AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 C'est le moment de s'amuser [Ikuto]

Aller en bas 
AuteurMessage
Yuki Richardson
Elève de seconde année
avatar

Messages : 54
Uke or Seme ? : Ce n'est pas dur à deviner...

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 17 ans.
Petit ami: ...
Autre : :

MessageSujet: C'est le moment de s'amuser [Ikuto]   Mer 24 Fév - 18:25

Suite de http://pensionnat-hotaru.forumactif.org/chambre-10-f99/que-faireikuto-t231-15.htm#3239

Le rire lui d'Ikuto lui fit plaisir. Un rire qui ne ressemblait pas au petit rire contenu qu'il entendait sans cesse. C'était un rire franc et il aimait ce son. Il sourit devant le petit monologue de son camarade qui décrivait sa sœur. Elle avait l'air vraiment jolie et adorable. Mais la façon dont il lui parlait d'elle, la décrivait….

-Ikuto…On dirait que tu tentes de mettre ta sœur sur la liste de mes possibles futures femmes. Mais je suis désolé, si elle n'est pas une jeune héritière mon père ne sera pas intéressé.

Il rit légèrement. Il savait qu'Ikuto ne faisait que vanter la beauté de sa sœur, cherchant sûrement à lui faire oublier cette histoire de mariage arrangé. Un mariage qui ne l'enchantait pas. Mais il n'avait pas put retenir sa remarque. Mais son visage s'assombrit quand il reposa ses yeux sur la photo.

-Est-ce que tu arrives à m'imaginer au bras d'une jeune femme? Moi j'y arrive pas…

Oui, il avait beau essayer encore et encore, il ne se voyait pas en costume auprès d'une jeune femme en robe blanche en train de s'échanger des alliances. Ou alors avec une femme dans leur maison en train d'élever des enfants. Non. Il ne s'y voyait vraiment pas. Il eut alors un petit rire amer.

-C'est amusant…Je complexe par rapport à mon apparence, mais au final même si je n'aime pas qu'on me compare à une femme, je me vois à leur place, au bras d'un homme…

Il se mit alors à rougir quand il se rendit compte de ce qu'il venait de dire. Il avait parler sans réfléchir. Et c'était la première fois qu'il annonçait son homosexualité à quelqu'un, enfin, en dehors de Peter... Il ne savait pas vraiment comment pouvait réagir les personnes à cela. Lui, il avait toujours vécut dans le cercle très fermé de la haute société. Et dans cet univers là, c'était mal vu. Mais là, dans ce pensionnat, avec des gens ordinaires, il ne savait pas comment ça pouvait être perçut et il appréhendait la réaction de son camarade. Ça pouvait paraître bête mais c'était comme ça.

Yuki sourit devant la joie apparente de son camarade. Ils sortirent de la chambre et une fois hors du pensionnat ils se dirigèrent vers le parc. Arrivés là-bas, il leva les yeux sur le parc, impressionné. Il arrêta sa contemplation rapidement et se dirigea vers l'entrée. Il paya les deux entrées.

-Cadeau! A moins que cela te dérange…

C'était peut-être déplacé, ça ne se faisait peut-être pas. Raah... Ce que c'était frustrant de toujours se demander si telle ou telle chose se faisait ou non. Il en avait marre. Peut-être qu'il devrait arrêter de se prendre la tête avec ça et se laisser aller. Mais c'était vraiment plus facile à dire qu'à faire. Son éducation ne pouvait pas s'envoler comme ça, d'un claquement de doigt. Ils pénétrèrent alors dans le parc et Yuki ouvrit de grands yeux ébahis, regardant un peu partout ne sachant pas vraiment quoi faire, comment réagir dans un lieu comme celui-ci. Il se tourna vers Ikuto, un peu perdu.

-Je…s'est la première fois que je me rends dans un endroit comme cela. Alors…Je te laisse me guider. Je m'en remet totalement à toi.

Il le regarda avec un petit sourire gêné. Il était complètement intimidé et instinctivement il se rapprocha de son camarade après s'être fait légèrement bousculer. Il n'avait pas l'habitude de se promener dans un endroit avec une telle foule sans garde du corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: C'est le moment de s'amuser [Ikuto]   Mer 17 Mar - 21:08

Ikuto regarda, d'abord surpris, Yuki, puis un sourire s'attira le long de ses lèvres. Dans les futures conquêtes de son camarade de chambre ? Possible. Elle n'avait sans doute pas d'argent, et ce n'était pas une héritiaire, mais bon. Tant qu'Haru aimait quelqu'un et que c'était réciproque, elle se montrait très convintive. Elle usait même de la force si le besoin s'en montrer. Mais avec son fort caractère, elle n'avait pas souvent besoin de sortir ses poings. Et puis, elle aussi avait une grande fierté, alors si quelqu'un se montrait "pitoyable", ou lui faisait horriblement pitié, elle ne le frapperait même pas. Le vantard était comme elle sur ce point. Donc, si entre Yuki et Haru, c'était le grand amour, elle n'hésiterait pas à taper sur le père de son possible futur époux. Et puis qu'importe ! Haru, elle faisait tout ce qu'elle voulait, et Yuki, aussi. Quoique... Ikuto ne put effacer son sourire quand il entendit la remarque de l'autre garçon. Ce serrait amusant de le voir en tenue de marié avec une fille à son bras. Un costume tout blanc, si c'était un mariage français. Mais en yutaka si c'était un mariage japonais. Lui, il voulait absolument faire un mariage du genre. Comme dans l'ancien temps. Il trouvais ça tellement jolie. Il voulait un yutaka bleu nuit, qui attirait tous les regards, et à son bras, son épouse. Haru ? Nan ! Ils étaient frère et soeu adoptifs. Et puis, il n'aimait pas les filles plus grandes que lui. Un ou deux ans, mais pas plus. Haru avait deux ans de trop pour son maximum. Elle avait 21ans et lui 17. Trop d'éccart pour lui. Il se rendit compte alors qu'il démentait le fait qu'une aimait bien sa grande soeur. N'importe quoi. Il devrait à tout prix éviter de trop penser. Il soupira, et entendit alors le rire amer de l'autre pensionnare. Et voilà ! Yuki se comparrait encore à une femme. Là, il avait absolument pas envie qu'il déprmie ! Alors, qu'est-ce qu'il devait dire pour lui remonter le moral ? Il ne savait plus. Il se voyait au bras d'un homme ?! Donc, il était de ce bord là ? Hn. De toute façon, il était bi lui, donc, ça ne le choquait pas tant que ça. Il n'y pretta même pas attention. Il se leva de son lit, avec un sourire aux lèvres et ouvrit enfin la bouche après un long silence. Il avait trouvé quoi dire pour ne plus faire déprimer Yuki.

- Si tu veux, on ira faire des cources, et on mettra des trucs de fille pour se marrer. Je supose que ça doit m'aller aussi. Je suis pas super corpulent, donc çe devrait aller.

Il disait vraiment des trucs particulier quand il le voulait. Ou quand il n'avait plus rien à dire. Oui, c'était surtout ça. Il parlait sans réfléchir. Il aimait bien faire ça de toute façon.

Ikuto et Yuki arrièvrent rapidement au parc d'attraction. Ils n'avaient pas vraiment parlé. Le vantard avait tout simplement marché sur l'esxtrémité du trotoir comme le font la plupart des enfants. Il aimait bien faire ce genre de jeux après tout. Qu'est-ce qu'il y pouvait ? Chacun ses petites habitudes. Le garçon aux cheveux argenté paya les deux entrées, sous le regard surpris du rebelle. Ce n'était pas la peine. Il aurait bien pu le faire aussi. Mais, tant que son porte-feuille allait bien, il était tranquille. Mais il n'aiamit pas vraiment profité de l'argent des autres. Il était indépendant après tout ! Il ne dit rien et avança dans le parc avec l'autre garçon, qui semblait émerveillé devant toutes les attractions. Yuki avait visité pas mal de pays, mais l'amusement est plus proche qu'on ne le pense. Il aimait bien modifié des proverbes. Le pensionnaire à la chevelure mauve hocha la tête à la proposition de Yuki. Il regarda vite fait toutes les attractions, puis il en pointa une du doigt. c'était le grand huit. C'était marrant de faire ça. Il rit et fixa Yuki.

- On commence par ça, ok ?

Ils allaient commencer doucement pour Yuki. S'il ne voulait pas, ils ferraient les auto-tomponneuses. C'était amusant aussi. Après, il y avait d'autre attractions qui bougeaient.
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Richardson
Elève de seconde année
avatar

Messages : 54
Uke or Seme ? : Ce n'est pas dur à deviner...

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 17 ans.
Petit ami: ...
Autre : :

MessageSujet: Re: C'est le moment de s'amuser [Ikuto]   Sam 27 Mar - 10:11

La remarque qu'il fit surpris d'abord Ikuto avant de le faire sourire. Le jeune homme se plongea même dans ses pensées. Pensées qu'il devait avoir déclenché par ses propos. Il ne fit aucune remarque de plus. Et quand Ikuto ne fit pas de remarque sur ce qu'il avait dit, avouant plus ou moins son homosexualité il lui en fut reconnaissant. Cela voulait dire qu'il se fichait de son orientation sexuelle et c'était tant mieux. Le silence aurait put vouloir dire que ça le répugnait, mais son attitude envers lui ne changea pas donc ça ne pouvait être que la première solution. Peut-être même qu'Ikuto aussi était gay. Mouais, ne faisons aucune supposition. Il le regarda se lever et sourire avant qu'il ne reprenne la parole.
Yuki ouvrit alors en grands ses yeux bleus. Il avait bien entendu? Ikuto voulait réellement qu'ils aillent s'amuser à s'habiller comme des jeunes filles? C'était certain que ce genre de vêtement allait lui aller comme un gant mais il ne savait pas si c'était réellement le cas pour son camarade de chambre. Mais là n'était pas la question. La question qu'il devait se poser c'était que devait-il répondre à ce que venait de lui dire Ikuto. Il voulait aussi savoir si ça n'était pas une blague.

-Tu es sérieux? Je veux dire…Tu souhaite réellement te vêtir comme une jeune femme? N'est-ce pas étrange de faire cela?

Il fronçait légèrement les sourcils, se demandant toujours s'il était sérieux. Qu'est-ce que dirais ses parents s'il se mettait à porter des vêtements féminins? Ils en feraient sûrement une crise cardiaque après s'être demandé ce qu'ils avaient raté dans son éducation. Mais si c'était simplement pour s'amuser alors c'était différent non? Mais pour lui, la notion d'amusement lui était encore étrangère. Il ne savait pas trop faire le tri entre ce qui pourrait être amusant et ce qui ne le serait pas.

Sur le chemin jusqu'au parc d'attraction, Yuki regarda son camarade marcher sur le bord du trottoir avec un léger sourire amusé. Il avait déjà vu des enfants faire cela dans son pays. Mais une personne de cet âge, c'était peu courant. Ikuto était vraiment quelqu'un d'étonnant. C'était très amusant de le regarder agir. Quand il paya les deux places, le jeune homme parut surpris mais ne protesta pas. Soit. C'était très bien ainsi. Ce qui était également très bien c'est qu'Ikuto approuvait ce qu'il venait de dire. Son cher camarade lui servirait de guide. Ce dernier tendit d'ailleurs le doigt pour montrer l'une des attractions. Yuki leva les yeux pour observer l'attraction qu'il désignait. Elle était grande. Il ne savait pas ce que c'était mais les wagons passaient sur les rails à vive allure. Les gens hurlaient. Des cris de peur et de joie. Il ne savait pas s'il allait apprécier cette attraction mais qui ne tente rien n'a rien n'est-ce pas?

-D'accord… Allons-y.

Yuki se dirigea avec Ikuto vers la fil d'attente. Il appréhendait un peu cette première expérience des attractions. Il glissa sa main dans celle de son camarade et leva la tête pour l'interroger du regard, lui demandant ainsi l'autorisation de laisser sa main là où elle se trouvait. Il se sentait un peu ridicule mais il avait besoin de sentir une présence tout près de lui. En espérant que son camarade ne se moque pas de lui et ne le repousse pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: C'est le moment de s'amuser [Ikuto]   Sam 15 Mai - 18:38

Ikuto plaqua ses mains sur sa bouche en voyant l'air très surpris de Yuki. Il se retenait comme possible de rire. Il avait une tête surpris. Ses yeux allaient sortir de leurs orbites s'il continuait à le fixer de la sorte. C'était tellement hilarant ! Et le meilleus suivit après ces paroles. Sa façon de froncer les sourcils. Il s'écroula en arrière et laissa son rire explosait. Il connaissait pas mal de gens, et à chaque fois qu'il disait un truc insencé, c'était toujours la même chose. Il s'amusait à dire ce genre de chose. Même si la plupart du temps, c'était pas du tout volontaire. Après tout, personne ne pouvait prévoir ce qu'ils disaient. Et lui ne faisait pas exeption à la règle. Il se redressa, en calamnt son rire, mais franchement, c'était vraiment marrant. Dans ce genre d'instant, s'il avait été chez lui, Haru l'aurait sans doute frappé pour dire tant de bétise. Mais au fond, elle aurait bien aimé voir son frère en fille. Il n'était pas tellement corpulent après tout. Et mettre des choses pour fille ne le déranger pas le moins du monde. Tant que des gens lui disaient qu'il était beau, tout allait bien pour son coté fier. Alors aucun problème. Il posa sa main sur les cheveux de Yuki, et les ébouriffa, avec un sourire amusé.

- Bien sur que je suis sérieux mon petit Yuki. Même si je suis un peu sur que tu es é avant moi. Même qu'on mettra des yutaka bleu nuit ! Ou mauve. J'aime cette couleur. Et ne t'en fais pas. Il y a pas mal de travestie ici. Enfin, pas beaucoup, mais voilà. C'est pas dérangeant de faire ça. Je trouve ça divertissant plutôt. Chacun son truc. Et pour moi, tant qu'on se marre bien, ce n'a pas d'inportance ce qu'on a. Ce qu'on va porter à l'occurence, dans notre cas.

Il s'écarta de Yuki, toujours avec son sourire acroché aux lèvres. Il n'était pas très de quitter son idée. Ikuto allait tout faire pour voir Yuki en fille. C'était plus celà qu'autre chose qui le pousser à agir ainsi. Mais pas la peine de dire ses pensées à haute voix non ? Il s'étira un peu, puis se leva. Un yutaka mauve... cette idée le ravit au plus haut point. Il allait mettre une tenue comme pour les festivals. Une fausse chevelure mauve aussi et longue, et le tour était joué. Il allait peut-être ressembler à ue fille ainsi. Il n'avait honte de rien. Et un aussi beau mec que lui pouvait mettre tout et n'importe quoi surtout, il restait beau. Non, magnifique !

Ikuto regarda avec une certaine compassion son pauvre camarade de chambre qui n'avait pas trop l'air d'être partant pour l'attraction. La peur peut-être ? Qui sait ? Ils allèrent faire la queue, puis l'étudiant à la chevelure indigo fut surpris en sentant une main dans la sienne. Il regarda alors son ami, qui le questionnait du regard. Il se contenta de sourire et de lui ébourrifer les cheveux avec son autre main. La façon dont réagissait Yuki faisait penser à un petit garçon perdu, qui reste avec la seule personne qu'il connait. Il n'avait pas pensé une seule seconde que ce genre de chose pouvait arriver, aussi... facilement ?

- Allez, viens, n'est pas peur, on va bien s'éclater ici !

La fil d'attende se vida assez rapidement, puis ce fut leur tour d'aller s'instaler. Il regarda Yuki avec un air interrogateur, pour savoir s'il voulait toujours y aller, alors que les cris du précédent passage avait été un peu plus fort. Il n'avait pas envi de finir si tôt la sortie aux parc d'attraction !
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Richardson
Elève de seconde année
avatar

Messages : 54
Uke or Seme ? : Ce n'est pas dur à deviner...

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 17 ans.
Petit ami: ...
Autre : :

MessageSujet: Re: C'est le moment de s'amuser [Ikuto]   Mer 19 Mai - 16:45

Yuki leva le menton, croisant les bras sur sa poitrine d'un air fier. Il était tout de même légèrement vexé par l'attitude du garçon. Il se moquait vraiment de lui alors. Il n'aimait pas vraiment ça et le petite moue qui venait d'apparaître sur ses lèvres le démontrait très bien. Une fois le fou rire d'Ikuto calmé, ce dernier repris la parole après lui avoir ébouriffé les cheveux.
Yuki n'était pas vraiment convaincu par ce que venait de lui dire son camarade. Mais il semblait vraiment sérieux. L'idée de s'habiller comme une fille lui paraissait toujours aussi étrange mais si Ikuto lui disait que c'était amusant alors il pourrait peut-être se laisser tenter. Un Yukata. Est-ce que cela lui irait? Mon dieu, si son père l'entendait penser il en ferait un infarctus.

-Je sais pas….

Il ne pouvait pas s'empêcher de douter. C'était plus fort que lui. Même si son ami certifiait que ce serait divertissant, il était toujours en pleine hésitation.

Ikuto ne le rejeta pas quand il lui prit la main et il ne le regarda pas non plus de travers, juste un sourire. Tant mieux. Ses cheveux furent de nouveau ébouriffé, il aurait put protester mais il ne le fit pas, il se sentait bien malgré l'appréhension qui lui tordait le ventre. Mais il ne voulait pas laisser cette peur ridicule avoir le dessus bien qu'Ikuto l'ait remarqué tentant de le rassurer avec quelques mots.
Bien qu'il ne soit pas très rassuré à cause des cris qu'il avait entendu, Yuki sourit à Ikuto pour répondre à son regard interrogateur. Il n'allait pas reculer maintenant, il devait laisser de côté peur et appréhension. Il resserra l'étreinte de sa main sur celle de son ami et le tira en direction de l'attraction. Il monta dans le wagon après une dernière et brève hésitation. Il tourna son visage en direction du jeune homme installé à ses côtés et lui fit un petit sourire. Ça allait commencer. Il ferma les yeux ses mains se crispant sur son pantalon. L'engin démarra et pris de la vitesse. Il ouvrit alors les yeux et profita pleinement des sensations que lui procurait la vitesse de cette attraction. Ça ne dura pas longtemps, mais ça lui avait plu. Il descendit du wagon en tirant Ikuto par la main. Ses cheveux déjà ébouriffés par les passages de la main de son camarade l'étaient un peu plus à cause du vent et ses joues étaient rougis par le vent et le plaisir. Il était très content de cette première expérience et il sauta au cou d'Ikuto pour manifester sa joie.

-C'était fantastique!

Mais il le relâcha quand il se rendit compte de ce qu'il était en train de faire. C'était un quelque chose qui ne se faisait pas dans son milieu.

-Je suis désolé, c'était inconvenant. Je…

Il se tut. Il était ridicule n'est-ce pas? S'excuser pour cela alors que son camarade ne lui en voulait sûrement pas, après tout, Ikuto avait fait la même chose un peu plus tôt avec lui. Il rougit et joua un peu avec le bas de son pull avant de le lâcher et d'offrir un sourire rayonnant au jeune homme.

-Faisons une autre attraction. Et si nous faisions ceci? Cela te conviendrait-il?

Il désigna une attraction, la grande roue. Il voulait voir ce que donnait la vue de la haut. Ça ne lui apporterait sûrement pas les mêmes sensations que l'attraction qu'il venait de faire, mais ça devait quand même être fantastique de se retrouver là-haut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: C'est le moment de s'amuser [Ikuto]   Ven 21 Mai - 19:10

Ikuto émit un léger rire devant l'air fier qu'avait pris Yuki. Ce garçon ne voulait vraiment pas être fringuer en fille. Mais pourquoi ?! Ce devrait lui aler à merville pourtant ! Surtout dans une tenue typiquement japonaise. Il se devait de l'habiller, au moins une fois, en fille ! Non, il ne faisait jamais ça habituellement. Mais son partenaire de chambre se complexait tellement sur sa corpulence qu'il devait lui montrer qu'il ne devait pas en avoir honte. I poussa un soupr et regarda l'autre garçon d'un air ennuyé. Que devait-il faire et dire pour le convaincre à se travestir ? Il avait envie de rigoler. Oh et puis, celà faisait longtemps qu'il n'avait pas eu de copine. Enfin, de copain à proprement parler. Il allait dire qu'il était avec sa copine si Yuki acceptait de se fringuer en fille. Mais il n'y avait vraiment aucun rapport entre le fait qu'il veuille une copine et le fait de travestir Yuki. Il soupira de nouveau. Il n'avait vraiment aucune idée. Peut-être que si lui était d'accord pour mettre des vêtements de fille, Yuki allait aussi acceptait. C'était une très option. Il eut un sourire au coin et rapprocha son visage de celui de l'autre garçon. Il colla leurs fronts et effleura leurs lèvres.

- Yuki, je te laisse plus le choix. Je te propose deux solutions. Soit tu acceptes et je fringue aussi en fille. Soit tu te fringue en fille, et tu te fais passer pour, et je dis que tu es en couple avec moi. Tu n'as pas vraiment le choix.

Il avait dis tout celà avec un air assez serieux, chose rare chez lui. Mais quand il voulait quelque chose, il était prêt à tout. Y compris se montrer ainsi. Il fallait que ça marche, sinon, il ne verrait jamais son ami en fille. Et il avait vraiment envie de savoir à quoi il ressemblait sous un aspect féminin. Dans sa tête, il était impatient de savoir ce qu'il allait suivre, tandis qu'en exterieur, il avait juste cet air sérieux.

Ikuto sourit quand il eut la certitude que son ami voulait faire l'attraction. Il l'entraîna dans le wagon, et l'attraction commença. C'était vraiment bien ce genre de chose. Ilaimait vraiment les sensations forte, plus que tout même. Il garda les yeux ouverts pour profiter de l'attraction. Heureusement qu'il avait pas mangé, sinon tout son repas serait sur son pantalon. A la fin de l'attraction, il se sentit tirer dehors. Il aurait bien voulu reprendre ses esprit, mais Yuki ne semblait pas tout a fait du même avis, ce qui le fit sourire. Il fut tout de même surpris en voyant son ami lui sauter au cou, lui disant qu'il avait aimé, et le voir s'éloigner direct en s'excusant. Il ne comprit pas tout. Les aristocrates ne se faisaient jamais ce genre de chose ? Ils ne connaissaient pas les câlins ?! Horreur ! Il adorait bien ce genre de chose, étant petit. Il ébouriffa la chevelure de Yuki lui faisant coprendre qu'il n'avait pas à s'excuser, puis il remit sa main près de lui. Puis son ami proposa d'aller faire la grande roue. Il eut un sourire en repensant à cette attraction. Il l'avait fais une fois avec Haru et le copain de celle-ci, et il avait tout gâché. Il avait dit que sa soeur était une sirène, mi-thon mi-femme, et qu'elle avait un sale caractère, sans oublier qu'elle était violente. Haru n'avait pas apprécié celà et l'avait frappé sur la tête. Ell en remit une couche quand elle se rendit compte qu'il avait dépassé le haut de la grande roue.

- Dis, tu connais l'histoire des grande roues ? Quand deux personnes sont dans une cabines, et qu'ils se déclarent leurs amours, ils sont fais l'un pour l'autre et leurs histoires d'amoue peut commencer. Tu veux me guider là-haut pour me déclarer ta flamme ?

Il rit un peu et regarda son ami. Il disait des chose ambrassantes des fois. Mais il n'y pensait pas. Ca sortait tout seul. Ce n'était pas de sa faute après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Richardson
Elève de seconde année
avatar

Messages : 54
Uke or Seme ? : Ce n'est pas dur à deviner...

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 17 ans.
Petit ami: ...
Autre : :

MessageSujet: Re: C'est le moment de s'amuser [Ikuto]   Sam 22 Mai - 19:23

Ikuto semblait vraiment se moquer de lui. Mais il ne se laissa pas démonter par le rire de son camarade et garda son air fier, le nez en l'air. Mais il gardait un œil sur le jeune homme qui soupirait. Pourquoi il soupirait d'ailleurs? Yuki le soupçonnait de réfléchir intensément pour trouver une solution pour lui faire porter une tenue de fille. Un visage approcha soudainement le sien et le front d'Ikuto se colla au sien alors que leurs lèvres se frôlaient. Il dû faire appel à tout son self-contrôle pour se maîtriser. Il ne recula donc pas et ne laissa pas apparaître son trouble malgré ses joues coloré de rouge. En tout cas, il avait vu juste. Ikuto avait bien réfléchit pour trouvez le moyen de lui faire mettre une tenue féminine. Mais les deux propositions qui lui fut faite ne le satisfaisaient pas. Dans les deux cas, il devait s'habiller en fille. Et ça, il n'arrivait vraiment pas à se faire à cette idée.

-Je peux aussi refuser les deux solutions….

Yuki le regarda fixement sans sourciller. Puis il finit par soupirer, s'écartant d'Ikuto en portant son regard sur ses pieds.

-Je…J'accepte de me vêtir comme une demoiselle à condition que tu sois le seul à me voir ainsi. Je doute encore sur le fait que se vêtir de la sorte soit amusant.

Il doutait encore, mais il s'avouait vaincu. Il avait vite compris que son ami ne lâcherait pas l'affaire et il n'avait pas envie de passer la journée à débattre là-dessus.

Aucune remarque sa soudaine preuve de joie, Ikuto se contenta juste de lui ébouriffer les cheveux de nouveau, lui montrant ainsi qu'il n'avait pas à s'excuser comme il venait de le faire. Il le savait, mais les mots avaient franchis ses lèvres par réflexe.
En tout cas, Ikuto semblait apprécier l'attraction qu'il lui désignait, tant mieux, il était totalement attiré par cette grande roue. C'est donc pour ça qu'il écouta avec attention ce que voulait lui dire son camarade à propos de ce manège. Mais il ne s'attendait pas à un truc pareil. Les yeux de Yuki s'agrandirent sous la surprise alors que son visage se colorait entièrement de rouge. Il avait le visage brûlant, mais on ne pouvait pas lui en vouloir, il arrivait à maîtriser assez bien ses émotions, mais il n'avait jamais été confronté à un franc parler comme celui d'Ikuto et c'était assez perturbant pour lui. Il ne savait pas quoi dire, pas quoi faire et il se sentait totalement dépassé. Et puis, la notion d'amour était encore flou pour lui. Son père lui avait assez souvent répété que dans sa famille, on ne se mariait pas par amour. Il avait commencé à découvrir l'amour avec Peter, un début d'amour insuffisant pour se prétendre un expert dans ce domaine. De plus, dans son milieu on ne parlait pas d'amour et encore moins avec une personne qu'on a rencontré dans la journée.

-Je…

Quelle réponse intelligente Yuki! Mais que dire à Ikuto, il ne savait même pas s'il était sérieux où s'il se moquait de lui. Il était tout perdu dans cet univers inconnu. Intimidé et les joues rouges, il se sentait ridicule et pour en rajouter une couche, on le bouscula et il bascula, se retrouvant contre Ikuto. Horriblement gêné, Yuki ne savait plus du tout où se mettre et il préféra laisser son visage sur l'épaule du jeune homme, cachant ainsi son visage écarlate dans son cou.

-Je ne sais même pas ce que c'est exactement l'amour.

C'est tout ce qu'il avait trouvé à dire. Mais il ne décolla pas son visage du cou de son camarade, malgré la peur qu'il le repousse parce qu'il n'appréciait pas son geste peut-être un peu trop déplacé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: C'est le moment de s'amuser [Ikuto]   Jeu 27 Mai - 16:49

Ikuto fronça d'abord les sourcils quand la réponse de Yuki vint à ses oreilles. Réponse très déplaisante, il fallait bien l'avouer. Bien sur qu'il ne pouvait pas refuser ! Il voulait d'abord voir de quoi il avait l'air en robe ! Puis, la seconde réaction fut nettement mieux. Il finit par abandonner et accepta de se vêtir d'une tenue féminine. Ikuto eut un grand sourire. Il avait encore gagné et avait eut le dernier mot ! Quoi de plus plaisant pour un vantard comme lui ? Il manquait plus que la formule "tu es magnifique Ikuto !", et là, ça aurait été parfait ! Mais bon, ce n'était pas grave pour l'instant. Il se retint de sauter au plafond devant sa joie, quoiqu'il sauta quand même au cou de son ami. Il le serra quelque instant dans ses bras, puis il se décolla de l'autre garçon, avec un grand sourire, narquois, même s'il ne le voulait pas. C'était un reflexe après tout, et il ne s'en rendait même plus compte.

- Trop cool ! Si tu veux du soutien, tu me le dis et je mettrai moi aussi un yutaka bleu. Et puis, on verra bien si tu trouves ça amusant ou pas. Moi, je m'assume avec un rien.

Le vantard se dirigea vers sa veste qui était au pied de son lit. Il fouilla et sortit son petit porte-monnaie qu'il rongea dans sa poche. Il se dirigea ensuite vers la porte en regardant Yuki.

- Allons-y !

Ikuto regarda avec appréhension Yuki, et il attendit une quelconque réaction de sa part. Il allait pas partir comme ça après tout le mal qu'il s'était donné pour fringuer son camarade de chambre en fille. Il voulait lui prouver qu'il n'était pas si féminin que ça.

Le vantard rit devant la réaction, plus qu'amusante de la part de son ami. Il n'avait fait que deux choses : virer au rouge et dire "Je". C'était très amusant d'embarasser les gens, des fois. Il arrivait à faire rougir assez facilement les gens avec ses propos. Il disait ce qu'il pensait après tout. Peut-être que ça gênait Yuki, mais il avait toujours été du genre fanc. Une chose le dérangeait, il allait direct s'en pleindre et dire la vérité. Enfin, peut-être que Yuki n'avait pas souvent à faire à ce genre de personne. Et puis, il n'y avait pas vraiment de quoi rougir dans ce qu'il venait de dire. Ikuto ne rougissait pas souvent, et quand ça arrivait, c'était juste ses joues qui prenaient une teinte rosées, rien de plus. Il sortit de ses pensées en sentant Yuki tombait contre lui. Le vantard fronça les sourcils quand une certaine explication vint à ses oreilles. Yuki ne connaissait pas vraiment l'amour ? Un fin sourire apparut sur les lèvres d'Ikuto. Il prit la main de son ami dans la sienne et le traîna jusqu'à la grande roue.

- Tiens-moi, tu risqueras plus de tomber. Et je vais te faire comprendre ce que c'est l'amour, ok ?

Il fit un cli d'oeil à Yuki, avec un petit sourire au coin. Il allait s'éclater au final, même s'il avait déjà prévu de le faire. Mais il avait un objetctif à présent. Ce qui était assez marant.
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Richardson
Elève de seconde année
avatar

Messages : 54
Uke or Seme ? : Ce n'est pas dur à deviner...

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 17 ans.
Petit ami: ...
Autre : :

MessageSujet: Re: C'est le moment de s'amuser [Ikuto]   Ven 28 Mai - 22:18

Ikuto ne semblait pas vraiment apprécier son refus face aux deux propositions faites. En même temps est-ce que beaucoup de personnes accepteraient de se vêtir en fille? Peut-être, il n'avait pas vécut dans le même univers que les autres et il ne pouvait pas savoir ce genre de choses, ce qui se fait ou non. Puis il avait quand même finit par céder à la requête de son ami et ce dernier sembla ravi et très fier de lui. Normal pour un vantard qui vient d'avoir le dernier mot. Puis, il se fit soudainement enlacé par son ami. Décidément, il n'était vraiment pas habitué à ce genre de réaction, à ce genre de familiarité. Et encore une fois, il ne savait pas comment réagir. Les seules étreintes qu'ils avaient partagé c'était avec Peter, des étreintes amoureuses ou passionnées. Il n'allait quand même pas faire ce genre d'étreinte avec une personne qu'il avait rencontré depuis peu. Il fut coupé dans ses pensées quand l'étreinte pris fin. Il écouta avec un petit sourire les paroles d'Ikuto.

-Si tu veux t'habiller comme une demoiselle je n'ai rien à y redire. Et si tu t'assumes ainsi alors c'est très bien pour toi.

Lui il était vraiment complexé par son corps, il n'y pouvait, rien, c'était comme ça. On ne choisit pas ses complexes, la plupart du temps, ils surviennent suite aux remarques qui sont faites par les autres. Il venait de repartir dans ses pensées et il ne revint sur terre seulement quand Ikuto annonça leur départ. Mais…Quel était ce regard? De l'appréhension? Peut-être avait-il peur qu'il change d'avis.

-Je ne reviendrais pas sur ma parole si c'est cela qui t'inquiète. Lorsque je dis quelque chose je le fais.

Il n'avait qu'une parole. Jamais il ne revenait sur une parole donnée.

Yuki se sentit encore plus gêné qu'il ne l'était déjà après les propos de son camarade. En effet, ce dernier riait. Il riait de sa réaction. Yuki fit une très légère grimace, d'accord, il rougissait et restait sans voix, mais ça n'était pas une raison pour rire. C'était tout nouveau pour lui. Son univers changeait soudainement, on ne pouvait pas lui en vouloir de réagir comme ça. Il sentit la main du garçon se glisser dans la sienne. Et voilà qu'Ikuto en rajoutait une couche. Comment pouvait-il dire des choses pareilles comme ça, si naturellement, accompagné d'un clin d'œil et d'un sourire? "Je vais te faire comprendre ce que c'est l'amour." Qu'entendait-il par là? Qu'allait-il faire pour lui faire comprendre ce qu'est l'amour? Il se sentit tirer en direction de l'attraction choisie.

-Quoi? Mais…?

Comment réagir face à une annonce pareille? Il ne savait pas trop et il se laissa traîner jusqu'à la grande roue sans rien ajouter, déboussolé, perturbé. Ils arrivèrent au pied de la grande roue où ils n'eurent pas beaucoup à attendre avant d'y monter. Yuki s'installa à côté du jeune homme dans l'attraction ne sachant pas du tout à quoi s'attendre de sa part. Il regarda sa fine main qui n'avait pas lâché celle d'Ikuto. C'était si étrange pour lui. Donner la main à quelqu'un. Ça n'était pas dans ses habitudes et pourtant, depuis la fil d'attente de la première attraction, il avait l'impression que leur main ne se lâchaient plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: C'est le moment de s'amuser [Ikuto]   Jeu 24 Juin - 17:03

Ikuto regarda perplex Yuki devant ces paroles si... sérieuse ? Il ne devait pas tout prendre au permier degrès et pensait à s'amuser avant toute chose. Un rire finit par résonner dans la chambre. Le sien pour ne pas changer. Il obversa l'autre garçon. Ils avaient peut-être le même âge, mais niveau sérieux, Yuki l'emportait largement. Il avait vécu dans un autre environnement. Ikuto ne pensait qu'à se divertir, c'était tout à fait normal ce genre de réaction venant de lui. Yuki continua de parler. Il n'allait pas revenir sur sa parole. C'était quelque chose de bon à savoir. Pour le vantard, c'était bien noble de dire cela. Toute personne ayant un minimum de fierté devait tenir ce genre de propos. Il ne fallait jamais revenir sur une parole donnée. C'était lâche d'agir ainsi. Et les lâches ne valaient absolument rien du tout à ses yeux. Ikuto esquissa juste un petit sourire en guise de réponse actuelle. Il devait se taire un peu de temps à autre. Il regarda la porte, l'ouvrit puis sortit. Il s'appuya contre le mur, en mettant ses mains derrière sa tête et attendit l'autre garçon.

- Tu es trop sérieux Yuki, finit-il tout de même par souffler.

Voilà ! Il avait fini par trouver quoi dire. Même si c'était simple comme réponse, il avait mis du temps à la trouver. Mais ce n'était pas de sa faute, il lui arrivait d'être à court de bla-bla inutile. Et là, il venait de démontrer cette pensée, très futile.

Les deux pensionnaires arrivèrent devant l'attraction. Ils montèrent assez rapidement dans la grande roue. Ikuto se mit directement contre la vitre. Il regarda à l'extérieur. Il y avait beaucoup de monde. Mais ce qu'il voulait, c'était d'être au milieu exactement de l'attraction. Le point le plus haut en d'autre terme. Il avait gâché cet instant à sa soeur, donc il n'avait pas pu voir où c'était. Et là, il allait ratrapper sa faute passée. Il ne pretta pas vraiment attention à Yuki. C'est seulement lorsqu'ils furent proches du milieu qu'il tira sur sa main pour interpeller son camarade.

- Yuki, regarde, c'est ici ! Lorsque l'on déclare son amour à une personne en étant sur le point le plus haut, la vrai histoire d'amour commence. Tu voudrais pas essayer ça ?

Il se tourna vers Yuki en lui offrant un grand sourire. Il se rendit alors compte que sa main était dans celle de l'autre garçon. Depuis quand ? D'après ses souvenirs, c'était depuis un petit moment déjà. Cela ne le dérangeait pas du tout. Mais ça lui faisait bizarre de serrer à nouveau la main de quelqu'un en étant pas en couple avec cette personne. Il se gratta la joue avec sa main libre, en détournant le regard. C'était vraiment très gênant ce genre de chose. Il se ressaisit et regarda à nouveau par la vitre. Ils allaient bientôt franchir le centre.
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Richardson
Elève de seconde année
avatar

Messages : 54
Uke or Seme ? : Ce n'est pas dur à deviner...

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 17 ans.
Petit ami: ...
Autre : :

MessageSujet: Re: C'est le moment de s'amuser [Ikuto]   Jeu 24 Juin - 23:49

Trop sérieux. C'est ce que venais de lui dire Ikuto. Qu'il était trop sérieux. Il le savait ça. Mais ça n'était pas sa faute s'il était comme ça. Il ne demandait qu'à se lâcher un peu, mais il lui fallait un peu de temps. Oui. Il lui fallait un peu de temps pour apprendre à se lâcher. Apprendre à s'amuser. Il lui fallait du temps et de l'aide. Il ne pouvait pas y arriver seul. Il offrit alors un immense sourire au garçon.

-Je sais que je suis trop sérieux. Cependant, tu vas m'aider à ne plus l'être autant.

Il était persuadé que la présence de son camarade lui serait bénéfique pour cela. Il ne serait plus aussi sérieux et se lâcherait un peu plus. Son langage se faisait déjà moins pompeux. Pas besoin de faire trop de manières avec Ikuto. Quand il agissait de façon un peu trop aristocrate, ça semblait si ridicule dans ce milieu. D'ailleurs, Ikuto ne manquait pas de rire dès qu'il réagissait un peu trop bizarrement aux yeux de son camarade.

Son côté aristocrate il devait le laisser un peu de côté. Surtout dans le parc d'attraction. Et c'est ce qu'il essayait de faire le plus possible. Il semblait qu'il réussisse à peu près. La preuve, il avait bien sauté au cou de son ami juste après la première attraction et en ce moment même, ils se donnaient la main. Si ses parents le voyaient…il ne préférait ne même pas imaginer leur réaction. Il laissa de côté cette pensée inutile et se concentra sur le moment qu'il passait avec son ami.

Ils étaient enfin dans la grande roue et Ikuto avait de suite portée son regard sur l'extérieur. Les yeux bleus de Yuki ne fixaient rien de précis. Il était totalement perdu dans ses pensées. En se levant ce matin il ne s'attendait pas du tout à passer une telle journée. Il ne savait pas quoi penser de tout ce qui lui arrivait. Il se sentait légèrement dépassé par tout ça. Il sentit alors sa main se faire tirer par celle de son ami et il porta son regard sur lui. En effet, ils étaient presque au sommet. Mais les paroles d'Ikuto le firent rougir. Il se sentait horriblement gêné. Son camarade se rendait-il de ce qu'il disait? C'était si… étrange pour lui. Déclarer son amour…L'étudiant s'attendait-il réellement à ce qu'il fasse ça? Il lui demandait une déclaration… Non, il ne pouvait pas faire un truc pareil. Il n'avait jamais dit "je t'aime", il ne savait pas le dire. Et puis, il avait déjà dit qu'il ne connaissait pas assez l'amour et ce que ça impliquait. Mais il avait bien avouer qu'il appréciait la présence d'Ikuto. Il se pencha alors et déposa un léger baiser sur la joue du jeune homme.

-Je t'aime bien.

Il avait murmuré cette phrase et son souffle c'était perdu sur la joue du garçon. Ses propres joues étaient écarlates et il écarta son visage, posant sa tête contre l'épaule d'Ikuto. Ça n'était pas une déclaration d'amour. Mais avouer qu'il aimait bien le garçon était déjà quelque chose de totalement…inattendue venant de lui. Il n'était pas comme ça. Il était réservé et timide. C'était vraiment pas dans ses habitudes et il ne savait même pas si ce genre de chose ce disait. Il était un peu nerveux. Et c'est pour cela qu'il passait son pouce sur la peau de la main d'Ikuto dans un geste mécanique qui restait doux. Il n'avait pas mentit. Il l'aimait bien et ce sentait bien avec lui. Pas besoin de se prendre la tête. Juste se détendre et profiter. Bien que pour le moment, il attendait avec appréhension une réaction de la part d'Ikuto.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: C'est le moment de s'amuser [Ikuto]   Ven 25 Juin - 18:31

Aider les autres était dans les habitudes d'Ikuto. Il suffisait de demander assez gentiment pour qu'il accepte tout et n'importe quoi. Surtout n'importe quoi. Mais ce n'était pas de sa faute s'il faisait surtout ça. Et puis Yuki semblait assez gentil pour qu'il n'est pas à demander directement de l'aide avec le "s'il te plaît". Bon, c'était déjà une bonne chose que Yuki s'avouait qu'il était sérieux. Parce que la plupart des gens de milieu très aisé ne s'avouaient pas qu'ils avaient des défauts. Mais lui, il semblait être sur la bonne voie. Ikuto s'auto-confirma cette pensée en hochant la tête. Il regarda l'autre garçon avec un sourire au coin. Les deux pensionnaires alleit très bien s'entendre apparemment. Tous pourraient dire la même chose que sa pensée. Il se mit dans le couloir, et regarda devant lui. Il devait se dépêcher pour pouvoir travestir Yuki. Oui, il avait des envies bien à lui, et peu lui importait l'avis des gens.

- Ne t'en fait pas, je vais t'aider ! Allez, on y va !

Il avait assez d'énergie pour traîner Yuki, s'il ne voulait plus yu aller. Il ne se battait pas avant pour n'avoir que la force dans la bouche. Il avait des muscles assez bien développés, dont il en était assez fier. Il aimait son corps comme il était. Enfin, il devait avoir des pensées moins prétentieuses de temps à autre. Pas toujours, mais il devait calmer cette partie chez lui. Elle était très plaisante, mais ne ravissait pas à tout le monde. Mais comme il le pensait il y a quelque instant, peu importe ce que pensait les autres !

Ikuto sentit alors une douce chaleur sur sa joue, ce qui le coupa de sa contemplation du paysage. Il entendit une léger murmure provenant sans doute de Yuki. ce garçon était vraiment quelqu'un d'assez imprévisible. Le voilà qui semblait gêné pour avoir dit qu'il aimait bien son camarade, et qui l'embrassait sur la joue, alors qu'auparavant il était gêné d'un simple contact. Il sourit. Il n'avait pas pensé que sa question allait enchaîner ça. Il avait juste posé cette question comme ça, sans arrière pensée. Chacun sa façon de réagir après tout. Le vantard se tourna vers Yuki, et le regarda dans les yeux, avec un petit sourire au coin.

- Yuki, tu sais ce que je fais aux gens qui disent qui m'aiment bien ? Je suppose que non. Alors je te montre.

Ikuto déposa un léger baiser sur les lèvres de Yuki, puis il s'écarta aussi vite que possible. Il se demandait si Yuki allait accepter cela ou le frapper un peu ? Il ne pouvait pas prévoir les réactions des autres. Et c'était tant mieux ainsi. Il lui offrit un petit sourire et attendit.
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Richardson
Elève de seconde année
avatar

Messages : 54
Uke or Seme ? : Ce n'est pas dur à deviner...

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 17 ans.
Petit ami: ...
Autre : :

MessageSujet: Re: C'est le moment de s'amuser [Ikuto]   Ven 25 Juin - 21:37

Suite à son annonce quelque peu étonnante, Ikuto se tourna vers lui et le regarda, un petit sourire au coin des lèvres. Il écouta les paroles prononcées et Yuki se demanda ce que comptait faire son ami. Il eut la réponse bien vite quand il sentit les lèvres du garçon sur les siennes. Ses yeux s'ouvrirent en grand sous la surprise. Il n'eut pas le temps de comprendre ce qu'il se passait que le visage de son compagnon de chambre s'éloigna du sien rapidement. Il battit des paupières, revenant sur terre. Ou plutôt dans la grande roue. Il se mit alors à rougir brutalement, détournant le regard. Ses joues le brûlaient. Ses pommettes arboraient une belle couleur rouge. Yuki porta sa main libre à ses lèvres. Il avait un peu de mal à réaliser ce qu'il venait de se passer. Ikuto l'avait-il réellement embrassé? Ses sourcils se froncèrent. Il faisait de son mieux pour réfléchir mais il était totalement perdu. C'était seulement la deuxième personne qui l'embrassait. Le baiser avait certes été léger, mais c'était tout de même un baiser. Il posa ses yeux sur le visage d'Ikuto, osant enfin le regarder. Il était tout perdu. Il retira ses doigts de ses lèvres et alla les poser sur celles de son camarade, passant doucement le bout de son index sur sa lèvre inférieure.

-Je….

Que dire? Que faire? Il était vraiment perdu. Il fit alors quelque chose de totalement inattendue. Quelque chose qu'il n'aurait jamais penser faire. Quelque chose de très stupide selon lui. Il retira ses doigts et il déposa à son tour ses lèvres sur celle d'Ikuto. Un baiser léger et timide. Un effleurement de lèvres avant qu'il ne s'écarte et cale son visage brûlant de gêne contre le cou du garçon.

-Désolé…

C'était bête de s'excuser comme ça non? Juste avant c'était Ikuto qui l'avait embrassé et sur une impulsion soudaine il avait fait de même et le jeune homme ne s'était pas excusé lui. Mais il se sentait désolé. Il n'arrivait pas à croire qu'il avait fait une chose pareille. Il ne se reconnaissait pas.

-C'est…J'en avais juste envie…C'était agréable.

Il n'avait pas d'autre explication. Son geste avait été provoqué par une brusque et soudaine envie de sentir une nouvelle fois ses lèvres contre les siennes. Mais il se sentait horriblement ridicule et il ne retirera son visage du cou d'Ikuto uniquement quand celui-ci l'en délogerait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: C'est le moment de s'amuser [Ikuto]   Sam 26 Juin - 18:49

Ikuto observa Yuki, en se demandant qu'elle allat être sa réaction. Ce n'était pas tous les jours que quelqu'un vous embrassait comme ça, pour une raison assez "insignifiante". C'était suite à une simple petite phrase qu'il avait fait ça. Et les gens n'aimaient pas forcément être embrassé. Alors quand cela arrivait, les réactions variaient en fonction des gens. Apparemment celle de Yuki était de détourner tout d'abord le regard, avec des rougeurs aux joues, et suivit de froncement de sourcil. C'était amusant de voir les différentes réactions des gens. Finalement, il aurait pu approfondir le baiser. Surtout que Yuki avait des lèvres toute douce.Et il ne l'avait pas frappé ! Il ferma les yeux en voyant les doigts de son camarade se rapprochaient de lui, pensant que ce serrait un coup, mais au contraire. Il rouvrit les yeux en sentant deux doigts sur sa bouche. Yuki n'allait donc rien faire d'autre ? Il soupira intérieurement. Son camarade n'était donc pas en colère contre lui. C'était rassurant à savoir. Il ne voulait pas qu'il soit énervé contre lui. Yuki finit par le regarder enfin, pour bafouiller un simple "Je...". Il se retint de rire devant son hésitation. Mais cette hésitation se changea en une chaude chaleur. Yuki venait de l'embrasser. Cette fois-ci, ce fut le tour d'Ikuto d'être surpris. Il ne sagissait que d'un simple effleurement des lèvres. Il sentit ensuite la tête de l'autre garçon contre sa nuque. Le vantard ne savait pas vraiment comment réagir face à cela. Non, il savit très bien comment réagir, mais c'était la façon dont c'était arrivait qui le surprenait par dessus tout. Yuki était gênée d'être embrassé, mais cela ne le dérangeait pas d'embrasser les autres. Ikuto rit un peu, puis enlaça l'autre garçon, en mettant sa tête près de la sienne.

- Tu n'as pas à t'excuser tu sais. C'est normal d'embrasser quelqu'un. Même si il n'y a aucun sentiment. Tu vas voir comment j'embrasse bien. Si tu ne veux pas participer, c'est pas grave. Tu peux aussi me repousser.

Ikuto écarta l'autre garçon de lui, et lui sourit. Il rapprocha leur visage et déposa d'abord ses lèvres sur les siennes. Ce n'était qu'un simple baiser pour l'instant. Il ferma les yeux. Il attendait d'avoir l'accord de Yuki pour approfondir le baiser. Le vantard ne faisait rien contre l'avis des autres, quand cela concernait les baisers ou autre chose du genre. Il se qualifiait de gentil garçon quand il faisait ça. Il attendait de voir comment Yuki allait réagir.
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Richardson
Elève de seconde année
avatar

Messages : 54
Uke or Seme ? : Ce n'est pas dur à deviner...

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 17 ans.
Petit ami: ...
Autre : :

MessageSujet: Re: C'est le moment de s'amuser [Ikuto]   Sam 26 Juin - 22:37

Ikuto avait fermé les yeux quand il avait approché sa main. Avait-il eut peur de se faire frapper? Il ne fallait pas. Il n'était pas violent. Loin de là. Il était plutôt du genre tendre. Il aimait la douceur. C'est pourquoi il se sentit bien quand son camarade l'enlaça et posa sa tête contre la sienne. Il écouta les paroles prononcées. Des paroles qui le surprirent. Ikuto voulait l'embrasser de nouveau? Il n'était pas certain d'avoir tout compris. Son visage fut alors retirer de contre le cou de son ami. Yuki eut d'abord un léger mouvement de recul quand le visage de son camarade s'approcha du sien. Lui n'était pas très sûr que ce soit normal d'embrasser quelqu'un comme cela. Mais…Il ne pouvait décidément pas nier que c'était quelque chose de très agréable. Il laissa donc les lèvres d'Ikuto se poser sur les siennes. C'était doux….Il vit les paupières du jeune homme se fermer et il fit de même. Il n'hésita qu'un bref instant sur ce qu'il allait faire. Ça surprendrait sûrement son ami mais ça n'était pas grave. Il entrouvrit légèrement ses lèvres et il laissa de suite sa langue aller chercher sa camarade pour qu'elle l'entraîne dans un baiser plus approfondi. Ce qui ne manqua pas. Yuki redécouvrit alors le plaisir de se faire embrasser. De partager un baiser qui n'avait rien de chaste. C'était merveilleux. Ça faisait un moment qu'il n'avait pas eu le droit à ça. Ikuto n'en avait sûrement pas conscience mais le baiser qu'il lui donnait lui faisait un bien fou et Yuki ne restait pas impassible et répondait au baiser avec une ardeur que personne ne pouvait soupçonner venant de lui. À bout de souffle, il s'écarta et rompit le baiser. Il avait les pommettes roses et le souffle court. Il se mordilla la lèvre inférieur, réalisant ce qu'il venait de faire. Il avait accepter le baiser d'Ikuto et il y avait répondu et maintenant il se sentait un peu gêné, son regard plongé dans celui du garçon.

-On sort les tourtereaux! Il faut laisser la place aux autres.

Le visage de Yuki s'enflamma. Alors qu'il n'avait que les pommettes rosies par le baiser le voilà qui pouvait rivaliser avec une tomate bien mûre. Il n'avait même pas réaliser que la grande roue c'était arrêté et il n'avait même pas entendu le jeune homme qui s'occupait de la grande roue arriver. Il n'osa pas le regarder et tira Ikuto loin de l'attraction. Il s'arrêta finalement et se tourna vers son camarade en souriant, ne lâchant toujours pas sa main. Son visage avait repris sa couleur initiale, mais il savait que ça ne durerait pas longtemps.

-Merci pour le baiser.

Il rosit légèrement. Voilà. Il avait de nouveau perdu sa couleur naturelle de peau. Il se mordilla de nouveau sa lèvre. Il se sentait absolument ridicule mais il ne put s'empêcher de poser une question qui le fit rougir un peu plus.

-Tu recommenceras? Je me suis rendu compte que c'est une chose qui m'a manqué depuis Peter…

Il sourit doucement avant de détourner le regard, gêné. Il regarda donc autour de lui à la recherche d'une nouvelle attraction à faire. Mais il ne savait pas quoi choisir.

-Que fais-t-on maintenant?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est le moment de s'amuser [Ikuto]   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est le moment de s'amuser [Ikuto]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Hotaru :: La ville :: Pour votre Détente :: Le Parc d'attraction-
Sauter vers: