douleur psychique qu’il avait ressenti…La richesse n’apportait pas tout…le confort oui, il ne sait même pas pourquoi il prenait une suite aussi grande alors qu’au fond une chambre lui suffirait… il ne sait pas ou il va qui il est.. Il ne se rien. Il fait les choses et c’est tout. Il avait toruvé la suite sympa quand on lui avait montré et l’avais prise pour durée indéterminée.

« En quoi suis étonnant ? … Certaines personnes ne boivent pas d’alcool après tout… »

Que se soit du champagne ou autre. Bon vrai que le champagne c’était vraiment délicieux. Il aimait beaucoup cette boisson. Ou alors faire des mélanges fruités.. c’était pas mal. Tout dépendait de ce qu’il recherchait. Si c’était pour finir raide, la bouteille de vodka pure, malgré son goût fort c’était parfait.. c’était juste pour boire et encore boire pas pour le gout. Oublier tout.. boire .. N’être qu’une loque, s’endormir complètement assommé par l’alcool.. ne pas faire de rêve. Il avait du frôler le coma éthylique de nombreuse fois . Plus maintenant.. maintenant c’était une habitude, c’était constant.. c’était sa vie. Certain se drogue, lui il buvait. C’était ainsi et voilà tout… Pas une maladie ou peut être que si dans le fond. N’avait il pas besoin d’aide pour sortir de cette torpeur, de ce cercle sans fin, de cette vie… Il n’en réclamait pas le besoin.. Enfin bref c’est bien d’être avec quelqu’un qui savait apprécier le magnifique goût de ce si bon alcool. Oh il ne fallait pas être gêné.. il l’ouvrait parce que boire seul bon.. autant que son cher compagnon de la nuit en profite.. lui ou un autre ça aurait été la même chose. Une belle suite oui même si il n’en avait vu que deux pièces… Il espérait que ça ne le mettait pas mal a l’aise .. Non il avait l’air de s’y sentir bien. Ou vivait il quand il n’était pas avec un client ou… Moui il se posait beaucoup de question. De toute façon il lui demandera de se déshabiller comme ça il verra bien si il est armée ou pas.. en attendant rester un peu a distance.. Et si il était pour le séduire et après.. non c’était inutile. A la réflexion que son beau père préférerait un truc discret et efficace et que si Ienzo voulait le tuer il l’aurait fait a peine rentré dans la chambre…

« Quelques années…une certaine expérience alors. Ce n’est pas trop dur parfois ? »


Mais oui il se soucis du bien être de cette charmante personne. Il s’y intéresse.. après tout plus agréable de faire l’amour avec quelqu’un avec lequel on a un peu bavardé que…le ramener le déshabiller le prendre et puis bye bye. Rooh il n’était pas inhumain a ce point. Quoi que a la réflexion se payer un homme pour des services sexuels c’était déjà monstrueux… Le sexe ne devrait être réservé que pour deux personnes qui s’attirent.. Le viol, le chantage, le fait de payer.. non tout ça c’était pas vraiment du sexe dans le fond. Mais pourquoi lui avoir demandé de venir alors ? Il ne sait pas. Il le payera quand même pour avoir perdu son temps avec lui… Etrange mais gentil quand même. Et puis ça fera une nuit pas trop dur pour le jeune homme.. il aurait pu tomber sur un vrai psychopathe et finir égorgé.. les risques du métier peut être.. comme le destin des gens était triste quand on n’y songeait.. est ce qu’il existait seulement un beau destin ? Peut être…mais peut être pas. Trop de malheur sur terre. Tout le monde recherche le bonheur il faut bien le partager et vivre avec le malheur… certain avait de plus gros bout de bonheur que d’autre et de tout petit malheur.. pas toujours bien partagé. C’était commr ça, lui même ne devrait pas se plaindre.. il existait tellement pire que lui dans le fond..

Qu’il salisse pas le meuble de ses poissons avec son doigt tss. C’est que le verre ça se salit si vite… Vrai l’argent ne lui fait ni chaud ni froid ? Etrange on court tous après l’argent pourtant… Oui mais non pas tous la preuve Ienzo n’avait pas l’air de courir après. Ou peut être juste ce qu’il lui fallait pour survivre. Ou peut être était ce un faux prostitué , ah il en était sur… Il de nouveau des doutes, c’est pas normal que l’argent ne fasse ni chaud ni froid a quelqu’un. Il va le torturer pour le faire avouer vous allez voir. Il travaille pour qui einh ? Son beau père c’est ça ? Il en était sur mais on ne l’aura pas…oh non. Il va le violer pour se venger de son viol. Enfin non le pauvre garçon n’a rien fait. Remarque que pour le violer faudrait déjà que son petit soit actif.. il est pas certain qu’après deux d’inactivité ça marche encore u_u Mais alors pas certain du tout, c’est terrible.. imaginez qu’il ne puisse plus jamais avoir de désir, ne plus pouvoir… Ah pourtant dans ses souvenirs faire l’amour était une chose terriblement bonne non ? Comment peut on s’en passer ? Il n’en sait rien il s’en passe c’est tout.. parce qu’il n’en ressent pas le besoin.


« Assez rare en effet…je ne sais pas si c’est vraiment un bon endroit pour attendre des clients mais tu dois mieux savoir que moi. »


Les gens qui perdaient de grosse somme s’amusait il a se payer un prostitué en sortant.. Il est pas sur que si c’était son cas c’est ce qu’il ferait, ou alors le désespoir entraîne un besoin de consolation. Oui sûrement ça devait être ça. En tout cas les sourires de Ienzo ne lui font ni chaud ni froid, il peut faire toutes les sortes du monde Ixion s’en balance comme l’an 300… Ce qui l’intéresse c’est ce qu’il y a derrière le visage de la personne, oui il a une âme propre au moins ? C’est pas un tueur en série ? Un futur psychopathe ? Bon.. Le laisse s’asseoir sur le lit et reste planté debout comme un con.. Oui non mais euh il ne sait pas prendre de décision de ce genre là lui u_u. Regarde vers la fenêtre un instant et hoche la tête.. superbe vue en effet il avait raison.

« Tu verras ça demain matin si tu restes toute la nuit…comme ça tu pourras juger par toi même de la vue. »

Ils ont pas tous la même perception des choses après tout. Lui il la trouvait magnifique mais bon. Ça l’inspirait pour jouer de la guitare comme ça tout seul. Surtout sur la terrasse avec un petit vent d’air frais et c’était le paradis. Passe une main sur son visage en venant juste devant lui. Passer aux choses sérieuses ? Fort possible… glisse un pouce sur ses lèvres, il a un visage bien dessiné vraiment… Un bel homme … un bel homme prostitué… ça devait bien marcher pour lui au moins après tout. Il en voit après des années de prostitutions, détruit par la drogue qui ne ressemble plus à grand chose…et ils finissent leur vie ainsi. C’est triste vraiment…

« Lève toi et déshabille toi s’il te plait… »

Il va enfin voir qu’il ne cache rien hinhin. S’asseoit sur le bord du lit, retire son propre pantalon et son t-shirt avant de s’allonger sur le coté pour le regarder. J’ose préciser qu’il a retirer les siens avec soin, c’est mécanique chez lui, il les retire limite plié pour les poser bien mis sur le sol que ça fasse pas un tas de n’importe quoi. Il est hyper maniaque il n’y peut rien. M’enfin il ne dira rien si Ienzo laisse les siens n’importe comment sur le sol.. pour une nuit il n’en fera pas des cauchemars. Il porte un boxer blanc mettant en avant des formes plus que généreuse. Bouh il va être gêné, il ne voudrait pas lui faire peur. Il va mettre le drap devant pour pas trop qu’on regarde alors. Il est pudique quoi, et il se sait imposant aussi. Ce qui est assez contrastant avec son corps plutôt fin. Assez blanc et imberbe, musclé oui mais pas plus que ça il a jamais fait de musculation ou autre donc bon.. non vraiment tout aurait pu être fin et délicat chez lui sauf cette chose énorme en plein milieu de son corps. Doit tenir ça de son père sûrement…Enfin il n’en sait rien mais il voit mal le côté japonais lui fournir ça.. Peut être que si il ne le saura jamais de toute manière…Oui il complexait un peu de son entrejambe.. sans doute parce que son dernier copain Hao était de ce côté là pas des plus fournis et qu'a chaque fois qu'il voyait Ixion.. enfin bref. Oui c'est a cause de lui qu'il se sentait pas normal tiens.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ienzo Evan
Prostitué
avatar

Messages : 518
Localisation : Flâne au bord des rues...
Emploi/loisirs : Moi, je suis là pour vous ♥
Uke or Seme ? : ~

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 20 ans
Petit ami:
Autre : :

MessageSujet: Re: Hôtel 4 étoiles : Une suite pour un homme et un prostitué [TERMINE]   Jeu 2 Juil - 11:10

Des carapaces… On porte tous des carapaces, suivant notre vie, notre façon d‘agir ou de pensé… Tout homme à une carapace, plus ou moins visible, plus ou moins solide, mais ça fait partie de la nature humaine. Un timide se cache derrière son isolement, d’autres se cachent derrière une trop grande extravagance ou une trop grande joie pour qu’on ne voit pas cette petite lueur de peur au fond de leur yeux. Ienzo aussi à ses propres défenses, elles sont plutôt solide il faut l’avouer, il a été roder avec le temps, il est rare de le voir sans son sourire ou de mauvaise humeur avec quelqu’un qu’il ne connait pas ou peu. Même avec ses amis… Même quand il allait mal il allait bien, toujours. Ce n’était que quand il était seul qu’il perdait enfin son sourire, seul avec ses bouts de papier et ses crayons. Il avait ses traumatismes, ses cauchemars, ses peurs… Comme tout le monde, pire ou meilleur, qui pouvait le dire, qui pouvait juger ? Il n’était pas malheureux il était… il vivait tout simplement, au jour le jour sans se soucier de son passé ou de son avenir. De l’insouciance sûrement… Mais comment le lui reprocher quand on ne connaissait même qu’une toute petite partie de l’histoire qu’il avait vécue. Une seule personne sur cette Terre connaissait tout, enfin non même pas tout… Une seule personne qui savait prendre soin de lui, la deuxième avait quitté ce monde tragiquement mais il avait occulté cette partie de son histoire, oublié, elle ne revenait que dans ses cauchemars pour qu’il n’oublie jamais… Il s’y était habitué avec le temps, toutes les nuits c’était pareil, le même rêve… Parfois il se réveillait en sursaut et en sueur les larmes aux yeux, parfois il ne bougeait pas, ne se réveillait même pas. Tout dépendait de son état d’esprit du moment, pour l’instant ça allait à peu près, parfois il était envahi d’une profonde tristesse quand il ouvrait les yeux, mais c’était bien tout… Mais personne ne savait tout ça, non il était juste un enfant qui grandissait dans la rue et vivait comme il le pouvait. Il n’est ni le bien ni le mal et ne travaille que pour lui-même, il est quelqu’un de libre... On ne touche pas à sa liberté, c’est une chose précieuse. Il est lui, un point c’est tout, que ça plaise ou que ça ne plaise pas. On n’achète pas Ienzo Evan, quelque soit le prix ou la richesse de celui qui essaye. On achète son corps mais on n’achète pas le reste, on ne le forcera jamais à agir contre sa volonté ou à effectuer une chose horrible.

Il sourit un peu mystérieusement avec une lueur d’amusement qui passe dans ses yeux bleutés. Il est étonnant au fait qu’il ne s’attendait pas à trouver quelqu’un qui parle français, qui connaisse son pays et qui en plus à du champagne dans sa suite d’hôtel. Il y a de quoi être surpris… Les gens riches par souvent plusieurs langues cela dit mais bon, il trouvait ça étonnant mais de la bonne façon, une façon qui le faisait sourire presque sincèrement. Il se serait cru revenu à cette époque pas si lointaine où la vie de château n’était peut-être pas si loin de la sienne, qu’il passait ses nuits de chambre d’hôtel de luxe en chambre d’hôtel de luxe aux petits soins des gens importants qui passaient par son travail. Il s’était toujours demandé comment autant d’hommes important avaient pu connaître cet endroit, c’était impressionnant parfois. Enfin ça n’avait pas que des mauvais coté et puis… Et puis il s’était senti bien là-bas, avait trouvé l’amour de sa vie, un père qu’il n’avait jamais eu des amis. Que demandait de plus… Oui ça lui manquait parfois, mais comme tout le reste, c’était le passé, maintenant il était ici, bien entouré aussi… Ou pas. Il ne supportait pas la solitude et pourtant. Il s’était entouré d’une petite bande de prostitué, des gars sympa mais… mais pas aussi soudé que ce qu’il avait connu, chacun vivait dans son coin, puis ça se retrouvait parfois pour bosser et puis c’était tout… A peine s’il connaissait le nom des autres. Mais il n’était pas seul malgré tout… être entouré, c’était une façon de se voiler la face, pour ça qu’il n’était pas souvent chez lui à dormir seul dans son vieux canapé miteux dépliable devant la télé qui restait allumée toute la nuit, il préférait passer ses nuits dans la rue, dormir chez ses clients, ou du moins passer la nuit avec eux, par forcement chez eux… Des fois il en ramenait chez lui, mais c’était rare, ce n’était pas vraiment une maison où… Où c’était agréable de vivre, lui il s’en foutait mais bon… Ca dépendait du client sur lequel il tombait, s’il s’entendait bien ou pas. Un jour il aurait des emmerdes avec ça, c’était un risque à prendre, un client qui a envie de lui hop il vient chez lui et le viol. Mais non il est assez grand pour se défendre, il ne faut pas s’en faire. Mais bon… Mais bon. Une expérience… il sourit amusé avant de rire, d’un léger rire perdu entre le faux amusement et l’ironie alors qu’il le regarde, les yeux pétillants légèrement de frivolité enfantine.


« C’est comme toute choses, ce n’est pas toujours facile, il y a des jours avec et des jours sans… Mais j’ai choisie cette voix de mon plein gré et je ne m’en plains pas même si ça peut paraître étrange. »

Une voix comme une autre… Oui c’était certains, d’un certain point de vue, de son point de vue. Il s’en sortait mieux maintenant qu’à l’époque où il suivait ses études en même cela dit, c’était horrible… Il travaillait la nuit, enchainait sur son lycée avec… Plus ou moins d’attention suivant la nuit qu’il passait avec ses client, il rentrait chez lui, dormait quelques heures avant de se réveiller pour travailler ses cours avant de retourner travailler un peu avant l’heure du diner. Au début quand il avait commencé ça avait été dur, mais il était jeune… Bien trop jeune, à peine une dizaine d’année, c’est horrible vraiment. Enfin il ne s’en plaignait toujours pas c’était pour une bonne cause. C’était le plus vieux métier du monde après tout, rien de honteux à ça, et ça serait sans doute le dernier métier des hommes aussi. Un jour il se ferait peut-être tuer par un psychopathe oui, mais ça épargnera une victime que quelqu’un aurait regretté alors que lui ben… Ben il ne savait même pas ce que deviendrais son corps, incinéré sûrement vu qu’il n’y avait personne pour payer une tombe, et puis après… Après il ne savait pas, comme le corps de sa mère il n’a jamais su ce qu’il était devenu… C’est la triste fin des gens comme lui.

Bah une nuit dure ou pas dure… Il verra bien en fonction de ce qu’ils feront mais c’est un prostitué spécial lui, il n’offrait pas que des services sexuel… Bon le gentil monsieur dont il ne connaissait pas le nom ne devait sûrement pas le savoir vu qu’il lavait ramassé au hasard et que ça ne devait pas être un de ses client qui lui avait parlé de lui mais bref, il prendrait juste l’équivalent de ce qu’il aura fournis comme service, rien de plus, rien de moins… Il n’a pas des tarifs très élevé en plus, c’est un bon petit gars vraiment, puis honnête avec ça. L’argent ne l’intéresse pas non… Il n’en aurait pas qu’il se débrouillerait comme il le pourrait, sans doute pas très légalement donc bon il valait mieux en avoir un, ça sert à quoi d‘en avoir franchement ? Autant il aurait eu des rêves énorme genre euh… Il ne sait même pas ce que c’est que d’avoir des rêves en fait c’est pour dire. Il aurait de l’argent qu’il le donnerait à ceux qui en avait le plus besoin oui sûrement, garder de quoi vivre et donner le reste… Ca serait lui tout cracher. Ce n’est pas pour ça que c’est un faux prostitué ou un psychopathe, il a la tête d’un psychopathe franchement, lui qui a jamais fait de mal à une mouche, enfin si mais c’était pour une bonne raison, faut pas qu’on touche à ses amis. Ce n’est pas gentil de vouloir le torturer le pauvre petit enfant quoi enfin c’est les risques du métier et il a déjà connu même si ça lui donnait des frissons dans le dos à l’idée d’y repenser.

« Il n’y a pas de bons ou mauvais endroit… »

Si le client veux, il le prend puis s’il ne veut pas il ne le prend pas, que ça soit devant le casino ou ailleurs, il fallait qu’il bouge en plus sinon il allait finir par mourir de froid sous cette pluie, puis le casino… Fallait bien une première fois à tout, il avait essayé pour voir comment ça marchait, bon vu sa journée ça ne pouvait pas être pire de toute façon mais bref. La vue s’il doit rester la nuit… Ah s’il doit rester mais ce n’était pas à lui de décider ce genre de chose, il pouvait très bien le mettre dehors maintenant qu’il ne protesterait pas enfin bon. Ca lui donnait des envies de dessins des endroits pareil, bon bien sûr il pourrait monter sur le toit pour aller dessiner, ça serait franchement sympa vu qu’il n’avait pas de chambre ici mais pas sûr que le personnel de sécurité apprécie, quoi que dessiner ce n’était pas un mal et c’était lui qui prenait les risques en grimpant mais bref. Et en plus tout ça pour des dessins horriblement moche de son point de vue, c’était des risques pour bien peu de choses, enfin on s’occupe comme on peut après tout c’est dommage, il n’aura sans doute jamais l’occasion de dessiner le paysage, bah… ce n’était pas ce qui manquait sur cette île, il avait la mer… La mer c’est un beau sujet, jamais la même chaque jour… Un peu répétitif quand les jours se ressemblent mais magnifique vraiment, puis la vue des falaises… ah oui il s’était beaucoup amusé à faire ça. Il relève la tête pour observer son client alors qu’il revient vers lui, un bel homme… Bof, sa beauté était du travaillé, que du travaillé, rien de naturel, juste du superficiel… Mais le monde est ainsi fait qu’y peut-on ? Et puis la drogue… Il avait eu le temps de se trouver des fournisseurs c’est bien, et pas trop mauvais il n’avait pas encore eu de problèmes, la classe franchement… Bon il n’en abusait pas il a besoin d’avoir l’esprit clair avec ses clients mais quand il reste seul la nuit après tout il faut bien se faire plaisir. Il sourit de nouveau, bah qu’il se fiche de ses sourire, il ne va pas tirer la gueule non plus et puis il ne sait pas ce que c’est. Il se relève bon se déshabiller, c’est dans la mesure du possible ça, tout à fait.

Bon enlever ses vêtements, oh il n’avait rien dessous, enfin si il avait son corps, mais c’est bien tout, il n’a pas d’arme, rien… D’ailleurs il a une sainte horreur des armes à feu, ce n’est pas de la peur c’est… C’est une terreur panique, faut jamais lui mettre une arme à feu en face de lui sinon il se bloque complètement pour ressembler à une statue, même son cœur s’arrête, ce qui peut être relativement dangereux d’ailleurs. Heureusement il n’en croisait pas tous les jours, il n’en avait plus croisé depuis… Depuis cinq ans et demi presque et ce n’était pas un mal d’ailleurs. Bon se déshabiller oui, oui enlever sa chemise blanche vu qu’il a déjà retiré sa veste, son pantalon noir, l’a déjà enlevé ses chaussettes. Il porte juste un boxer noir, il n’aime pas le blanc pour les boxer il trouve ça moche, enfin sur lui ça fait laid franchement, et le noir ça moule tout aussi bien hinhin. Bah faut pas être gêné il a tout vu dans sa vie puis lui-même est plutôt bien fait, pas trop grand, pas trop petit, la taille idéal xD Et hop il enlève le boxer aussi ben quoi il lui a demandé de se déshabiller c’est ce qu’il fait et lui il est pas pudique, vaut mieux pas cela dit. Et hop il pose tout par terre, pas en tas, un truc semi plié, il est soigneux mais pas maniaque lui, entre les deux réajuster légèrement ses cheveux qui retombent sur ses épaules et un plus bas dans le dos et hop il se rassoit à coté du lit en regardant son client, il est content, il a vu qu’il ne cachait rien ? Il a un beau corps son client, ça lui donnerait envie de le toucher. Lui n’est pas moche non plus bouh pas un poil, enfin si les cheveux xD Fin mais on voit bien sa petite musculature qui fait mal quand il le faut, un corps travaillé pour ça aussi… Un corps qui se vend, il le faut bien. Mais c’est bien, les petites cicatrices qu’il pouvait avoir avant avait disparu quand il était parti du club où il bossait, bon des fois y’avait des clients pas tendre alors il en avait des petites traces mais là franchement ça allait… Il s’est rassis à coté de lui, relativement près parce que voila il n’allait pas s’asseoir à l’autre bout du lit non plus, mh il hésite un peu sur quoi jouer, toujours délicat les premières fois, alors il joue la prudence pour pas faire d’erreur…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ixion Aitô
Sans emploi
avatar

Messages : 819

Feuille de personnage
Âge du Personnage:
Petit ami:
Autre : :

MessageSujet: Re: Hôtel 4 étoiles : Une suite pour un homme et un prostitué [TERMINE]   Jeu 9 Juil - 9:57

Bah dans le fond on a tous des traumatismes non ? Certaines plus ou moins grave mais on pense soit qu'il y a pire soit on pense qu'a soit et on en fait tout un drame. Bref il y a mille et une façon d'agir a ce qui nous arrive et pour Ixion, il agissait avec réflexion et placidité. Rien ne l'atteignait. Certes parfois en se regardant dans le miroir il portait une main a son cou et se souvenait de la force de son beau père ce jour là et puis...et puis ce souvenir durait que quelques secondes avant d'être relégué au fin fond de sa mémoire. Il a plein de tiroir en vrai dans son esprit ou sont cachés chacun de ses secrets. Oui pour vivre il fait comme ça il imbrique ses souvenirs dans des tiroirs qu'il ferme a clé. Parfois il les rouvre et toute la douleur jailli en lui alors il les referme bien vite. Le tiroir des mensonges, des gens perdus, de son beau père... il y en a tellement. On sait tous que la vie n'est pas simple après tout, il ne souriait pas spécialement mais avait il l'air malheureux pour autant ? Il n'avait pas de raison de sourire puisqu'après tout il était toujours seul. Mais pas se soir il avait un peu de compagnie...oh une compagnie pas là de pleine volonté, juste là parce qu'on la payait sinon...oui sinon pas sur qu'elle serait venu mais pourquoi penser a des choses désagréable.

Peut être que Ienzo n'aurait jamais du quitter cet endroit ou il était bien. Ou peut être en retrouverait il un...qui sait ? Ixion avait connu le luxe offert par ses parents, puis ... et puis il avait connu un autre genre de luxe, être entouré de gens sur qui on pouvait compter. De vrai personne aux naturel pas guidée par l'argent...ou peut être que si mais il ne leur avait jamais dit qui il était. C'était le plus beau des luxes finalement de ne pas être seul. Et maintenant il se créait son propre luxe. Il essayait de se faire sa vie tant bien que mal, de continuer a avancer, a travers des regards derrière un objectif ou bien en se laissant emporter par sa guitare. Oui sa guitare l'aidait a combler sa solitude, il était bien avec. Il était...ans un autre monde, juste laisser s'envoler les notes, parfois sa voix avec...et puis si il entrouvrait un tiroir en chantant peut être bien que dans sa chanson oon pouvait ressentir beaucoup d'émotion. Mais c'est ce qui fait la différence entre une chanson chanter platement...juste mais platement comme recopier et les chansons chanter avec émotions avec... avec ce truc en plus qui fait vibrer la corde sensible ou pas. C'est comme ça quand a des chansons qui nous font pleurer parfois...ou qui nous rendent joyeux a voir.

« En effet ça paraît étrange... »

Choisir cette voie de son plein gré...était ce seulement réellement possible. N'avait il donc aucun rêve ? Aucun autre projet... Bien sur il en faut des prostitués mais... mais de plein gré. Comme ses mots sonnent étrangement a son oreille. Bon c'est difficile de faire sa contre sa propre volonté mais souvent c'est parce qu'on a pas d'autre choix ou qu'on ne veut pas voir les autres choix plus exactement. Pourtant...Hoshi avait finit par en sortir de cette voix, finir psychologue dans un lycée, trouver quelqu'un... C'était bien pour lui remarque parce qu'après la mort de Kaname on aurait jamais cru qu'il finirait par retomber amoureux. Ixion pouvait regretter que ce ne fut pas lui... il n'était pas son âme soeur comme il n'avait pas été l'âme soeur de Hao...en fait il n'était l'âme soeur de personne. C'est la vie après tout certain ont la chance d'avoir Cupidon a leur coté. Il était fait pour être seul c'est tout. C'est triste ou pas, il ne s'en plaignait pas. Il était pas malheureux, il avait même été assez heureux avec ses amants. Bien qu'en y réfléchissant c'est l'époque ou il s'est mis a boire...en parlant de boire se soir il ne serait pas bourré.

Le regarde enlever ses vêtements...en effet y a rien...pas d'arme cacher. Quoi qu'avec les trucs miniatures qu'on peut inventer aujourd'hui et diabolique...Mais on va dire que Ixion est rassuré. Quel magnifique corps. Il ne peut s'empêcher de l'admirer tout en se cachant a moitié sous les draps. Bien proportionné... mieux que le sien il est tout simplement parfait. La perfection existe t'elle ? Pas sur mais au moins ce pauvre garçon a t'il ça... un beau corps... beau corps qu'il vend. Il trouve ça triste mine de rien. Et lui il va en profiter..depuis quand a t'il une telle conscience ? La première fois qu'il a payé Hao il ne réfléchissait pas autant franchement... Voir pas du tout et là c'est comme si c'était insupportable ce qu'il faisait. Oh mon dieu il enlève même le boxer...laisse son regard sur son entrejambe. Pas mal...mais le sien reste légèrement plus imposant TT . Il veut bien être bien fournis comme Ienzo...mis pas trop ça fait disproportionné surtout sur un corps fin comme le sien quoi. Oh mon dieu mais depuis quand n'a t'il pas vu un homme nu... il va rougir, enfin non Ixion ne rougit jamais mais bon.

« Tu fais tout ? »

Regarde Ienzo venir a côté de lui la gorge nouée. Bon et maintenant ils font quoi. Garder le drap bien devant lui pour cacher tout ça. Vraiment beau ce corps, il a envie de le toucher...ah mais c'est mal vraiment. Glisse un doigt sur son épaule doucement forçant son regard a se détacher dde cette entrejambe, c'est incorrect franchement. Ah mettre le drap sur eux deux bien ça.. bonne idée. Comme ça on voit plus que le visage et le haut du corps. C'est pas évident pour Ixion, il est mal a l'aise...trop longtemps... C'est pas de très bonne condition...ou peut être que si puisqu'il est pour ainsi dire le maitre. C'est lui qui décide de tout cette nuit. Caresse son bras du bout des doigts, vient effleurer son torse. Il a la peau douce...c'est agréable. Se rapproche un peu plus de lui pour laisser son souffle effleurer ses lèvres. Le regarde doucement et sourit légèrement laissant une main venir caresser sa joue, effleurer ses lèvres du bout des doigts... Il est suspendu a son regard. Faut pas aller trop vite... oui c'est ça faire les choses a son rythme c'est bien ça... très bien.

« Attend deux minutes... »

Se redresse pour retirer ses lentilles. Le joueur dit que si il l'avait déjà fait c'est pas grave j'ai la flemme de relire le topic. Donc bon il les enlève pour les mettre dans une boite sur sa table de chevet et revient tout contre Ienzo en souriant. L'avantage c'est que se simple geste lui a fait prendre conscience de ce qu'il désirait faire se soir... enfin cette nuit plus exactement. Pour le lendemain a l'aube et bien.... il verrait. Mais c'est bien de savoir c'est moins gênant, plus a l'aise aussi. Il se met contre lui et l'enlace doucement plongeant son regard dans le sien. La classe d'avoir un aussi bel homme dans son lit. C'est juste parce qu'il lepaye sinon ça n'arriverait pas mais bon. De une il s'est promis d'arrêter de penser a ça et de simplement profiter du moment sinon il va avoir une migraine; De deux et bien...oui Ienzo est un prostitué que tu as ramassé par hasard et ça n'y changera rien c'est pour une nuit alors j'en reviens au petit un profiter xD.

« Je ne suis pas prêt pour faire quoi que se soit mais.... j'aimerais beaucoup dormir contre toi... juste ça. »

Mais oui il est puceau et pas prêt... Enfin non mais pas prêt c'est tout. Faut faire au feeling quand il dépassera son viol. Embrasse son épaule légèrement et se cale contre lui pour se blottir. Cette nuit on évite les cauchemars vu qu'il a pas bu pour dormir... Il est apaisant le jeune homme quand même qui est contre lui. Oui une présence c'est toujours apaisant en général non ? Enfin il ne sait pas ça fait un moment qu'il en a pas eu la nuit mais c'est agréable de sentir de nouveau la chaleur d'un corps contre le sien. Oui dormir...d'un sommeil pas mauvais. Oh un sommeil léger comme toujours si le petit bouge il le sentira. Le moindre bruit ou mouvement le réveille toujours comme si il ne dormait que d'un oeil ou d'une oreille bref qu'importe... il se laisse aller dans un doux sommeil en se serrant contre lui tel un enfant.. oui des deux c'est peut être bien lui le petit en fait plutôt que l'inverse xD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ienzo Evan
Prostitué
avatar

Messages : 518
Localisation : Flâne au bord des rues...
Emploi/loisirs : Moi, je suis là pour vous ♥
Uke or Seme ? : ~

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 20 ans
Petit ami:
Autre : :

MessageSujet: Re: Hôtel 4 étoiles : Une suite pour un homme et un prostitué [TERMINE]   Ven 10 Juil - 21:21

Paraître étrange… Il s’en doutait un peu, c’est rare les gens qui comprennent. La prostitution au final c’est tellement plus compliqué que ce que ça en à l’aire, ça peut être pour de multiples raisons, pas seulement pour le besoin d’argent. Il connaissait des gens qui faisaient a parce qu’ils aimaient ça tout simplement, il en avait connu – en avait fait parti à une lointaine, très lointaine époque – de ceux à qui ont avait obligé ce genre de traitements… D’autre comme lui faisait ça de leur plein gré oui, pas forcement parce qu’il aime mais que ça ne les dérange pas… Et qu’au final c’est devenu aussi banal que n’importe quoi d’autre, comme boire son café le matin ou prendre sa douche. D’autre faisaient ça par besoin, il en avait connu qui se prostituait pour combler des manques ou masquer des douleurs psychologique en la faisant passer par celle du corps. Ca, c’était peut-être une des pires formes de prostitution… Parce qu’elle était souvent inconsciente et qu’on niait tout ce que pouvait dire les gens. Oui la pire… Malheureusement il avait fallu que l’homme dont il était tombé amoureux fasse parti de ce groupe. Ce n’était pas facile tous les jours pour lui, ce n’était pas rare de le revoir dans des états à la limite… à la limite du tolérable, quelques mauvais souvenirs. Il était passé par là aussi, la douleur, de long mois parce qu’il avait évolué ainsi t qu’au final il y avait aussi trouvé son compte. Mais c’était fini tout ça. Bien sûr il avait essayé de résonner mais… Tant qu’on refuse de l’accepter on ne peut rien y faire alors il s’était contenté de veiller sur lui. Lui il ne faisait pas parti de ce groupe non il l sait. Du moins il pense le savoir… Non ! Il refuse que ça soit le cas, ce n’est pas le cas… Il n’a pas de douleur à faire passer par celle physique… si ? Non... Il a des problèmes certes mais… Il refuse d’y penser. Refuser d’y penser, toujours.

Des rêves… Il n’a pas de rêves non plus, non rien de particulier, il a réussi à avoir son bac, c’était l’objectif qu’il s’était fixé, le seul, il est déjà content d’être encore vivant pour l’avoir atteint. Il faut dire qu’il n’y croyait pas vraiment, il avait vingt ans… Comme il se sentait vieux parfois, il avait un regard sur la vie un peu différent, ça lui arrivait, mais c’était ses conditions particulières qui faisaient ça, il n’y peut rien il a déjà frôlé la mort plusieurs fois… Au final il aurait peut-être du y rester. Oh il n’est pas malheureux et il compte bien se battre pour continuer à vivre il ne faut pas croire qu’il est dépressif mais au final, rien ne le rattache vraiment à cette planète, tous les gens auxquels il tient finisse par disparaître ou le laisser tomber… Il n’est pas malheureux de sa vie, mais il n’en est pas extrêmement heureux même si lui sourit tout le temps, c’est la différence entre eux. Sourire parce qu’il en a besoin pour son travail, mais aussi sourire pour s voiler la face à lui-même, se dire que tout va bien et que demain il sera encore là un nouveau jour, un jour de plus, juste un… Il ne sait pas jusqu’à quand ça durera mais autant profiter du temps qui lui reste. Comme si un immense chronomètre faisait un compte à rebours funeste au dessus de sa tête et qu’il n’attendait qu’une chose, qu’il arrive à zéro. En attendant… Il vivote au gré de ses envies, mais cet état d’esprit d’attente lui a sans doute occupé toute possibilité d’avoir des rêves sur le long depuis sa plus tendre enfance. Mais il ne se plaint pas de sa santé… Ca arrive, tout simplement. Mais revenons à cette chambre il n’a aucune raison de penser à tut ça pour le moment, il a l’air en mauvaise santé franchement ? Comment pourrait-on deviner que dans ce corps qui est pourtant loin de la perfection se cache cette maladie qui le ronge et le pourrit jusqu’à l’os ?


« Absolument tout… Du café au bar un matin ou de l’accompagnement pour une sortie à la nuit intime… »


Mais oui il est entièrement ambivalent. Lui fait un de ses plus beaux sourire tout en essayant de se montrer rassurant il n'a pas l’air décidé, comme s’il hésitait… Une première fois avec un prostitué ? Il n’a pas l’impression pourtant c’est étrange… Enfin ça ne le regarde pas, i lui dit pas tout, tout non plus, pas dès la première parce que s’il lui dit qu’il accepte qu’on le drogue ou qu’il peut faire absolument tout ce qu’il veut de lui tant qu’il en ressort vivant et en état de marché ça va lui faire peur… Non la prochaine fois peut-être mais jamais les premières fois, sauf pour les personnes qui demandent explicitement mais sinon dans les détails il évite, ça fait un peu hard il est plus dans son club de prostitution quoi. Il le laisse caresser son corps sans bouger et vient glisser une main le long de son bras, la remontant jusqu’à son épaule, puis son cou, sa joue… Juste une légère caresse, un effleurement doux, ça fait longtemps qu’il a plus eu un client qui ne savait pas ce qu’il voulait ou qui était tout simplement un peu timide même s’il ne sait que ça ne veut pas forcement dire grand-chose. Il soutient son regard d’un air qui se veut rassurant lui aussi, il n’est pas mignon comme ça, vraiment ? Mais oui il est là pour son bien il ne faut pas hésiter à lui demander tout ce qui lui passe par l’esprit il est à lui le temps qu’il le voudra bien. Le laisse s’écarter en penchant un peu sa tête sur le coté ah le monsieur il a des lentilles c’est bon à savoir ça, il les enlève tout de suite, ça ne va pas le déranger ? Peut-être que ‘est juste pour la couleur des yeux ou que ce n’est pas très important… Lui sourit de nouveau en observant ses yeux ah ils sont plus clair en effet… Mais il a de jolis yeux malgré tout. Passe les bras autour de lui de manière tendre, s’allongeant dans le lit en le gardant contre lui, caressant sa peau du bout des doigts, il a une belle peau aussi… Ca fit du bien de tomber sur des clients qui prennent soin d’eux de temps en temps, c’est agréable.

« Je comprend, c’est bien de ne pas se forcer… Je resterai avec toi cette nuit. »

Vient glisser une main dans ses cheveux doucement wah… il s’attendait vraiment pas à ce genre de chose en attendant le casino, il s’attendait même plus à l’inverse, et c’est ce qu’il recherchait mai au final ce n’est pas plus mal… pas plus mal du tout. Mais il le trouve mignon, et gentil avec lui… Bizarre d’avoir quelqu’un dans ses bras comme ça c’est rare… Vrai qu’il ne dort pas souvent avec ses clients la dernière ça remontait à… loin quand il était en France. Il caresse son cors, ses cheveux un peu distraitement, le temps de trouver le sommeil… Pas facile, ça lui fait remonter des choses à l’esprit… Des choses plaisantent et déplaisants à la fois qui tournent un peu dans sa tête. Mais il finit par s’endormir au bout d’une petite heure et demie, d’un sommeil entre léger et profond… Il ne bouge pas, juste un sommeil sans rêve ou du moins sans cauchemars ce soir ce n’est pas plus mal, en garant ce corps qui lui tient chaud contre lui. Et puis c’est quand les premiers rayons du soleil perceront à travers la fenêtre qu’il finira par ouvrir les yeux, doucement, d’un air encore un peu fatigué, dans cet état entre le sommeil et la semi-conscience, reprendre vie sous le soleil qui se lève, ces quelques minutes d’égarement avant que son sourire mécanique ne retrouve le chemin de son visage sans qu’il ne s’en rende compte. Un vague petite "bonjour" en français qui s’échappe de ses lèvres alors qu’il se rend compte qu’il n’est pas seul et qu’il se rappelle de son client de la nuit passée, oui le matin juste quand il se réveille faut pas lui en demandait trop il peut pas parler japonais tout de suite c’est un peu dure quand il arrive déjà pas à faire des phrases entière en français, beuh il aurait peut-être mieux fait de pas parler en faite il doit avoir l’air ridicule TT

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ixion Aitô
Sans emploi
avatar

Messages : 819

Feuille de personnage
Âge du Personnage:
Petit ami:
Autre : :

MessageSujet: Re: Hôtel 4 étoiles : Une suite pour un homme et un prostitué [TERMINE]   Mer 15 Juil - 13:56

Ienzo était adorable vraiment, mais il n’allait pas payer quelqu’un pour boire un café avec lui. C’était pitoyable a croire qu’il était incapable de trouver de lui même quelqu’un… Un ami.. Peuh un ami c’était quoi ça ? Quelqu’un qui finissait par vous abandonner a la fin ? Si il avait eu des amis, Hoshi…Shin peut être un peu moins, Hao…peut être un peu plus. Ou peut être pas.. c’était tous des prostitués. Pourquoi il finit par se retrouver avec des prostitués, lui le milliardaire est il donc si incapable que ça de nouer de vrai relation avec quelqu’un. Pourtant avec Hao a son sens c’était une vrai relation. Bouh il va être triste si il se met a penser a tout ça le passé...quand il y avait plein de monde autour de lui et qu’il vivait a peu près normalement. De toute façon il a jamais pleuré, c’était finis c’était comme ça, même de son viol il en pleurerait pas… il pleure jamais c’est un homme un vrai même si dès fois il a des coups au cœur. Même si dès fois il souffre beaucoup…il ne le montre jamais, c’est l’homme qui s’en va tout seul sur les chemins, besoin de rien, besoin de personne il vit sa propre vie comme bon lui semble, égal a lui même. Peut être qu’il se voile la face…peut être qui sait ?

Son seul rêve a Ixion c’est de finir sa vie tranquillement. Waah super rêve non. Ben en même temps il préfère mourir de vieillesse que d’une balle dans le dos. Logique non ? Faut lui laisser le temps de s’habituer a sa mort, il est pas prêt psychologiquement, non pas qu’il adore la vie mais si il ne l’aimait pas si se serait tué de lui même vous voyez ? Or il n’a aucun désir de se tuer il est pas dépressif… ou si il l’est ce n’est pas une dépressif suicidaire. Mais oui il existe différente catégorie de dépressif , les dépressifs drogué, les dépressif euuh non mais j’en sais rien mais bref. Il ne l’est pas de toute façon on va pas s’appesantir la dessus. C’est ça la vie y a des hauts et des bas il suffit de savoir apprécier les hauts, les bons moment tout ça… a partir de là on peut être satisfait de… de vivre au moins un peu. Genre quand il joue avec sa guitare il est heureux. Ou quand il es balade dans la campagne et qu’il n’y a personne avec des paysages magnifique. Il est pas un adepte de la ville et du shopping et toutes ses choses superficielles, non la beauté de la nature...tellement mieux que les créations de l’homme, voir l’homme lui même.

Il a une santé de fer le cher Ixion. L’opposé de Ienzo. Joli petit homme qui fait les trottoirs… ce n’est pas de chance mais de bon médecin et des médicaments ça aide non ? Après c’est une question de chance ou de malchance. Caresse son épaule doucement en souriant c’est fou comme la compagnie de quelqu’un peut vous faire songer a un million de petite chose. L’avantage du dernier étage de l’hôtel il entend pas les passants dans la rue ni les voitures…enfin en écoutant bien si mais sinon ça va…ça ne l’empêche pas de dormir alors que les gens passeraient juste devant sa fenêtre ça l’énerverait profondément. L’aime pas entendre les gens, il aime pas les gens tout court et pourquoi il va pas vivre en ermite d’abord einh ? Ah je vous le demande moi qu’est ce qu’il fout dans cet hôtel… Il prend des vacances pardis xD. Enfin non il est venu sans réfléchir, il fait toujours tout sans réfléchir suivant ses envies son instinct. Comme ce type là...dans son lit c’est a cause de son instinct. Bon au final il ne lui sert pas a grand chose a part avoir quelqu’un entre ses draps et contre lui pour la nuit…ça fait de la chaleur mine de rien.

Il le sent s’endormir contre lui, quand quelqu’un s’endort il a toujours le corps qui s’affaisse un peu, la respiration plus lente…c’est léger mais en écoutant bien on s’en rend compte. Bref dormir oui.. il se réveille tôt, l’a bien dormi étonnant vraiment. Regarde...l’homme a côté de lui. Ah oui c’est vrai…Le regarde longuement jusqu'à son réveil étudiant le moindre de ses traits. Beau…en apparence. Ah il se réveille. Sourit un peu amusé en l’entend parler français et glisse une main dans ses cheveux doucement. Le petit déjeuner arrive tous les matins a 7h30, c’est Ixion qui l’a voulu et ce matin ne fera pas exception.

« Bonjour bel Ange… bien dormi ? »

Il lui parle en français avant de se pencher pour déposer un baiser sur son front et se redresser dans le lit, garder le drap jusqu'à sa taille parce que il est en boxer dessous quoi. Il va pas trop le brusquer a son réveil même si lui est débordant d’énergie. D’ailleurs sa peau est naturel, il est un produit naturel il prend pas soin de lui il fait le minimum se laver quoi mais il met pas tout un tas de bidule de crème pour la peau et autres… ça lui est pas utile en même temps. S’étire avec grâce et regarde vers la fenêtre enfin la baie vitrée la vue. Il aime bien le matin voir ça, pour ça qu’il ferme jamais les stores, on voit le jour se lever, la ville…tout c’est beau quoi. Se retourne vers lui et sourit. Oh d'ailleurs il a dit bel Ange pour le taquiner plus qu'autre chose je tiens a le préciser..


« Le petit déjeuner devrait arriver dans une demi heure…tu veux prendre une douche avant ? »


Ou continuer a se réveiller tranquillement entre ses draps. Il continue de parler en français je précise. Il doit y avoir des serviettes propre et tout ce qu’il faut dans la salle de bain d’ailleurs. Lui il aime bien traîner un peu au lit par contre passé 8h il sera dehors pour aller marcher ou autre, peut être aller faire de la photo…il verra l’après midi c’est la guitare xD


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ienzo Evan
Prostitué
avatar

Messages : 518
Localisation : Flâne au bord des rues...
Emploi/loisirs : Moi, je suis là pour vous ♥
Uke or Seme ? : ~

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 20 ans
Petit ami:
Autre : :

MessageSujet: Re: Hôtel 4 étoiles : Une suite pour un homme et un prostitué [TERMINE]   Mer 15 Juil - 17:13

C’est bien d’avoir une bonne santé. Et ce n’est pas toujours l’affaire de médecin et de médicament qui vous sauve la mise, il y a plein de contre-exemple. Par exemple un cancer… On peut être en bonne santé toute sa vie et puis dépassé les cinquante ans, si on arrive jusque là bien sûr, on se retrouve avec ça sur le dos, malgré notre bonne santé des cinquante années passés. Et certains cancer, les médecins n’y peuvent rien, les médicaments non plus. Un autre exemple plus proche de la situation du petit français et qui le préoccupe, enfin le préoccupait tous les jours : le sida. Pareil, pas de médicament efficace, on ne fait que retarder l’inéluctable, se faire souffrir un peu plus jusqu’au jour où on finit par mourir pitoyablement dans d’horrible souffrance. Ce n’est pas une question de médecin… On est résistant ou on ne l’est, après il y a aussi les maladies génétiques, et ça on se retrouve souvent comme un con à ne rien avoir demandé et se retrouver avec ça… Ienzo était bien placé pour le savoir, c’était ce qu’il avait, une de ces maladies rares où il doit y avoir moins de vingt cas dans le monde et qu’on ne peut pas soigner… Bah ça le tuera un jour, il le sait très bien, et alors ? Maintenant il est vivant et c’est tout ce qui compte alors pourquoi se prendre la tête, ça ne lavait pas empêché de passer de bons moments durant sa vie, avec Lawrence quand il était jeune, avec son Frédérick un peu plus vieux et avec… le dernier homme de sa liste noire qu’il avait fréquenté un an avant de partir au Japon. Oui c’était que des bons moments tout ça, au milieu de mauvais parfois certes mais dans le fond quand il y repensait… Ca le rendait nostalgique de ces époques toutes différentes les unes des autres. Oui de bons moments malgré sa maladie qui, des fois, l’avait fait frôler le monde des ténèbres d’un peu trop près de nombreuses fois… Toujours il en ressortait un peu différent, normal, me direz-vous. Pas encore de bons souvenirs au Japon, trop récent, il ne connaissait encore personne, plus ou moins… Pas encore de choses marquantes, ça viendrait avec le temps sans aucun doute.

Il dort d’un sommeil ans rêve, paisible, sans bouger… Il se dépense tellement durant ses nuits et ses journées que c’est souvent comme ça, il suffit d’attendre que le sommeil ne le prenne et il plongeait profondément dans les bras de cette charmante et accueillante Morphée. Des sommeils reposant parfois quelques images qui revenaient parfois mais pas cette nuit, juste sa respiration calme, son visage qui a perdu son sourire peut-être oui… Ce seul et petit moment de la journée où il peut enfin, ou plutôt que son corps le force enfin à abandonner son masque pour simplement retrouver… son naturel, ce visage d’apparence adulte mais gardant malgré tout quand on prend le temps d’observer encore quelques traits enfantins et jeunes, peut-être un peu triste aussi il ne sait pas… Il ne sait pas à quoi il ressemble quand il dort, comme tout le monde, d’ailleurs sauf se filmer mais ce n’est pas vraiment dans ses activités favorites. On lui disait il y a des années qu’il avait un visage d’ange quand il dormait paisiblement, il a toujours répondu en riant avec son éternel sourire que ce n’était qu’une illusion et que la Lumière pouvait dissimuler bien d’autre choses beaucoup plus sombre. Chaque lumière à sa part d’obscurité… Il n’y a pas l’un sans l’autre et l’autre sans l’un la vie est ainsi faite. Il a aussi la sienne. Comme tout le monde il vit avec… Mais il est bien il ne se plaint pas de sa vie, jamais même dans les périodes comme celle-ci où la vie se fait vraiment difficile et que le maigre confort qu’il peut s’offrir ne tient plus qu’à un fil, ce maigre fil de son apparence et de son sourire. L’histoire du serpent qui se mord la queue. Le jour où il arrêtera de sourire, il arrêtera de vivre.

Il se réveille… Il a quelqu’un à coté de lui, son client… Il a dormi avec un client, les pièces se remettent en place secondes après secondes au fur et à mesure que se recompose son visage, son magnifique sourire de matin pas réveillé mais bien là… Tiens on lui parle. Son sourire qui s’élargit légèrement ah encore un… Ah mais un léger tilt dans son cerveau, il parle français… Dieu bénisse les hommes qui parlent français à son réveil dans ce pays, ça lui évite les migraines dès le début de la journée, ce qui est plutôt en règle général, assez désagréable il fau bien l’avouer… Surtout que généralement il durait toute la journée, ce qui l’énervait au plus haut et qui en rajoutait encore plus. Il sourit et retient un bâillement en s’étirant sous les couvertures à la manière d’un chat se réveillant d’une sieste au soleil, il a bien dormi oui… très bien faut qu’il dorme plus souvent chez ses clients, il a un lit qui vaut mille fois le canapé dans lequel il est installé chez lui… Comment ne pas bien dormir ? Je vous le demande. Il regarde Ixion, la chambre quelques instants… La soirée se sera quand même terminée de manière… plus que surprenante mais il est content malgré tout même si avec tout ça, ça ne va pas lui rapporter gros alala, il aura passé une nuit reposante on va dire que c’est bon pour sa santé justement, ne pas être trop fatigué pour éviter de chopper la crève. Il referme les yeux quelques minutes alors qu’Ixion parle de nouveau et les rouvre pour le regarder, encore allongé sur le dos, le drap au niveau de ses hanches, laissant juste voir le haut de son corps. Il réfléchit quelques instants… Ah faut qu’il prenne une douche son maquillage doit être catastrophique TT Se redresse pour s’asseoir en s’étirant de nouveau, des fois on entend un ou deux os craquer légèrement. Ca fait longtemps qu’il n’a pas fait d’étirement tiens, lui qui en faisant tous les jours à une époque il se relâche il va s’y remettre, à ça et au sport autre que le sport de chambre. Comme s’il n’était pas assez maigre comme ça… Enfin bon. Il est super actif on n’y peut rien c’est comme ça.


« J’aimerais bien pouvoir prendre une douche si ça ne te déranges pas, oui, c’est gentil… »

Pour finir de se réveiller aussi il a assez comaté pour ce matin. D’ailleurs machinalement il a continué de parler en français aussi, mais quel lent d’esprit pas capable de se remettre à parler japonais alala… Des fois il a le cerveau lent il ne faut pas lui en vouloir, mais il n’est pas franchement mignon quand il est comme ça le matin ? Moi je veux le même en nounours dans mon lit tous les matins il me donne envie de lui faire des câlins et plein de bisous avec sa petite bouille toute mignonne. Il bouge de nouveau pour s’asseoir sur le lit, les draps toujours sur ses genoux pour observer dehors à son tour à travers la baie-vitrée. Waah… C’est vrai que c’est beau d’ici… Il cherche son sac des yeux, ça lui donne envie de dessiner, qu’est-ce qu’i la de la chance son client franchement. Enfin il rêve il pourra jamais venir ici pour dessiner le paysage comme ça… Tant pis il escaladera l’hôtel un matin où il n’aura pas eu de clients hinhin. Puis Ixion va le retrouver sur le toit de l’hôtel et va se poser des questions enfin bref on s’en fiche il ne fera pas ça tout de suite mais vrai qu’il a une super belle vue… Il observe presque avec des étoiles dans les yeux et admiration cette baie-vitrée où se déroule le lever d’un jour qui sera sans aucun doute identique aux autres. Et puis ses yeux se détachent de ce spectacle qui pourrait presque le faire baver, il est très à l’écoute de la nature et de ce qu’elle peut vous offrir même s’il st pas photographe ben… Ben il aime ce genre de choses quand même. Mai son a dit douche… Il finit par se relever, abandonnant la couverture… Ah oui il est nu c’est vrai il avait presque oublié. Ah il s’en fiche il n’est pas pudique il a dit, chercher ses vêtements des yeux, posés prêt du lit… Yop là les reprendre sous le bras… sauf si… Il repose son regard sur Ixion, accessoirement son client. Il le regarde quelques instants… Il fait quoi alors il prend sa douche et il s’en va ? Bon il aura passé la nuit ici c’était sympa… Ouais bah si il sent que ça va se terminer comme ça. Oh ce n’est pas un mal loin de là… Il repose son regard sur la baie-vitrée un moment, un autre jour qui commence… Combien de temps aura-t-il encore l’occasion de penser ainsi ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ixion Aitô
Sans emploi
avatar

Messages : 819

Feuille de personnage
Âge du Personnage:
Petit ami:
Autre : :

MessageSujet: Re: Hôtel 4 étoiles : Une suite pour un homme et un prostitué [TERMINE]   Mer 22 Juil - 14:38

Oui il est trop mignon a se réveiller le matin et notre cher Ixion en profite bien a l'observer tout ce qu'il peut, il prendrait presque une photo mais ça serait pas discret du tout et un peu raté du coup donc bon... Très mignon oui il aurait presque envie de lui faire des bisous et tout mais.... mais non une espèce de pudeur qui l'en empêche. Vrai que la vue est magnifique peut être que c'est a cause d'elle qu'il reste sur l'île et ne songe pas a son départ. Il ferme jamais les stores parce que se réveiller avec une telle vue c'est vraiment le pied il l'avoue. Lui ça le dérangerait pas que Ienzo revienne ici pour dessiner, ça fait pas de bruit de dessiner de toute façon, et puis il est pas désagréable a Ixion pour l'instant. Lui sourit et regarde avec lui la vue. Ouais regarder le soleil se lever, le jour devenir de plus en plus lumineux, ciel bleu veut dir mer bleue, c'est magnifique comme sur les cartes postales... En fait de photo il pourrait en faire des cares postales...Mais bon. Non il a tous ses albums sur une étagère dans le salon, il en avait pris quelques une a l'époque... a l'époque ou il a vécu au Japon, le tout premier album mais il ne les ouvre jamais ses albums, il range dedans comme on range les choses dans un tiroir pour les oublier.

« Non ça ne me dérange pas... tu peux prendre tout ce dont tu as besoin et quelque chose te manque ou que tu ne trouves pas tu n'auras qu'a m'appeler. »

Mais non son maquillage ça va...il est juste moins nickel que la veille sans doute. Grimace un peu en entendant les os craquer. Argh oui il est nu comme un vers. Regarde vers le membre de son gigolo.. on peut dire ça ? Bouh horrible expression. Aussi bien foutu que la veille ça n'a pas changé durant la nuit. Et lui sera toujours aussi monstrueux tiens... Oui bon c'est la vie. Le regarde de nouveau en se mordillant la lèvre. Se lève pour sauter dans son pantalon, oui oui il saute dedans. Nn mais vu que c'est bien plié et tout c'était facile de le prendre et l'enfiler rapidement. Il est pudique il pouvait pas venir près de Ienzo sans remettre un pantalon, non c'était pas pensable. Il aime pas exiber cette partie du corps autant son torse il s'en fout il le trouve pas trop mal fait... Ben oui ça arrive quand même d'aimer certain truc chez sois même et genre ben oui il aime son torse . Imberbe lui il aime ça, pour une fois que la nature lui donne un truc qu'il aime bien tiens . Mais bon un torse c'est pas l'essentiel du corps hélas... Enfin après on a beau dire qu'il faut voir la beauté intérieur... mouais... la beauté intérieur il est pas convaincu de la sienne non plus mais bon...

« La vue te plait alors ? ... Je te rassure tu vas encore pouvoir en profiter. Mais file sous la douche... a moins que tu ne veuilles que je te prête des vêtements propre ... »


Genre le client qui prête des vêtements au prostitué je kiffe franchement. Il a peur de rien genre ne pas revoir ses vêtements. Bah en fait ça serait crétin de lui voler ses vêtements parce que bon ils sont sur une île, a moins de fuir a des kilomètres mais juste pour des vêtements çaa serait débile alors il le retrouverait facilement. Mais bon il s'en fiche si ses vêtements lui revenait pas il en a plein de toute manière alors il en fera pas un drame. Lui sort au moins un boxer propre c'est le minimum. Oui lui et l'hygiène ça fait un, si il veut pas d'un pantalon et t-shirt propre passe encore mais il peut accepter son boxer. Après une douche c'est mieux quand même non ? Lui sourit doucement et vient près de lui, c'est un truc simple noir unis...passe partout. Pose sa tête contre la sienne et l'embrasse doucement sur la joue. Il a la peau vraiment douce. Vraiment.... et ça fini prostitué un homme si magnifique c'est dommage tiens.. ou pas mais lui trouve ça dommage.

« Tiens prend au moins ça je te le donne.... et ne me fais pas trop attendre. »

Lui sourit un peu amusé et le laisse aller prendre sa douche. Lui il se changera après la sienne qui sera euh après le départ de Ienzo. Bah oui c'était pas concevable qu'ils la prennent ensemble pensez vous. Il aurait fallu se montrer nu et non.. non c'était pas possible. Reste torse nu, ah il entend le service arriver, ouvre la porte et prend le plateau de déjeuner sous l'oeil surpris de la femme de service. On l'entend a des kilomètres il y peut rien lui sourit et la remercie lui refermant la porte au nez avant d'aller ouvrir la baie vitrée tenant le plateau d'une main pour aller le poser sur une table 4 personnes en se serrant bien maximum mais pour deux c'est très bien, mettre les deux chaises face a la vue, y a des plantes vertes sur le balcon. En fait c'est plus qu'un balcon mais une mini terrasse le truc avec transat aussi et tout... et y a plein de place. Ienzo le rejoindra c'est pas un crétin ou il a pas trop l'air du moins. S'asseoit sur une chaise, il fait bon, peut être un t-shirt ça serait pas mal... ah comme ça fait étrange d'avoir de la compagnie pour le petit déjeuner. Se serre un verre de jus d'orange en l'attendant tout en admirant pour la millième fois la vue...C'est bien l'avantage de se lever tôt il fait pas trop chaud et la ville s'éveille aussi, des gens qui vont au boulot tout ça... bon les oiseaux... ben si y en a vu qu'il est au dernier étage, c'est les oiseaux qui dorment dans des nids sous les toits qu'on entend... qu'est ce qu'il aime cet endroit.
Ah il entend la porte de la salle de bain, tourne la tête vers la chambre en souriant et lui fait signe de le rejoindre.


« Elle était bonne alors ? Vas y assis toi et prend ce que tu veux... tu manges quoi le matin ? »

Il a du café il boit pas de thé le matin mais sinon il en fait monter c'est pas grave, han croissant français parce qu'il kiffe et désolé si il a des gouts de luxe il a les moyens de se payer le petit déjeuner de son choix, des céréals au chocolat et puis des espèces de blinis aussi parce que en Russie c'est ça qu'il mangeait le matin et c'est pas mauvais franchement. Le petit déjeuner c'est le repas le plus important de la journée et il est pas spécialement gourmand mais au petit déjeuner si un peu, il a aussi divers petit gateaux dans un panier au chocolat, au beurre... du fais maisons.. enfin ou hotel mais c'est pas mauvais franchement. Enfin lui il se régale toujours même si il en laisse les trois quart a chaque fois y a trop de choix xD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ienzo Evan
Prostitué
avatar

Messages : 518
Localisation : Flâne au bord des rues...
Emploi/loisirs : Moi, je suis là pour vous ♥
Uke or Seme ? : ~

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 20 ans
Petit ami:
Autre : :

MessageSujet: Re: Hôtel 4 étoiles : Une suite pour un homme et un prostitué [TERMINE]   Jeu 23 Juil - 13:07

Oui non prendre une photo ça serait pas du tout, mais alors pas du tout discret surtout qu’il n’aime pas les photos alors il tirerait un peu la gueule je vous l’avoue, dès qu’il sait qu’on le prend en photo il a plus du tout l’air naturel, c’est pitoyable. Même s’il est mignon et pas très bien réveillé faut éviter de lui foutre un appareil photo sous les yeux dès le matin, c’est exactement ce qu’il faut pour le mettre de mauvaise humeur, pire que de se lever du pied gauche, on n’a pas idée d’agresser les gens dès le réveil franchement. Mais oui mais oui sa douche il ne faut pas qu’il oublie ça serait dommage et ça lui fera du bien… Heureusement dans son sac il a toujours deux ou trois affaires de maquillage, l’avantage de toujours avoir un sac sur lui, bon c’est pas la valise non plus mais il fait ce qu’il peut sinon il trimballerait son matos de dessin et sa trousse à maquillage, pas terrible pour attirer les clients, je vous jure. C’est dommage pour ses photos, c’est fait pour être regardé, ou avec de vieux amis à se souvenir du bon vieux temps, ou même tout seul devant une tasse de thé et des biscuits… Beuh ça fait vieillot tout ça en le disant comme ça, il n’est pas prêt d’être vieux pourtant alala… Et pas pressé d’être vieux non plus il est très bien dans ses vingt ans et il a bien envie d’y rester je vous l’avoue, mais on ne contrôle pas le temps, sinon il serait revenu à l’âge de ses dix-sept ou dix-huit ans, la plus belle époque de sa vie… A moins qu’il ne soit revenu encore plus loin à l’époque où sa mère était encore en vie et pas trop malade, à l’époque où il croyait encore en l’espèce humaine et où il arrivait à faire confiance aux gens de toutes son âme, avant qu’il ne tombe dans la prostitution, le vol et le mensonge. Bien triste vie… Il pourrait faire un roman de sa vie, ça en ferait pleurer plus d’un sûrement.

« Je te remercie… Je trouverais ne te déranges pas. »

Il est gentil de lui prêter sa salle de bain vraiment. Se relève et attrape ses affaires d’une main, oui il se relève en étant nu il y peut rien il n’est pas pudique je l’ai dit, Ixion peut le mater autant qu’il veut cela dit il a connu bien pire et il n’est plus vraiment à ça près. Ah mais qu’est-ce qu’il fait ? Le regarde commencer à se rhabiller et aller fouiller dans son armoire pour en ressortir un boxer, ouais bah euh oui… Il aurait survécu avec le sien pendant le temps où il serait encore restait là mas c’est gentil vraiment. Lui offre un de ses plus beaux sourires en attrapant le boxer, très charmante personne décidément il se retrouve un peu surpris là, c’est pas souvent que les gens vous proposent des trucs comme ça ou vous donne des vêtements pour vous changer, mais euh réagit un peu Ienzo tu vas passer pour un idiot complètement la, en plus du coup il a zappé la phrase précédente oui il adore la vue, il sait pas trop comment il doit interpréter le reste mais il aime bien la vue… Ca veut dire qu’il va revenir ici plus tard ? Ca voudrait dire qu’il s’est fait un client régulier c’est cool mais en même temps il y croit pas trop dès la première rencontre surtout qu’il a fait que dormir quasiment, ce n’est pas terrible… Ou alors ça veut juste dire qu’il ne va pas le virer après sa douche, ce qui parait déjà plus probable en fait mais bon… Comme on le dit qui vivra verra pour l’instant sa douche et pas le faire trop attendre, il a enregistré.

« Je euh… Merci… Je n’en ai pas pour longtemps… »

Il va pas lui bouffer toute son eau quoi mais hop filer dans la salle de bain pour allumer la douche que je vais passer parce que rien de très intéressant en fin de compte, il ne met même pas deux minutes, se rhabiller… Ses bien ses vêtement son pas trop humides de la veille, passer son maquillage rapidement, il en a pas pour longtemps, puis remettre la salle de bain en ordre, la serviette dans le panier de linge sale tout vérifier une dernière fois et le voila sorti, si ça c’est pas merveilleux franchement, il aura pas mis plus de cinq minutes, c’est la méga classe. Ah tiens Ixion est allé sur la terrasse… Mais oui il n’est pas bête il le rejoint, enfin il s’arrête juste au niveau de la porte entre les deux, faut qu’il est la permission de rentrer quoi sinon c’es malpoli. Il reste à observer la vue en attendant, magnifique oui… Vraiment y’a pas à dire avec la mer et tout… Ah mais tient il l’a entendu c’est cool, lui sourit et vient s’asseoir sur le siège de libre à ses coté, regardant le plateau han des croissants u_u Il est tombé sur un fan de la France ou quoi franchement, encore un peu et il pourrait se croire chez lui… Bon il ne mangeait pas des croissant tous les jours chez lui non plus en faite je vous avoue mais bon, ça le fait sourire, il trouve ça amusant.


« Très bonne je te remercie, ça fait du bien… Mh je mange pas grand-chose, des céréales généralement… »

Et un peu de thé et de café, et du jus d’orange oui, oui tout à fait il combine les trois lui il fait comme ça, ça lui donne le plein de vitamines pour la journée au moins. Puis les céréales… Ben ça dépendait de ce qu’il trouvait des fois il s’offrait des trucs mieux quand il avait les moyens mais généralement c’était les premiers trucs au rabais qu’il pouvait trouver au supermarché du coin, pas un festin je vous le dis, il mange pas mal pour temps mais il fait parti de la catégorie de ces gens qui mange beaucoup sans prendre un seul kilo et qui vous fait râler toutes les femmes qui trouvent ça injuste xD Il y peut rien il a pas demandait ça, il s’est toujours demandé si ça avait un lien avec sa maladie mais avait jamais demandé à ses médecins… Il ne s’en plaignait pas cela dit, il avait juste le corps qu’il fallait pour son métier, pas anorexique, quoi que certains pouvaient le penser, et pas obèse… Il s’aimait bien, enfin plus ou moins bien, disons que les autres aimaient son corps pour lui voila. Pioche un peu dans le plateau en se servant un peu de café et de jus d’orange avec u croissant non mais ça fait trop longtemps qu’il a pas mangé de croissant, limite il en baverait xD Non je plaisante il garde ses manières quand même mais il se retrouve de nouveau avec des yeux de gosses à qui on donne un nouveau jouet pour qu’il s’amuse avec c’est génial. Bon mais c’est que c’est très bon tout ça, en mangeant il ne peut pas s’empêcher de regarder la vue dehors bouh il a laissé son sac à l’intérieur… Non mais vraiment dommage qu’il soit avec un client, dire qu’il pourra jamais dessiner d’ici c’est du gâchis franchement et qu’il ne va pas s’amuser à entrer par effraction, quoi qu’il pourrait le faire mais bon il évite maintenant…

« C’est délicieux… Ca faisait longtemps que je n’avais pas gouté à un petit déjeuner aux airs français… »

Enfin français à cause des croissants ses trucs russes là il ne sait pas trop ce que c’est il en avait encore jamais vu cela dit il a gouté et c’est franchement pas mauvais… Mais oui, oui il a gouté de tout c’est quelqu’un de bien il ne voulait pas le vexer, tout à fait y’a des gens qui se vexent pour pas grand-chose il l’avait appris à ses dépend et ce n’est pas forcement très cool… Enfin bon il fait les choses bien comme il faut et tout, et hop on finit son café par la même occasion en observant le ciel, l’air un peu rêveur, c’est que parler de la France, ça le rend toujours un peu nostalgique il n’y peut rien, tellement de souvenirs là-bas, de personnes disparues…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ixion Aitô
Sans emploi
avatar

Messages : 819

Feuille de personnage
Âge du Personnage:
Petit ami:
Autre : :

MessageSujet: Re: Hôtel 4 étoiles : Une suite pour un homme et un prostitué [TERMINE]   Sam 25 Juil - 22:12

Qui sait un jour il prendra une photo de Ienzo sur le vif ? Une ballade, une rencontre du hasard, de près de loin... Les temps vont et viennent comme les gens. En fait il a plus vraiment envie de prendre des photos, courte passion qui n'aura pas durée...Seule la guitare perdure depuis les années...ah sa chère, très chere guitare qu'il emmène partout...partout nuit et jour et il ne s'en séparera jamais, trop de vécu en elle, trop d'émotion c'est plus une simple guitare elle a vu la vie d'Ixion défiler, elle l'a suivit dans ses voyages, a frémit selon les émotions du jour ou plutôt vibré...c'est devenu un vrai compagnon. Ami fidèle qui ne l'abandonnera ni ne le trahira... plus qu'un objet, plus qu'un instrument de musique. La vie dure pour tout les deux, ensemble....ils finiront ensemble. C'est ça , il pourra pas finir moine puisqu'il a quelqu'un quel soulagement... oui oui c'est une personne sa guitare vous venez de trouver. Mais bref pour une fois il a une autre compagnie que sa guitare chérie qui est tout aussi particulière. Ni un ami, ni un employé, ni un commerçant, ni...rien....oui en fait c'est juste un prostitué...et qui est là depuis un moment puisqu'il est resté toute la nuit.

Il a rien de gentil c'est naturel pour lui... dans sa nature d'être gentil avec les gens...du moins ceux qui ne lui ont rien fait. Ienzo se montre très agréable avec lui, il critique pas ni rien....même si c'est parce qu'il veut être payé ben faut bien vivre après tout.... alors c'est normal qu'il se montre gentil. Et puis prêter sa salle de bain ne lui coûte rien. Après tout le jeune homme a passé la nuit là il a sûrement besoin d'une douche, ça fait partie des besoins de l'homme.. Quoi que il en existe certain qui n'éprouve pas le besoin de se laver, mais une bonne hygiène de vie c'est pas mal...Et puis si il décide que Ienzo reste avec lui pour la journée faut bien...qu'il le laisse se laver le matin non ? Enfin lui il aime prendre sa douche le matin plus que le soir...après si il a eu une dure journée oui la douche le soir c'est pas mal... ou plutôt le bain ça détend plus. Douche froide ou tiède le matin pour bien se réveiller et se revitaliser y a rien de mieux. Puis pour le boxer...bah c'est le vêtement le plus essentiel sur le corps non ? Et il en a plein franchement c'est pas ce qui coûte non plus... En fait même la chambre de l'hotel ne lui coute rien donc bon...


Et puis c'est pas son eau il pouvait prendre son temps...enfin pas trop il a dit de pas le faire attendre xD. Il a été vite en effet, Ixion n'avait pas vraiment commencé le petit déjeuner...ils le prendront vraiment ensemble c'est plus sympa. Le regarde manger en souriant. Y a des céréals, y a du jus d'orange et...pas de thé désolé. Mais bref c'est bien que le petit soit pas trop difficile et trouve son bonheur. Petit déjeuner cher ? Non pas du tout c'est rien non plus, rien du tout et puis il a du mal avec les petits déjeuner japonais... allez hop un beignet. Bref il mange bien le matin, il boit et tout, s'essuyer la bouche avec une petite serviette et tout en admirant soit le charmant Ienzo, soit la vue.... Sympa comme petit déjeuner il aime bien... Devrait se payer plus souvent des jeunes hommes. Ouais enfin non quand meme pas... mais une fois là comme ça c'était pas une si mauvaise idée. Rit un peu...un petit déjeuner aux airs français.. Oui sur que ça doit lui rappeler la France.

« C'est bien si tu trouves ton bonheur...mais ça là tu vois c'est un blinis c'est du petit déjeuner Russe...y a que les croissants de français... j'aime bien mélanger les cultures ça donne la perfection d'un repas..... La France te manque ? »

Lui montre le blinis tout en parlant. C'est un pays sympa. Se lève et s'étire s'approchant de la rambarde pour observer la vue. Magnifque il le dira jamais assez. Se retourne vers Ienzo et le regarde un long moment. Bien que faire maintenant ? Il aimerait bien le faire rester toute la journée....mais bon. Il a des choses de prévues... Vient près de lui et passe une main dans ses cheveux si magnifique. Glisse ses lèvres sur son front doucement et prend son bras pour arriver a prendre sa main. Lui fait poser sa main sur son propre torse avec douceur. Bah oui il était resté torse nu.... ne lache pas sa main. Le contact de...une main contre sa peau...une main étrangère. Se mordille légèrement la lèvre.


« Tu as des mains douces.... c'est agréable. »

Lache sa main et lui sourit. Passe sa main sur sa joue doucement et dépose un léger baiser sur ses lèvres. Lèvres douces aussi... agréable... Mais il ne va pas abuser de lui. Se redresse en souriant. Il est... partagé entre divers sentiment. L'envie de le toucher et de l'embrasser....peut être que Ienzo le touche également et en même temps.... il ne sait pas... envie et pas envie comme si il ne le méritait pas. Oui il vaut mieux laisser ce petit être comme ça... il a sûrement bien assez de client comme ça... Il en est un bien sur mais... il veut pas ressembler a la plupart des hommes de cette planète.


« Excuse moi.... ce fut une très bonne nuit et un agréable petit déjeuner.... peut être nous reverrons nous ? »


Hausse vaguement les épaules en souriant. On ne sait jamais. Rentre a l'intérieur de la suite et va chercher son portefeuille pour sortir une liasse de billet... aucune idée du prix.. Bah il va généreusement le remercier. Revient près de Ieno et lui tend les billets. Il a même pas compter. Pouh pas la peine, puis il a surement plus que ce qu'il faut alors Ienzo est pas obligé de vérifier... Juste prendre et se casser en fait.... En toute logique du moins c'est ce qu'il devrait faire.

« Ne dites rien ... je vous raccompagne pas ? »

Va ouvrir la porte de la chambre pour qu'il sorte. Et pas de on rend l'argent le joueur prévoir la futur action de Ienzo parce qu'il veut en finir là.. Donc inutile de discuter avec Ixion il est buté. Oui buté mais gentil. Et puis qui sait ce que prédis l'avenir ? Faut profiter des bonnes choses au bon moment... Il vient d'avoir pas mal d'argent pour une nuit sans sexe et alors ? IL a fait plaisir au pauvre homme quand même et c'est ce qui compte.... Très plaisir d'avoir de la compagnie pour Ixion il mérite cet argent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ienzo Evan
Prostitué
avatar

Messages : 518
Localisation : Flâne au bord des rues...
Emploi/loisirs : Moi, je suis là pour vous ♥
Uke or Seme ? : ~

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 20 ans
Petit ami:
Autre : :

MessageSujet: Re: Hôtel 4 étoiles : Une suite pour un homme et un prostitué [TERMINE]   Sam 25 Juil - 23:23

Mais si c’était un client tout à fait charmant et gentil, enfin c’est sûr que comparé à ceux qui vous attache au lit pour vous en faire voir de toute les couleurs pendant toute la nuit avant de limite vous jeter dehors en oubliant presque de vous payer… Y’a pas à dire ça fait un sacré changement. Puis il a le droit au petit déjeuner et tout… C’est peut-être rien pour lui mais franchement pour Ienzo, ce pauvre petit prostitué au bord de la faillite professionnel, c’est vraiment beaucoup… Il lui est reconnaissant vraiment, il lui aura offert une nuit de repos, une douche, un petit déjeuner… il veut des clients comme ça toute les nuits franchement… quoi que ça rapporte pas gros, mais on moins ça vous préserve votre santé… Oui C’était une nuit agréable, une coupure sympa… Puis si le petit déjeuner lui rappelle la France même si y’a que les croissante de français ce n’est pas grave, on ne trouve pas de croissants dans les boulangeries japonaises, y’a pas de viennoiseries d’ailleurs au Japon… Bien dommage il devrait ouvrir un commerce plutôt que de se prostituer, ça se vendrait bien, comment ne pas aimer ça ? Franchement c’était inhumain… Mais oui il ferait fortune dans les croissants les pains au chocolat ! Non mais faire fortune ne l’intéresse pas en fait et les croissants il aime bien en manger mais il ne saurait pas les faire… Ah tout son rêve de gloire qui s’envole comme un château de carte, tant pis ce n’est pas très grave, ce n’était pas un rêve important.

« Russe… C’est la première fois que j’en mange mais je dois avouer que c’est plutôt bon… Au moins ça fait un repas original… » Reste un temps de réflexions à sa question avant de sourire un peu distraitement. « Parfois oui, je ne peux pas le nier… C’est mon pays natal et j’y suis attaché… »

Oui attaché… Pas forcement parce que c’est son pays natal mais simplement parce qu’il avait fait sa vie là-bas… Une vie pas toujours facile certes mais ses souvenirs, ses amis… étaient tous quelque part là-bas. Enfin normalement, pour la plupart… il n’a pas beaucoup d’amis qui s’amusent à voyager, pas beaucoup d’amis qui en ont les moyens en fait. Le regarde se lever… Ca le dérangerait pas de rester la journée après tout il fait le service de jour… Et puis il lui a bien dit qu’li faisait absolument tout mais s’il a des choses à faire il peut comprendre qu’il st de trop. Le regarde faire sans cesser de sourire, il n’est pas le seul à avoir la peau douce, lui aussi tiens. Bouge légèrement ses doigts sur son torse en observant son visage, quelqu’un d’étrange oui… Il se demande bien à quoi il peut penser, là, maintenant… Enfin il n’aura pas l’audace de demander même si c’est vrai que d’un coté ça l’intrigue.

« Tu as une peau délicate aussi… »

Sourit un peu plus en le laissant venir effleurer ses lèvres sans vraiment chercher plus de lui-même, jamais chercher plus de lui-même il a dit, la règle d’or des premiers rendez-vous, jamais brusquer, toujours attendre… Après on anticipe mais d’abord on observe et on prend note… Pour éventuellement les prochains rendez-vous. Il a une grande conscience professionnelle quand même, il faut l’admirer xD Enfin ça fait bien dix ans qu’il est dans le métier à force on finit par s’y faire. Oui c’est un client… un client particulier déjà il n’a pas besoin de se rendre encore plus particulier, il va le marquer pour un temps c’est vrai. Puis après… Bah il s’en souviendra toujours dans un coin de son esprit, en fait en y réfléchissant il se souvient d’à peu près tout ses rendez-vous plus ou moins bien… A part ceux où il était drogués ou saoul, mais là il a une bonne excuse. Enfin bonne… bref il e comprend. Se relève en entendant sa prochaine fois sans cesser de sourire, ah ben tiens… il finissait là-dessus finalement.

« Ne t’excuse pas… Peut-être un jour oui, l’avenir nous le dira. »

Ou plutôt Ixion le dira, Il pense pas trop aux rencontres au hasard… En même temps c’est plutôt rare qu’un de ses client le croise quand il ne fait pas ses heures de travail parce qu’il est plutôt dans des coins tranquille et de toute façon on ne venait pas lui adresser la parole même si on le croisait… Eh oui les prostitués ne sont pas tous une bonne réputation pour les gens… Mais lui il s’en fichait après tout ça lui permettait de dessiner en paix. Ixion avait sa guitare, Ienzo avait ses dessins… Chacun son compagnon. Le suit à l’intérieur et prend les billets… Mon dieu il doit avoir une tête surprise mais il est fou de lui donner autant qu’est-ce qu’il lui prend ? Les garde un moment avant qu’Ixion ne reparle à nouveau, ne rien dire… bon… Bon… Non mais il n’aime pas ça sincèrement ça le gêne c’est… trois, non quatre fois au-dessus de ce qu’il devrait prendre, il n’a pas compté mais suffit de voir la taille, il avait rien fait à part dormir ce n’était pas charitable… Finit par lui faire un magnifique sourire en s’inclinant devant lui, laissant tomber ses cheveux le long de ses épaules.

« Ne te déranges pas, je retrouverais la sortie… Merci de ton hospitalité. »

Et oui principe de politesse tout ça tout ça. Lui fait un dernier sourire et un au revoir avant de sortir de la chambre, allez chercher l’ascendeur hop redescendre… Oui mais dans l’ascenseur il a sorti une petite pochette de son sac, il en revient toujours du coup des billets… Mais il n’a rien dit cela dit… Il s’arrête à la réception avec son enveloppe qu’il a fermé et demander au réceptionniste de porter ça dans la chambre numéro tant au plus vite, en fait maintenant… Il a rien dit mais ça ne l’empêche pas d’écrire et de lui rendre la partie en trop quand même… Oui, oui tout à fait il a laissé les billets dans l’enveloppe avec un mot qui disait :

« Merci pour le supplément mais je suis quelqu’un d’honnête, on ne sait jamais ce que la vie nous réserve, tu pourrais en avoir besoin. Je te souhaite une bonne journée, et peut-être à une autre fois. »

Et hop regarde le gars partir, il s’est appliqué à écrire en Japonais, c’est que des fois il a du mal avec cette écriture mais là ça allez, c’était simple. Bon le coup de l’argent c’est peut-être ridicule quand on connait la situation d’Ixion mais lui il ne la connait pas alors bon il agit comme avec tout le monde. Vrai les coups durs… Parfois il suffit d’un rien pour vous sortir de la… parfois 10 yens ça suffit, donc bon il st honnête il prend que sa part, mais sa part d’une bonne intention vraiment, il ne veut pas le vexer ou quoi que ce soit… Il st juste lui-même c’est tout. Bref… Prend le chemin de chez lui après cette nuit des plus étrange.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hôtel 4 étoiles : Une suite pour un homme et un prostitué [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hôtel 4 étoiles : Une suite pour un homme et un prostitué [TERMINE]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pas de suite pour Spirit of the Sun
» Un cavalier pour le bal ( suite pour Lana, Opal et Angel)
» Une suite pour le documentaire « Pourquoi pas Haïti? » 10 Janvier à RDI
» Cours pour Kento et Tenson
» collant pour hommes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Hotaru :: La ville :: Le Centre ville :: Les hôtels-
Sauter vers: