AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Encore une bêtise...

Aller en bas 
AuteurMessage
Yuki Kajiura
Elève de première année
avatar

Messages : 304
Localisation : Là où on a du mal à le voir...
Uke or Seme ? : Uke

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 16 ans
Petit ami: non
Autre : :

MessageSujet: Encore une bêtise...   Ven 28 Mai - 17:44

Yuki n’avait pas eu de réelle problème aujourd’hui, il c’était levé le matin avait enfilé des vêtements assez simple, un jean et un T-shirt assez simple mais le tout rendait bien. Il avait suivit sa journée de cours habituelle puis c’était promener un peu en ville mais surtout dans la forêt. A la fin de sa journée, il était allé au self pour prendre son dîner. Au début, il avait prit l’habitude de venir en journée pour s’habituer au lieu. Il préférait y aller quand il n’y avait pas trop de monde et se mettait toujours tout seul dans un coin étant donner que le soir ces médicaments cessaient de faire effet et qu’il essayait d’en prendre le moins possible ce n’était pas très pratique mais moins dangereux pour ses yeux car à long terme il semblerait que ses médicaments ais des effets secondaire. Cependant ce soir les choses étaient un peu différente, Yuki était arrivé vers là même heure qu’à son habitude et il n’y avait pas trop de monde. Par contre il avait prit plus de temps pour manger et plus de monde était arrivé. Il se dépêcha donc d’aller ranger son plateau pour ne pas se retrouver avec plein de monde autour de lui. En voulant aller ranger son plateau il heurta quelqu’un et son plateau tomba par terre la personne qu’il venait de heurter lui dit :

« Tu pourrais pas faire attention où tu vas non ? »

Sur un ton peu sympathique. Yuki regardait vers le sol et ne répondait pas, il savait qu’il avait fait une gourde et c’est pour ça qu’il n’aimait pas se retrouver entouré de trop de monde même si ce qui venait d’arriver était vraiment un coup de malchance. La personne qu’il avait heurté lui :

« Tu pourrais répondre ! »

Cette personne remarquant que Yuki n'allait pas répondra commençait à s'énerver de plus en plus et c'était limite si il ne voulait pas frapper Yuki. Yuki ne savait pas vraiment quoi dire à part s’excuser et n’aimait pas vraiment parler surtout quand il ne voyait rien.

« C’est bon je m’en vais débrouille-toi avec tes affaires. »

Yuki se mit à genoux et commença à ramasser ce qu’il avait fait tomber. Il y allait par tâtonnement, il cherchait sur le sol les couverts qu’il avait fait tombé même si tout avait cassé en touchant le sol. Yuki commençait à ramasser les bouts de verres, il avait réussi à en récupérer quelqu’un sans se faire mal mais malheureusement ça n’allait pas durer. Il toucha un bout de verre et se l’enfonça dans le doigt sans le faire exprès. Il retira sa main très vite et se retint de lancer un petit « aïe » puis il se remit à essayer de récupérer les bouts de verre qui restaient par terre et il devait se dépêcher avant que trop de monde n’arrive et qu’il commence à gêner les autres. Il dit tout bas à lui-même :

J’aurais du faire plus attention.

Il y avait des élèves autour de lui et n’y faisait pas attention, il était pressé de ramasser ses affaires pour libérer le passage et pouvoir retourner à sa chambre.

[P.S: dsl si c'est un peu cours je ferais mieux après.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Encore une bêtise...   Ven 28 Mai - 19:57

Journée mémorable entre jumeaux comme toujours! Ils s'étaient tout de même relativement ennuyés vu qu'Hikaru n'avait pas tenu à rencontrer des gens. Il avait dit à Hotaru que c'était chiant. Hotaru avait eu les yeux ronds en se disant que cet endroit n'allait pas du tout enrichir son frère, mais l'appauvrir de ses manières. Hotaru fit donc une scène de «ménage» à son aîné, les yeux larmoyants, mais Hikaru ne plia pas à ses demandes: il n'avait réellement pas envie de passer la journée à lécher les bottes des uns et des autres, même si Hotaru lui avait clairement spécifié qu'il faudrait bien qu'il se trouve au moins un ou deux amis et que ce n'était pas lécher les bottes. Hikaru avait baillé et s'était recouché sur la pleine gazonnée de l'extérieur. Hotaru contemplait le ciel, troublé de ne pas trouver de solution pour faire bouger son frère qui devenait paresseux. Il se mit à sourire et vint s'allonger à côté d'Hikaru, posant sa tête contre son épaule.

« Tu sais Hikaru... si on ne rencontre personne... tu n'auras jamais de jouets avec lesquels jouer. »

Hikaru ouvrit les yeux et tourna la tête vers son frère. N'importe qui aurait vu la scène aurait cru qu'ils allaient s'embrasser l'un l'autre comme dans les téléromans, mais cela n'arriva pas. Un éclair sembla traverser les yeux d'Hikaru qui semblait avoir finalement comprit où son frère voulait en venir. C'est vrai... s'il ne se bougeait pas, il n'aurait aucun jouet avec lequel tuer l'ennui. Il s'étira paresseusement en regardant le ciel étoilé. De toute façon, ils devraient rentrer, il commençait à faire frisquet et il était hors de question qu'Hotaru attrape froid. Hikaru se leva et aida son frère à se relever. Hotaru avait insisté avec entêtement à avoir sa main qu'Hikaru avait craqué et lui avait donné; c'est ainsi que les jumeaux main dans la main retournèrent à l'intérieur s'attirant toutes sorte de regards: la plupart dégoûtés. Ça ne leur faisait rien parce qu'ils étaient au-dessus de l'opinion des autres et qu'ils n'avaient jamais joués à la victime. Ils étaient frères et en bons termes et c'est tout ce qui importait. Tant qu'un allait bien, l'autre allait bien aussi. Hotaru se demandait où ils iraient, mais le bruit que fournit l'estomac d'Hikaru lui donna une idée bien claire d'où ils iraient. Il se moqua des rougeurs d'embarras de son frère sur le chemin et tous deux se prirent de quoi se remplir la panse. Adeel ne leur avait pas menti: le menu n'était pas trop mal même s'ils n'avaient pas l'habitude de manger ce genre de nourriture. Selon Hotaru, on devait toujours s'ouvrir aux nouvelles opportunités et c'est ce qu'Hikaru ferait ce soir. Ils s'installèrent à une table en ne prêtant attention à personne et encore moins aux commentaires faits dans leur dos. Qu'ils soient positifs ou négatifs ils s'ent contrefichaient; ils étaient là pour manger.

Un élève par contre se fit plus bruyant que les autres et suffit à énerver Hikaru qui venait de le trouver des yeux. Il allait morfler celui-là s'il ne se la fermait pas et ne le laissait pas manger tranquille avec son frère. Hikaru analysa la scène qu'il voyait et comprit que l'étudiant qui faisait face à l'emmerdeur avait du renverser son plateau repas où un truc comme ça. Il comprenait l'état de colère du mec, mais il aurait pu s'efforcer d'être plus discret. Hotaru jeta un regard inquiet à son aîné qui s'était arrêté de manger et qui fixait quelqu'un d'un air menaçant comme s'il prévoyait lui sauter dessus comme une hyène sur sa proie. Hikaru en sortit même les dents ce qui donna la chair de poule à son frère. Hikaru lui prit la main et l'entraîna où la scène s'était déroulée. Il retira sa main et se pencha vers le garçon qui venait de se piquer le doigt dans un morceau de verre. Hikaru resta perplexe et le regarda tâter autour de lui un moment.. Était-il possible que ce garçon ne voit rien? Pourtant cela ne lui sembla pas, mais on lui avait toujours dit de ne pas se fier aux apparences. Ainsi comme un bon garçon, il l'aida à ramasser son plateau repas au grand étonnement d'Hotaru qui s'y mit lui aussi. Depuis quand son frère avait de tels élans de gentillesse? Hikaru saisit entre ses doigts, le doigt blessé du garçon et l'inséra dans sa bouche en cherchant dans sa poche la petite bouteille de désinfectant et les pansements. Il avait l'habitude d'avoir ça sur lui parce qu'Hotaru se blessait souvent. Hotaru comprenant soudainement que le garçon paniquerait sûrement des manières de son frère, se mit à lui expliquer la situation:

« Mon frère et moi sommes là pour t'aider, ne t'inquiètes pas. Il va désinfecter ta petite coupure alors s'il te plaît ne panique pas, on est pas des racailles qui te veulent du mal... Nous sommes les jumeaux Uteki, Hikaru et Hotaru. Alors s'il te plaît... accepte notre aide. »

Après qu'Hotaru ait exposé les faits, Hikaru l'avertit que ça brûlerait un peu, après avoir retiré son doigt de sa bouche et il y appliqua deux gouttes de désinfectant sur la petite coupure avant d'y mettre un pansement. Hotaru remarqua qu'Hikaru s'était calmé. Sûrement parce que le type qui l'avait mit si en colère n'était plus là. Hotaru se mit à sourit en constatant à quel point son frère était secrètement attentionné avec les autres. C'était mignon tout plein en prenant en compte le fait que son frère soit d'apparence distant, froid, mais surtout méchant.
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Kajiura
Elève de première année
avatar

Messages : 304
Localisation : Là où on a du mal à le voir...
Uke or Seme ? : Uke

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 16 ans
Petit ami: non
Autre : :

MessageSujet: Re: Encore une bêtise...   Ven 28 Mai - 21:12

Yuki tout en continuant à ramasser ses affaires remarqua que quelqu’un c’était aussi mit à l’aider et sa le surpris, il n’avait pas fait attention à ce qui l’entourait tellement pressé de ramasser ce qu’il venait de faire tomber alors qu’il est toujours très prudent quand ses médicaments ne font plus effets. Quand Yuki sentit une personne lui prendre son doigt il ne savait pas si c’était la même personne qui l’avait aidé à ramasser les bouts de verre ou si c’était quelqu’un d’autre. Toutefois fut très surpris et sursauta à moitié et quand la personne porta le doigt de Yuki à sa bouche celui-ci commença à paniquer. Il ne sentit pas la présence d’une deuxième personne et ne la remarqua que quand celle-ci se mit à parler. Yuki c’était calmé après que l’un des frères et parler. Il ne savait pas vraiment quoi faire, c’est vrai que Yuki était plutôt maladroit et détestait attirer l’attention mais quand celle-ci se portait sur lui il se sentait encor plus gêné et perdait facilement ses moyens. L’un des frères le prévint que sa blessure piquerait car apparemment il comptait lui soigner sa petite coupure et Yuki ne comprit pas vraiment pourquoi ces deux personnes l’aidaient mais il n’eu même pas le temps de dire quelque chose que le désinfectant avait déjà touché son doigt. Yuki ne broncha, il avait l’habitude des blessures et à force les produits ne le piquaient plus et comme il avait été prévenu il n’avait pas de quoi être surpris. Puis il sentit qu’on lui posait quelque chose sur le doigt il supposa que c’était un pansement ou quelque chose comme ça pour empêcher le sang de couler sûrement. Yuki se sentait toujours un peu gêné et n’arrivait pas à deviner où étaient exactement les deux frères. Yuki avait les yeux fermé et dit alors la tête en direction de celui qui tenait sa main même si il ne savait pas vraiment où il était et qu’il regardait sûrement à côté :

Je suis désolé pour le problème que je viens de causer et …merci de m’avoir aidé. Je m’appelle Yuki.

La gêne ou la peur s’entendait dans sa voix et il ne savait pas vraiment quoi dire. La seule personne avait qui il c’était bien entendu depuis son arrivé sur l’île n’était pas du pensionnat et n’avait pas eu de nouvelle de lui depuis un moment. Si non Yuki connaissait bien d’autres élèves mais ne les avait pas revu. De plus, Yuki ne savait pas trop comment parler avec des gens qu’il ne connaissait pas, il c’était toujours tenu à l’écart des gens pour ne pas s’attirer d’ennuis. Il essayait de se concentrer pour savoir exactement où étaient les frères en essayant de les repérer par la chaleur que les corps dégages et aussi il essayait de se souvenir vers où à peu près venait les sons quand ils avaient parlés mais avait encor un peu de mal à savoir exactement où ils étaient. Yuki tendit doucement les mains vers son plateau pour le prendre en essayant d’éviter de faire de nouvelle bêtise mais il n’était toujours pas très à l’aise car des élèves continuait de les regarder et à cause de lui les frères c’étaient eu aussi fait remarquer. On pouvait voir que Yuki se sentait mal à l’aise car ses mains qui tenaient son plateau tremblaient très légèrement. Il dit cette fois-ci en regardant vers le sol :

Je suis désolé, à cause de moi les autres vous regarde aussi.

D’après ce qu’il venait de dire on pouvait plus ou moins qu’il n’aimait pas attirer l’attention de plus dans le son de sa voix on pouvait vraiment entendre qu’il était désolé. Yuki n’aimait pas attirer d’ennuis aux autres, les déranger et aussi attirer l’attention sur lui. Même si il y avait d’autre chose qu’il n’aimait, celles-ci faisaient parti des principales choses qu’il n’aimait pas et quand les trois étaient réunit même si ce n’était pas volontaire de sa part et surtout quand il y avait plein de monde, il se sentait assez mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Encore une bêtise...   Sam 29 Mai - 2:57

Hotaru soupira en pensant que son frère était quand même relativement brusque. Et puis c'était quoi l'idée de mettre son doigt dans la bouche de cet individu? Il semblait l'avoir fait sans penser que ça ferait paniquer le pauvre garçon. Hotaru se félicita donc d'être là et d'assister son frère du mieux qu'il pouvait. Le fait qu'Hikaru l'ait rendu aussi gêné était fort mignon et agréable à regarder, mais c'était le genre de trucs qu'on évitait de faire habituellement dans les 2 premières minutes d'une rencontre... Il y avait des gens qui ne se rendait jamais à ce stade là aussi alors il espérait que son frère ne l'ait pas choqué avec ses manières qui manquaient encore de délicatesse d'esprit. Un jour Hikaru s'en rendrait compte, mais pour le moment c'était beaucoup trop. Même de lui faire la remarque n'aurait aucun effet. Il regarda son frère faire en finissant de ramasser les dégâts. Il voulait s'assurer qu'il ne fasse pas une autre bourde. Le petit garçon était tout simplement mignon à essayer de voir où était Hikaru... Attendez... essayer? Hotaru se mit finalement à tilter. Se pouvait-il qu'il ne voit rien du tout? Encore pire... se pouvait-il qu'Hikaru l'ait remarqué avant lui? Il devait se rendre à l'évidence: c'était sûrement le cas. Hikaru retira sa main de celle du garçon qu'il ignorait plus jeune ou plus vieux que lui et posa ses mains de chaque côté du visage du gaçon afin qu'il regarde clairement dans sa direction sous les yeux médusés de son frère qui était certain qu'Hikaru allait embrasser ce garçon. Le rouquin déposa ses mains sur ses propres genoux en l'écoutant parler. Yuki? C'était un prénom assez joli et simple selon Hikaru. Hotaru tapotta l'épaule de son frère pour qu'il brise le silence qui s'était instauré depuis que Yuki avait parlé.

« Il n'y a aucun problème Yuki, mon frère et moi... » Il se stoppa. Il s'était carrément adressé à lui? Hikaru afficha un air de surprise en s'interrompant dans ses propres mots. Ça le déstabilisait un peu qu'on le remercie personnellement de la sorte. Il se gratta la joue embarassée alors que son frère semblait trouver la situation hilare par sa moue rieuse. « Je.. Ça m'a fait plaisir. »

Bien que cela paraisse tout à fait normal comme phrase, cela avait demandé un minimum de réflexion à Hikaru qui n'avait pas tout de suite su quoi lui répondre sous le choc. Cette gêne ou bien cette peur dans la voix de Yuki, inquiétait Hotaru autant qu'Hikaru qui lui, ne l'avouerait jamais. Aucun des deux ne savaient ce qu'ils pouvaient lui dire pour le rassurer car après tout ils ne le connaissaient pas. Le plus simple aurait été de le questionner, mais c'était risqué et cela pouvait le rendre plus mal à l'aise que jusqu'à maintenant. Mieux valait la jouer fine et ne pas le brusquer. Hikaru acquiesa en comprenant l'idée de son frère et ferait de son mieux. C'était dans ce genre de situations qu'il aurait été plus simple pour lui d'être Hotaru. Hikaru tâcha de ne plus y penser et se reconcentra sur Yuki. Ce dernier venait de reprendre son plateau. Hotaru remarqua soudainement que presque tout le Self avait les yeux rivés sur eux, mais le plus étonnant c'était qu'Hikaru ne semblait pas l'avoir remarqué ou s'en moquait littéralement. Deuxième jour à la pension et son frère était beaucoup plus mature.. ça promettait. Hikaru remarqua que Yuki s'était mit à trembler alors qu'Hotaru était dans ses pensées. Hikaru voulu l'aider et c'est maladroitement qu'il posa ses mains sur les siennes afin que le plateau tienne en place et qu'il n'arrive rien d'autre car après tout le plateau était complètement... sale? Les mots ne lui venaient pas.

« C'est rien, tu viens? On va se lever et après tout ça sera terminé. Moi aussi le regard des autres m'ennuie. À croire qu'ils n'ont jamais vu ça de leur vie. »

Hotaru était sortit entre temps de ses rêveries et cligna plusieurs fois des yeux pour s'assurer qu'il ne rêvait pas et que la scène qui s'était déroulée sous ses yeux s'était effectivement passée. Il n'en revenait pas. Peut-être qu'Hikaru avait échangé, le temps d'un moment, son côté diablotin contre un petit côté angélique et prévenant.
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Kajiura
Elève de première année
avatar

Messages : 304
Localisation : Là où on a du mal à le voir...
Uke or Seme ? : Uke

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 16 ans
Petit ami: non
Autre : :

MessageSujet: Re: Encore une bêtise...   Sam 29 Mai - 22:31

Quand Yuki sentit qu’un des frères posa ses mains sur son visage il fut surpris et se demandait ce qui se passait mais il compris qu’il l’aidait à chercher son visage. Après que Yuki ce soit excusé, il entendit quelqu’un tapoter l’épaule de celui qui avait mit ses mains sur son visage, sûrement son frère, enfin c’était ce qu’il pensait. Puis l’un des frères se mit à parler, Yuki ne savait pas vraiment lequel s’appelait comment et ne pouvait pas les différencier. Celui-ci dit à Yuki qu’il n’y avait pas de problèmes et qui était en rapport avec le tapage que Yuki avait causé un peu plus tôt. Mais il s’arrêta subitement dans ses mots puis lui dit que sa lui faisait plaisir d’avoir aidé Yuki. Yuki ne savait pas vraiment quoi lui répondre et les frères étaient de parfait inconnu pour lui et dans sa situation actuelle il ne savait pas où donner de la tête, il devait se calmer et arriver à se repérer dans la pièce car quand il est aveugle il est déstabilisé et comme il était dans un nouveau lieu, il était plus facilement déstabilisé que quand il était chez sa tante. De plus il n’arrivait pas vraiment à se calmer avec les regards virer sur eux et ses deux personnes inconnu dont il ne pouvait prédire les mouvements qui le surprenait même si il finirait par s’y habituer à un moment donné. L’un des frères posa ses mains sur celle de Yuki qui tenait le plateau, Yuki ne savait pas si il l’avait fait exprès mais il fut un peu surpris mais laissa faire après tout ses deux personnes cherchaient à l’aider. Celui-ci se remit à parler, leurs voix étaient semblables et Yuki ne pouvait faire la différence mais il arriva à deviner que c’était celui qui avait soigné sa coupure. Il lui dit qu’il n’aimait pas trop le regard des autres, après tout Yuki n’était pas le seul qui n’aimait pas ça mais il ne se serait jamais mit en avant comme il venait de le faire. Yuki se leva doucement tout en gardant son plateau dans les mains, il était peut-être déstabilisé mais il gardait toujours son sens de l’équilibre ce qui était assez impressionnant car la plupart du temps quand on ne voit pas notre sens de l’équilibre est moins bon mais Yuki avait cette petite particularité. Quand il sentit qu’il y avait moins de regards fixés sur eux il arriva à se détendre un peu plus, après tout le spectacle était finit et il n’y avait pas grand chose d’intéressants à voir quelqu’un ramasser ses affaires la seule particularité était que Yuki soit aveugle mais il s’en était plus tôt bien accommodé.

Excusez-moi mais j’aimerais savoir lequel est Hikaru et lequel est Hotaru ?

Cette question pouvait sembler bizarre ou étrange venant d’un aveugle mais Yuki arrivait à distinguer les corps par la présence qu’il dégage et aussi à sentir vaguement certain mouvement de plus il arrivait aussi à deviner de quel côté venait les sons et si Hikaru et Hotaru n’était pas à côté il saurait lequel est où. Même si repérer la présence de corps n’est pas toujours facile et que quand il y a trop de bruit repérer en écoutant n’est pas non plus pratique, il n’avait que sa comme moyen d’identification la plupart du temps ou alors identifier les voix mais les jumeaux avaient la même voix et Yuki ne pourrait pas faire la différence. Mais elle pouvait aussi être étrange dans un sens où jusqu’à maintenant on aurait pu croire qu’il était timide mais il ne l’est pas vraiment il est juste très réservé et déteste attirer l‘attention et avec sa cécité présente ce soir il n’y avait vraiment rien eu de bon, il avait été comme une sorte de bête de foire même si ça le dérangeait un peu ça ne le gênait pas vraiment du moment qu’on est pas pitié de lui à cause de sa cécité.

Je suis désolé si je vous dérange mais … j’aimerais aller dans un lieu plus calme si vous voulez pour parler.

Yuki de nature préférait les lieux calmes et se serait plus facile pour les distinguer si il pouvait se concentrer plus facilement sur la présence que dégage leur corps mais aussi sur leurs voix. De plus il ne voulait pas rester dans le self, plus de monde allait sûrement arriver, il ne se sentirait pas vraiment bien et ferait peut-être une autre gaffe ce qu’il essayait d’éviter depuis son arrivée sur l’île, passer inaperçus est l’une chose très importante pour Yuki qu’il essaie de faire au quotidien pour pouvoir être tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Encore une bêtise...   Mer 2 Juin - 18:13

Hotaru jeta un regard inquiet autant à son frère, autant qu'à Yuki (même si ce dernier ne pouvait sûrement pas le voir), La situation le rendait inquiet puisque son frère n'avait jamais été aussi gentil habituellement. Avait-il mit de côté sa méchanceté pour aider Yuki? Hotaru l'espérait du plus profond de son coeur car il ne souhaitait aucun malheur à Yuki. Bref de voir son frère si prévenant ne le rassurait pas vraiment avec toutes les années qu'ils avaient passés ensemble, main dans la main. Un éclair de génie traversa l'esprit d'Hotaru. Oui! Ça devait être ça! Son frère devait être tombé sous le charme de Yuki et agissait comme son chevalier servant.

*Ah.... Hikaru... tu aurais pu expliquer à ton petit frère, il comprend lui aussi les désirs d'un homme!*

Les yeux pleins d'étoiles et le poing brandit en l'air, il regarda son frère avec un air fanatique d'une fille qui lisait finalement sa partie yaoi préférée. Hikaru réprima une grimace et se contenta de le regarder froidement. Même ce genre d'idée ne pouvait pas arrêter son petit frère de penser à des choses tordues. Lorsqu'il était dans cet état, Hikaru avouait avoir du mal à ne pas vouloir se sauver le temps qu'il se calme. Il devait retenir de maman et lui plus de son père. Il reposa son attention sur Yuki tentant d'ignorer l'attitude présente de son frère. Leurs deux mains sur le plateau, il fut surpris, mais au moins il avait arrêté de trembler et ne menaçait pas de tout renverser: c'était déjà ça de gagner et ils pourraient partir d'ici ensuite. Lorsque l'adolescent à côté d'eux se leva, Hikaru prit soin de retirer ses mains des siennes afin qu'il puisse se lever correctement. Son sens de l'équilibre était tout de même surprenant vu les troubles évidents et surtout présents de la situation. Alors que les jumeaux se relevaient tous les deux, ramassant les derniers restes pour les jeter, Yuki leur posa une question.

« Devine qui de nous deux embrasse le mieux et nous te le dirons! »

Hotaru se mit à sourire; il donnait sa chance à Hikaru même si ce dernier ne sembla pas comprendre. Et puis... Yuki s'attendrait sûrement à se faire embrasser... Peut-être paniquait-il? Hotaru ferma les yeux en n'ayant pas pensé à ce détail. Hikaru avait jeté d'abord un regard interrogatif à son frère puis avait haussé les épaules puisque l'endroit du baiser n'avait pas été déterminé d'avance. Il n'y avait donc pas de quoi se plaindre. Cette question avait heureusement fait sortir Hotaru de sa transe yaoi fan. Les deux roux se regardèrent et chacun se postèrent de chaque côté de Yuki. Hotaru posa un doux, mais tendre baiser sur sa joue alors qu'Hikaru caressa sa joue un moment avant de doucement presser ses lèvres sur les siennes. Les deux s'écartèrent ensuite et restèrent aux côtés de Yuki alors qu'Hotaru jubilait intérieurement.

*Je savais qu'il ne pouvait pas se dégonfler en tant qu'homme! Mouahahaha ta fierté te perdra Nii-san!*

Interrompant Hotaru dans ses pensées puisque dans l'esprit d'Hikaru il n'y avait présentement que du vent, les deux adolescents l'écoutèrent attentivement étant d'accord avec ce qu'il demandait. Hotaru tilta; il avait joué au jeu dans le Self? Mh... Il haussa les épaules en se disant qu'il y aurait plus de témoins au mariage. Si Hikaru l'avait entendu penser à ce moment-là, il passerait soyez-en sûrs un mauvais quart d'heure. Les jumeaux lui prirent chacun la main et l'entraînèrent de nouveau dans les couloirs à la recherche d'un endroit tranquille qu'ils ne tardèrent pas à trouver car à cette heure, les gens allaient manger. Leur silence lui signifiait qu'ils attendaient leur réponse.

Suite ici
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Encore une bêtise...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Encore une bêtise...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La bêtise insiste toujours. [PV Roxane et Killian]
» La bêtise de l'homme n'a-t-elle d'égale que sa folie ? [ PV Taka ]
» La République Dominicaine poste des soldats à la Frontière...
» SUJET TERMINE - L'alcool, les bêtises, toi et moi. [Allie]
» L'art de la punition, ou de la bêtise !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Hotaru :: Rez-de-chaussé du Pensionnat :: Self et Cafétéria-
Sauter vers: