AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Don't Stop 'til you Get Enough [PV Ixion Aito]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ienzo Evan
Prostitué
avatar

Messages : 518
Localisation : Flâne au bord des rues...
Emploi/loisirs : Moi, je suis là pour vous ♥
Uke or Seme ? : ~

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 20 ans
Petit ami:
Autre : :

MessageSujet: Don't Stop 'til you Get Enough [PV Ixion Aito]   Mer 5 Aoû - 14:11

Un soir banal… Il avait de la chance il n’avait pas plu aujourd’hui, mais c’était l’été c’est normal… L’avantage de l’été, pouvoir porter des tenues légères et sexy même à quatre heure du matin sans crever de froid au coin d’une rue parce qu’on attend un client. Ca avait marché aujourd’hui… Oui il avait travaillé toute la journée pour une fois et travaillait cette nuit, il dormirait bien une fois le soleil levé, parce qu’il fallait bien qu’il dorme de temps en temps quand même. Il n’avait pas recroisé le client étrange du casino d’ailleurs bah… C’est les aléas de la vie, il ne le cherchait pas particulièrement non plus et puis vu que ça marchait en ce moment il ne restait pas souvent dans les rues, toujours chez les clients ou dans leur voitures, ou chez lui… Personne ne comprend pourquoi il ramène des clients chez lui, c’est vrai que généralement les gens évitent mais bon lui il est comme ça… Quand c’est des clients qui n’ont pas de quoi payer un hôtel mais qui peuvent le payer lui il leur offre le lit, il est gentil, non ? Histoire de pas faire ça sur le trottoir vu que son appart était tout prêt du Centre et de là où il trainait… il ‘n’était pas retourné devant le casino non plus d’ailleurs, un peu la frousse de se faire jarter par les hommes parce que bon s’il y allait trop souvent il se ferait un peu griller et ce n’était pas forcement une chose dont il avait envie. Enfin sa vie n’avait pas changé… Il aurait peut-être mieux fait de garder l’argent que lui avait donné son client l’autre fois à l’hôtel parce que là il avait un peu du mal et il n’avait pas pu payer son loyer ce mois-ci il avait promis au gars qui loué sa pauvre bicoque il avait promis de le payer d’ici la fin de la semaine alors bon… Faut qu’il travaille il n’a pas vraiment envie de se retrouver à la rue mais les affaires reprenait alors il ne se faisait pas trop de soucis il aurait sans doute un peu de mal à faire des repas complet ce mois-ci mais bon ça arrivait c’était comme ça il ne s’en plaignait pas… Pas très agréable à vivre certes mais il ne s’en plaignait pas non.

Mais en parlant de client, le voila qui descend d’une voiture qui le dépose sur le bord d’un trottoir pas très loin de la place centrale. Saluer le charmant monsieur qui avait eu le plaisir de le ramasser et regarder la voiture s’éloigner… Pas très agréable de faire ce genre de chose dans les voitures, c’est petit et étroit… Surtout avec les clients un peu mouvementés à la limite du violent non décidément ça avait pas été le pied sur ce coup-là. Enfin ça allait mais bon bref il se comprend. S’étire longuement sur le trottoir, son sac à ses pieds avant de le ramasser pour retourner dans sa rue fétiche, la rue où il traine presque tout le temps, là où les gens sont presque sûr de pouvoir le trouver à ses heures de travail… c’est bien d’avoir des points plus ou moins fixe quand même. Mais bon, y retourner… Un coup d’œil à l’heure sur son portable han mais c’est que ça aura duré longtemps mais il a été bien payé c’est bien. Un petit coup d’œil à son miroir de poche, son maquillage à pas bougé, un coup de brosse dans ses cheveux qui tombent sur ses épaules gracieusement, il se sort une cigarette de son paquet le temps de retourner à son petit coin de rue tranquillement… La balance au coin de la rue en l’écrasant sur le sol avant de sortir un petit paquet de biscuit pour en prendre un qu’il grignote lentement, assis sur un banc. Il s’accorde une petite pause entre chaque client histoire de manger un peu, bon un biscuit ça vous rempli pas un estomac mais il aura mangé que ça depuis plus de vingt quatre heure alors bon il s’en content et il savoure son pauvre gâteau u_u Poser son sac sur le banc à coté de lui pour en ressortir son carnet à dessin pour le feuilleter distraitement, attrapant un deuxième biscuit, c’est qu’il crève de faim avec tout ce sport en fait mais chut non il doit en garder pour après.

Il en profite pour attrape un crayon dans son sac, son biscuit coincé entre ses lèvres pou commencer à rajuster deux trois trucs sur un de ses dessins avec attention en essayant d’éviter de foutre des miettes partout. Et puis tourner la page, un autre dessin, un portait cette fois, portrait d’un vieil aime plus de ce monde. Ajuster de nouveau quelques traits ici et là, en gommer d’autre pour le reprendre… Tourner de nouveau la page, non ce dessin lui plait bien, tourner la page, il continue comme ça jusqu’à la fin de son carnet, reprenant parfois ses dessins ou les laissant de coté, son maigre amusement pendant qu’il grignote son deuxième biscuit. Il finit par refermer son carnet et ranger ses gâteaux ah il lui en reste plus qu’un pour la nuit, bon… Pas grave il sera avec il avait qu’à pas en manger deux et puis voila u_u Se relève et s’étire de nouveau, faisant s’agiter la petite clochette qui est accroché sur une barrette qu’il s’est mis dans les cheveux, il aime bien ça l’amuse d’entendre le son de ce petit grelot là-haut sur sa tête, ça le fait sourire. Ranger son carnet son crayon de bois, avaler un peu d’eau de sa bouteille qui est presque vide elle aussi, ça commence à faire juste tout ça alors qu’il n’est pas si tard que ça c’est déprimant. Mais retourner dans la rue… Le monsieur là-bas il a l’air de vouloir de la compagnie, non ? Ah visiblement non… bon ce n’est pas grave, errer un peu dans les rues, aborder les gens qui passent qui ont l’air seul… non mais la journée avait si bien commencé pourquoi maintenant il se prenait des râteaux il a un problème dans son maquillage c’est ça ? Non il avait vérifié pourtant rah y’a bien un vieux croutons qui va le reprendre dans une de ses voitures u_u En plus avec tout ça son client d’avant lui a fait mal il va avoir des bleus le lendemain à tous les coups s’il en a pas déjà dans le dos alala…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ixion Aitô
Sans emploi
avatar

Messages : 819

Feuille de personnage
Âge du Personnage:
Petit ami:
Autre : :

MessageSujet: Re: Don't Stop 'til you Get Enough [PV Ixion Aito]   Mer 5 Aoû - 17:01

Ixion était vraiment des plus blasés se soir là. rentrer a l'hotel oui ou pas... Peut être prendre un bain de minuit ou bien juste aller sur les falaises. Un million de possibilités et aucune envie, aucune... Pas croiser Ienzo mais d'autre prostitué en revanche si grr il a une tête a se payer quelqu'un pour la nuit einh ? Les envoie balader tout en continuant son chemin. Dans le fond ça vaut mieux qu'il ait pas croisé le charmant petit homme de la dernière fois que lui aurait il dit einh ? Pas grand chose donc ça vallait mieux qu'il ne l'ait pas croisé...oui c'était bien ainsi. Ah mais décidément sa bouteille et sa chambre était la meilleur alternative possible, certes pas palpitante mais... en même temps qui a dit que la vie d'un alcoolique était palpitante ? Il voulait se croire supérieur mais finalement il n'était qu'un être pathétique rien de plus...horriblement pathétique il faut bien le dire. Pauvre minable qui ne faisait rien de ses soirées et puis bientôt ses journées seront comme ça aussi et il ne prendra même plus la peine de sortir et alors dieu Ixion bye bye tu disparaîtras de ce monde merveilleux et pour toujours. Pour ce qu'il servait a grand chose il manquera a personne de toute manière. Mon dieu mais que ses pensées sont noires... un soir bien triste comme tant d'autre soir, il est peut être seulement réaliste sur l'avenir qu'il est entrain de se tracer. Oui faut qu'il se reprenne en main ou alors c'est ce qui arrivera..

Mais arriver a son hôtel, ignorer le réceptionniste. Chut se soir il veut pas qu'on le regarde, veut pas qu'on lui parle il a déjà fait l'effort avec Yue une personne suffit comme ça. D'ailleurs il allait changer d'hôtel marre de celui là, envie d'un autre décor. Hop ascenseur/ Changer du whisky aussi tiens...changer tout. S'ouvre une bouteille de champagne tout en mettant de la musique, Envie de rire alors il rit.... l boit sa bouteille a la main tout en tournant dans son salon; Ouvrir la baie vitrée pour aller sur la terrasse de nouveau et rire... La vie n'était rien, rien qu'une illusion de geste répétés jour après jour... Riche et dépressif est ce que ça allait bien ensemble ça ? Pas terrible des millions de gens aimeraient être a sa place... Regarder la vue de sa terrasse, envie de se prendre pour dieu. Éclate de nouveau de rire... il rit beaucoup se soir dis donc enfin cette nuit. C'est qu'il était intouchable...increvable même. Un jour il avait du se perdre en chemin mais quand ? Le temps passait si vite. Un matin il allait se réveiller avec des rides, le foie usé par l'alool... Immense lassitude de cette vie. Mais quand diable allait il enfin crever ? Fallait il qu'il supplie Dieu de lui envoyer ses foudres, fallait qu'il saute de son balcon pour s'écraser lamentablement en bas de la rue ? Se remet a rire en regardant la rue. Même pas le vertige. Est ce que sa mort devrait être aussi pathétique que lui ? Il décida que non... Il finit sa bouteille de champagne e rerentra dans sa suite pour aller s'en prendre une bouteille de vodka bien pure. Autant bien finir la nuit et raide.

Rire encore allez hop se soir il va bouger. Il allait faire un tour en plein milieu de la nuit mais pas sans sa bouteille hinhin non fallait pas déconner non plus quoi... Il était grisé mais tout a fait saint d'esprit. Yop là sortir en emmerdant les éventuelles personnes qu'il croise... Quoi ils ont jamais vu quelqu'un avec une bouteille a la main dans un lieu débordant de richesse ? Tenue correcte exigée... et bien il les emmerdait je l'ai dit et de toute façon il allait rejoindre la rue. Ah ouais consommation d'alcool interdite sur la voix publique ? Rien a foutre Monsieur Ixion passait au dessus de lois, il était a elles. ... Gnagnagna de toute façon il ira sur la plage la finir sa bouteille et puis voilà. Puis si il se fait agresser en chemin... et bien... c'était tant mieux mais allez y qu'on l'agresse il se défendra pas. Vêtement trop luxueux pour un sdf ? Allons bon... De toute façon il a dit qu'il emmerdait tout le monde... mis qu'on le dévalise, il n'a ni carte bleu, ni chéquier.. Juste du cash...et beaucoup de cash. C'est ainsi il aime se promener avec une forte somme d'argent. Il en aura toujours même en en donnant des milliers alors que les petits monsieurs qui l'agressent se fasse plaisir. Si ça fait des heureux de trouver un bon pigeon... Ah mais non faut pas le tapper il apprécie pas..et encore moins essayer de prendre SA bouteille. En assomme un en lui donnant un violent coup de bouteille sur le crâne et frappe un deuxième.. Ouais il a des muscles einh ? Ils ont mal joué leur coup les pauvres.... S'éloigne d'eux en riant.


« Je suis Ixion et je suis comme je suis...on ne me changera pas... »

S'enfoncer dans la rue, ils sont sur le cul là a regarder cet étrange homme... très étrange homme qui se met a chanter en plus une chanson des plus bizarre... les souvenir de la misère qu'il a vu en Afrique.. de ce monde pourris, de l'argent... de tout. Il aime cette chanson il la trouve juste non pas qu'il soit écologiste mais... c'est comme ça il la chante et il la chantera jusqu'au bout et qu'on l'arrête pas pour tapage nocturne parce que sa chanson elle est super belle .. bon en français c'est vrai... enfin a la base c'est pas du vrai français puisqu'elle vient du Québec mais ça revient au même. Ah personne ne peut le comprendre c'est désespérant...oui vraiment. Il est seul au monde et ça c'est le plus déprimant... peut être qu'au lieu de rire il va se mettre a pleurer. Oh oui sûrement mais pas envie d'avoir fini sa chanson et le premier qui l'interrompt il lui casse la gueule et l'assome a coup de bouteille en verre voir le tue involontairement...non ça serait dommage quand même. Mais je disais écoutons le.. Il a pas sa guitare mais ça n'empêche pas de chanter juste.

« Tout ça a commencé il y a plusieurs années
Alors que mes ancêtres étaient obnubilés
Par des bouts de papier que l'on appelait argent
Qui rendaient certains hommes
vraiment riches et puissants

Et ces nouveaux dieux ne reculant devant rien
Étaient prêts à tout pour arriver à leurs fins
Pour s'enrichir encore ils ont rasé la terre
Pollué l'air ambiant et tari les rivières

Mais au bout de cent ans des gens se sont levés
Et les ont avertis qu'il fallait tout stopper
Mais ils n'ont pas compris cette sage prophétie
Ces hommes-là ne parlaient qu'en termes de profits

C'est des années plus tard qu'ils ont vu le non-sens
Dans la panique ont déclaré l'état d'urgence
Quand tous les océans ont englouti les îles
Et que les inondations ont frappé les grandes villes

Et par la suite pendant toute une décennie
Ce fut les ouragans et puis les incendies
Les tremblements de terre et la grande sécheresse
Partout sur les visages on lisait la détresse

Les gens ont dû se battre contre les pandémies
Décimés par millions par d'atroces maladies
Puis les autres sont morts par la soif ou la faim
Comme tombent les mouches...
Jusqu'à c'qu'il n'y ait plus rien...
Plus rien...
Plus rien...

Mon frère est mort hier au milieu du désert
Je suis maintenant le dernier le humain de la terre
Au fond l'intelligence qu'on nous avait donnée
N'aura été qu'un beau cadeau
empoisonné

Car il ne reste que quelques
minutes à la vie
Tout au plus quelques heures,
je sens que je faiblis
Je ne peux plus marcher, j'ai peine à respirer
Adieu l'humanité...
Adieu l'humanité... »


Sa voix qui se meurt alors qu'il se laisse glisser contre un mur pour se remettre a boire a grande gorgée sa vodka... oui qu'il meurt dans la rue tiens...mais ne pas abimer son joli corps s'il vous plait il a envie d'être un beau cadavre. adieu l'humanité...il aime bien une touche de tragique si seulement ça pouvait être vrai...si seulement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ienzo Evan
Prostitué
avatar

Messages : 518
Localisation : Flâne au bord des rues...
Emploi/loisirs : Moi, je suis là pour vous ♥
Uke or Seme ? : ~

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 20 ans
Petit ami:
Autre : :

MessageSujet: Re: Don't Stop 'til you Get Enough [PV Ixion Aito]   Mer 5 Aoû - 18:27

Ah que les gens sont embêtant parfois… il a réussi à se trouver un autre client c’est bien… Bon en fait de client ça c’était transformé en une chose bizarre encore une fois mais bon… Il avait été payé c’est l’essentielle. Il avait fini sa provision d’eau et de gâteau et son ventre criait encore famine… Que la vie était dure parfois. Il était retourné s’asseoir sur son banc… Oui tout à fait c’était son banc et celui de personne d’autre quand il était là, son endroit à lui… On se contente de ce qu’on a comme on dit. De nouveau un coup d’œil à sa montre ça a été rapide il aurait préféré un client qui le garde jusqu’au matin mais bon… Il va rentrer peut-être il commence à avoir les yeux qui tombent un peu de fatigue et le corps meurtri à force de marcher tout le temps et puis de ses clients… Vrai quoi faut qu’il tombe sur des gens à la limite de la violence en une seule journée, c’est comme les gens gentils, ils se regroupent aussi en une journée, ça pouvait pas être un mélange des deux non c’était soit l’un soit l’autre. Il allait bien dormir au moins… Et en une journée et en une nuit il a presque réussi à rattraper le regard qu’il avait pour payer son loyer, c’est bien non ? Enfin lui il trouve ça bien mais le petit français il trouve beaucoup de choses bien qui sont pas forcement bien dans le fond, genre son métier… Enfin bon chacun sa façon de vivre et chacun sa façon de régler ses problèmes après tout, non ? Y’en a c’est dans le sexe, d’autre la drogue, d’autre l’alcool ou la cigarette… Ienzo c’est peut-être un mélange de tout à la fois… Boire en fumant avant de se piquer pour aller coucher avec quelqu’un c’est un magnifique programme, non ? Dire qu’à une époque il a fait ça tous les jours quand il était encore en France ‘était la bonne époque vraiment… Il s’amusait bien il avait toujours le sourire. Et puis un jour il a fini par sortir de ça parce que quelqu’un l’a aidé sans le savoir… Une personne qui pourtant n’aurait pas été en mesure de l’aider mais qui l’avait fait inconsciemment pour le sortir un peu de ça et lui faire retrouver… un semblant de vie et de lucidité. Un homme qui avait finit par disparaître lui aussi et puis après il était parti ici, comme ça. Enfin bon c’est des souvenirs tout ça, des souvenirs…

Une voix qui le sort de ses pensées alors qu’une nouvelle cigarette se consumait lentement entre ses doigts fins. Bizarre ce n’est pas du japonais…. Tend un peu l’oreille ah oui il ne rêve pas non de Dieu c’est bien du français… mais qui est le fou qui chante à tue-tête dans les rues en français à une heure pareille ? Ca l’intrigue, vraiment… Se relève de son banc en attrapant ses affaires, coinçant sa cigarette entre ses lèvres pour essayer de retrouver la personne en question. Mais il la trouve elle n’était pas loin… Ah quelqu’un qu’il connait tiens… Reste à bonne distance pour qu’il ne le voit pas, écoutant vaguement les paroles, enfin pas besoin d’être super attentif comme si c’était du japonais puisqu’il comprend naturellement la langue alors bon… bouh c’est une chanson qui lui fait froid dans le dos rien qu’à écouter les paroles. Pas très joyeux tout ça le charmant monsieur de l’autre fois à pas l’air dans son état normal… Le regarde glisser contre le mur en recrachant une longue bouffée de fumée ah il a fini sa chanson… hésite un instant avant de s’approcher à petit pas en silence vers lui et s’accroupir devant lui en le regardant. Non pas en bonne état décidément… Vraiment pas enfin bon il n’est pas là pour juger après tout il est qui pou se permettre de juger ? Un prostitué qui a du mal à payer son loyer misérable…


« C’est une chanson triste… Mais c’est ce qui arrivera sans doute un jour. »

Sourit légèrement en l’observant rapidement, oh il n’est pas très écologiste non plus mais l’espèce humaine n’est faite que pour détruire, que ça soit la planète ou simplement les autres humains. C’est comme ça depuis la nuit des temps et cela le restera malgré les quelques voix qui s’élèvent encore de nos jours, elles finiront par se taire et retourner à l’oubli… Comme tous les êtres humains en fin de compte. Observe la bouteille de vodka vide dans sa main, son visage… Il s’est battu le gentil monsieur ? Faut faire attention c’est dangereux les rues la nuit surtout quand on a un peu bu… Y’a pas que des bonnes âmes dans cette ville il ne faut pas croire même si de jours c’est un coin tout paisible et tout. Alala… Que c’est compliqué la vie il est un peu embêté il ne sait pas trop quoi faire là… Il s’attendait pas à tomber sur lui, enfin il s’attendait pas à tomber sur quelqu’un dans cet état là surtout mais bon… On a tous des jours avec et des jours sans n’est-ce pas ? Bon y’en a qui ont plus de jours sans que de jours avec mais ce n’est pas grave on est fait comme ça. Écrase le restant de sa cigarette sur le trottoir avant de se rapprocher un peu de lui en restant accroupi pour être à sa hauteur et de reprendre d’une voix qui se veut douce et légère.

« Tu ne devrais pas traîner sur le trottoir à une heure pareille tu sais ? C’est un coup à chopper la crève ça et ce n’est pas bon… »

Fais une légère moue avant de faire un grand sourire, après tout, tout le monde sait le rapport que Ienzo entretien avec la maladie, même s’il se sait sans doute un des seul cas dans le monde il n’aime pas voir les gens malades, c’est chronique chez lui, surtout les gens qui vont un peu mal ou qui sont… comme ça peut-être. L’humanité disparait peut-être mais Ienzo en garde un peu en lui… il faut croire, bah c’est sa façon d’être, toujours à s’inquiéter un peu pour les autres… Bon entre copains il joue les durs mais c’est normal, c’est lui… Enfin bon là il n’a pas de copains dans les parages puis il aime bien le gentil monsieur dont il ne connait toujours pas le nom alors bon il ne va pas le laisser planter sur son trottoir avec sa bouteille vide.


« Viens je vais te raccompagner chez moi tu seras mieux que par terre, ce n’est pas très loin… »


Sourit de nouveau en lui tendant une main… pas sûr qu’il prenne sa main d’ailleurs alors bon il ne va pas lui laisser le choix, il l’emmène avec lui qu’il le veuille ou non… Et puis s’il tient à continuer à boire il a de l’alcool chez lui et il finira de se saouler là-bas si ça l’amuse mais au moins il sera dans euh… bon pas un lit parce que c’est un canapé mais bref il ne sera pas dans la rue puis comme ça si y’a le moindre problème il pourra appeler les urgences. Mais oui il pense à tout le petit Ienzo. Allez hop l’attraper par le bras pour le passer autour de son cou ah mais ça lui fait de l’exercice lui qui a déjà mal au dos et qui a rien dans l’estomac u_u Le soulève bon ça fait que le gentil monsieur est pas trop lourd. Passe un bras autour de sa taille pour le soutenir, l’autre tenant le bras d’Ixion toujours autour de son cou bon, bon il fait sa taille à un centimètre prêt alors c’est encore portable. Bon, bon, bon…

« Allez, on est parti… »


Il le remerciera plus tard… Ou pas d’ailleurs mais il s’en fout il ne fait pas ça pour des remerciements mais pour sa conscience, c’est sa bonne action de la journée voila… Pour une fois qu’il aide quelqu’un autrement qu’en apaisant son désir de chair… Faut voir les choses du bon coté, une âme charitable lui propose de l’aide il a plus qu’à accepter, enfin s’il est encore en état d’accepter quoi que ce soit… il peut bien se défendre, le taper ou faire ce qu’il veut, il a dit qu’il le ramenait chez lui et foi d’Ienzo il va le ramener chez lui, c’est à deux rues d’ici de toute façon alors ça lui coûte rien il repartira le matin ou plus tôt s’il se sent mieux et puis c’est tout… Bon c’est sûr que son studio une pièce comparée à sa suite ce n’est franchement pas terrible, mais on fait avec ce qu’on a… Ienzo fait toujours avec ce qu’il a même si en règle générale et encore plus aujourd’hui ça ne se résume qu’à… Vraiment pas grand-chose…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ixion Aitô
Sans emploi
avatar

Messages : 819

Feuille de personnage
Âge du Personnage:
Petit ami:
Autre : :

MessageSujet: Re: Don't Stop 'til you Get Enough [PV Ixion Aito]   Mer 5 Aoû - 22:18

Il a qu'a aller voir Ixion, c'est un bon client non ? Rester avec lui... Bon okay c'est au client de décidé pas au prostitué mais parfois faut savoir jouer de son charme pour avoir ce qu'on veut et une bonne condition. Quoi que Ixion serait pas dupe, les types ou les femmes plus exactement qui veulent être avec lui pour son argent il les repère a l'oeil. Si il est dans un bon jour il les laisse essayer ça le fait trop rire avant de les renvoyer chier sinon il les envoie bouler direct. Oui pas une très bonne technique...alors que le petit là...qui en plus lui a rendu son argent...intéressant. Vraiment un homme intéressant, serait il différent des êtres humains ? Dans ce cas là il mérite toute l'attention de Ixion. Oui c'est débile mais il a souvent pensé a Ienzo ses derniers jours, quelqu'un qu'il ne reverra sans doute pas pourtant , juste un inconnu d'un soir dont le métier est de vendre sa compagnie mais en passant au dessus de ça il a éveillé son intérêt...chose rare pourtant... Rare mais comme quoi tout peut arriver non ? Mais bref se soir aussi il y a pensé avant de se laisser aller avec ses bouteilles...

Oh mais la voix d'un Ange. Non il mérite pas un Ange il veut mourir foudroyé par la colère de dieu il a dit. Oui que son corps comme l'épave d'un alcoolique reste là dans la rue et demain les journaux diront qu'on a retrouvé un corps mort a cause de l'ivresse...le célèbre Ixion Mac Cain ne sera plus pour la plus grande joie de son beau père. Haha tous ses efforts pour tuer Ixion et ce dernier va mourir bêtement a cause de l'alcool, c'est trop drôle... Non mais c'est bien il suivra monsieur l'ange et puis il sait pas qui c'est qu'y a au Paradis mais sûrement des gens bien. Tiens il pourra rencontrer la mère de Hoshi... Non pas que ça l'intéresse. Pourquoi il pense a Hoshi dans un moment pareil je vous jure. Un brave japonais...très gentil et adorable, Ixion était tombé raide dingue de lui. Bah ça arrivait ce genre de chose mais ça n'avait pas collé et puis Hoshi supportait pas les gens qui tombaient amoureux de lui... Sauf le dernier en date avec qui il était... du moins si ils étaient toujours ensemble et ça il en sait rien vu qu'il ne fréquente plus Shin ni Hao, mais a priori ils devraient toujours être ensemble, il sait plus le nom du gars ni qui c'était mais il s'en fout tant mieux si Hoshi avait trouvé le bonheur leur route c'était séparée un jour et aujourd'hui Ixion se trouvait là...voilà.


« Sûrement hélas oui...mais je serais mort avant de voir ça c'est une chance...ou pas. »

Oui il sera mort avant et comme il va pas faire d'enfant. Bon cela dit il ne jette pas sa bouteille dans la rue il est écologiste si si xD Enfin en général il boit a l'htel et la femme de ménage nettoie...il boit pas dansla rue mais il va euuh... garder sa bouteille avec lui oui voilà. Elle est rien qu'a lui même que plus tard il va l'épouser lalala. Le mariage d'un homme et d'une bouteille. Pourquoi pas ? D'ailleurs y a surement moyen de faire des choses avec le goulot de cette bouteille. Mon dieu son esprit va pas bien du tout se soir...pas bien. Vilain Ixion vilain.... Faut arrêter de boire. Oui oui il sait mais... ah voilà qu'il entend des voix maintenant c'est de pire en pire. Regarde mini ixion sur son épaule droite e lui fait les gros yeux. Si il boit depuis tellement d'année..avec des périodes plus ou moins sombre. Vrai que depuis qu'il étai revenu au Japon c'était...une mauvaise période parce qu'il ne prenait quasiment même plus de photo ne faisait plus rien. En Afrique ça avait été...il pensait pas a lui, il pensait pas...a l'alcool l'envie n'était pas présente...mais voilà que c'était revenu et qu'il s'enfonçait et qu'il voulait laisser ce monde avec sa misère.

« Aaah mais non monsieur...je suis increvable.... regarde ce putain de beau temps alors que j'attend l'orage moi..ouais je l'attend ce foutu orage qu'il vienne me foudroyer...ou alors une tornade ou un ouragan qu'est ce que j'en sais moi... mais la crève ah haha... non la crève ne peut pas tuer Ixion. Ixion il peut pas mourir même si il aimerait n'est ce pas ? »

Et là il parle a Ixion minimoy. Ouais il dit que la vérité de toute manière. Ouais il a reconnu Ienzo mais il lui donne du monsieur sans trop savoir pourquoi. Pourquoi tu as dit monsieur a Ienzo einh Ixion ? Vilain ixion vilain Ixion... Pourquoi tu lui racontes ça einh ? Vilain. T'aime pas que les gens s'apitoie sur les sort, t'aime pas la pitié alors que là c'est tout ce que tu vas gagner... lui raconter ta vie et avoir sa pitié. Lève toi et part Ixion. Oui mais non Ienzo est gentil. gentil Ienzo gentil Ienzo. Rit doucement un peu tristement et glisse une main sur la joue de l'homme. Sont pas bien là dans cette rue einh ? tant qu'on n'agresse pas sa bouteille il s'en fiche, mais personne ne touchera a sa chérie. Qu'est ce qu'elle est belle...on voit a travers son verre et ça fait des reflets aussi, la lune brille dessus...enfin lune....plus lampadaire peut être a cette heure là et dans ce lieu ci... ah non les lumières de la ville s'éteigne passée une certaine heure...alors c'est bien la lune. Ixion écoute le monsieur Ienzo au lieu de divaguer sur ta bouteille, d'accord junior mais faut quand même présenter la bouteille a ce gentil petit homme.

« Je vous autorise pas a me tutoyer... mais comme tu as un super beau sourire joli coeur on va dire que ça passe... »

Et puis passer d'une langue a une autre franchement...il pouvait rester en français. Raah ais voilà que le minimoy il reprend. Vilain Ixion écoute les anneries que tu sors au gentil Ienzo einh ? Non mais tu t'entends parler, le tutoiement c'était d'un commun accord lors de votre unique soirée passée ensemble. Puis arrête de délirer sur son sourire. Mais ça il y peut rien vrai que Ienzo a un super beau sourire quand même, il se demande comment il fait. essaie de l'imiter mais le résultat doit ressembler plus a une grimace qu'autre chose. Mais il le complimentait rien d'interdit a ça non ? Histoire de pas penser a son triste sort il pense a ce joli sourire ça lui fait chaud au coeur...ou ça c'est l'alcool.

« Joli coeur t'es gentil comme tout...je l'ai su dès que je t'ai vu devant ce casino... Une bonne personne je le savais... D'ailleurs je veux que tu sois mon témoin de mariage parce que je n'ai personne d'autre... Toi tu me diras pas non einh ? Tu viendras a mon mariage avec madame....madame comment ? »

Ixion il se lache, regarde sa bouteille tout en s'appuyant contre Ienzo puisque son Ange l'a forcé a se lever. Rooh mais il le suit, et il marche droit....juste qu'il raconte plein dee bêtise ou pas. Alors comment elle s'appelle ? Regarde sa bouteille, elle a changé de taille. On lui fera pas lacher, veut bien se tenir a joli coeur mais sa bouteille elle reste dans son autre main tatata. Ou elle s'appelle Ienzia ? C'est joli ça einh ? Hinhin..rit bêtement en regardant sa bouteille. Non il a décidément pas toute sa tête. Mais vrai qu'il est seul que .. franchement quel témoin pourrait il avoir a son mariage einh ? Le réceptionniste de l'hotel en le payant ? Y a mieux quand même...Ah mais il va découvrir la maison de son ami joli coeur...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ienzo Evan
Prostitué
avatar

Messages : 518
Localisation : Flâne au bord des rues...
Emploi/loisirs : Moi, je suis là pour vous ♥
Uke or Seme ? : ~

Feuille de personnage
Âge du Personnage: 20 ans
Petit ami:
Autre : :

MessageSujet: Re: Don't Stop 'til you Get Enough [PV Ixion Aito]   Mer 5 Aoû - 23:20

On va par là ~

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Don't Stop 'til you Get Enough [PV Ixion Aito]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Don't Stop 'til you Get Enough [PV Ixion Aito]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 01. Don't stop me now !
» 222 t-shirts et du stop-motion
» ♍ I Can't Stop - Flux Pavilion ♪
» ❝ Trying to tell you stop, but your lipstick got me so out of breath ❞ Azure & Conrad.
» FROST ҩ Nevertheless, we must stop trying to hide... I just can't.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Hotaru :: La ville :: Les rues-
Sauter vers: