AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Zack Hide [ T e r m i n é ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Zack Hide [ T  e r m i n é ] Empty
MessageSujet: Zack Hide [ T e r m i n é ]   Zack Hide [ T  e r m i n é ] Icon_minitimeDim 1 Aoû - 17:31

    I. Carte d'identité du Personnage


    Nom : Hide

    Prénom : Zack

    Âge : 17 ans

    Nationalité : Anglaise

    Sexe : Masculin

    Sexualité : Bisexuel

    Taille : 1m80

    Poids : 70kg

    Année d'étude : Seconde année


    II. Portrait du Personnage


    Description Physique : Zack à un physique relativement commun, comme beaucoup de monde sans doute. Il se démarque peu de par le fait qu’il n’arbore rien d’inhabituel. Sa carrure solide se trouve être finement musclée, n’enlevant rien à sa hâte et à sa souplesse pour le moins surprenante. Ses bras sont puissants, mais pas de là à être exagérément musclés et il ne ressemble en rien à un ballon bodybuildé. Et pour cause, son corps est parfaitement proportionné. Enfin…si tant est que la perfection existe, ce qui n’est pas le cas. Je dirais donc qu’il est plutôt bien proportionné, ce qui suffira largement. Sa carrure n’est pas si imposante que cela finalement, mais cela ne veux pas dire que vous pouvez vous permettre de sous estimer sa force. Je dois dire que sa technique est aussi très au point.

    Son visage est quelque peu androgyne bien qu’il garde malgré tout un air majoritairement masculin. A vrai dire, il ressemble un peu à une poupée de porcelaine version Ken…je sais que cette comparaison n’a rien de poétique, mais c’est pourtant la vérité étant donnée que l’on y dénote très peu de défaut. Ses cheveux, quant à eux, sont constamment « coiffé » de gel. Mis-long, autant vous dire qu’il lui en faut une bonne quantité pour structuré sa coiffure, laissant une mèche se balancer devant ses yeux. A vrai dire, sa coupe de cheveux suffit à elle seule à le discréditer devant les gradés, mais encore une fois, il ne vaut mieux pas se fier à son apparence. Son regard quant à lui, est d’un bleu profond, et il n’est pas difficile de s’y perdre comme on le ferait en profondeurs abyssales. Il sait d’ailleurs très bien se servir de ces regards pour faire passer ses idées sans même avoir à ouvrir la bouche. Concernant les détails, une cicatrise en forme de croix se dessine finement sur sa mâchoire du côté gauche de son visage.

    Concernant sa tenue vestimentaire, elle n’est pas forcément très compliquée, mais cela dit assez peu courante. Il porte des rangers en permanence, avec ou sans sangles à boucles métalliques. Divers pantalons, restant dans les tons sombres. Quant aux hauts, il porte un peu de tout, des chemises aux t-shirts en passant par les pulls et les sweat. Mais il choisit toujours méticuleusement ses fringues. Pour autant, il ne passe pas des journées à choisir ses tenues...

    Description Psychologique :
    Calme & serein…oui, ce serait sans doute les deux premiers mots que je devrais prononcer le concernant. Zack n’est pas d’un naturel agressif et il en faut beaucoup pour l’énerver. Son sang froid est exemplaire, et ce, en toute circonstance. Evidemment, il n’a rien d’un sur homme et il lui arrive de s’énerver, mais cela reste rare et en général, cela ne dure pas bien longtemps. Malgré tout, ses sautes d’humeur restent violentes et il vaut mieux ne pas se tenir sur son chemin lorsqu’il a décidé que vous n’avez rien à y faire. Un peu tête brûlé, il n’est pas toujours très réfléchit et à tendance à foncer un peu tête baisser pour voir ce qu’il se passe. Non, il n’est pas suicidaire, et même s’il risque très souvent sa vie pour des balivernes, il y tien malgré tout. Le fait est qu’il ne se rend compte du danger qu’une fois celui ci passé…pas très logique.

    Loin d’être rancunier, il est même un peu naïf de temps à autre et l’on à vite fait de le prendre pour un imbécile et un incapable. Hors, ce jugement précipité pourrait très bien vous coûter la vie si vous baissez votre garde...evidemment, j'exagère, il ne ferait vraisemblablement pas de mal à une mouche. Mais il faut tout de même se méfier. Une raison de plus pour vouloir lui faire la peau: Il est extrêmement maladroit à ses heures perdues. Ce qui le déconcerte au plus haut point. Mais croyez moi, il ne se laisse pas attraper si facilement et il vous faudra de l’endurance pour parvenir à mettre la main dessus.

    Vous avez dans l’intention de le torturer ? Si vous voulez, mais ne vous attendez pas à des plaintes et à des supplications. S’il doit garder un secret, c’est dans la tombe qu’il l’emportera, et même si c’est pour votre plaisir personnel, je suis dans le regret de vous dire qu’il ne vous suppliera jamais de l’épargner.

    Plutôt du genre sociable, il se montre très jovial avec beaucoup de monde, mais cela ne veux pas dire qu’il place toute sa confiance en chaque être rencontré…même s’il s’attache facilement, à son grand dam. Une fois qu’il s’est réellement attaché à quelqu’un, vous pouvez être sûr qu’il ne vous fera pas la gueule pour un rien à la manière d’un gamin de 5 ans et qu’il se montrera loyal envers vous. Quitte à s’en prendre plein la gueule…

    Ce qu'aime et déteste votre personnages : Zack n'est pas quelqu'un de compliqué. Il aime beaucoup de choses, et tout particulièrement trainer la nuit, regarder les étoiles et profiter de la sérénité du moment et du silence. Très jovial, la compagnie des autres ne le gêne pas, mais il lui arrivera de vouloir s'isoler. Il voue un profond dégout envers son tuteur qui ne cherche qu'une chose: en faire sa marionnette. Seulement, il n'est pas une poupée gonflable...d'autant plus qu'il ignore sa bisexualité.

    Autre Particularités : La cicatrice sur la joue de Zack est du à une altércation qu'il à eu dès son arrivé à l'orphelinat avec un enfant dont les parents avaient combattu au côté de ceux de Zack. Le gamin avait reconnu le nom du fils de ces soldat et l'avait accusé du fait que ses parents étaient responsable de la mort des sien parce qu'ils avaient voulu quitter la zone de combat et que les parents du gamin les en avaient empéché. Baissant leur garde pour sauver la mise de Eath et Syn, ils s'étaient alors fait tué. Zack n'avait pas voulu y croire. Et puis un jour, le gosse, mal intentionné, avait volé la gourmette du père de Zack et ils s'étaient violemment battu...sauf que le môme avait un cutter...et pas Zack


    III. Histoire de votre Personnage


    Votre histoire en 15 lignes minimum : histoire de Zack commence il y à 17 ans. Je vous laisse donc deviner son âge. Né dans un petit village au sud de Bristol, en Angleterre, il est issu d’une famille de classe moyenne. Evidemment, cela implique le fait que parfois, les fins de mois étaient difficiles, mais ils s’en sortaient toujours. Zack est ce que l’on appel un enfant unique, ce qui signifie qu’il n’a ni frère ni sœur [on sait ce que veux dire « enfant unique » ! Abrège !]. Il a donc grandit seul avec ses parents. [ en toute logique ]. Mais cela ne le perturbait pas réellement étant donné qu’il se faisait beaucoup d’amis partout où il passait. Evidemment…ce n’étaient pas tous des amis fidèles, mais il était plutôt apprécié dans son quartier et dans les environs.

    Ses parents était tout les deux soldats, et s’étaient engagés très jeune dans l’armée, c’est pourquoi Zack les suivit très rapidement. Evidemment, il était trop jeune pour se faire enrôler, mais étant donné qu’il n’avait plus de famille, ses grands parents étant décédés et ses deux parents étant eux aussi enfants uniques, il partait en mission avec eux, logeant dans des campement de fortune ça et là, avec les enfants des autres soldats qui n’avaient pas eu d’autre choix que de les emmener avec eu. Décemment, ils n’étaient pas sur la ligne de front, mais dans des zones reculées et sécurisé, et les infirmière s’occupait très bien d’eux. C’est là que Zack rencontra ses premiers vrais amis, avec qui il noua de liens très forts. Chaques soirs, ses parents rentraient au camps, mais il leur arrivait de passer des semaines sans revenir, lorsque la mission était trop loin, ou vraiment longue. Zack se souvient parfaitement de ces attentes dans l’angoisse avec certains de ses amis dont les parents se trouvaient dans la même division que les sien

    Et puis…un beau jour, alors qu’il attendait un retour de patrouille depuis 2 semaines, les parents sont revenus. Evidemment, certain n’avaient pas d’enfants au camp, les aillant laissé à la maison ou chez les grands-parents. D’autre était simplement célibataire et avait donné leur avenir à l’armée. Ce jour là, il y avait eu une embuscade lors du retour des troupes, et certains avaient été tués. Zack avait couru, comme à chaque fois, en direction des troupes pour retrouver ses parents, mais il ne les vis pas parmis les autres, alors que tous ses camarades se jetaient dans les bras de leur famille, soulagé.[/color]

    « Les brancardiers arrivent ! »

    Avait-il soudain entendu. Un soldat l’avait crié avec un espoir perçant dans sa voix ô combien triste et sombre. Zack s’était retourné, espérant voir ses parents…même blessé, cela pouvait être une petite blessure de rien du tout, une égratignure, ou même une jambe ou un bras cassé. Il s’en fichait lui, tant qu’il pouvait les voir en vie. Pensée terriblement egoïste digne d’un gamin de 13 ans…Un premier brancard passa, soutenant une jeune élite blessée à la tête, elle lui adressa un sourire désolée. Il la connaissait bien. Myndi…elle s’appelait. Elle s’était enrôlée dans l’armée dès sa majorité pour fuir son père qui la battait et sa mère alcoolique. Ici, beaucoup de monde avait une histoire compliqué. Elle allait s’en sortir…sa blessure n’était pas très profonde, c’est pourquoi il ne compris pas très bien la signification de ce sourire. Mais très vite, il compris. Le deuxième brancard était recouvert d’un voile blanc, un de ces fichu linceul qui masque une vérité certaine. Mais le bras qui en pendant lui indiqua rapidement l’identité de cadavre, car une gourmette d’argent brillait à son poignet : « Eath Hide »…son père.

    Zack se figea alors que ses cris ne parvenaient pas à sortir de sa gorge. Le troisième et dernier brancard qui suivit portait sa mère. Il n’avait pas fermé les yeux de tout le voyage malgré la douleur qui la persécutait, elle voulait revoir son fils. Elle s’était donc interdit de perdre connaissance. Elle savait déjà pour son mari, il était mort pour la protéger. Mais en la voyant, Zack compris sans mal qu’elle ne passerai pas la nuit. Il attrapa sa main ensanglanté, celle qu’elle lui avait tendu dans un dernier effort.


    « Zack… »

    Avait-elle murmuré d’une voix faiblarde, quasiment chuchoté, de tel sorte que le jeune homme ne pu que lire son prénom sur les lèvres de sa mère. L’agitation qui régnait au camp couvrait la voix meurtrie de la jeune femme. Zack suivit le « convoi » jusqu’à l’infirmerie de fortune qui avait été mise en place d’urgence pour accueillir les blessé. Il fût autorisé à rester avec sa mère, un infirmier passa à côté de lui, et, posant une main sur l’épaule du jeune garçon, il lui avait annonçé d’un air désolé :

    « Nous ne pouvons plus rien faire pour elle… »

    Lui, qui s’était interdit de pleurer lorsque sa mère avait esquissé son dernier sourire, pour lui. Finit par laisser éclater ses larmes et sa colère, il se leva en furie, se jettant sur l’infirmier, il parvint à le faire basculer et tomba à genou sur le ventre de ce derneir.

    « Plus rien faire ? Parce que vous avez déjà fait quelque chose pour eux !! »

    Avait-il hurlé sans retenu, ameutant la moitié du camp sous la tente noire à l’interieur de laquelle la chaleur était plus qu’étouffante.

    « Vous les avez envoyé à la mort ! Des brancards qui reviennent à pied ! Vous avez des camions ! servez vous en, si vous vous étiez dépéché on aurait pu la sauver !! »

    Avait il poursuivit alors que ses larmes glissait sur son visage durcit par la colère. Le général de la division était venu le chercher, le tirant de force vers lui, il avait été emmené jusqu’aux dortoirs pour qu’il se calme…ici, c’était presque tous les jours pareil. Il fallait s’y faire, plein d’enfants de son âge, et même plus jeunes avaient été dans ce cas là. Il le savait, mais s’était toujours dit que ça ne pouvait pas lui arriver. Evidemment, pour un enfant de son âge, les parents sont toujours les plus forts, ils semblent invincibles…immortels, jusq’au jour ou la réalité les rattrape au galop et leur ouvre brutalement les yeux. C’est ce qu’on apelle plus communément : la vie. Et ça, Zack venait de s’en rendre compte. Il fût évacué dans la journée, et envoyé dans un orphelinat militaire. Dans l’hélicoptère du retour, un soldat l’avait rattrapé et lui avait mis dans la main la seul chose qui restait de sa famille….la gourmette de son père. Il l’avait serré dans son petit poing alors que l’hélicoptère décollait. Il avait tout perdu le même jour, ses parents, sa famille, ses amis.

    Il grandit alors dans un orphelinat où il retrouva une certaine stabilité. Il était plutôt solide pour son âge et parvint à encaissé le coup. Il n’était pas du genre à se plaindre, et bien heureusement étant donné que dans cet orphelinat…ils étaient tous la pour la même chose : famille décimé par l’armée. Mais Zack était bien conscient que ce lieu n’était qu’une sorte de lieu consacré au lavage de cerveau des enfants de militaire pour les enrôler dans l’armée, et il ne se laissa pas prendre au piège; dès qu'il eu été siffisament fort pour cela, il traça sa route avant de s'arrêter dans un vieux pub à l'aube de ses 17 ans. Il rejoignit alors une espèce de clan en échange de rémunération. Il n'avait pas trop le choix...c'était ça, ou mourir de faim. Sauf qu'il semblerais que ce dit clan était en réalité un mouvement de révolte dressé contre le pouvoir. Et Zack se fit avoir par la musique...Et le chapitre recommençait...

    ♫ Ca continue encore et encore... ♪
    ♪ C'est que le début...d'accord, d'accord ♫

    Oui, il n'eu d'autre choix que de faire preuve d'une violence inouïe pour sauver sa vie dans les rues d'une ville qu'il conaissait à peine. Jouant de sa naïveté, il fût embraqué dans les pires trafics. et un jour, la police le retrouva, il n'était pas majeur, ce qu'il avait commi retomba alors sur le dos de l'orphelinat qui ne l'avait pas fait recherché lorsqu'il avait disparu. Et au grand bonheur de Zack, l'établissement ferma ses portes, et les enfants qui s'y trouvaient allèrent en famille d'accueil. Zack lui, fût envoyé dans cette école avec son tuteur: Shade. Qui avait la facheuse habitude de vouloir abuser de lui...sans avoir jamais réussit à l'attraper. Il à été placé à l'internat mais passe ses week end chez son tuteur...


    IV. Derrière le clavier


    Comment avez-vous connu le forum ? Via un top site

    Quel sera votre présence sur 10 ? De demain jusq'au 10 Août...sans doute 0/10. Mais après, 10/10 Wink

    Si vous avez des remarques ou des réflexions à faire sur le forum : Euh...non xD

    Le codé présent dans le règlement :[Code ok by Josh]
Revenir en haut Aller en bas
Joshua Elias
Elève de troisième année
Joshua Elias

Messages : 558
Emploi/loisirs : Etudiant
Uke or Seme ? : Hein ? De Quoi ?

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 18 ans
Petit ami:
Autre : :

Zack Hide [ T  e r m i n é ] Empty
MessageSujet: Re: Zack Hide [ T e r m i n é ]   Zack Hide [ T  e r m i n é ] Icon_minitimeLun 2 Aoû - 11:10

Bonjour et bienvenue sur le forum. Ah un inconditionnel des FF... hehe.
Jolie fiche, tout est en ordre, validé ! Bonjeu parmi nous !

_________________
Ne nous soumets pas à la tentation...

Mais délivre nous du mal...

Zack Hide [ T  e r m i n é ] Banjoshuacopiett4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-hotaru.forumactif.org
Invité
Invité



Zack Hide [ T  e r m i n é ] Empty
MessageSujet: Re: Zack Hide [ T e r m i n é ]   Zack Hide [ T  e r m i n é ] Icon_minitimeLun 2 Aoû - 11:11

Vouii *0*
Mercii =P
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Zack Hide [ T  e r m i n é ] Empty
MessageSujet: Re: Zack Hide [ T e r m i n é ]   Zack Hide [ T  e r m i n é ] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Zack Hide [ T e r m i n é ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Zack Fair.
» Zack Fea
» ZACK RYDER © VS. EDGE.
» Chimère # I know you suffered But I don't want you to hide It's cold and loveless I won't let you be denied
» Un cadeau pour maman? Menteur! ft.Hide-sama

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Hotaru :: Présentation des personnages :: Votre Personnage :: Fiches des élèves-
Sauter vers: