AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Imaginary[PV.Akira]

Aller en bas 
AuteurMessage
Enjyu Okami
Elève de première année
avatar

Messages : 306
Localisation : Dans ton placard...Mouhahaha...
Uke or Seme ? : Il a une tête de dominant franchement?

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 15 ans.
Petit ami: Mais ça te regarde pas euh!
Autre : :

MessageSujet: Imaginary[PV.Akira]   Mar 22 Sep - 17:56

Encore une journée harrassante. Aujourd'hui de corvée de ménage, le petit rouquin était resté après les cours afin de nettoyer la classe. Le soleil commençait doucement à décliner dans le ciel. Depuis les quelques semains où il était arriver au pensionnat, il avait réussit à se faire un ami. Enfin il lui était surtout tombé dessus en fait. Enjyu avec souvent remarqué qu'il le dévisageait parfois quand ils se croisaient et un jour il se présenta devant lui, sautillant de joie et d'excitation, et il lui demanda avec un grand sourire si il acceptait d'être son "modèle". A cette proposition, le petit chaton leva un sourcil, pas sûr d'avoir bien compris. Modèle de quoi? Il s'avera que son "nouvel ami" était un fan de cosplay né et que presques tous les soirs il lui faisait essayer des costumes différent et le prenait en photo pour les mettres sur son site de couture où il vendait ses créations. Cette idée avait fait grimacer Enjyu au départ mais bon, il n'y pouvait rien... Et ce soir il se retrouvait seul à nettoyer la classe vêtu d'un robe dans le style gothique bien trop courte, d'une blancheur imaculée. Son ami était gentil, bien qu'un tantinet embêtant, et grâce à lui Enjyu avait une nouvelle garde-robe. Mais un jour il devrait absolument songer à lui demander pourquoi ce n'était que des costumes féminins!?!! Enfin avec l'uniforme de son boulot c'est pas comme si c'était la première fois qu'il se retrouvait travesti de la sorte. Han la vache il est haut ce tableau! Enjyu était bien trop petit pour atteindre les écritures qui se trouvaient toutes en haut.

"Mince..."

Le petit chaton regarde partout autour de lui. Si il laisse le tableau sale alors que c'était son tour de nettoyer il va se faire disputer. Idée! Enjyu monta alors sur le bureau du professeur avec des mouvements mals assurés. Manquerait plus qu'on le surprène comme ça! Enfin... Il était vrai que depuis qu'il avait commencé à s'habiller de cette manière bizarre grâce à Shin, son ami en question, certains garçons du pensionnat semblaient à présent le remarquer et peut être mêle le respecter. Mais bien sûr y'en avait toujours qui faisaient tout pour lui pourire la vie mais bon ça on y pourra jamais rien. Un légé sourire apparu sur les lèvres de Enjyu à ces pensées. Voilà, le tableau est nettoyé. Le soleil commence doucement à déscendre à l'horizon et il fera bientôt nuit. Le petit rouquin s'agenouilla sur le bureau et bailla, il était fatigué. Tellement fatigué... Ces temps çi il souffrait d'une insomnie monstre et ne dormait qu'à peine quelques heures par nuits. Impossible de savoir à quoi celà était dû. Il n'était pourtant pas particulièrement stréssé ces derniers temps mais il se sentait seul. Affreusement seul. Il avait envie de revoir Silver ou alors d'avoir quelqu'un qui lui tiendrait compagnie. Shin était gentil mais c'était quelqu'un qui le comprenait et qui l'aimait vraiment dont-il avait besoin.

"J'ai sommeil..."

Sans vraiment chercher à comprendre et encore moins sans se soucier des conséquences, il s'allongea sur le bureau du prof'. Les rayons du soleil couchants s'infiltraient par la fenêtre fermée et caressait doucement le corps assoupit de l'enfant de leur faible chaleur. Enjyu somnolait de plus en plus, bientôt endormit. Avec un peu de chance personne ne viendrait le déranger ici et il réussirait enfin à s'endormir pendant un petit moment. Dehors, les élèves s'activent. Certains sortent du pensionnat sans doute pour aller s'amuser un peu en ville. Normal on est Samedi après tout. Enjyu lui n'a personne avec qui sortir et avec qui s'amuser. Le week-end il reste dans l'enceinte du lycée et ne fait rien de particulier. Puis progressivement, il tombe dans les bras de morphé et sa respiration se fait plus lente et régulière. De toute façon Enjyu ne peut rien faire d'autre que se replier dans son monde imaginaire quand il se sent seul...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Daikisu
Conseiller d'éducation
avatar

Messages : 13
Uke or Seme ? : both

MessageSujet: Re: Imaginary[PV.Akira]   Lun 5 Oct - 13:00

La journée avait passée plus lentement de d’habitude. Comme chaque fin de semaine. Les étudiants s’arrangeaient pour régler leur problème afin d’être tranquille le weekend ; et Akira comme beaucoup d’autre voyait la journée passer lentement, car à attendre la fin des cours, le temps s’écoule toujours plus lentement. Et le CPE n’était pas du genre à avoir un samedi soir de libre.

Il sortait souvent, pour prendre du bon temps, et –déformation professionnelle surement- être capable de surveiller leur consommation. C’était toujours jouissant de voir leurs mines déconfites quand il les renvoyait au pensionnat à moitié éméché et dans l’impossibilité de se saouler plus.

Dans tout les cas, Akira faisait l’inspection des classes pour pouvoir fermer le lycée pour le weekend. Il passait dans toutes les salles et vérifiait qu’il n’y avait pas d’intrus avant de les fermées à clé. Le samedi n’était pas le jour favori des couples pour squatter les salles afin de fricotter loin de leurs camarades de chambre.

Le jeune homme faisait sa tâche sans bronché, à part quelques élèves qui finissaient de remplir le carnet de bord ou nettoyer les classes il n’avait vu personne. Enfin il arriva à la dernière salle, le soleil commençait à se coucher. Il ouvrit la porte du fond et remarqua tout de suite le cartable sur une des tables.

Il n’était pas seul, le regard doré de l’homme scanna la pièce pour s’arrêter sur le bureau. Il voyait le dos d’une jeune fille en robe. Assoupie sur le bureau du professeur, elle devait être épuisée pour s’être endormie ici. La salle était propre et des traces d’eau étaient encore visible sur le tableau noire, la chargée du nettoyage alors.

Le CPE soupira, il ne pouvait pas la laisser ici. Il s’approcha donc, contournant le bureau et resta un instant perplexe. Un garçon ? Dans une robe ? Un sourire amusé étira ses lèvres alors qu’il regardait le bel aux bois dormant. Il se pencha au dessus du jeune garçon, observant son visage, pas mal. Hmmm…

Akira regarda le corps frêle, après tout ce pouvait bien être une fille. Un éclat dangereux traversa son regard, il pouvait toujours vérifier non ? Il passa doucement ses doigts sur la cuisse de l’élève, les remontants sous sa robe en faisant attention de ne pas le réveiller. Un sourire satisfait apparue sur ses lèvres quand il trouva ce qu’il espérait et tout aussi délicatement il retira sa main pour la passer sur la joue du garçon aux cheveux rouge. Il la tapa doucement pour le réveiller. Il était à croquer ce jeune homme, malgré tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enjyu Okami
Elève de première année
avatar

Messages : 306
Localisation : Dans ton placard...Mouhahaha...
Uke or Seme ? : Il a une tête de dominant franchement?

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 15 ans.
Petit ami: Mais ça te regarde pas euh!
Autre : :

MessageSujet: Re: Imaginary[PV.Akira]   Mer 14 Oct - 18:45

Malgré la fatigue et le sommeil, Enjyu remua et ne pu empêcher une petite plainte de sortir d'entre ses lèvres. Il avait envie de dormir mais son esprit hurlait "danger Enjyu, danger! Réveilles-toi tu es en danger!". Alors, n'écoutant que son instinct, l'enfant ouvrit soudainement ses deux orbes bleus claires et avec des gestes à la fois rapides et maladroits donna une grande claque retentissante dans l'air. Peut être avait-elle touché l'homme à la joue, à l'épaule, ou peut être pas... Un hoquet de surprise s'échappa de sa gorge et encore mal réveillé, il ne remarqua pas que la personne qu'il venait sans doute de frapper était le CPE du pensionnat et en voulant se protéger, tomba du bureau pour se retrouver les quatre pattes en l'air dans un tourbillon de dentelles blanches. Le rouquin roula sur lui même pour finir étaler au sol, sur le dos, la tête cognant la par terre avec un grand "toc". Avec au moins 5 bonnes secondes de décalages entre chaques mouvements, l'enfant gémit et posa ses mains derrière sa tête à l'endroit douloureux. Ses jambes ramenés contre son torse et sa robe légèrement relevée, il resta un petit moment ainsi, des larmes aux coins des yeux. C'était vraiment désagréable, il avait l'impression qu'on venait de sonner un gong dans son crâne! Puis finalement, il releva la tête vers Akira. La première pensée qui vint envahir son esprit à cet instant était "qui est-ce? Je ne l'ais jamais vu... Mais c'est un élève non?"
Oui car de toute évidence Mooonsieur le CPE ne ressemblait pas tellement à un membre du personnel aux yeux de Enjyu mais plutôt à un élève de terminale.

"J'ai maaal..."

Le jeune homme se releva alors, s'appuyant sur ses bras et se redressant, vacillant. Peut être que ça tête avait cogné plus fort que prévu finalement.... Il avança jusqu'au bureau et s'y assit, les jambes pendantes dans le vide, une main toujours derrière sa tête et l'autre posée entre ses cuisses pour cacher son dessous. Il regarda le présumé terminale, encore sonné et dit avec une voix où l'on pouvait lire l'absence de toutes formes d'émotions.

"T-vous... M'avez fait peur...."

Il ne savait pas si il devait le tutoyer ou non. Après tout qu'il soit adulte ou non il était tout de même plus âgé. Disons... Son "sempai"? Si il y a bien une chose utile et importante qu'on lui avait enseigné dans sa famille c'était la pôlitesse vis à vis des gens plus âgé que lui. Sa main droite vint quitter son crâne pour se plaçer à côté de celle de gauche. Il remua ses jambes couvertes de doux tissu blanc, ses talons cognèrent brièvement sur le bois du bureau puis il finit pas relever la tête, mal à l'aise à cause de ce silence. Il croisa quelques secondes le regard doré de son interlocuteur et se sentit brusquement défaillir. Il resta comme ça quelque secondes, juste quelques secondes. Puis avec un air gêné, le quitta des yeux à son plus grand regret, rougissant à vue d'oeil. Durant ces quelques instants il s'était sentit flotté ailleurs, loin de la réalité, perdu dans l'immensité dorée des yeux de ce garçon qui au final... Restait toujours un inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Daikisu
Conseiller d'éducation
avatar

Messages : 13
Uke or Seme ? : both

MessageSujet: Re: Imaginary[PV.Akira]   Mer 18 Nov - 15:33

Akira attendit patiemment que le jeune homme se reveille. Mais quand il le fit ce ne fut pas de la manière dont il s'y attendait. Celle employé étant plus douloureuse. Le CPE grogna, massant sa joue qui venait de recevoir la claque du petit roux. Elle allait surement rougir et il aurait l'air malin avec une marque de main sur le visage. Son regard doré se fixa sur le petit impudent.

Ce dernier semblait aussi surpris que lui et c'est avec un hoquet qu'il tomba du bureau sous son oeil médusé. On avait pas idée d'être aussi maladroit. Il se demandait bien ce qu'il se serrait pris s'il s'était réveillé quand il l'avait touché, il n'avait pas l'air du genre à donner des pains, mais ce aurait surement été aussi douloureux. Le jeune homme se redressa, son regard voyageant sur le corps cerné de dentelle alors qu'il se relevait après un claquement sinistre.

Il ne manquait plus que ça, qu'il se fasse une commotion cérébral. Akira fit le tour du bureau, observant le jeune homme qui les larmes aux yeux gémissait de douleur. Quel intéressant son. Il resta impassible alors qu'il se relevait en vascillant, s'approchant quand même au cas où il perdrait l'équilibre, il faisait partit du personnel, il devait s'occuper des élèves après tout. Même si ceux-ci le giflait au réveil.

Il soupira le voyant remonter sur le bureau, les jambes se balançant dans le vide comme un gamin, quelque chose lui disait que son comportement reflétait très sa personnalité. Les talons claquèrent contre le bois et il le vit l'épier, les deux mains entre les jambes pour tenir sa robe. Un adolescent avec des hobby bien étrange oui. Il s'approcha, jusqu'à se trouver presque entre ses cuisses. "J'avais remarqué, depuis quand gifle-t-on le CPE jeune homme ?" Il demanda d'un ton accusateur, le fixant droit dans les yeux, un léger sourire amusé au lèvre en voyant que le jeune garçon n'avait plus que les cheveux de rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enjyu Okami
Elève de première année
avatar

Messages : 306
Localisation : Dans ton placard...Mouhahaha...
Uke or Seme ? : Il a une tête de dominant franchement?

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 15 ans.
Petit ami: Mais ça te regarde pas euh!
Autre : :

MessageSujet: Re: Imaginary[PV.Akira]   Dim 29 Nov - 20:49

"Le... CPE...?"

Enjyu ferma les yeux et les rouvrit, complètement à la masse, sûrement mal réveillé. Il se passa quelques secondes interminables le temps que l'information atègne bel et bien son cerveau. Lorsque cela arriva, l'enfant écarquilla les yeux et une expression de terreur vint s'emparer de se traits. Il recula sur le bureau, cherchant visiblement à se protéger, une peur bien remarquable dans son unique oeil visible alors que ses deux mains avait abandonné leur place pour venir lui permettre de se tenir sur le bureau.

"P-pardon je voulais pas!"

Pour faire simple, Enjyu pa-ni-quait. Résumons.Il était en train de dormir sur le bureau du professeur, Il avait claqué quelqu'un, s'était ridiculisé devant lui, ce quelqu'un était le CPE. Bim, ça fait mal. L'enfant roula sur lui même pur atterir de l'autre côté du bureau, effrayé. Il ne voulait pas avoir d'ennuis. Mais cependant l'homme ne semblait pas être particulièrement faché et cela rassurait un peu le rouquin.

"Je... Je ne vous est pas trop fait de mal?"

Le jeune garçon contourna le bureau et s'approcha de l'adulte, posant une main sur sa joue. Ca allait sûrement rougir, zut... Enjyu se mordilla la lèvre, fixant le surveillant de son regard coupable. Sa seconde petite main vint rabaisser le tissu de sa robe, décidement trop courte à son goût, surtout devant un inconnu. Il retira sa main de la joue de Akira qui commençait déjà à rougir et se recula un peu, regardant le sol. Il était mal à l'aise et le pire c'est qu'il ignorait pourquoi. Enfin si... Il venait de le claquer, et c'était grave. Peut être allait-il être puni ou collé. Mais il n'avait pas fait exprès...

"Vous allez me punir?"

Ses mains se ressérèrent sur la robe, plissant le tissu immaculé entre ses doigts, le regard fixant résolument le carlage du sol. Il fit deux nouveaux pas en arrière, tremblant légèrement. Pas que de peur, de froid aussi. C'est quelle n'était pas épaisse cette foutue robe! Haaaa... Quecequ'il aurait aimé être une petite souris à ce moment là, pour pouvoir s'enfuir loin et ne plus jamais réaparraître! Il murmura un petit pardon du bout des lèvres puis retourna s'assoir sur le bureau, la tête basse. Il avait eu peur de se faire frapper, certainement par habitude. Puis il ne voulait pas perdre son deuxième oeil! C'était déjà dur de voir avec un seul... Puis il ne s'imaginait pas aveugle. Ne plus voir le monde, les gens, les couleurs... A coup sûr il tomberait dans la déprime...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Daikisu
Conseiller d'éducation
avatar

Messages : 13
Uke or Seme ? : both

MessageSujet: Re: Imaginary[PV.Akira]   Sam 5 Déc - 16:27

"Oui"

Il le fixait toujours, guettant sa réaction qui se révéla des plus intéressantes. Il est vrai qu'il n'avait pas l'air d'un CPE, avec son jean, ses chaînes et autre, et peut-être bien avait-il l'air plus jeune que son véritable âge. Il n'était pas le premier élèves à réagir avec choc à la découverte de son appartenance au personnel, il ne pouvait pas l'en blâmer. En fait il trouvait ça plutôt amusant la façon dont les yeux s'écarquillent devant la nouvelle.

Nouveauté fut la terreur, ce constat fit courir un doux frisson le long de son échine et son sourire se fit plus mesquin, plus démoniaque. Il le voyait reculer pour se mettre hors de sa portée, ce petit garçon au bandeau dans sa robe de dentelle. Une étrange envie lui prit les tripes et son regard s'assombrit.

"Mais ce n'est rien, petite souris."

Sortit sa voix rauque et doucereuse alors qu'il s'approchait pour observer le rongeur tapis sous le bureau. Son pas lent et sûr, il posa une main sur le bureau, un étrange poison se diffusant dans ses veines. Ces petites rougeurs sur ses joues, sa lèvres maltraiter ce petit air d'enfant pris en faute. Ça réveillait des instincts qu'il préférait oublié. S'il continuait comme ça, ça allait mal finir. Son poing se serra sur le bois et ses yeux dorés ne le lâchaient pas, ses yeux sombres, le seule signe extérieur de ses pensées intérieurs. Et il espérait bien que cela serait les seuls symptômes visibles.

"Non." Il répondit d'une voix basse, pas un mot de plus, rien que ces mots l'avait calmé, la culpabilité dans le regard du petit, son bon côté refaisait surface. Il fixa son regard de nouveau clair sur le jeune homme, la main sur sa joue lui provoquant un frisson. Cette manie qu'il avait de mordiller sa lèvre... Le CPE lui mordillerait bien à sa place, histoire de connaître le goût de ces ourlées de chairs rougit par ce traitement répété.

Il ressortit de son fantasme sur la douceur visible des lèvres quand la main du petit quitta sa joue. Elle devait être rouge, peut-être, mais il avait l'habitude, ça ne lui faisait plus rien. En fait il ne sentait même pas la douleur, il pouvait juste deviner, et il avait connu bien pire qu'une simple gifle d'un souriceau surpris.

Akira observa le jeune homme, ses signes de nervosité, le tissu froissé de sa robe aux froufrous blancs. Il lâcha un soupir presque inaudible au pardon murmuré, fermant les yeux un instant, ses doigts sur son menton passant et repassant sur sa peau, un index parfois passant sur sa joue rouge.

Finalement il redescendit sa main et fixa son regard sur le jeune homme qui avait décidé de fixer le sol, installer sur le même perchoir où il l'avait trouvé un peu plus tôt. Il s'avança vers la petite sourit frissonnante, posant une main sur le bureau à côté de sa cuisse, l'autre lui relevant le menton pour l'obliger à lui faire face.

"Penses-tu que je devrais te punir ?
" il demanda simplement, le regardant d'une regard fixe, impassible. Personne ne savait lire ses pensées à travers son regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enjyu Okami
Elève de première année
avatar

Messages : 306
Localisation : Dans ton placard...Mouhahaha...
Uke or Seme ? : Il a une tête de dominant franchement?

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 15 ans.
Petit ami: Mais ça te regarde pas euh!
Autre : :

MessageSujet: Re: Imaginary[PV.Akira]   Dim 6 Déc - 18:18

Le petite souris en question se trouvait complètement paniquée et lança un regard affolé dans toutes les directions, trop intimidée pour avoir le courage de regarder l'adulte dans les yeux. Il pouvait presque sentir le souffle chaud de ce dernier sur sa peau et cela ne faisait que le terrifier davantage. Puis la question qu'il lui posa eu un effet brusque sur Enjyu. Il écarquilla les yeux et cessa de maltraîter sa lèvre. Les secondes passèrent lentement et le seul son que l'enfant réussit à sortir fut un petit "Ha" surprit. Il ne s'attendait vraiment pas à ce qu'on lui demande son avis là dessus. Mais il ne voulait pas être puni, et encore moins être malhonnête. Le choix s'avérait difficile...

"Et bien je... Je serais stupide de vous dire oui mais... Dire non serait mal aussi... Puis pourquoi vous me demandez ça c'est vous le CPE non!?!"

Avec un sourire coupable et effrayé, il repoussa l'homme sans ménagement. C'était préférable car si il était resté encore si près de lui ne serait-ce que quelques secondes, le rouquin aurait tourné de l'oeil. Il descendit du bureau et recula dans la pièce, se sentant à présent libre de ses mouvements. Il se posta derrière une table le séparant du plus vieux. Ainsi il se sentait protégé. Dans son mouvement de panique, l'enfant en avait oublié son accoutrement étrange et sa robe s'était légèrement déchirée sur le côté, juste assez pour qu'on puisse aperçevoir le haut de sa cuisse. Shin allait lui faire la peau...

"Non sérieusement c'est ridicul ce que vous me dîtes..."

Il secoua la tête comme si il était désolé puis en relevant la tête, remarqua le regard étrange que l'adulte lui lançait depuis tout à l'heure. Encore pur et innocent, il était loin de s'imaginer quel genre de pensées pouvaient se dissimuler dans ce regard et en conclu donc que c'était simplement dû à sa tenue peut commune dans un lycée pour garçons. Cela dérangeait Enjyu qu'on puisse croire qu'il portait ces vêtements parce que ça lui plaisait, surtout lorsque la personne qui croyait cela était un adulte, en plus de ça le CPE. Le petit chaton fit de grands gestes avec ses bras et tira sur le devant de sa robe.

"Et n'allez pas croire que je porte ça pour le plaisir hein! C'est un ami à moi qui prend des photos pour ses créations..."

Il éspérait simplement que l'homme n'allait pas lui demander l'adresse du site où Shin montrait ses créa' parce que en plus d'être en robe, certaines photos étaient bizarres il il n'avait pas tellement envie de montrer ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Daikisu
Conseiller d'éducation
avatar

Messages : 13
Uke or Seme ? : both

MessageSujet: Re: Imaginary[PV.Akira]   Lun 21 Déc - 11:14

Akira vu avec un plaisir certain le jeune être très ébranlé par sa question, son incapacité de répondre pendant un moment fit briller son regard d'amusement. Le chaton n'osait même plus le regarder dans les yeux, ses mimiques étaient un spectacle des plus distrayant en fait. Quand enfin la réponse sortit, il fut assez satisfait de ses paroles, il faut dire qu'une question piège comme celle-ci était difficile à répondre sans se trahir. Et les mots du jeune prouvait bien qu'il était aussi innocent que son apparence le laissait deviner.

Le CPE ne répondit pas à sa question, se contentant d'un sourire indéchiffrable, qui s'assombrit lorsqu'il le repoussa pour descendre de son perchoir. Il ferma quelque seconde les yeux pour se calmer. Lâchant un soupir, il pensait qu'il n'avait pas changer, plus on le repousse plus il veut, et il serrait bien partit sans ménagement à la poursuite de cette adorable proie.

Il se retourna finalement en entendant le bruit de déchirement du tissu. Ses yeux dorés restèrent fixés sur la cuisse dévoilée un moment, se rappelant la douceur de cette peau. Il se mordit l'intérieur de la joue et remonta son regard sur le visage juvénile alors qu'il lui adressait la parole.

Une nouvelle fois, il ne répondit pas à ses mots, un léger sourire amusé alors que le chaton battait des bras. Tellement adorable. Il s'avança vers lui, laissant le pupitre entre eux, il y posa simplement ses mains, semblant pensif face à ses paroles.

"Des photos ? Je me demande si tu es aussi à croquer dans les autres tenues que dans celle-ci, dommage qu'elle soit déchirée." Pour lui, Akira lui appréciait grandement la vue de sa cuisse. Il se pencha davantage, son visage à quelques centimètres du sien.

"J'espère qu'il ne vend pas ces photos, ce serai vu comme une activité illégale par l'administration."

Pendant qu'il parlait il n'avait pu empêcher sa main de glisser jusqu'à la déchirure, ses doigts si proche de sa peau, surement par réflexe à un geste brusque, il attraperait la robe, ou la cuisse tendre. Il est tellement adorable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enjyu Okami
Elève de première année
avatar

Messages : 306
Localisation : Dans ton placard...Mouhahaha...
Uke or Seme ? : Il a une tête de dominant franchement?

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 15 ans.
Petit ami: Mais ça te regarde pas euh!
Autre : :

MessageSujet: Re: Imaginary[PV.Akira]   Lun 21 Déc - 19:50

Innocent certes. Adorable certes. A côté de la plaque en permanence, certes. Mais idiot, non. Tout sauf ça. Enjyu se doutait bien qu'il y avait quelques chose qui clochait, que cet homme était bien trop étrange, bien trop doux pour être honnête. L'enfant voulu reculer quand il le vit de nouveau s'approcher. Mais il n'y parvint pas, ce regard posé sur lui le clouait sur place. Il ne bougea donc pas et resta ainsi, droit comme un piquet tel un animal à l'affu, ses petits poigs ramenés contre son torse. Lui qui n'aimait pas qu'un inconnu l'approche de trop près il n'avait pas eu de chance en tombant sur Akira. Mais soit. Il avait 15 ans. Il était grand maintenant. Il n'avait pas à avoir peur... Plus facile à dire qu'à faire cependant. Enjyu pencha la tête et regarda d'un air dépité la déchirure dans le tissu blanc. Ca n'avait absolument rien de drôle, pourquoi cet homme souriait-il ainsi?

Puis il lui posa une question étrange sur les robes que Shin fabriquait. Le petit chaton hoqueta de surprise et passa par environ 32 teintes de rouge. Il se surpris même à regarder sa robe sous tous les angles pour vérifier qu'elle n'était pas trop courte. A vrai dire, si, elle l'était. Mais du point de vu qu'il avait le rouquin ne s'en rendait absolument pas compte. Puis Shin avait dit que ça allait... Un espèce de rire forçé s'échappa des lèvres fines du petit chaton.


"Ha ha ha.... En tout cas ne comptez pas sur moi pour vous le dire monsieur..."

Il lui fit un sourire, d'apparence gêné, en réalité d'un tout autre genre. Pour faire simple. Enjyu raillait. Il était en train de se foutre de monsieur le CPE. Une manière comme une autre de lui dire que si il voulait tranquillement matter un gosse en robe il n'avait qu'à aller voir ailleurs si il y était. L'enfant se mordit la lèvre, il ne comptait pas se laisser faire. Un air plus assuré apparu sur ses traits et il serra les poings.

"Et laissez moi vous dire, monsieur, que Shin n'est PAS ce genre de personne. Ne vous méprenez pas..."

Puis il tourna la tête vivement avec un air qui disait: "je vous emmerde tous autant que vous êtes". Cette toute nouvelle assurance le rendait plus fort, moins vulnérable. Seulement il en faut peu pour briser le courage d'une personne qui justement, n'a pas l'habitude d'être courageuse, et lorsque les doigts de l'adulte vinrent froler la peau mise à nue de sa cuisse droite, la réaction de la petite chose en question ne se fit pas attendre. Il était si près... Tout près... Trop près. Ses yeux s'écarquillèrent et en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, l'enfant poussa un petit cri aigu et se recula violement. Nouveau petit cri, on venait de l'arrêter dans son mouvement brusque. Son regard glissa lentement jusqu'à sa cuisse douloureuse ou le surveillant venait de crisper sa main. L'enfant tira de nouveau, impossible de le faire lâcher. Puis, tremblant de tout son être, paniqué comme pas deux, il dit d'une petite voix mal assurée alors que des larmes apparaissaient aux coins de ses yeux:

"M-monsieur... Vous... V-vous me faîte m-mal..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Daikisu
Conseiller d'éducation
avatar

Messages : 13
Uke or Seme ? : both

MessageSujet: Re: Imaginary[PV.Akira]   Mer 20 Jan - 20:45

Un léger agacement avait pris place dans son esprit. Au début tout s'était passé comme prévu. Ses propos avait touché le chaton au point de l'en faire délicieusement rougir comme une pomme bien mûre. Pomme qu'il aurait bien croquer à ce moment là. Mais son encas avait changé d'attitude. Il le fixait sans ciller, avec assurance. Et ce rire forcé était bien laid à ses oreilles.

Oui, Akira n'aimait pas qu'on lui résiste, où était cet adorable bambin en robe qu'il taquinait depuis tout à l'heure ? Maintenant il parlait, il se révoltait, il osait le regarder en face. A mesure qu'il gagnait en assurance, il se penchait en avant, comme si faire peser sa présence sur l'élève pouvait renverser la donne.

Ses yeux se plissèrent, le tissu effleurait ses doigts à chaque geste de son interlocuteur, et l'irrésistible envie de lui saisir violemment la cuisse lui fit ouvrir et fermer les poings avec retenu. Que croyait-il ? Un grondement menaçait de quitter les lèvres de l'adulte en même qu'une sensation amer se diffusait dans ses tripes.

Il lui rappelait lui. Face à cette homme beaucoup plus grand. Alors qu'il lui tenait tête, qu'il essayait de se montrer fort face à lui. Et pourtant il avait perdu, et lui avait gagné. Il avait été soumis et une telle colère s'était emparée de son être. Cette même colère qui lui bloquait la gorge en ce moment, seulement parce que le chaton avait osé afficher du courage. C'était ironique n'est-ce pas.

Et pourtant il avait bien envie, de se laisser aller, de le soumettre ce garçon dans ses froufrous déchirés. Ses yeux s'assombrissaient petit à petit, son visage n'affichait plus aucune émotion. Sa main toujours proche de sa cuisse, effleura alors la peau de l'élève et tout se passa si vite.

Un petit cri, un mouvement de recul. Et sa main se crispa d'autant plus, chaque tentative de libération le faisait le retenir d'avantage et une pensée insidieuse se glissa dans son esprit. Il le rapprocha de lui poussant la table qui les séparait encore, un sourire commençant étirer ses lèvres. Et pourtant....

Ces mots, ces quelques mots, ils avaient trouver un écho et Akira s'était arrêté net, ses yeux retrouvant leur clarté avant de s'écarquiller légèrement. Mal ? L'homme caressa brièvement la peau surement marquée avant de retirer sa main. Il n'afficha rien cependant, ne jamais reconnaître un de ces moments de faiblesse, une habitude, le déni quotidien. Mais il ne laisserait pas ça arriver. Il ne veut jamais lui ressembler.

"Excuse-moi."
Il le regarda quelque seconde avant de lui ébouriffer les cheveux et de s'éloigner. Pour lui rien ne s'était passé, comme toujours.

(c'est pourri je sais YY désolé pour le temps d'attente)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enjyu Okami
Elève de première année
avatar

Messages : 306
Localisation : Dans ton placard...Mouhahaha...
Uke or Seme ? : Il a une tête de dominant franchement?

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 15 ans.
Petit ami: Mais ça te regarde pas euh!
Autre : :

MessageSujet: Re: Imaginary[PV.Akira]   Ven 22 Jan - 21:35

[T'inquiète, la nature m'a doté d'une patiente hors du commun!XD Puis il est pas nul ton post!^^ Il m'inspire en tout cas!]

Le contact sur sa peau s'intensifia, se fit plus fort, plus brûtal. Les yeux de l'enfant s'écarquillèrent et se posèrent sur l'adulte, cherchant une quelconque réponse à son comportement si soudain et bien trop violent à son goût. D'ailleurs la seule réponse qu'il obtenue fut le crisement des pieds de la table qui le séparait de l'homme sur le carlage. Puis un bras vint entourer sa petite taille frêle et sa tête heurta le torse du CPE. Une main glissa sur sa cuisse et le rouquin fut pris d'une panique soudaine. Sa main se crispa sur celle du surveillant, tentant de la retirer en la griffant mais en vaint. Son tazer était dans sa poche... Il n'avait qu'à tendre la main pour le prendre. Les doigts de l'adulte éffleurèrent sa peau, Enjyu serra les dents, incapable de faire ne serait-ce qu'un vulgaire mouvement de bras. Mais la main sur sa cuisse se figea, resta immobile, puis finit par se retirer. L'homme le lâcha, recula, et finit par s'excuser. Le chaton au grands yeux clairs resta sur place, bouche bée. Il recula à son tour et s'adossa à la première table qu'il rencontra puis finit par s'y assoir complètement, ne prenant mais plus la peine de poser ses mains entre ses cuisses pour cacher son sous-vêtement. Son coeur battait à tout rompre, il venait d'avoir la peur de sa vie...

"V-vous m'avez fait peur... J'ai crue que vous alliez me... N-non ça n'a aucune importance..."

Pourtant durant un instant le jeune héritier de la famille Onigafuchi avait bien crue sentir les doigts du plus vieux tout proche de cette endroit jusqu'à maintenant jamais souillé. Même pas par lui même. Mais vous le voyez lui? Innocent et pur comme il est? Penser à une telle chose? A bien y regarder Enjyu était l'exemple typique de la jolie petite fille de bonne famille dont les parents persistaient à vouloir attendre le mariage pour voir ses draps enfin tâchés de rouge. On ne l'avait de toute façon jamais traîté comme autre chose qu'une petite vierge trop timide pour offrire sa pudeur. A en juger donc par cette abstinence constante, il était donc tout à fait logique qu'il puisse se mettre à fantasmer sur l'éventuelle présence des doigts d'un bel inconnu près de cet endroit... Lui aussi inconnu d'ailleurs.

"Vous... Vous êtes un homme vraiment étrange vous savez... Gentil, j'en suis sûr. Mais étrange..."

Se mordant la lèvre, le rouquin déglutit. Il n'était pas sûr d'avoir trouvé les bons mots et la voix railleuse de son cousin Silver revint hanter sa mémoire.

~
"Enjyu je t'aime beaucoup mais je ne peux pas le nier... Question amour t'es le pire des boulets... Si un mec te plait invite le un soir bordel! De quoi t'as peur?! Justement tu est loin de la famille alors profite-en!"
~

L'enfant rougit sur le coup. Oui d'accord! Cet homme lui faisait de l'effet! C'était indéniable! Mais c'était un adulte. Un membre du personnel qui plus est. Il ne pouvait pas être si familier avec lui! Surtout après avoir été si... Arrogant? Provocateur? Mauvais? Oui tout ça à la fois en fait. Mais au moins ça lui donnait une excuse pour l'inviter. Non... Il n'allait pas oser...

~
"T'arrivera à rien si tu continu comme ça! Tiens! Je suis sûr que tu ignore jusqu'au sens du mot dépuceler!"
~

Là Silver n'avait pas tort, le chaton n'avait pas la moindre idée de ce que ce mot signifiait et n'avait pas vraiment cherché à savoir en fin de compte. Mais la voix de son frère le boostait plus que tout. Enjyu passa par 32 teintes de rouge, se dandinat sur sa table et détourna le regard, trop timide pour fixer son interlocuteur.

"Je... Silver à dit... Enfin je... J'aimerais savoir si... Pour me faire pardonner de vous avoir énervez... Un soir... Une sortie..."

Enfin il se lança... Si on peut appeller ça se lancer... Le chaton était d'ailleurs persuadé que le CPE n'avait pas saisit un traître mot de son discours. Mais il ne fallait pas lui en vouloir. Il ne voulait pas lui faire du charme! Il était si innocent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Daikisu
Conseiller d'éducation
avatar

Messages : 13
Uke or Seme ? : both

MessageSujet: Re: Imaginary[PV.Akira]   Sam 13 Fév - 15:04

Une légère grimace aux lèvres, Akira examinait sa main, le chaton l’avait griffé, dans sa panique. Il faut dire qu’il avait été des plus brusque et imprévisible. Il soupira, ouvrant et fermant son poing. Il s’était laissé aller à ce côté sombre, haïssable. Il se détestait dans ces moments, qui pourtant était toujours dans chacun de ses gestes, cette personnalité qui n’attendait juste qu’il effleure la perversité pour ressortir.

Lorsqu’il releva son regard, le tournant vers l’élève victime de ses méfaits, il le vit bouche bée, mais qui ne le serait pas après ce qu’il s’était passé. Il avait vraiment faillit abuser de lui. Le fait qu’il recule pour trouver un appuie ne l’étonna pas non plus. Le CPE fixa ses yeux sur son visage, préférant éviter tout risque à baiser les yeux sur la partie inférieur de son corps, dévoilée par les pans déchiré de la robe, laissant apparaitre ces cuisses au toucher si agréable…

Il frissonna avant de se mordre l’intérieur de la joue pour se calmer, tentant d’éteindre la lueur de désir qui était revenue tinter le fond de ses iris. Il ne céderait pas à cette vile tentation, et pourtant… Il resta perplexe, les sourcils froncés alors que la signification de ses mots s’insinuaient dans son esprit. Sans importance ? Après ce qu’il avait faillit faire ? Pourquoi ? Parce que cela ne s’était pas passer, il l’espérait.

Akira tourna son regard vers la fenêtre, s’appuyant au bureau du professeur sans dire un mot, la mâchoire crispée. Avant de se figer, choqué aux paroles qui suivirent, il tourna lentement son regard vers lui. Gentil ? Est-ce qu’il avait l’air gentil ? Il ne l’avait jamais cru, il ne l’était pas. Corrompu, pervers, manipulateur, peut-être bien travailleur et sérieux, mais gentil ? Il ne lui semblait pas à un seul moment avoir fait preuve de gentillesse. Il faisait seulement ce qui lui semblait juste… Quand son mauvais coté ne prenait pas le dessus.

Etrange certes, ça il ne pouvait pas le nier, voila enfin un adjectif censé pour lui. Son regard doré le fixa, il se mordait la lèvre, cette lèvre douce qu’il aurait bien mordu à sa place. Bon sang. Il secoua la tête, tentant de se reprendre en remarquant du coin de l’œil que le chaton semblait perdu dans ses pensées. Un délicieux rougissement lui donna envie d’aller croquer ses joues et il serra les poings.

Il resta silencieux, à le fixer étrangement, avait-il bien entendu ? Il s’excusait et lui proposait une sortie ? D’un pas rapide, Akira marcha jusqu’à lui, lui relevant la tête, son menton entre son pouce et son index. Il fouilla son regard, se moquait-il de lui ? Et pourtant il avait un air si innocent.

"J’espère que tu y as vraiment réfléchit avant de me proposer une chose pareil." Il haussa un sourcil, reprenant avec un sourire en coin. "J’accepte à une condition. Cède-moi tes lèvres." dit-il, son pouce passant sur les ourlées maltraités depuis tout à l’heure, très sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enjyu Okami
Elève de première année
avatar

Messages : 306
Localisation : Dans ton placard...Mouhahaha...
Uke or Seme ? : Il a une tête de dominant franchement?

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 15 ans.
Petit ami: Mais ça te regarde pas euh!
Autre : :

MessageSujet: Re: Imaginary[PV.Akira]   Ven 26 Fév - 17:48

Sa petite voix miaulante s'était tue, ses yeux s'était écarquillés. Ses lèvres? Quece que cet homme entendait par là? Comment pouvait-il bien offrire ses lèvres, il n'allait tout de même pas se les arracher, si?! C'est alors que la voix railleuse de son cousin vint de nouveai s'insinuer dans son esprit pour l'engueuler et lui faire comprendre que ce que l'adulte attendait, c'était un baiser de sa part. L'ennui était qu'en bon enfant pur et innocent, le rouquin n'avait pas la moindre idée de comment il fallait si prendre pour embrasser correctement. En parlant de Silver, comment il embrassait lui? Le petit chaton se rappellais vaguement de la méthode utilisée pour avoir vu un bon nombre de fois son cousin adoré embrasser ses petits amis devant lui sans aucune gêne. Il tenta de se mordiller la lèvre mais il n'en résulta qu'une petite moue boudeuse, le pouce du surveillant l'en empêchant à l'aide de sa légère caresse. Posant à nouveau ses mains entre ses cuisses pour cacher son sous-vêtement, il baissa le regard, cherchant à se concentrer, chose impossible si il continuait à se noyer dans ce regard doré qui le faisait frémir. Il avait vraiment le droit? Il pouvait vraiment faire ça avec un adulte, un membre du personnel qu'il venait tout juste de rencontrer?

"Je... Je peux vraiment?"

Hochant timidement la tête, l'enfant se mit debout sur la table pour arriver à la hauteur du CPE et posa ses mains sur ses épaules. Il n'osait pas.... Il ne pouvait pas affronter son regard, surtout dans cette situation. Des crampes douloureuses commençaient à venir déranger ses jambes, il était terrifié. "Aller imbécile, c'est clair pourtant? Il veut juste tes lèvres, t'as qu'à imiter Silver avec ses copains, tu passe ton temps à ça... Imiter les autres pour ne pas avoir à agir par toi même..." Une éspèce de légère plainte aïgue s'échappa de sa gorge, il détestait ces combats avec sa conscience... Il les perdaient toujours... Mais cette fois il allait obéïr. Il colla timidement son corps contre celui de Akira et dans un geste d'un lenteur effrayante, posa ses lèvres sur les siennes. Il ferma les yeux, des centaines de pensées se mélangeaient et tourbillonaient dans son esprit au point de lui en faire perdre pieds. Seuls quelques secondes s'écoulèrent durant ce doux contact, celà lui parrut être des siècles. Mais au final en y réfléchissant bien, c'était particulièrement plaisant.... Enjyu recula, le regard vitreux et les joues rougies durant un bon moment.

"J'ai.... J'ai quelque chose à vous donner!"

Tout les moyens étaient bons pour se soustraire à cette situation peut propice à la détente. Se dirigeant vers son sac de cours, l'adolescent l'ouvri et fouilla à l'intérieur jusqu'à ce qu'il en sorte une petite carte rectangulaire. Il l'a tendit à Akira. Dessus était écrit "Imaginary Café". Le rouquin lui laissa la carte et continua ses explications tout en allant chercher une feuille plus grande dans son sac pour lui donner ensuite.

"C'est là où je travaille. On peut s'y retrouver demain soir si vous voulez. Je prend mon service à partir de 19h30 et je termine à 22h45. On est Samedi demain, j'éspère que ça ira pour vous..."

Il s'apprêtait à lever le regard vers lui pour lui sourire amicalement, ne réalisant de toute évidence pas la gravité du geste qu'il venait de faire. Un baiser, ce n'était pas rien. Mais Enjyu ne comprenait pas ce que celà pouvait impliquer. Cependant, lorsqu'il se retrouva nez à nez avec l'étrange regard que l'homme posait sur lui, il se mit à paniquer et attrapa son sac en vitesse avant de courire jusqu'à la sortie de la classe et de lui faire un signe de la main.

"A demain soir, j'éspère que vous viendrez!"

Puis il sorti avec une rapidité déconscertante de la pièce, courant jusqu'à sa chambre en miaulant de.... De quoi au juste? De panique? De gêne? Parcequ'il venait de réaliser qu'il avait demandé à un adulte de sortir avec lui? Les trois en même temps peut être... Shin l'intercepta au passage, juste avant qu'il entre dans sa chambre et lui demanda pourquoi il avait cette drôle de tête et la seule chose que le chaton réussit à répondre ce fut un ramassi de bégueyements dénués de sens. Le plus vieux compris assez vite où était le problème et déclara en souriant qu'il allait finir la robe qu'il comptait lui offrire plus tard avant son rendez-vous. La pression venait de tomber violement et l'enfant se réfugia sous ses draps afin de laisser ses nerfs lâcher un peu avant le jour J. A bien y réfléchir, il ne connaissait même pas le nom de ce... Heu.... Bel inconnu? Ca faisait très "comte de fée" quand même... Mais il ne pouvait pas le nier. Cet homme était plutôt séduisant. Nan il devait vraiment arrêter d'y penser sinon il allait craquer avant l'heure. Ca serait bête quand même de ne peux pas pouvoir dormir et d'avoir l'air fatigué à son premier rendez-vous. En attendant, le chaton était en transe. Et il avait hâte d'être demain. Après avoir passé la soirée à ruminer, le jeune homme s'endormit sur cette dernière pensée:"Mais il sait même pas où se trouve le caféééé!>_<"


HS-J'attends ta réponse ici et je commence le rp qui suit, c'est OK pour toi?^^-HS-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Daikisu
Conseiller d'éducation
avatar

Messages : 13
Uke or Seme ? : both

MessageSujet: Re: Imaginary[PV.Akira]   Dim 28 Fév - 18:22

Le surveillant continua sa caresse durant la réflexion du chaton roux, remarque il avait l'air tellement innocent, avait-il réussi à comprendre ses mots ? Peut-être aurait-il du être plus explicite. Il pouvait toujours le dire maintenant. Mais à peine eut-il ouvert la bouche que l'adolescent parla. L'autorisation ? Il voulait une autorisation ?

"Ne l'ai-je pas demandé ?"


C'était peut-être pas très légale, et du point de vue du règlement non plus. Mais il n'était pas du genre à respecter le règlement, cette partie du moins. Sur le reste il était plutôt stricte d'ailleurs, il faut dire qu'il devait faire attention à ce que les élèves soient respectueux.
Sa main relâcha ses lèvres et il le regarda monter sur la chaise, son regard doré le fixant avec un sourire en coin, mais ses yeux s'échappèrent, ce qui ne lui plut pas.

Un frémissement remonta son échine au geste innocent, ses phalanges se plaçant dans son dos sans le toucher, pour l'empêcher de tomber. Le pauvre semblait prêt à s'évanouir au contact, ça lui tira un autre sourire. Le petit avait déjà fermé les yeux et lui l'observait, ces quelques secondes l'avaient mis dans un tel état.

Ses yeux vitreux, ses joues rouges qu'il avait bien envie de croquer comme une bonne pomme, et ses lèvres à peine plus charnue qu'il aurait aimer prendre vraiment entre les siennes. Akira grogna intérieurement, retirant sa main qu'il serra et desserra dans son dos pour se calmer. Et plus le temps passait plus il avait envie d'y goûter, à ce chaton innocent, mais il se retint, les mâchoires serrées. Il ne fallait pas que ça recommence.

Son intention se porta sur la carte apparue sous son nez, il la prit sans un mot, la tournant et la retournant en écoutant d'une oreille distraite les paroles du chaton, retenant le plus essentiel quand même. Il hoche la tête en examinant l'adresse, tentant de repérer où exactement se trouvait le café.

Finalement il reporta son regard sur Enjyu avec un sourire en coin. "Je viendrais." Il ne répondit pas à son signe, de toute façon le petit avait déjà filé, il pouvait entendre ses pas précipité dans le couloir.

Akira rangea la carte et remit la pièce en ordre avant de sortir, fermant la salle à clé. Et bien, cela avait été une rencontre des plus intéressante. Il avait hâte de voir la suite.

-ça me va, désolé c'est court uu -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enjyu Okami
Elève de première année
avatar

Messages : 306
Localisation : Dans ton placard...Mouhahaha...
Uke or Seme ? : Il a une tête de dominant franchement?

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 15 ans.
Petit ami: Mais ça te regarde pas euh!
Autre : :

MessageSujet: Re: Imaginary[PV.Akira]   Lun 1 Mar - 17:40

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Imaginary[PV.Akira]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Imaginary[PV.Akira]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Fiche technique d'Akira Kuukyo
» Retour à l'académie (PV : Akira)
» Désertion de Akira~Senjutsu du Grizzli
» Couple Akira & Dahlia
» Fiche technique de Akira Rease

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Hotaru :: Premier étage du Pensionnat :: Salle de Classe-
Sauter vers: